Arc 1 : La faille

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Arc 1 : La faille

Message par Amalia le Lun 21 Nov - 4:11

Elle était là, les larmes aux yeux, ces monstres « invisibles » se tenant devant, prêts à abattre leurs armes sur elle, après avoir massacrés ces pauvres gens innocents qui voulaient juste la protéger…

Elle recula d’un pas, avant de se retourner pour regarder la faille béante qui la menaçait à tout moment si elle faisait un pas de trop en arrière…

Elle déglutit, avant de se retourner à nouveau vers les monstres qui s’étaient encore un peu rapprocher. Elle serra contre elle son collier, espérant un miracle. Mais aucun ne semblait arrivé…
A nouveau, elle fixa le vide derrière et, tout en serrant son collier, elle sauta.

Elle pensait que sa vie allait s’arrêter là. Qu’elle allait s’écraser au fond de la faille. Après tout, personne ne pouvait survivre à une telle chute… Elle ferma les yeux en serrant un peu plus son collier contre son cœur, attendant le moment où sa vie prendrait fin.

Mais ce moment n’arriva pas. Ne sachant pas comment, ni même pourquoi, quand elle arriva au fond du gouffre, elle était encore en vie. Et sans une seule égratignure.

Un peu assommée, elle prit un certain temps avant de comprendre qu’elle avait atterrit sur un champ de fleurs. C’est elles qui lui avait sauvé la vie en amortissant sa chute. Ysera se releva doucement et un peu difficilement. Elle regarda autour d’elle, mais ne voyait pas grand-chose à part l’obscurité à perte de vue.

Effrayée, elle avança un peu, avant de reculer. Elle avait bien trop peur d’avancer dans cet endroit inconnu. Et si elle rencontrait ces monstres qui avaient tués tout le monde ? Et s’ils l’avaient poursuivie même jusqu’ici ?

Les larmes aux yeux, elle se recula à nouveau pour finir par s’asseoir dans ce champ de fleurs qui lui avait sauvé la vie. Elle serra à nouveau son collier contre elle, pensant qu’il exaucerait une autre de ses prières. Puis finalement, elle le lâcha pour éclater en sanglots, repensant à son père qu’elle ne reverra sans doute jamais, ses sœurs et son frère qu’elle n’apprendra jamais à connaître… Et sa mère, dont elle ne se souvient même pas…

« Yo ! »

Pendant qu’elle cachait sa tête dans ses genoux pour pleurer, elle entendit une voix l’interpeller. Pensant que c’était un survivant, elle releva la tête, les yeux emplis d’espoir. Mais…

«  J’t’ai vue tomber de tout là-haaaaaut ! Je sais pas comment tu fais pour être encore en un seul morceau, mais franchement, t’es trop forte ! »

Ysera fut étonnée de voir… Une sorte de lézard bipède jaune, sans bras et à haut rayé, lui adressé la parole. Il ne semblait pas méchant et, à dire vrai, il semblait même en pleine admiration devant elle.

«  Par contre, te méprends pas, Undyne reste la meilleure ! Et de loin ! »

Il continuait de lui parler alors que elle, elle le regardait d’un air perplexe.

«  Hé, hé ! »

Il se rapprocha d’elle juste après avoir dit ces deux mots en sautillant, les yeux remplit d’étoiles. Elle hésita à se reculer, mais finalement, elle resta à sa place.

« J’t’ai jamais vue ici… Pourtant, je connais tout le monde ! »

Elle pencha légèrement la tête sur le côté, se demandant encore un instant ce que cette… Chose était, mais finalement, elle lui fit un léger sourire, voyant bien qu’elle n’avait pas à avoir peur de lui. Il se rapprocha à nouveau d’elle.

«  Tu veux que je te fasse visiter ? Tu vas voir, c’est cool ici ! Puis, si t’as de la chance, on verra Undyne ! »

Elle sourit à nouveau légèrement, avant de se relever, acquiesçant poliment sa demande.

«  Cool ! Allez, suis-moi ! »

Il se retourna ensuite d’un coup, avant de commencer à courir, mais il trébucha et tomba tête la première sur le sol. Ysera perdit son sourire et couru près de lui pour l’aider à se relever, espérant qu’il ne s’était pas fait mal.

«  Merci ! »

Elle n’eut même pas le temps de l’aider à se relever que déjà, il était parti comme une flèche. Cependant, il s’était arrêté un peu plus loin, attendant qu’elle suive.

Elle hésita un peu, se demandant si c’était vraiment une si bonne idée… Mais avait-elle vraiment le choix ? Elle secoua légèrement la tête, avant de sourire légèrement et de courir pour rejoindre le lézard jaune.

Cependant, en chemin, elle remarqua un léger mouvement derrière un rocher. D’abord méfiante, elle n’osa pas s’approcher, mais remarquant qu’il n’y avait plus aucun mouvement, elle se dit simplement que c’était son imagination. Elle allait recommencer son chemin quand elle vit à nouveau un mouvement. Cette fois, elle se décida à y aller.

En se rapprochant, elle vit une sorte de costume jaune usé derrière le rocher. Elle s’approcha de ce dernier, un peu curieuse. En s’abaissant pour le prendre, un nouveau mouvement se fit voir à l’intérieur de ce dernier. Elle recula légèrement, ayant peur que la créature à l’intérieur ne lui saute au visage. Le mouvement fini par s’arrêter à nouveau.

Ysera décida qu’il n’était pas prudent d’essayer de prendre ce vieux costume, même si la couleur jaune lui donnait envie. Mais elle abandonna son idée et s’apprêtait à rejoindre le lézard qui s’impatientait au loin.

Dés qu’elle se retourna pour le rejoindre, le costume se releva d’un coup pour bondir devant elle et se laisser tomber à ses pieds. Elle recula à nouveau par réflexe, le mouvement à l’intérieur du costume avait à nouveau cessé.

Cette fois, Ysera prit son courage à deux mains et décida d’attraper un bout du costume pour le tirer.

Elle se retrouva avec le costume dans les mains, ce qui l’étonna un peu. Elle regarda ensuite au sol pour voir une sorte de serpent faisant presque sa taille la regarder avec de grands yeux ronds.

« Ah ! C’est là que tu te cachais, Jormy ! »

C’est à ce moment que le lézard jaune, visiblement trop impatient pour attendre Ysera, la rejoint. Et visiblement, il connaissait l’espèce de serpent qui répondait au nom de Jormy.

Ysera lui lança un regard, avant de regarder à nouveau le serpent noir qui la fixait toujours de la même façon.

«  Je crois qu’il t’aime bien ! »

Le lézard lui fit un grand sourire, avant de recommencer à sautiller.

«  Bon, tu viens ? J’veux bien te servir de guide, mais suis un peu ! »

Puis il reparti au même endroit que précédemment, l’attendant à nouveau. Ysera se gratta doucement l’arrière de la tête, toujours un peu perplexe, puis elle regarda à nouveau Jormy qui n’avait toujours pas bougé depuis qu’elle lui avait prit « son » costume.

Elle se rapprocha donc un peu de lui pour lui tendre le costume avec un léger sourire navré. Jormy releva la tête pour la regarder, avant de regarder le costume, pour la regarder à nouveau, puis finalement sourire de toutes ses dents et de disparaître dans l’obscurité.

A nouveau perplexe, Ysera cligna plusieurs fois des yeux, se demandant ce qu’il venait de se passer.

« Hé, tu viens ? »

Puis elle entendit le lézard jaune hurlé au loin pour qu’elle le rejoigne. Elle tourna la tête vers lui, pour ensuite regarder vers où Jormy était parti, espérant qu’elle ne l’avait pas vexé à lui prendre son costume de la sorte…

D’ailleurs, elle regarda un instant le costume qui semblait être à sa taille. Mais il était vieux, crasseux et un peu abîmé. En somme, il avait bien vécu. Peut-être qu’elle n’aurait pas l’arracher à Jormy…

« Je suis sûr qu’il t’irait bien ! »

Le lézard, encore une fois trop impatient pour l’attendre, était venu voir ce qu’elle faisait. Ysera grimaça légèrement en réponse à sa remarque.

« Quoi ? Il serait cool sur toi, j’suis sûr ! En plus, il est rayé, regarde ! Comme moi ! Et moi, je suis cool ! »

De nouveau, Ysera grimaça légèrement, mais sous l’insistance du lézard, décida quand même de l’enfiler au dessus de ses vêtements. Il y avait même une sorte de capuche qui faisait croire à une tête d’une espèce de monstre ressemblant vaguement à une souris… Très vaguement, même. Quelqu’un y avait même gribouillé des yeux, une espèce de bouche et des joues rouges.

« Tu vois ? J’t’avais dit que ça t’irait trop bien ! »

De nouveau, Ysera grimaça, peu convaincue par ses nouveaux habits. Surtout que quand elle mettait la capuche, elle descendait trop bas ce qui faisait qu’elle ne voyait absolument rien. Mais bon, il lui suffirait de ne pas la mettre, tout simplement. Ou bien de trouver un moyen de la faire tenir.

« Jormy doit être trop content d’apprendre que quelqu’un adore son costume ! »

Il dit cela avec un grand sourire avant de recommencer à courir, pour trébucher à nouveau, tête la première sur le sol.

Ysera soupira très légèrement en l’aidant à nouveau à se relever pour finalement le suivre avec un léger sourire. Alors comme ça, c’est le serpent noir qui a fait ce costume… ? Malgré qu’il soit un peu crasseux et abîmé, il n’était pas si mal enfaite… Et puis elle adorait la couleur. Jaune. Une de ses couleurs préférées. Pour elle, cette couleur symbolisait la justice. L’espoir d’un monde meilleur, sans guerre… L’espoir qu’un jour, le soleil se lèvera sur un monde où ces monstres qui l’ont attaquée n’existeront plus. Mais ce jour est encore loin… Et elle, elle ne peut rien y faire…

« Ca va ? »

Ysera releva la tête pour voir juste en face d’elle le lézard jaune avec un regard inquiet. Elle se rendit ensuite compte qu’elle était entrain de pleurer. Elle essuya ses larmes d’un revers de bras avant de lui sourire à nouveau, lui faisant savoir qu’il n’avait pas à s’inquiéter.

« Hé, hé ! Je sais ce qui va te remonter le moral ! Je vais te présenter Undyne ! Tu vas voir ! Elle est géniale ! Et TELLEMENT forte ! »

Ysera sourit très légèrement en guise de réponse. Il semblait idolâtrer cette Undyne.

« En plus, Undyne est super gentille ! Elle protège les faibles et balaie les méchants ! J’te jure ! D’un revers de lance et c’est fini ! Parfois, rien qu’en la voyant, ils fuient ! AH ! »

Ysera rit très légèrement en le voyant mimer les mouvements qu’Undyne ferait, ce qui fit apparaître un grand sourire sur le visage du lézard.

« J’entends enfin ta voix ! »

Elle pencha légèrement la tête sur le côté, avant de regarder ailleurs d’un air un peu triste.

« Tu sais pas parler, c’est ça ? C’pas grave ! Y a pas de problème, tu sais ! Y a plein de monstres ici qui peuvent pas parler ! »

Ysera se retourna vers lui, avec un air légèrement paniqué. Monstres ? Et les humains dans tout ça ?

« D’ailleurs… J’ai jamais vu un monstre comme toi ! Mais bon, tu dois être spéciale, puisque tu es tombée du ciel et t’as rien ! »

Ysera venait tout juste de réaliser. Il la prenait pour un « monstre », comme apparemment tous les habitants de cet endroit. Elle déglutit légèrement à l’idée que quelqu’un sache que c’est en réalité une humaine… Qui sait ce qu’ils font aux humains, par ici…

« Oh, tiens, regarde ! Jormy est là-bas ! »

Il tira Ysera de ses pensées avec cette phrase. Elle releva la tête pour voir au loin le petit serpent noir s’amuser dans de la neige. De la neige ? Cela voulait dire qu’elle était dans une grotte ? Elle secoua légèrement la tête quand la neige au dessus d’un arbre abritant l’entrée de la grotte lui tomba dessus, ce qui fit rire le lézard jaune.

« Héhé, t’es une marrante toi ! »

Dit-il avant de trébucher à nouveau, tête la première dans la neige, ce qui fit rire Ysera à son tour. Elle l’aida ensuite à se relever, à croire que ça devenait une habitude.

« Moi aussi, j’suis un comique ! C’est Sans qui m’a appris ! »

Ysera pencha à nouveau la tête sur le côté.

« T’inquiète pas, je te le présenterai aussi ! Il est génial ! Mais moins qu'Undyne ! »

Puis il recommença à courir vers Jormy qui s’amusait toujours dans la neige. Ce dernier s’arrêta en voyant le lézard venir vers lui.

« Et Jormy, regarde ! »

Et il lui montra Ysera. Le serpent tourna la tête, avant de regarder Ysera avec des yeux remplit d’espoir. Il s’approcha d’elle, toujours avec le même air. Enfin quelqu’un qui avait comprit ce qu’il voulait depuis tout ce temps. Enfin quelqu’un qui avait enfilé son costume… Et qui semblait l’apprécier.

Euphorique, le serpent sautilla dans tous les sens pour montrer à quel point il était heureux, ce qui fit sourire très légèrement la jeune fille.

« Je t’avais dit qu’il t’aimait bien ! Merci d’avoir été si gentille avec lui ! »

Ysera sourit à nouveau, avant de regarder le serpent qui semblait avoir décidé de la suivre. Il avait toujours ce regard emplit d’étoiles, comme si Ysera était devenue son héroïne.

« Tu veux venir aussi, Jormy ? J’vais lui montrer le village puis on ira voir après Undyne ! »

Jormy ne laissa même pas le choix à Ysera et décida de la suivre, quoi qu’elle fasse, où qu’elle aye, il la suivrait.

Ysera sourit très légèrement. En réalité, Jormy voulait juste quelqu’un qui accepterait de jouer avec lui déguiser en ce qu’il avait fabriqué. Et apparemment, avant elle, personne n’avait voulu… Pauvre créature.

La jeune fille se retourna vers Jormy en faisant semblant de rien, avant de lui envoyer de la neige avec son pied. Le serpent la fixa un instant, recouvert de neige, avant de se secouer, de faire un sale sourire, de se retourner et de l’ensevelir sous la neige à son tour d’un revers de queue.

Ysera ria aux éclats quand elle vit le serpent recouvert de neige. Ce fut ensuite le tour de Jormy de rire quand il vit Ysera transformée en bonhomme de neige.

« Hé, vous deux ! Vite ! Undyne doit encore être au village, si on traîne, on va la manquer ! »

Ysera sorti de la neige et regarda Jormy qui lui lançait un regard complice. Ils firent ensuite le même sourire avant d’envoyer de la neige sur le lézard qui fut enseveli à son tour.

« HE ! »

Et les trois éclatèrent de rire ensemble, avant de finalement se résigner à aller au village, sous l’insistance du lézard jaune. Mais ce dernier, encore une fois, s’étala face la première au sol. Et cette fois, il avait vraiment trébuché sur quelque chose.

Encore une fois, Ysera alla l’aider tout en espérant qu’il ne se soit pas fait mal. Jormy, quand à lui, semblait examiner avec attention ce sur quoi avait trébuché le lézard.

« C’est quoi ce truc ? C’était pas là avant ! »

Jormy continua de fixer ce qui semblait être une sorte de bâton, mais avec une forme bien précise. Une forme d’éclair. Puis il fixa Ysera avec des yeux plein d’étoiles se disant que ça pourrait surement lui être utile avec son costume.

De nouveau, Ysera grimaça, ne sachant pas réellement en quoi un bout de bois pourrait lui être utile, mais soit. S’il ne fallait que ça pour rendre le serpent heureux…

Elle saisit donc le bout de bois et le leva vers le ciel dans une posture héroïque, ce qui fit encore bondir d’euphorie le serpent, tandis que le lézard rabâchait encore qu’il fallait qu’ils se dépêchent pour voir Undyne.

« Dès que t’auras vu SA posture héroïque, crois-moi que tu seras verte de jalousie ! »

Ysera tira la langue, se disant que sa posture héroïque était très bien. Puis elle haussa les épaules en regardant Jormy qui avait adoré, LUI. Elle sourit, avant de suivre le lézard qui s’impatientait, comme toujours.

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Riwanon le Mer 23 Nov - 0:08

La journée était bien entamer quand Darius avait fini sa ronde accompagner de sa fidèle coéquipière. I Celui-ci se mit a dire.

Darius : "Scarlett, je vais chez Grillby, j'imagine que tu vas rentré du coup ?"

Scarlett : " ..." Fit-elle avant de soupirait lourdement.

Darius : "Quoi ? qu'est ce que j'ai dit ?" dit-il un peu surpris.

Scarlett : " Rien, Tu sais bien que je ne dépasserai pas la limite Snowdin-Waterfall..." Dit-elle en remettent son masque, avant de partir vers la direction opposé de celle du monstre.

Darius : " Oui je sais tu ne veux pas t'approcher de la vieille capitale... Bien on se retrouve plus tard, bonne promenade. " dit-il avec sérieux un peu exaspéré par le comportement de celle-ci, il se mis a repensé a son histoire.

Mais a ce moment là celle-ci ce retournât le regardant sous sa capuche et son masque d'un œil brillant. Effectivement au moment ou elle regardait Darius, ses queues et la pointe de sa crinière devenais bleu argenté et Scarlett savais bien que cela voulais dire qu'il avais des pensés triste. mais lorsqu'elle se mis a le regarde le bleu argenté devin soudain rose cuivré et Darius se retourna comme si de rien n'était et se mit a grogner légèrement dans son coin. La demoiselle baissa la tète et reprit son chemin.

un peu plus tard, Darius qui était chez Grillby un verre à la main alors que grillby nettoyer les verre tranquillement  comme a son habitude. se mit a regarder derrière Darius qui avais de nouveau les pointes de sa crinières  bleu argenté.  Le Monstre-lion était tellement dans ses pensé a faire tourné se qu'il avait dans son verre qu'il ne fit même pas attention que quelqu'un était rentré à son tour.

Celui qui viens de passer la porte : Bah Alors Darius tu essaye encore de noyer ton chagrin dans un verre ? tu sais pourtant que tu ne rentre pas. hé hé Dit une voix plutôt grave.

Darius : "Hum..." Fit-il d'abord froidement en regardant derrière lui puis il changea de ton quand il vit que c'était le tristement célèbre petit squelette blagueur a la veste bleu " Sans, c'est toi ... Arrete de dire ça tu vas me faire passer pour un alcoolique,  et non je ne noie pas mon chagrin, je suis juste pensif. je penser à quelqu'un  rien de plus." Dit-il en finissant son son verre puis en demandant un autre ainsi qu'un pour Sans. le Squelette se mit a coté de lui pendant que le barman flamboyant les servait. et alors que Darius allait boire une gorger de son deuxième verre Sans répondit un peux moqueur

Sans : hé hé, Je disais que tu pense a un chaperon rouge. dit-il avec un sale sourire car il savait qu'il appuyer sur un point sensible. Darius qui était en train de boire son verre  le recrachat aussi tôt sur ce pauvre Grillby qui vit ses flammes s'affolé du à l'alcool puis celui-ci se mit a courir dans tout les sens. Aussi la crinière de Darius devint de nouveau Rose cuivré mais cette fois ci elle l'était devenu entièrement.

Darius : " GGGGGRRRRRRRRRRRRoooouaaaaHHHHHHHH" Se mit il a rugir en direction de Sans mais il reprit rapidement son calme en tournant la tète à l’opposé en disant gêner " Je ne vois pas de quoi tu parle..."

Sans : Alors pourquoi tu t'enflamme... tu a compris Grillby en feu et toi t'enflammer ? " Dit-il plutôt satisfait de sa blague. Mais Darius fit comme si de rien n'était et se leva en laissant de l'argent sur le comptoir " Hé Darius, Je tes connus plus réceptif que ça à mon humour, habituellement tu le trouve Sans-sas' ! hé hé, je suis trop bon." Mais malgré cela Darius se dirigea vers la sortir, alors que sa crinière revenais d'un Doré éclatant. Le lion bipède fit un sourire et reprit;

Darius : " J'ai laisser un peux plus que que tu te prend un autre verre l'ami. Je vais faire un tour en ville pour voir si ya pas de problème." puis sur ses Mot il mit le chapeau associer a son uniforme, puis il sorti du bar. Une fois dehors il marchât quelque instant dans les alentour de la ville quand il aperçu 3 petits monstre se batailler dans la neige, alors il s’approchât d'eux.



Dernière édition par Riwanon le Jeu 24 Nov - 3:24, édité 1 fois

Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Amalia le Mer 23 Nov - 0:46

Peu avant d’arriver en ville, Jormy lança de la neige qu’Ysera esquiva pour que cette dernière atterrisse finalement en plein dans le lézard jaune. A nouveau, Ysera comme Jormy éclatèrent de rire, avant que la jeune fille n’aille aider le lézard.

«  J’vous jure que dés qu’on arrive devant Undyne, j’lui dirai ce que vous avez osé faire ! Vous ferez moins les malins ! »

Ysera regarda ailleurs avant de finalement lui lancer à nouveau une boule de neige que celui-ci esquiva cette fois.

« Tu veux VRAIMENT jouer à ça avec moi, hein ? »

Dit-il avec un sale sourire alors qu’Ysera arborait un sourire innocent comme elle sait si bien les faire. C’est alors que le lézard se rapprocha d’elle pour se retourner et lui envoyer de la neige à la figure avec sa queue.

Un peu perplexe, Ysera, de nouveau transformée en bonhomme de neige, le fixa avec une moue boudeuse, avant de finalement sortir du tas de neige en riant.

« C’est bon, j’ai gagné, tu te rends ? »

Dit le lézard avec un sourire triomphant avant qu’Ysera ne lui saute dessus pour qu’ils finissent tous les deux à terre dans la neige alors que Jormy regardait la scène de loin, préférant éviter d’intervenir au risque de finir ensevelit.

«  C-C’est bon, j’me rends ! Lâche-moi maintenant ! »

Dit-il au bout d’un moment, à bout de souffle à force de succomber aux chatouilles de la jeune fille. Quand cette dernière se releva et l’aida à se relever, le lézard fit un sale sourire avant de lui mettre un coup de queue dans les jambes pour la faire trébucher et de recommencer à courir vers le village pour éviter les représailles.

« Héhé, j’ai gagné ! »


Ysera soupira lourdement tout en se relevant, jetant un regard mauvais au lézard avant d’éclater de rire. Ca faisait bien longtemps qu’elle ne s’était pas amusée comme ça. Et ça lui faisait grandement du bien.

Elle se retourna ensuite pour faire signe à Jormy qu’il ne risquait plus de se prendre une avalanche en pleine figure et qu’il pouvait la suivre. Ce qu’il fit dans l’immédiat et avec un grand sourire.

D’ailleurs, le serpent ne trouva rien de mieux à faire que de s’enrouler autour de la jeune fille en lui mettant sa capuche sur la tête pour poser la sienne sur celle d’Ysera.

Perplexe quelques secondes, elle fini par légèrement sourire en coin. Jormy était épuisé et il se servait d’elle comme moyen de transport. Si ça n’avait pas été lui, elle se serait sans doute un peu énervée, mais pour lui, elle pouvait faire une exception.

« Vous v’nez ?! On est presque arrivé ! »

Hurla le lézard au loin avec un grand sourire béat, signe qu’il espérait voir Undyne au village.

Ysera soupira très légèrement avant de presser le pas, mais avec un serpent qui avait décider de se servir d’elle comme oreiller, c’était un peu plus compliqué. Enfin, au moins, il pesait moins lourd qu’il en avait l’air. Et surtout, il retenait cette capuche réticente. Elle voyait enfin quelque chose en la mettant.

Elle s’arrêta net quand elle vit le lézard face à une sorte de félin bipède noir. Au début, elle croyait qu’il était en danger, mais il semblait parler amicalement avec lui. Elle pouvait entendre quelques mots de ce qu’il disait.

« Yo ! Undyne est là aussi ? DIS-MOI QUE OUI !! »

Elle le voyait sautiller, espérant une réponse positive du félin. Quand à elle, elle n’osait pas bouger. Elle avait peur, ses jambes tremblaient. Elle déglutit même, mais quand elle vit que le lézard lui faisait signe de venir, elle se disait qu’elle n’avait plus vraiment le choix. Donc, elle avança lentement jusqu’au lézard et au félin, baissant bien la tête et remettant bien la capuche correctement pour ne pas qu’on voie qu’elle était humaine. Il valait sans doute mieux…

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Riwanon le Jeu 24 Nov - 4:09

Alors que la plume de son chapeau se laisser maltraité par le vent , La créature resta immobile en regardant de ses yeux rouge perçant les 3 petite chose qui s'approchez de lui. L'eux qu'il connaissait que trop bien se mit a lui adresser là parole.

Morkid : " Yo ! Undyne est là aussi ? DIS-MOI QUE OUI !! " Dit-il presque les larmes scintillante aux yeux, s’attendant a une réponse positive en sautillant devant Darius.

Mais le grand lion ne dit rien  ne sachant quoi pas quoi dire, mais en regardant le serpent hors de son costume habituelle  il se demandé qui était à l'intérieure. Alors intriguer il regardât de son regard involontairement menaçant en direction de l'inconnu. Il attendit qu'elle se rapproche a la demande du lézard manchot. Puis voyant l'impatience de Morkid qui répété la question de nouveau il répondit un peu durement.

Darius : " Non, Morveux elle n'ai pas là ! Elle est à Waterfall actuellement et ne pourra pas quitté son poste avant un bon moment. C'est pour ça que je viens ici pour faire les ronde à sa place. Alors maintenant arrête de nous embête pendant notre travaille. " Ses parole semblait féroce mais il ne voulais pas l’Être.

Et alors qu'il aller reprendre pour demandé qui était l'inconnu ils vit le petit lézard joyeux perdre cette joie d'un coup les gros larme prête a tombé. Prit au dépourvue, il ne savait pas quoi faire et il était totalement gêner, se qui se voyer a ses queues devenir bleu argenté. alors il s'agenouilla et essaya de faire un sourire mais celui-ci était plutôt effrayant en vu des croc qu'il avait mais pour que le petit ne pleure pas il posât sa main et lui frottant la téte. l'enfant monstre connaissait bien Darius, donc il ne l'avais pas mal prit, ce qui n'était pas le cas du petit serpent qui avait un peu peur du lion. Alors que le lézard marmonner.

Morkid : " C'pô juste..."en tapant du pied dans la neige déçu de la réponse du soldat d'élite . Darius reprit pour essayer d’être plus gentil.

Darius : "Si tu veux quand elle terminera sa journée tu pourra nous retrouvé chez elle, mais tu sais que tu ne devras pas resté longtemps !  sinon je te r'amènerais moi même a tes parents !" finit-il un peu menaçant, puis il continuât en se relevant pour se rapprocher de l'inconnue et de Jormy'." Je ne t'ai jamais vu toi, Qui est tu ? " Demandât-il intriguer par la situation.


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Amalia le Jeu 24 Nov - 4:29

Trop effrayée pour oser bouger le moindre membre, surtout après avoir vu comment il avait parlé à son ami lézard, elle déglutit, restant à une distance honorable du félin. Jormy, quand à lui, avait relevé la tête, intrigué par la situation et semblait même obliger Ysera à avancer vers la bête. De nouveau, elle déglutit, mais si le serpent l’obligeait à avancer, c’est qu’il n’était pas aussi méchant qu’il en avait l’air… N’est-ce pas… ?

Peu sûre de ses propres pensées, elle s’arrêta à quelques pas de lui, n’osant pas le regarder dans les yeux et cachant son visage du mieux qu’elle pouvait. Elle avait vraiment peur que l’on sache qui elle était vraiment.

Après avoir parlé au lézard, le félin se retourna vers elle avec un air menaçant. Ou bien, c’était son air habituel. Elle ne saurait dire, mais à nouveau, elle déglutit. Ensuite, il lui demanda qui elle était. Sauf que…

« Elle parle pas. »


Fit le lézard comme si c’était normal.

« Par contre, elle est trop forte ! Elle est tombée de trèèèèèès haut et elle a pas UNE égratignure ! Tu te rends compte un peu ?! »

Fit-il, enthousiasmé. Ysera, quand à elle, fixait le sol, clairement intimidée et, il fallait l’avouer, morte de trouille tandis que Jormy fixait le félin d’un air sévère, comme pour le réprimander de faire peur à la jeune fille, même s’il n’y pouvait rien.

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Riwanon le Jeu 24 Nov - 19:53

Au moment où le petit monstre venait de dire que la jeune inconnue était muette, Darius ne pu s’empêcher d’être compatissant pour la petite cela pouvais ce voir dans ses yeux, malgré son visage dure et menaçant. le Soldat posa sa patte sur la joue du  visage cachée de la petite, celle-ci pouvait sentir les coussinet du lion, Puis viens le drame.

Morkid : " Par contre, elle est trop forte ! Elle est tombée de trèèèèèès haut et elle a pas UNE égratignure ! Tu te rends compte un peu ?! " Dit-il enthousiaste.

Après ce court moment de tendresse, viens s'installer la peur de la crainte a l’intérieure du lion.  Il attrapât le petit serpent qui le fixait d’un air plutôt sévère, le retirant de la tete de la filette, puis il le mit a terre en disant.

Darius : "Les enfants retournez en ville Immédiatement je vais m'occuper d'elle." Dit calmement bien qu'il sentait la colère monté en lui  se qui commence a ce voir sur ses queues et sa crinière qui commencé a devenir rouge. Alors que les enfants aller discuté sa demande Darius reprit " Ne Discutez surtout pas mon Ordre, PARtez IMMÉDIATEMENT !" Fit-il c'est fois beaucoup moins calme. mais il fit comme si de rien  en pausant sa pattes sur l'épaule de la petite pour évité d'inquiété les enfants.

Une fois l'ordre exécuté et que les enfants n'était plus visible  il relevât la capuche de la petite  afin d'avoir la confirmation de ses pensés en voyant le visage de celle-ci, le lion fit un bond en arrière la main droite sur le fourreau droit et la main gauche sur la garde de l'épée prêt à dégainé. Il reprit ensuite.

Darius : " Est-ce vrai que tu est tombé de haut ? tu viens bien de la surface n'est-ce-pas ?" Dit il alors que la couleur de sa crinière changer petit a petit en montant depuis les pointe, mais il ne laissa aucun instant de réponse à la petite en reprenant " Bien sure tu ne répondra pas, car tu ne parle soi disant pas, à moins que tu ne nous comprend pas ? Répond moi au moins par signe de tète ! Pourquoi est-tu là ? " Il reprit une pause en la fixant d'un aime méfiant pour il reprit "Oh en faite non ne répond pas, je connais déjà la réponse ! Vous les humains, avez déjà anéanti les monstres dans le passé ! Alors tu voulais utilisé ses enfants pour t'infiltré parmi nous, hein ? Je ne te laisserai pas approcher de ses enfants ! même si je ne sais pas m'y faire avec eux, je les aime bien et je les protégerai, je protégerais même tout le monde ici de l'Underground ! En tant de Soldat d'élite de la garde royal cela est mon rôle de protéger les Monstre ! En garde humain je vais récupéré ton âme pour la donner aux roi ! " finit-il avec la crinière  devenu à moitié rouge en dégainant son épée la pointant sur la petite.

Non loin, derrière une pierre l'enfant serpent qui semblait s’être lier d'amitier avec la fillette n'avait pas totalement suivi les ordres du lion, et regarder la scène sans se faire repéré.

Darius : " Aller petite maintenant Attaque ! " Criât-il à l'humaine afin de commencé ce combat.

Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Amalia le Jeu 24 Nov - 22:56

Elle eut un léger mouvement de recul quand le grand félin approcha sa patte de sa joue, mais se laissa tout de même faire. Malgré sa carrure imposante, il lui caressait doucement la joue, comme pour la rassurer. Pendant un moment, elle semblait oublier tous ses problèmes. Elle avait même l’impression pendant un instant d’être chez elle. Cette douceur… Cette tendresse… Cela lui rappelait quand ils étaient tous là, avec elle, à prendre soin d’elle… Avant que ces monstres ne s’en prennent à son village…

Puis d’un coup, tout s’effondra. Elle était perdue dans ses pensées, se rappelant tous ces bons souvenirs qu’elle avait aux côtés des habitants qui l’avaient aidée et élevée, aux côtés de son père qui venait autant de fois qu’il pouvait. Elle se souvenait de son sourire. Elle se souvenait qu’il lui disait de toujours sourire, quoi qu’il arrive…

Mais une fois que son ami lézard dit au félin qu’elle venait d’ailleurs, la tendresse laissa place à la peur. Elle sentait la peur qu’éprouvait le félin envers elle. Mais elle aussi, elle était effrayée. Elle avait un peu oublié cette peur quand le félin avait posé sa main contre sa joue, lui permettant de s’évader dans ses souvenirs quelques instants, mais maintenant, elle était revenue.

Il ordonna à Jormy comme au lézard de partir. Les deux hésitèrent un long moment jusqu’à ce que ce le félin leur ordonna de partir en criant presque. Cette fois, les deux n’eurent plus le choix et durent partir, non sans continuer de la regarder en s’en allant.

Le lézard jaune s’en voulait terriblement et il ne pouvait s’empêcher de lui lancer un regard empli d’excuses et de tristesse.

Ysera le vit et, pendant que le grand félin lui arracha limite sa capuche, elle lui souriait. Comme pour lui dire que tout ce passerait bien. Qu’ils se reverraient.

Après cette scène, le félin la fixa de toute sa hauteur d’un regard menaçant, commençant à la questionner.

Mais entre chacune de ses questions, il ne laissa même pas le temps à Ysera de répondre, ne serait-ce que par un signe de tête. Elle essayait de se reculer, mais il la tenait fermement par l’épaule. Les larmes commencèrent à lui monter. Elle fixait le sol, mais à un moment, il lui releva le menton pour qu’elle le regarde. Même avec les larmes aux yeux, la jeune fille avait toujours ce regard empli de gentillesse, dénué de toute violence. Même si elle devait mourir, elle ne se défendrait pas. Voilà ce que signifiait son regard.

Ainsi donc, après s’être reculé et avoir fait son monologue comme quoi il protégerait tous les monstres de cet endroit, il dégaina son épée.

Ensuite, il lui ordonna d’attaquer. Cependant, Ysera continuait de fixer le sol, perdue dans ses pensées. Elle releva légèrement la tête pour voir Jormy et le lézard jaune au loin qui étaient caché derrière un rocher et qui la regardait avec un air navré. Mais malgré tout, ils espéraient que le félin comprendrait… Comprendrait qu’elle n’est pas leur ennemie…

Il lui ordonna à nouveau d’attaquer. Cette fois, Ysera prit le bâton que Jormy lui avait trouvé et donné plus tôt. Elle fixa le lion qui s’était mis en garde, avant de lentement tendre le bras pour lâcher son arme dans la neige. Elle ne voulait pas se battre et elle le prouvait de par ce geste.

Cette fois, elle ne baissa pas la tête et regarda le félin droit dans les yeux tout en se rapprochant lentement de lui. Et quand il tendit son épée vers elle, elle prit la lame pour en mettre la pointe contre son cœur. Si il voulait la tuer, qu’il fasse, mais elle n’avait aucunement l’intention de riposter. Et puis… Il avait parlé d’avoir besoin de son âme… Donc si sa mort pouvait être utile et bien, qu'il lui ôte la vie.

Toujours en le regardant, les larmes étaient également toujours à ses yeux, mais la peur avait disparue. Enfin, elle lui sourit même. Un sourire sincère, comme son père lui avait appris…

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Riwanon le Ven 25 Nov - 2:23

Le Lion pouvait voir la tristesse de la fillette en regardant dans ses yeux, a ce moment il se mit a douté de lui, ce qui pouvais se voir sur ses queues qui devenait totalement grise. Mais le lion ne flanchât pas pour autant Il continuât a pointé son arme vers la jeune fille. Mais alors qu'elle brandit le bâton qu'elle avait en main , elle le lâchât dans la neige, et a ce moment la me message était claire, elle ne voulait et ne pouvais pas ce battre.

Darius je savais pas quoi faire, mais il se disait qu'il s’agissait surement d'une ruse, mais la fillette se mit a le regarder dans les yeux, se rapprochant pas à pas jusqu’à que la pointe de l'épée la touche, les larme au yeux elle attrapât l'arme et la vit sur son cœur. A ce moment la Darius avez compris le ce combat était fini avant même d'avoir commencé il n'avait pas lieux d’être et qu'il pouvait pour son roi récupéré cette âme. mais a ce moment là, aller devoir hôte la vie d'une innocente, Jamais Darius n'avait eu à blessé quelqu'un qui n'avait jamais porté un coup contre lui.

Mais La fillette ne semblait plus avoir peur du monstre et soudain celle ci se mit a faire un sourire des plus sincère et magnifique qu'il soit. Et a ce moment là contre tout attente Darius devais s'y résoudre il aller commencé a rentré son épée dans la poitrine de la fillette, Des larmes se mit a couler, et la en regardant son visage souriant, il lâchât son épée en tombant genoux a terre et ainsi faisant tomber son chapeau. Il était incapable de tuer un innocent qu'il ou elle soit Monstre ou humaine.

Darius venait de faillir a sa mission, Le monstre avais la tete baissé pleurant devant l'enfant.

Darius : " pourquoi ! Pourquoi tu n'a pas combattu cela aurai tellement était plus simple petite. Que suis-je pour m'attaque ainsi a une enfant..." il prit un silence, puis dit "Ne dit rien je suis un Monstres pour vous les humains il me semble que s'est nous les méchants n'est-ce pas ? Ha ha ha..." Il se mit a rire sarcastiquement de lui même totalement perdu par l'événement qui venais de ce passer.

Puis le grand lion dont la crinière était devenu totalement bleu, fut accablait et prit la fillette dans ses bras en la serrant de tout son cœur comme si il voulais lui donner tout son amour en guise de pardon et en profita pour lui remettre sa capuche correctement.

Darius : " Si jamais un autre monstre te vois petite, tu risquera des ennuis, il faut cacher ton visage..." Dit-il d'une voix légèrement rock mais rassurante, en sortant un des masque que sa coéquipière porte souvent."Tiens petite, Tu met ça cela évitera que l'on vois que tu est une humaine..., quant à moi je vais devoir disparaître j'ai trahi le roi... Undyne, Asgone pardonnez moi... Scarlett... c'est trop tard..." Il reprit son épée après avoir relâcher la petite  puis il la tourna vers sa direction prêt a se l’enfoncé dans le ventre. et fini par dire une derrière chose. " Ma justice n'était peut être pas la plus juste, dit moi petite avant de disparaître, Tu ne devras dire à personne se qui ses passé ici... et j'aimerai savoir ton nom, s'il te plait..." et le lion Attendit comme-ci ceci était sa dernière volonté.

Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Amalia le Ven 25 Nov - 3:00

Ysera avait fermé les yeux en souriant, s’attendant à ce qu’il l’empale pour en finir une bonne fois pour toute. Mais il n’en était rien. Elle sentit la pointe se rapprocher avec hésitation, avant de finalement se retirer. Le félin tomba à terre en lançant presque son épée au loin, en larmes.

Son cerveau lui disait que c’était le bon moment pour fuir, partir loin de cette bête, mais pas son cœur. En ne combattant pas, elle venait de lui faire perdre tout ce qui lui était cher. Elle le savait bien rien qu’à sa réaction.

Elle baissa la tête quelques instants avant de se rapprocher un peu de lui pour tendre les bras vers lui avec un sourire compatissant. Ce qui eut l’effet escompté puisque le félin la prit dans ses bras sans même lui laisser le choix.

Il la lâcha ensuite avant de lui donner un masque qui semblait appartenir à quelqu’un d’important, vu comment il l’avait regardé avant de lui tendre.

Elle le prit avec hésitation, se demandant si elle le méritait vraiment. Elle releva ensuite la tête pour voir le félin s’emparer de son épée pour retourner la lame contre lui. Effrayée, elle lâcha même le masque en faisant un signe avec ses deux mains d’arrêter de faire ce qu’il faisait.

Mais il secoua la tête en guise de réponse, comme pour dire que c’était trop tard. Il avait failli à sa mission, il avait trahi ce qui lui était le plus cher. Et la sentence pour les traîtres… C’est la mort.

De nouveau, elle eut les larmes aux yeux en lui faisant bien signe d’arrêter. Mais rien n’y faisait, il se contenta de lui poser une ultime question à laquelle elle n’avait pas eut à répondre depuis bien longtemps…

« J’aimerais savoir ton nom, s’il te plaît… »

Quand elle vit son regard, elle n’hésita plus et se jeta sur un de ses bras, espérant lui faire lâcher son arme. Mais c’était peine perdue, le fauve faisait au moins 3 fois sa taille… Elle n’avait aucune chance de le désarmer…

Jormy et Morkid, qui regardaient toujours la scène de loin, décidèrent de s’interposer également.

« Arrête ça, Darius ! Qu’est-ce qu’elle va dire Undyne, si tu lui fais ce coup-là, hein ?! T’AS PAS LE DROIT DE LA FAIRE SOUFFRIR ! »

Hurla le lézard jaune, les larmes aux yeux, espérant le faire lâcher son arme à son tour. Jormy, quand à lui, avait attrapé l’autre bras du fauve avec sa queue et le regardait avec un regard insistant reflétant toute la tristesse qu’il éprouvait en ce moment.

Finalement, Ysera, sentant qu’il ne semblait pas vouloir lâcher prise, fini par lâcher son bras pour se blottir contre la jambe du dénommé Darius. Ensuite, dés qu’il baissa la tête pour la regarder, elle lui fit le même sourire que toute à l’heure.

« Ysera... »

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Riwanon le Ven 25 Nov - 6:24

Alors qu'il voulais mettre fin à ses jour car il n'avait plus de raison d’Être après sa trahison envers ceux qu'il aimait, La petite fille essaya de l’empêché de mettre fin à ses jours, mais le Lion semblait Résolut.

La fillette essaya enfin et c'est alors que les enfants monstres qu'il avait demandé plus tôt de retourner en ville sorti de leurs cachettes pour l'en empêché à leurs tours. Ensemble il fit tout leur possible mais Darius était bien trop fors pour se fait déséquilibré ainsi et lâcher son arme, mais en voyant les trois enfants essaye de lui sauver la vie il ne peut s’empêcher de pleurer encore plus.

Le petit fan d'Undyne se mit à lui hurler dessus pour lui faire entendre raison. Mais cela ne fit pas réagir plus que cela la Fauve, néanmoins il se mit à repansait au moment qu'il avait passé avec sa sauveuse et meilleurs amie Undyne, ainsi qu'a à qui il avait sauvait la vie, puis son ami fantôme, au roi, aux frères skeleton, et enfin aux enfants qui essayaient de lui sauvait la vie en vains.

Puis la petite le voyant bien décidé se mit a lui faire un dernier enlacement et alors que Darius allais la regardé, elle lui fit de nouveau un magnifique sourire, en lui disant.

Ysera : " Ysera..." de sa petite voix tout douce et un peu cassé.

En la voyant briser le silence ainsi pour lui de nouveau il allait rompre son éthique il ne pouvait s'y résoudre, Puis il avait encore des choses à accomplir, qui aller protéger cette gamine s'il n'était plus là. Alors il fondit littéralement en larmes  et Lachat son arme. Rugissant un bon coup pour relâcher sa frustration, les trois enfants furent éjectés par le ré gisement qui ressemblait à une onde de choc, et celui-ci se fit entendre dans tout Snowdin ce qui réveilla au passage le "Greater dog".

Il prit un long moment de silence, s'essuyait les yeux, puis il ses releva, en rangeant son épée dans son Fourreau, il s’approchât d'Ysera et avec un regard froid et persan.

Darius : " Enchanté Ysera, moi je suis darius, Darius Leonis..." dit-il en essayant de sourire de nouveau maladroitement de toutes ses dents. Puit il reprit " les enfants pourquoi vous n'avez pas obéis a mes ordres... Merci..." Puis il pausa sa patte sur la joue de la jeune demoiselle en ramassant le masque  pour lui retendre  afin quel se cache avec.

Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1 : La faille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum