Interlude 1 : Alliance Tiers

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Riwanon le Ven 29 Juin - 9:21



Quelque jours après.




Dans une monde sombre où le sol se désagréger, formant des crevasse immense dont on n'en voyaient pas la fin et ou le vent semblait légèrement être déchaîner sous un ciel rouge des plus menaçant, ce trouvé un royaume semblable au royaume d'Hyrule mais a la différence notable que ce monde mourrais et était envahie par les ténèbres, propice a l'évolution des monstres. Ce monde c'était celui de Lorule, Une contrée qui a jadis était aussi verdoyante celle d'hyrule. Toutefois la vie continuer son chemin ici, et le royaume essayer tant bien que mal a tenir grâce à la royauté du royaume.

C'est dans ce monde au bord du chaos que Le sombre et sophistiquer Sorcier minish  était venu faire son office accompagné de L'ancienne générale d'hyrule. L’immense Chateau Noir couvert par des éclaires vigoureux dans le ciel, faisait pensais au château d'hyrule à la femme chevalière qui était quelque peu mélancolique ne le voyant. Ce qui était logique en somme puisque ce monde était le monde miroir de son monde. Alors qu'elle marcher en regardant l’immense battisse elle semblait etre suivi d'un petit garçon en tunique noir et aux cheveux blanc mais a la peau noir charbon, L'air féroce accentuer par ses yeux rouge rubis qu'il avais était constant sur son visage. Mais qui était-il et surtout que faisait-il ici ? Mais ses question aller pour le moment resté sans réponse.

Pendant ce temps dans le château, une jeune femme aux yeux rouges pris parole face a un homme roux a genoux devant elle en  portant une aube et une cape violette au dessus d'un pantalon bouffie  a rayure de plusieurs bleus tenant un spectre dans une main.

??? : ''Princesse... Etre vous sur de vouloir faire alliance avec cette homme ?, Avec mon pouvoir je suis capable de Ramenner les 7 sages de l'autre monde ici.'' Dit -il sur de lui et de ses pouvoir.

??? : ''J'ai déjà pris ma décision nous nous allions a lui en échange de son aide, alors je t'ordonne de le suivre jusqu'à nouvelle ordre, Yuga''Reprit- la princesse au cheveux violet  d'un ton calme, sérieux et froid face a son subordonner.

C'est alors qu'un bruit se fit entendre  dans les couloir du château en ruine, alors que Yuga et la princesse se tournèrent vers la porte. Un Darknut passa la porte  volant jusqu'à la fenêtre. C'est alors qu'on vit le petit garçon au yeux rouge  atterrir en au seuil de la porte a un genou a terre en rangeant son épée. Puis vint Vaati en flottant  passant a coté du petits

Vaati : " Hum,hm hmhm, Merci Shadow'' Dit-il avec amusement le sourire aux lèvres tendit que Vahana suivais stoïquement. Puis le sorcier reprit " Je suis en avance, Princesse Hilda, mais il ce trouve que les créature de votre monde monde est accepté plus rapidement que prévue de ce joindre a mon armée. C'est pathétique créature pouvoir servir a un desseins plus grand que, il ne me manque plus que vous alors que pensez vous de ma proposition ?'' Dit -il alors que l'homme qui était toujours a genoux le regarder en serrant les dents ne comprenant pas comment ce sorcier qui était arrivé il y a peu de temps pouvais avoir autant d’influence sur la princesse. Mais il prit son mal en patience et suivit sans broncher.

Hilda : " Vaati... " Dit-elle quelque peu déconcerté qu'il s'introduit dans sa chambre de la sorte,  en meme temps elle ne pouvais pas réellement lui refusé. Aussi lorsqu'elle aperçu Vahana, elle fut de nouveau troublé comme à sa premier rencontre avec elle, après tout elle ressemblait à sa tutrice  morte pour la protéger il y a de cela quelque année, et réciproquement même si la chevalière ne le montrait pas la ressemblance de la princesse Hilda lui rappeler fortement Zelda. Mais La princesse reprit " Vous tombez bien, il ce trouve que nous avions finit, et de ce fait, Nous acceptons votre proposition. Notre armées  contre votre aide pour sauver le royaume.''



Vaati : " Splendide, Vous m'en voyez ravis'' dit-il d'un aire satisfait  les main ver le haut au niveau des épaules en ce retournant, Pour repartir au meme moment. ''Je vous préviendrait des que j'aurai besoin de vous.'' Dit-il avançant vers la sortir de la chambres, le petite Shadow  regarda la princesse avec son habituel air féroce avant de regarde son maitre et de ce levé pour le suivre en allant  a coté de la femme aux cheveux rose. Mais le minish s’arrêtât pour reprendre " Puisque nous allons resté ici pour le moment, je me permet de refaire la décoration des lieux, bien qu'elle sois presque à mon goût' et sur un claquement de doigt le château fut transformer ainsi que les Darknut qui était sous le contrôle d'Hilda changèrent d’allégeance pour Vaati. " Voilà qui est mieux, qu'en pensez vous ma chère ? '' Dit-il en regardant une mosaïque de lui dans le couloirs. Puis il ce dirigeât vers la salle des trône les cheveux flottant.

Pendant ce temps là dans dans un lac de Lorule, Un Zora violet  sortit de l'eau,  et alors qu'il marcher tranquillement avec un sourire confiant vers le château, Un imense serpant de mer sorti de l'eau Beuglant après lui avec colère la bouche grand ouvert montrant qu'il voulait le gober, mais soudain une vois ce fit entendre.

??? :'' Guyeh eheh, et voilà un autre qui remet ça, Eh Frimeur, ta de la compagni- eahhharg !'' Fit la voix, alors que le jeune zora prit le squelette de Poisson qu'il avais dans le dos en transformant la queue d’arête de celui-ci en manche. Pour faire surgir un immense éclaire sur la créature qui était dans l'eau. Lorsque après cette unique coup la créature tombat le zora reprit sa rouge tendit que la vois reprit " Ah l'autre il fais son badass,  alors que c'est moi qui fait tout le boulot ! Hehehe n'empeche on la carbonisé le truc, c'est grillade de poisson pour un moment avec ça !'' Fit la voix qui semblait provenir du squelette. Mais le zora a épine fit comme si de rien n'était en avançant toujours vers le palais qui avais changer pendant son absence.

Et alors que celui-ci était au porte du château, les Darknut qui garder la porte le laissèrent passer comme si il était au garde à vous devant lui.  La voix reprit.

??? : "How , il on était domestiquer, les bon petits toutou c'est Fun mais du coup sa manque d'action par rapport a la derniere fois'' Fit-elle de nouveau tendit que le jeune homme arrivais à la salle du trone, voyant Vaati et Vahana sur  les thrones  se faisant nourire par des servante du château au tain légèrement bleuté. C'est alors que le jeune homme pris parole en s'approchant directement de la jeune femme suis servais.

???' :'' Charmante demoiselle, je suis conquis par votre charme, je m'estime heureux d'arriver en ce moment opportun, pour être sublimer par votre beauté, Seriez-vous disponible après votre service ?' Dit-il en prenant la main de la jeune servante qui était surtout choquer. Mais alors que Vaati d'un aire agacé le regardais il reprit s'approchant de Vahana en faisant un baisais sur la main de celle-ci en continuant sur un ton et son sourire charmeurs. " Ne craigniez rien mi-lady je ne vous avez pas oublier, votre visage ferme mais à la peau douce et vos cheveux soyeux m'avait manquer en toute honnêteté, c'est toujours un plaisir de me retrouvé à vos coté,'' Fit-il en sortant une rose d'un sac, bizarrement malgré qu'il était dans l'eau avec elle ne semblait pas avoir pris l'eau, mais alors que vaati était vraiment agacé, La voix roc et moqueuse reprit

??? :'' Eh Casanova,Ta pas bientôt finit ? Tu vais encore te retrouvé fisté par le maître si ça continue !'' Puis la voix reprit comme-ci elle était déçu " Ah mais c'est vrai, personne ne comprend mes référence ici, j’espère au moins que mon public m'apprécie mieux  via ce mur brisé ,Gueyeh héhéhé , Fichtre, Raysol on est cuit !'' Dit-elle comme si elle parler à elle même, avant de reprendre limite apeurait en appelant au Zora. La voix finit " J'aurai mieux fait d'resté coucher...'' Avant que Vaati fit lévité le Zora.


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Amalia le Ven 29 Juin - 16:26


L'ancienne générale d'Hyrule fixait le château sombre d'un air mélancolique. Sans vraiment le vouloir, elle repensait à tout ce qu'elle avait laissé derrière elle avant de rejoindre le mage des vents. 

Bien qu'elle ne choisi pas de le rejoindre de son plein gré, évidemment. Elle avait dû trahir Hyrule, trahir le Roi dont elle avait jadis juré allégeance, abandonner tout ce pourquoi elle avait œuvré... Tout ça pour quoi ? Pour empêcher la destruction d'Hyrule par le sorcier sombre qui se trouvait à ses côtés.

Elle ne cessait de penser à ce jour. Ce jour où elle avait perdu contre le mage et que plutôt que de la tuer ou de la transformer en statue de pierre comme il faisait avec toutes ses victimes, il lui avait proposé un marché.

Le marché était que si elle le rejoignait et le servait, il laisserait Hyrule en paix.

Si elle refusait, il la tuait. Si elle acceptait, elle serait obligé d'obéir à tous ses ordres. TOUS. Sans exceptions.

Bien sûr, elle accepta ce marché sans même songer à le refuser, protégeant Hyrule de l'emprise du démon. 

Elle soupira légèrement, tout en regarda son "maître" du coin de l’œil. Certes, elle n'avait pas à se plaindre à le servir, il était relativement tolérant avec elle. Mais elle savait pertinemment qu'il se servait d'elle, que suite à leur "promesse", elle était sa marionnette. 

Vahana était une fière chevalière au service de la famille royale depuis son plus jeune âge. Elle prônait la loyauté et la fidélité avant tout le reste. Elle avait prêter serment d'allégeance au Roi d'Hyrule et à sa fille, la Princesse Zelda.

Cependant, les attaques sur Hyrule étaient de plus en plus fréquentes, très souvent orchestrées par des monstres. 

Le Roi, ayant perdu bon nombre de soldats, somma à sa plus fidèle chevalière de se débarrasser de la menace qu'était Vaati. Et elle perdit face à lui.

Elle soupira de nouveau très légèrement, ce qui lui valu un regard de la part du mage.

Vaati : "Un problème ?" Dit-il avec un semblant d'intérêt pour l'ancienne générale d'Hyrule.

Vahana : "Rien qui ne vaille la peine de vous préoccuper, Mon Seigneur." Dit-elle en regardant à nouveau devant-elle.

Vaati se contenta de répondre par un "Hm" plutôt méfiant, mais ne se préoccupa pas plus de cela.

Vahana lança ensuite un regard au nouvel arrivant qui les accompagnait depuis peu et dans lequel elle n'avait aucune confiance. Vaati l'appelait "Shadow", mais la générale se sentait constamment en danger auprès de cette ombre au yeux rouges.

En arrivant au château, plusieurs chevaliers en armures lourdes et noires empêchèrent le mage de passer. Cependant, ils comprirent bien, à leurs dépends, qu'il ne valait mieux pas se mettre en travers de sa route. 

Vahana leur lança un regard avant de regarder le mage qui lui répondit avec un sourire amusé. La chevalière acquiesça avant de les vaincre d'un unique coup de lance. Les deux chevaliers sombres, vaincus, s'agenouillèrent devant leur nouveau maître avant de le laisser passer.

Dans le château, le mage des vents semblait savoir où il allait. Les quelques Darknuts, les chevaliers sombres, qui osèrent s'opposer à lui, subirent une cuisante défaite face à Vahana et Shadow.

Une fois arrivé devant une porte solidement protégée par un Darknut de couleur or, Vaati ordonna à Shadow de s'occuper de lui, ce qu'il fit sans se poser de question. D'un seul coup d'épée, il envoya le chevalier d'or en travers de la porte qu'il protégeait, la brisant au même moment. Les deux personnes qui se trouvaient dans la pièce se retournèrent vers le mage sombre et ses deux gardiens.

Le mage complimenta son serviteur sombre avant de lancer un air amusé à la Princesse du royaume de Lorule, Hilda. Elle savait pertinemment pourquoi il était là. Et elle accepta son offre en lui rappelant toutefois qu'il devra l'aider à sauver le royaume déchu de la Princesse.

Vahana soupira de nouveau, cette situation lui en rappelant une autre. Shadow lui lança un regard qu'elle croisa. Il semblait se méfier autant d'elle que elle, de lui.

Vaati fit ensuite signe à ses deux serviteurs de le suivre, disant à la Princesse que si il avait besoin d'elle, il la préviendrait. Comme à son habitude lorsqu'un nouvel endroit lui appartenait, il refit la décoration plus... A son goût.

Vahana fixa quelques instants une des statues qu'il venait de faire apparaître en face de la salle du trône. Cette statue... C'était celle du Roi d'Hyrule.

Comme il lui avait "promis", il n'avait pas touché à Hyrule ni à aucun de ses habitants. Enfin... Il ne les avait pas tués, du moins. 

Le marché disait que Vaati n'avait pas le droit de toucher à Hyrule et qu'il devait laisser ses habitants saufs. Ils étaient peut-être pétrifiés, mais toujours en vie. Peu de personnes qui avaient croisés le mage sombre pouvaient se targuer d'être encore en vie...

Vahana lança un regard au mage sombre qui fit un sourire satisfait avant de continuer son chemin vers ses quartiers dans sa nouvelle demeure. Tout comme Shadow, l'ancienne générale le suivit.

Hilda et Yuga lancèrent un regard à la chevalière. Ils savaient pertinemment qu'elle venait d'Hyrule, ce royaume dont ils essayaient, en vain, de voler la Triforce pour faire renaître le leur. Peut-être que si ils réussissaient à convaincre la chevalière de les suivre...

Vaati, quand à lui, visitait sa nouvelle demeure avec un sourire satisfait. Narcissique, il aimait également rappeler que c'était lui qui avait le pouvoir, ici. Il changea donc tous les tableaux présents dans le château, sauf un. Le seul qu'il ne changea pas était le tableau situé dans la salle des trônes. L'immense tableau représentait Hilda avec sa défunte mère, l'ancienne reine de Lorule. 

Le sorcier se dit que ce tableau avait un certain charme et préférait le laisser tel quel. Après tout, il avait changé tout le reste, donc il pouvait au moins laisser une chose qui rappelait que Hilda était la Princesse du royaume.

Arrivé dans la salle des trônes, il ne prit pas longtemps avant de s'asseoir sur celui de la défunte reine, toujours avec un sourire satisfait.

Shadow se plaça à côté de lui, attendant patiemment les prochains ordres. Vahana fit de même, avant que Vaati ne lui lance un regard légèrement joueur.

Vaati : "Voyons, ma chère, il y a un autre trône de libre..." Lui fit-il avec son éternel sourire amusé.

Vahana : "J... Je ne peux accepté, Messire..." Dit-elle, sachant qu'elle n'avait pas le droit, elle, une traîtresse d'Hyrule, de monter sur un trône, tel qu'il soit.

Vaati fit à nouveau un regard amusé, avant de dire : "Je t'ordonne de t'asseoir sur ce trône." 

Vahana n'eut d'autre choix que d'obéir, sachant pertinemment qu'il ne valait mieux pas s'opposer à lui, même si elle savait qu'elle n'avait pas le droit de s'asseoir sur ce trône.

Une des servantes du château de Lorule s'approcha bientôt d'eux, leur demandant s'ils voulaient quelque chose. Le sorcier apprécia cette initiative, mais Vahana se contenta de refuser poliment. 

C'est alors qu'un Zora violet sombre arriva dans la salle comme s'il était le bienvenu. Il s'adressa directement à la servante en commençant à lui faire la cour.

Vahana soupira en se tenant le front, pas franchement ravie de le revoir, surtout qu'elle savait ce qu'il allait se passer par la suite.

Le Zora s'approcha d'elle peu de temps après s'être adressé à la servante en lui disant qu'elle était la femme la plus exquise qu'il n'avait jamais vue. Il en profita même pour lui prendre la main, avant d'essayer de poser ses lèvres dessus, mais la chevalière la retira d'un geste brusque tandis que le mage à ses côtés prit un air sérieux et agacé. 

??? : "Franchement, tu pourrais t'abstenir, on va 'core prendre cher à cause de toi ! Puis j'vois franchement pas ce que tu lui trouves, t'as pas plutôt envie de te faire une jolie petite Zora ?" Dit-une voix qui semblait provenir de son dos. "Pareil, d'ailleurs, j'vois pas ce que le maître lui trou--" La voix n'eut pas le temps de finir sa phrase que le Zora décolla du sol pour atterrir dans le mur juste en face, laissant un trou béant dans ce dernier par la même occasion.

Vaati : "Je croyais t'avoir déjà dit de ne pas toucher à ce qui m'appartient." Dit-il avec un air menaçant en se levant de son trône. "Reste à savoir ce que je vais faire de toi..." Dit-il en arborant cette fois un sourire sadique.

??? : "Et fiiiichtre... On est cuit cette fois. J't'avais dit de pas t'approcher des Hyliennes, elles apportent que des ennuis. Surtout celles qui ont trahis leur contrée !"

Vahana serra les dents en entendant cela, avant de se lever à son tour pour attraper le bras de son maître, obtenant son attention. "Mon Seigneur, s'il vous plaît... Il est inutile de gaspiller votre précieuse magie sur un individu aussi insignifiant que ce Zora..." Dit-elle, essayant de le convaincre de laisser le Zora en vie.

Vaati la fixa quelques instants avant de baisser son regard sur son bras tenu par la chevalière. Cette dernière le lâchant avant de reculer. "P-Pardonnez-moi, Messire..." Dit-elle en fixant le sol.

Vaati lança ensuite un regard au Zora encastré dans le mur avant d'afficher un sourire amusé. "Désobéis-moi encore une seule fois, et personne ne pourra te sauver du sort que je te réserve." Dit-il avec un air menaçant avant de se rasseoir. "Quand à toi, Vahana, rassieds-toi." Dit-il avec dédain.

Vahana lui obéit tout en lançant un regard au Zora qui était encore en vie grâce à elle, même si Vaati lui ferait sans doute regretter de l'avoir sauvé...

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Riwanon le Dim 1 Juil - 5:17



Alors que Vaati lâchât son emprise sur le Zora, l’ambiance semblait etre électrique, autant métaphoriquement que réellement puisqu'un des étincelles apparaissait depuis le mur où le dragueur était alors que quelque rocher était retomber sur lui, il fut rapidement expulsé par une forte décharge autour de lui avant que celui-ci saute pour ré-atterrir  sur le sol en faisant un sale sourire en frottant sa bouche avec le dos de sa main.

??? : " Erh, L'autre il frime ! Pour faire le beau devant les donzelles !'' Fit la voix qui provenait de l'épée d'un air moqueur.

Raysol : " C'est bon, la poiscaille, met la en veilleuse tu veux ?'' dit-il à son épée avec son air réjouit en avançant de nouveau vers Vaati, " Seigneur, je ne vous pensais pas si peu partageur, mais si c'est un ordre je m'exécuterai, c'est dommage, une si belle créature mérite de bon traitement et même si elle est votre j’espère pouvoir participé à son bonheurs.'' Dit-il en faisant un clin d'oeil à Vahana. Mais Vaati semblait asses agacé par son comportement Mais le squelette reprit

??? : " En tout cas, j'en connais une du coup qui vas prendre cher au lit ce soir ! Hé hé hé'' toujours d'un air moqueur fit le poisson qui servais d'épée. Mais pour la chevalière qui ne se sentait déjà pas à sa place sur ce throne, Ne pouvais plus des réflexion qu'elle entendait entre Raysol et le poisson maléfique Leviaertan qui n'avait pas sa langue dans sa poche même après sa mort. Vaati connaissais déjà la légende de ce démon immortel qui fut réduit par en pièce par un héros ce bien avant que le sorcier sois là. Mais maintenant qu'il était réduit à l'état de simple épée démoniaque il savais déjà qu'il fallait ignoré les dire du poisson incapable de faire quoi que ce sois sans porteur, mais ce n'étais pas le cas de son dernière gardien qui lui était tout autant insupportable que Leviaertan pour Vaati mais sa force n'étais pas négligeable pour en fais un alliée de choix, seulement il était incorrigible et extrêmement agaçant se que Vaati n'avait pas pris en compte lors qu'il l'avais recruté. c'est alors qu'il reprit.

Leviaertan : " alors la dure a cuire on reste de marbre ? Tu crois que que en restant froide tu ne vas pas fon- " mais celui fut rapidement interrompu en étant déplacé par son porteur pour être frappé au son avant de se prendre un poing dans l'oeil la seule chose qui resté organique de lui. ''Outch, Arrete c'est bon je me tais, pas les yeux c'est tout se qui me reste ! Aie ! C'est bon si tu continue quelqu'un va jouer au bille avec mon œil qui sera au sol ! Aoiha'' Fit -il pensant que le jeune zora le frappé. Mais les Paroles de l'épée  et le comportement du zora semblait être de trop pour la chevalière. Alors elle décida de ce levé alors que vaati la regarder du coin de l'oeil avec un léger sourire d’agacement et elle décida de s'en aller prendre l'air  loin de ses deux énergumène silencieusement. Les sombre sorcier savais pertinemment qu'elle ne serai pas loin, donc il la laissa faire. Toutefois, il fit un léger signe que le petit combattant qui était sous ses ordre compris et « discrètement » il se mit a la suivre. En se cachant derrière les colonnes du château ou contre certain mur.

Raysol légèrement déçu que la jeune femme partait rangea le squelette en se rapprochant  mais reprit sérieusement en s'adressant à Vaati.

Raysol : " Bien, je n'ai plus rien a faire ici a l'exception de vous dire comment vont les affaire dans l'autre monde. " Dit-il en ayant perdu son sourire charmeur et prenant un air sérieux.

Vaati : " Bien alors Je t'écoute, en espérant pour toi que tu reviens avec de bonne nouvelle. Sinon je m'arrangerai pour trouver un autre porteur moins pathétique que toi pour Leviaertan.'' dit-il de nouveau agacé en étant accoudé aux trône pendant que l'autre main tapé du doigts sur l'autre accoudoir.

Leviaertan : " Ho Relax mon vieux, tu sais pas a quel point c'est difficile de trouvé un porteur qui résiste autant a ma foudre et qui est aussi puissant que lui ? Bon je te l'accord il est stupide mais faut pas lui en vouloir Ghé hehe "Dit- il menaçant à Vaati.

Raysol :'' C'est bon calmons un peu la tentions, elle est presque palpable, écouté donc se que j'ai a vous dire.'' Commençât-il un quelque peu gêner par la situation, mais il reprit sur que les nouvelle aller être intéressante pour le sorcier démoniaque ''Les monstres des Mers sont votre, il semblerait qu'une sorcière aurais essaye de les rallié à sa cause mais j'ai était plus rapide et surtout que le spectre a sa bottes qui était venu n'a pas apprécier la combinaison d'eau et l’électivité hé hé.'' Dit-il fière de lui  en ce frottant les ongles  sur le torse. Puis il continuât " Aussi j'ai appris de ce minable à un œil qui avais tourner sa veste par peur de mourir, que le château d'hyrule était tomber, alors j'ai était vérifier par moi même puisqu'il en avais profité pour s'enfuir, Effectivement La sorciers à pris le château et  c'est justement ce crétin qui tiens la position pendant ce temps là princesse est portés disparut et les troupes Hylienne semble faire des rechercher pour la retrouvé du coup ayant aperçu pendant mon voyage qu'une magnifique magicienne semblait défendre avec difficulté un point dans la foret de Firone contre des hordes de cette sorcière, j'ai fais courir la rumeur a des soldat qu'une jeune femme semblait déprendre la zone avec une poignet de soldat, pour resté évasif, Je me suis dit que avec de la chance ses crétins aller envoyer toute leurs troupe sur place laissant le château totalement a découvert contre le spectre. Je pense que cela fais 2 jours qu'ils se sont mis en route sachant que avec les monstres marins déchaîner sous mon commandement ils devront passer par les montagnes et cela leurs prendra au moins 3 semaine pour y arrivé  aux lieux d'une seule, se qui nous laisse amplement le temps de prévoir un assaut, puis cette sorcière semble s'intéresser aussi à la triforce donc pour vous cela ne sera que bénéfique.'' Finit-il avec un sourire effrayant avec un regard sadique. Effectivement Raysol avait raison, malgré ses manière agaçante Vaati était très satisfait du travail qu'il avais accomplie, et sans dire un mots ni même bouger un petit sourire au coin se fit remarquer sur la peau violette du démon Sorcier.

Pendant ce temps là, dans les couloirs du château Vahana qui était suivit par l'enfant semblait l'avoir remarquer. En même temps, celui-ci n'était pas du tout discret malgré ses habit sombre, le fais de se frotté contre le mur tout le long avec un air méfiant lançant un regard de ses yeux rouge a gauche et a droite n'était pas des plus subtile. Surtout lorsque les darknuts des château semblait s’arrêtait devant lui se qui rendais l’absence de bruit marquante. Mais La chevalière fit comme-ci de rien n'étais. Seulement elle ne s’attendait pas à tomber Nez à Nez face à la Princesse tenant un son septre avec un symbole semblable à la triforce mais inversé au bout. Alors la jeune femme qui était surprise elle aussi de voir le sosie de sa tutrice en ses lieu s’arrêta face à elle, Mais lorsqu'elle vit le Petit ténèbreux dos au mur en la regardant avec de grand yeux la bouche légèrement ouverte, elle fit un léger rire avec la main devant la bouche en disant :

Hilda : " Vous avez un puissant mais adorable protecteur, Mademoiselle'' Dit-elle toujours amusé afin d'entamer une discutions. Et alors qu'elle s'approchat du petit  ne semblant pas dutout effrayer par lui  elle reprit " c'est drole à quel point tu me rappelle quelqu'un quand j'était petite hum,hum, hum.'' en s'accroupisant avant de lui caresser la joue se qui surprit le petit. Mais alors que la femme au cheveux rose aller reprendre sa route Hilda reprit en ce retournant vers Vahana " Mademoiselle, Puis-je vous parler, j'aimerai vous connaître un peu plus.''



Dernière édition par Riwanon le Mar 3 Juil - 6:08, édité 1 fois

Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Amalia le Dim 1 Juil - 16:06


Vahana regardait d'un air dépité le Zora qu'elle venait de sauver. Elle se tenait le front, agacée par les dires de ce dernier et du squelette qui lui servait d'arme. Pourquoi l'avait-elle sauvé déjà ? Elle l'ignorait elle-même, surtout qu'elle savait pertinemment que son maître ne laisserait pas passé cela.
 
Elle soupira de nouveau, préférant ignorer complètement ce qu'ils disaient, trouvant d'un coup Shadow bien plus passionnant à regarder. Lui, au moins, il la fermait. 
 
Ce dernier lui lança un regard. Vahana ne saurait dire si l'ombre se moquait d'elle ou si il était compatissant envers elle. Ses yeux ne reflétaient pas la moindre émotion, et pourtant, Vahana lui fit un léger sourire. Elle cru comprendre qu'il était aussi agacé qu'elle par le Zora en face d'eux. 
 
Le poisson-démon la sorti de sa rêverie en l'interpellant, lui faisant bien savoir qu'elle "prendrait cher" ce soir. Elle se contenta de soupirer une nouvelle fois. Si il pensait réellement que le sorcier sombre était comme ça... 
 
Levia : "Alors, la dure à cuir, on reste de marbre ?" Dit-il avec une voix moqueuse tandis que Vahana l'ignorait complètement, préférant regarder Shadow qui la fixait toujours. "Et c'est qu'en plus, elle m'ignore !" Dit-il avec un ton outré. "Qu'est-ce qu'il y a ? On fantasme sur le gamin des ombres ?" Dit-il d’une voix moqueuse.
 
Cette fois, s'en était trop, Vahana se leva sans même prévenir et s'en alla sans un mot. Vaati la regardait en coin, avant de faire un léger signe à Shadow, qui acquiesça silencieusement. Il la suivi aussi discrètement qu'un Wolfos blanc dans une grotte sombre. Autrement dit, il n'était PAS DU TOUT discret. Malgré sa tenue sombre, ses yeux rouges brillaient dans le noir et n’étaient pas réellement pratique quand il s’agissait de suivre quelqu’un en étant discret.
 
Vahana fit un très léger sourire en coin quand elle l’aperçut du coin de l'oeil essayé de se cacher pour ne pas qu'elle l'aperçoive mais c'était peine perdue. En plus de ne pas savoir se cacher correctement, les Darknuts qui patrouillaient dans les couloirs s’arrêtaient pour le fixer à leur tour, signe qu’il n’était REELLEMENT pas discret.
 
Vahana continua son chemin jusqu’à se trouver face à la grande porte de sortie du château. Elle la fixa quelques instants, oubliant l’ombre qui la suivait. Elle ferma les yeux, repensant à son ancienne vie, qu’elle adorait. Si seulement elle n’avait pas prit cette décision de partir affronter le démon des vents…
 
Elle se rappela quand le Roi l’avait enrôlée dans son armée. Presque tous ses soldats étaient des bons à rien, et ça n’a jamais réellement changé. Elle, elle était talentueuse, mais elle avait passé sa vie à combattre.
 
Originaire d’un petit village qui n’existe plus maintenant, elle a toujours dû se battre pour survivre. Son village était pauvre et très souvent attaqué par des bandits et des monstres. Les habitants étaient de moins en moins nombreux, dès qu’ils avaient de l’argent, ils allaient se réfugier en Hyrule. Pas elle.
 
Elle, elle était restée et s’était battue pour garder ce qu’il lui appartenait. Malheureusement, au bout d’un moment, les monstres étaient bien trop nombreux, elle dû se résigner à fuir pour rejoindre Hyrule.
 
Son village fut rasé et sa vie d’antan, elle l’enterra, voulant passer à autre chose et voulant oublier cet échec qu’elle avait subi. Arrivée dans la ville d’Hyrule, elle rejoignit l’armée et ne passa pas inaperçue avec ses talents de combattante. Elle surpassait les meilleurs soldats et de loin.
 
Le Roi lui-même la félicita pour ses prouesses et la nomma chevalière de la garde royale aux côtés d’Impa. Rapprochées par leurs mêmes idéaux, elles devinrent très vite des amies très proches.
 
Elles menèrent bon nombre de batailles et ne perdirent jamais. La défaite leur était inconnue. Jusqu’au jour où un immense château volant apparu au dessus des plaines d’Hyrule. Il s’agissait du château du démon Vaati. Un château imprenable qui envoyait sans cesse de nouveaux monstres, de plus en plus puissants, pour faire tomber Hyrule.
 
La suite, on la connait. Le Roi envoie Vahana, seule, combattre le démon, mais elle perd. Deuxième échec qui la hantera tout le long de sa vie.
 
Elle soupira lourdement, se rappelant encore et encore des mots du démon ce jour-là. Cette promesse qu’ils tenaient mutuellement. Mais, de nouveau, à quel prix… ? Cela faisait plus de dix années qu’elle était prisonnière du démon. Dix ans qu’elle satisfaisait le moindre de ses désirs et qu’elle obéissait au moindre de ses ordres… Dix ans qu’elle avait trahi Hyrule, Impa, et la jeune Princesse qu’elle a à peine eut le temps de connaître, Zelda.
 
Elle lança ensuite un regard à une mosaïque représentant le sorcier des vents. Elle le fixa quelques instants avant de soupirer à nouveau. Que croyait-elle ? Elle ne serait jamais libre. Elle vivait et elle mourrait aux côtés du démon. C’était son destin qu’elle avait accepté contre sa parole de ne jamais toucher à Hyrule.

Cependant, malgré cette vie recluse qu'elle menait, toujours à devoir obéir au démon, elle savait pertinemment qu'elle devait lui être reconnaissante. Après tout, il aurait pu la tuer, la torturer, la changer en statue ou l'obliger à faire des choses ingrates. Il n'en était rien. Le sorcier lui évitait les tâches ingrates, la traitait bien et, plus que tout, lui offrait des présents tellement innombrables qu'ils rendraient une reine jalouse. Un en particulier retint son attention.

Lorsqu'elle est venue affronter le démon, la chevalière possédait un fier destrier du nom d'Arturion. Un magnifique étalon entièrement immaculé. Cependant, lors du combat contre le démon, la robe blanche du magnifique cheval se tâcha de rouge et il s'effondra avant que la chevalière n'ait eut le temps de capituler.

Lorsque Vahana accepta le marché, le démon, bien conscient que la chevalière serait bien plus puissante avec une monture, lui offrit un "cheval" quelque peu... Étrange. Il était blanc bleuté, recouvert d'une douce fourrure brillante et recouvert de symboles diverses. Il ne possédait pas réellement une tête équine, cependant, il avait quatre yeux dorés et sur le dessus de la tête, à la place des oreilles d'un cheval classique, se trouvait des sortes d'antennes, dorées elles aussi. Ses sabots étaient plus ceux d'un cerf que ceux d'un cheval et ils étaient dorés également.

Cette bête majestueuse provenait d'un autre monde. Il terrorisait les personnes qui avait le malheur de croiser sa route car, selon une légende, la personne qui croiserait son regard serait maudite pour l'éternité. 

Considéré comme un dieu, mais également comme un démon. Il était connu sous le nom de Cheval Alpha, ou "le Seigneur des Montagnes" pour les personnes qui le vénérait.

La chevalière fut choquée par une telle attention de la part du démon. Jamais elle n'aurait imaginé recevoir pareil cadeau. Et pourtant.

Depuis ce jour, cette monture unique l'accompagnait durant chaque bataille. Evidemment, une telle monture ne passait pas inaperçue et beaucoup surnommèrent Vahana "L'envoyée du Démon". 

Et depuis ce jour, le sorcier ne cessait de lui offrir des choses, toujours dans les goûts de la chevalière. Au fur et à mesure, Vahana commençait à apprécier le démon. Et même à s'accrocher à lui.

C'est pour cette raison que lorsqu'il fut scellé, en plus de ne pas vouloir rompre leur promesse, la chevalière resta à ses côtés. Et même si quelqu'un vint à la "délivrer", elle resterait aux côtés du démon. Pour sa promesse, et peut-être pour autre chose...

Elle baissa le regard et se mit à nouveau à réfléchir, tout en soupirant légèrement. 
 
Shadow, qui l’observait depuis tout ce temps, se décida, au bout d’un moment, par se montrer. Comme si il éprouvait de la pitié envers elle, il s’approcha d’elle avec un air compatissant.
 
Vahana se retourna pour le regarder et retint un léger rire amer. Si même une ombre avait de la compassion pour elle, elle devait être tombée bien bas. Cependant, elle apprécia le geste et le remercia d’un signe de tête, tandis que l’ombre semblait vouloir rester à ses côtés.
 
Vahana : « Shadow, c’est ça… ? » Dit-elle avec un léger sourire. « Je t’ai mal jugé, pardonne-moi. » Dit-elle simplement, tandis que l’ombre la fixait d’un air d’incompréhension. « Je me méfiais de toi, cependant, tu m’as suivie tout le long et tu aurais pu m’attaquer à n’importe quel instant… Je n’étais pas sur mes gardes… » Dit-elle en fixant le sol tout en soupirant. « Cependant, tu ne l’as pas fait. Mieux, tu es venu vers moi… » Dit-elle avec un léger sourire en s’abaissant à sa hauteur. « Je n’accorde pas ma confiance facilement mais… Je ne ressens aucune hostilité émanant de toi à mon égard… Je sens… Que je peux te faire confiance. » Dit-elle finalement, tandis que l’ombre fit un léger sourire en coin.
 
La chevalière se releva ensuite après lui avoir fait une légère tape sur la tête. Finalement, elle l’avait vraiment mal jugé. Il faisait peut-être peur, mais il n’avait pas un si mauvais fond.
 
Ca lui rappelait quelqu’un… Quelqu’un qu’elle avait connu il y a dix ans et qui avait le même âge que la Princesse… Amalia. Cette pauvre enfant, suite à son apparence, faisait fuir tout le monde. Et pourtant, elle avait un cœur en or…
 
Vahana fixa le jeune garçon qui semblait légèrement inquiet, puis elle lui sourit. « Tu me rappelles quelqu’un… » Fit-elle, alors que l’ombre avait légèrement la bouche entrouverte. Il lança ensuite un regard sur le côté, remarquant la Princesse de Lorule qui s’approchait d’eux.
 
La chevalière lança un regard à la Princesse et s’agenouilla devant elle par respect.
 
Vahana : "Votre Altesse." Dit-elle avec respect, une main sur la poitrine.
 
Hilda : "Oh, mais vous n'avez pas besoin de vous agenouillez devant moi, Mademoiselle." Dit-elle quelque peu étonnée, mais ravie par la même occasion, avant de lancer un regard à l'ombre qui se trouvait derrière la chevalière tandis qu'elle se relevait. La Princesse fit un léger sourire avant de rire légèrement. "Vous avez un adorable mais puissant protecteur, Mademoiselle."
 
Vahana se retourna vers Shadow avec un air perplexe, tandis que l'ombre lui renvoyait le même air. La chevalière fini par très légèrement ricaner, avant de se retourner vers la princesse. "Ce n'est pas mon protecteur mais… C'est vrai qu'il est adorable." Fini-t-elle par dire tandis que l'ombre regardait ailleurs en croisant les bras. "Que puis-je pour vous, votre Altesse ?"
 
Hilda : "J'aimerais vous connaître un peu plus." Dit-elle avec un sourire, tandis que Vahana semblait quelque peu choquée. 
 
Vahana : "Me... Connaître ?" Dit-elle avec un air d'incompréhension. "Vous savez, je ne suis pas vraiment intéressante comme personne..." Dit-elle tandis que Shadow se rapprochait d'elle. Visiblement, lui aussi voudrait en savoir plus.
 
Hilda : "Je suis sûre que vous avez plein de chose à raconter." Dit-elle avec un sourire rassurant. "Enfin... Seulement si vous voulez m'en parler, Mademoiselle." Dit-elle avec un air légèrement triste.
 
Vahana : "B-Bien sûr votre Altesse... Et s'il vous plaît, appelez-moi Vahana." Fini-t-elle par dire.


Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Riwanon le Mar 3 Juil - 21:18





Les deux jeune femme venais de commencer une longue discutions alors que le petit Shadow était adosser a un mur en croisant les bras, Vahana qui n'étais pas habituer a ce qu'on l’appelle ainsi décida de dire son prénom à la princesse. Mais alors que la princesse aller reprendre avec un petit sourire, l'homme du nom de Yuga arrivas, et coupa leurs conversation. Mais il ne parla pas immédiatement dévisageant Vahana de la tete au pied avec un air méfiant, effectivement il n'avait pas confiance étant une Hylienne ayant pris le parti de Vaati, mais après cette instant de silence.


Yuga : ''Mesdames, le seigneur Vaati viens de nous convoquer.''Dit-il humblement de sa voix aiguë


Vahana semblait étonner que Vaati ne l'avais pas convoquer directement comme à son habitude, et surtout que ce sois aussi rapide, elle n'étais parti que depuis quelque minute et la seul raison pour la quel Il aurait pu convoquer tout le monde c'est que le Zora avais rapporté des informations intéressante, ce qui d'ailleurs était le cas, mais la chevalière ne le sachant pas elle se méfier de l'homme sous les ordres de La princesse, mais elle ne pouvais se permettre de douté de ses alliée après tout. Finalement tout les quatre se mire retourner dans les salle principale du château.


En arrivant les deux loriens semblait dépaysais par les transformation du château sans compté que le mur de l'entrée principale venais de subir quelques dommages. Mais se qui fut le plus marquant pour la Princesse était le tableau ou la jeune femme avais posé étant petite avec sa défunte mère. Une main sur la poitrine elle fut quelque peu mélancolique en voyant ceci. Mais cette instant fut bref, puisque Le grand zora s’approchât d'elle sans prévenir.




Raysol : " En voilà donc ue Magnifique princesse, Je me présente Raysol ,Humble serviteur du Seigneur Vaati, je suis a votre entière disposition Princesse, Surtout pour une magnifique jeune femme tel que vous, Permettez moi de vous accompagner jusque en face du seigneur, cela serais un honneurs pour moi d'accompagner si belle créature.'' Dit-il en faisant les yeux doux, alors que son Levia reprit à son tour pendant que la princesse semblait surprise par ses compliments, ainsi que Yuga qui ne savais que dire, pourtant le comportement du Zora lui rappeler quelqu'un qu'elle apprécier beaucoup se qui la fit sourire un instant.


Leviaertan : " Et voilà qu'il est récidiviste, Vous pensez qu'il lachera un jours ? Moi, j'y crois plus... hé Le fauve, c'est bon on as compris que tu voulais aussi la Ken, mais vas y mollo ta déjà pris des rafale aujourd'hui,tu commence a m'faire honte ! " Dit-il quelque peu désespéré et tandis qu le zora avais mis le genoux a terre en prenant délicatement la main de là Princesse afin de lui faire un baise-main, Vahana impassible avança avec derrière elle Shadow qui lancer un regard Haineux envers les créatures aquatique alors l'épée reprit " Qu'est ta toi, ta un problème, R'garde moi meilleurs, le mioche !'' Dit-il agressivement comme s'il était près a aboyer sur lui. Puis un raclement de gorge ce fit entendre de la part de Vahana qui étais face sorcier de vent avec à ses coté l'ombre. Le Zora interrompit pour se relever avant de lancer des doux regard à la Princesse pendant qu'il se mettre a coté de Vahana faisant un clin d'oeil à celle-ci.


Mais une fois tout le monde face à lui, Vaati fit signe a la chevalière de venir a coté de lui avec un léger sourire, elle s'exécuta sans dire un mot toujours un poil malaisés. Puis vins l'annonce du sorcier .


Vaati : " Bien, puisque vous être tous présent commençons...'' Dit-il avec un sourire jambe croisé et bras accouder. Un silence ce fit entendre et celui-ci était quelque peu pesant. Mais il reprit " Princesse vos force à armée sont-elle apte à combattre ?'' demandat-il subitement.


Hilda : " Oui, nos troupe sont prete à combattre mais puis-je savoir pourquoi ?'' Demandat-elle perplex par la demande de son Allié.


Vaati : "Vous étiez désireuse de la triforce d'hyrule je vous offre l'opportunité de faire un premier par vers celle-ci, Nous allons attaquer le château d'hyrule'' Sur ses mots, la chevalière qui était as ses coté fit un bon prête a sortir de ses gond. Mais il reprit immédiatement en regardant la jeune femme. " hum,hum hum hum, Voyons ne vous énervez pas ma chère, un groupe à pris d'assaut le château et toute l'armé hyrule est en marche pour retrouver la princesse, de ce fais le château est au main ennemi, je ne fais que le récupéré pour avoir un juste retour des choses " Dit il ammusé par la situation car de nouveau il ne rompis pas sa promesse et effectivement il aider Hilda à la récupération des sage en lui ouvrant un passage et une base pour son armé dans le monde d'hyrule. La commandante ne su répliquer, et c'est au même moment que Yuga intervint.


Yuga : " Gyo hohoho, En quoi, cela nous aide t'il réellement ? " demandat-il ouvertement d'un ton moqueur.


Hilda : " Cela suffit Yuga, j'ai toute confiance envers le seigneur Vaati'' Dit-elle en réprimandant son « vassale » mais toute fois elle fit un message télépathique à Vahana * je suis Hilda de Lorule, et Vahana si vous avez confiance en cette homme, je suivrais votre jugement* dit-elle soudainement par la pensé. Sur ses mot Yuga ne continuât pas toutefois Vaati repris.


Vaati : " hum,hum hum, pour fais simple je vous ouvre une porte dans le monde d'hyrule avec un point d'encrage cela devrais vous simplicité la tache pour récupéré les « 7 sages » ? C'est cela ?'' Dit-il avec un léger ton d’ironie.


Leviaertan : " Ouaip, en gros ravager de l'apocalyspe il vous fout dans le palais mais vous vous démerder pour votre quete ! Nous on à d'autre chat a foueté héhéhé'' Dit l'épée de manière agressive et fort toujours dans le ton moqueur. " Rah sa me manque de pas avoir des démon comme moi faire des combat et des plan, nous c'était basique au moins Ah, Daidagos me manque " fini l'épée un peu maussade soudainement tendit que Raysol faisais signe de ne pas faire attention à lui.


Vaati : " Yuga avec ta magie, tu prendra toute les unité dans tes tableau, tu nous servira de pont pour passer a travers la barriere magique. Shadow tu passera en premier avec les troupes.'' Yuga fut surpris que sorcier connaissais sa magie. Mais il ne fit rien d'autre qu'un déclinement devant lui tendit que l'ombre fit juste un signe de tete avant que le minish reprit " Raysol-...'' mais il fut coupé.


Raysol : " avec la poiscaille on vas faire diversion dans la cours dans la fontaine c'est le seule endroit ou j'ai avec mes portails.''
Levia : ''Ouai ! Enfin je vais faire tout le boulot, mais on vas bien ce marré " Dit les deux confiant sur leurs idée.


Vaati : " Et mesdemoiselles vous aller m'accompagner, les pouvoir télépathique de la princesse Permettront de plus facilement donner des ordres.'' Dit-il Amusé.


Hilda : " Comment savais vous pour mes pouvoir ?'' Dit-elle surprise ayant peur que celui-ci arrive à faire de meme.


Vaati : " Je sais beaucoup de chose très chère, toute fois je n'ai pas cette faculté qui du coup nous sera très utile.'' Finit-il avec son air amusé, mais les mots rassura secrètement Hilda. Il reprit'' Avez vous des objection ? Dans ce cas Prèparez vous "dit-il avant de disparaître avec La jeune femme d'un claquement de doigts, tendit que Raysol sorti du château pour passer plonger dans la fontaine du château de lorule.


Dans des quartier plus privé, Vaati réapparut Vahana, il s'approchat d'elle doucement en mettant sa mais sous le menton de la jeune femme.


Vaati : " alors très chere vous semblait tracasser, est-ce le fait de remettre les pied au château qui vous tracasse ? Ou votre rencontre avec Hilda, j'ai bien remarquer que vous la regardiez elle vous rappelle votre passé ? Enfin cela ne m'intéresse guerre faite se que bon vous semble. Néanmoins, j'aimerai vous faire plaisir malgré l'incident  qui ses produits, je ne vous tiendrait pas rigueur, surtout que bientôt vous pourrais enfin retrouvez vos marque.'' puis sur ses mot disparut et réapparut sous sa forme minish a coté de l'oreille de la chevalière en tenant une rose ''Pour vous très chere car cela représente votre symbole et le pacte qui nous lie " Il prit un moment pour se posser sur l'épaule de la chevalière et reprit encore une fois " je ne compte pas participer durant cette bataille je compte plutot vous observer depuis cette possition alors Ne me décevez pas. ''Finit-il assis sur l'épaule de Vahana avec un léger sourire.



Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Amalia le Mar 3 Juil - 23:17


Hilda fit à la chevalière un léger sourire lorsqu'elle lui donna son nom. 

Hilda : "Vahana... Vous me rappelez quelqu'un..." Dit-elle avec un léger sourire mélancolique, tandis que la chevalière la regardait d'un air interrogatif. La princesse reprit "Vous savez... Mon royaume vit dans l'ombre de celui d'Hyrule... Tout ce qui existe en Hyrule existe également en Lorule... Mais sous une autre forme..." Dit-elle en soupirant légèrement.

Vahana fit un regard légèrement attristé vers la Princesse, comprenant où elle voulait en venir. Elle insinuait sans doute qu'elle avait une protectrice comme la Princesse Zelda en avait eue...

Hilda : "Elle s'appelait Claire... Et elle vous ressemblait énormément..."

Vahana : "Je suis désolée, votre Altesse..." Fini par dire la chevalière.

Hilda sourit très légèrement, avant de secouer la tête. "Vous n'avez pas à vous excuser... Elle est morte en emportant ma sœur dans votre royaume." Fini-t-elle par dire en détournant le regard.

Vahana resta quelques instants à la fixer, ne sachant que dire. Sa soeur... ? 

Hilda allait reprendre, lorsqu'elle fut interrompue par son vassal, Yuga, qui leur informa que le sorcier sombre voulait les voir. Tous.

Vahana lança un regard à Shadow qui était déjà près d'elle, à la fixer, ce qui la fit légèrement sourire. Elle fit ensuite signe à l'ombre et à la Princesse de la suivre. Elle lança toutefois un regard méfiant au vassal de la Princesse de Lorule. Elle n'avait pas du tout confiance en lui. D'ailleurs, Shadow non plus, il lui lançait le même regard méfiant que la chevalière.

Arrivés à la salle des trônes, Hilda s'arrêta quelques instants pour regarder l'immense tableau qui surplombait les deux trônes. Le tableau la représentant avec sa défunte mère et elle, beaucoup plus jeune. Elle soupira légèrement, avant de baisser la tête. 

Ce tableau avait été peint peu de temps après le départ de Claire avec sa sœur...

Vahana lui lança à nouveau un regard attristé avant de regarder le tableau quelques instants, admirant la beauté de l'ancienne Reine de Lorule. 

Elle possédait de magnifiques yeux rubis et des cheveux noirs aux reflets violacés. Ses lèvres était également naturellement violacées. 

Hilda était tout le portrait de sa mère, et pourtant, la chevalière pensait à quelqu'un d'autre en regardant la peinture... Elle lança ensuite un regard à Hilda, qui la regardait à son tour d'un air interrogatif. Non... Ca ne pouvait pas... ?

Vahana fut sortie de ses pensées par un idiot de Zora qui cru intelligent de faire la cour à la Princesse de Lorule. Tandis que cette dernière resta figée, ne sachant que dire, Vahana, elle, repoussa violemment le Zora, obtenant une remarque de la part du poisson-squelette qui lui servait d'arme.

Levia : "Eh, Raysol, elle est jalouse, c'est elle qui faut ken d'ab--" Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le sorcier sombre, assit sur son trône, rappela sa présence d'un raclement de gorge agacé. "Oh, ça va, si on peut même plus rigoler..."

Vahana fit un très léger sourire, ravie que son maître ait fait fermer son clapet à ce maudit poisson. Elle lança ensuite un regard à la Princesse, avant de s'avancer vers le sorcier. Shadow la suivi de près, lançant un regard haineux au Zora comme au squelette. Ce qui lui valu une remarque également.

Levia : "C'quoi ce mioche, là, tu crois tu m'fais peur avec ton regard ? R'garde-moi meilleur, sale gosse." Dit-il, tandis que Shadow, agacé, avait dégainé son arme.

Vahana se rapprocha de l'ombre, posant sa main sur son épaule, attirant l'attention de Shadow. Il releva la tête pour la regarder, avant de ranger son arme.

Levia : "Quel bon toutou à sa mèmère... Coucouche panier, sale gosse." Dit-il en ricanant d'une manière victorieuse, tandis que Vahana reprit.

Vahana : "Ce n'est pas lui qui est destiné à servir d'arme à un écervelé qui passe son temps à courir après les filles tandis que ladite arme semble clairement en manque." Dit-elle en s'avançant naturellement vers le sorcier, suivie par Shadow qui semblait autant satisfait qu'elle, alors que le sorcier ornait un sourire clairement amusé. Ce n'est pas souvent que Vahana répliquait aux remarques, mais bon sang, que c'était amusant...

La Princesse suivi également la chevalière avec un sourire en coin, tandis que Raysol, clairement dépité de ne pas avoir pu finir ce qu'il avait commencé (à savoir, faire la cour à la Princesse de Lorule), traînait derrière avec Yuga, qui lui restait méfiant.

Vaati fit signe à la chevalière de le rejoindre à ses côtés, ce qu'elle fit, mais toujours consciente que ce trône ne lui appartenait pas.

Vaati expliqua ce que Raysol lui avait dit plus tôt. Toutefois, lors de son explication, il oublia un minuscule détail (volontairement ou non), ce qui fit se relever la chevalière, presque folle de rage. Il voulait prendre le château d'Hyrule ? Et leur promesse ?!

Vaati : "Voyons ne vous énervez pas ma chère, un groupe à pris d'assaut le château et toute l'armé hyrule est en marche pour retrouver la princesse, de ce fais le château est au main ennemi, je ne fais que le récupéré pour avoir un juste retour des choses." Dit-il avec un air amusé, tandis que la chevalière se rassit, sachant pertinemment qu'il ne rompait pas sa promesse mais qu'il profitait de la situation.

Hilda fixa la scène avec un air perplexe. Il semblerait que la chevalière refuse d'attaquer Hyrule car elle en faisait partie... Elle fini par faire un léger sourire. Claire non plus n'aurait jamais abandonné son royaume...

Vahana écouta attentivement le reste du plan, attentive au moindre détail que Vaati omettrait. Mais, si le château était réellement aux mains de l'ennemi, cela voulait donc dire qu'il n'y aurait aucun habitant d'Hyrule dans les murs du château. Sauf...

Vahana : "Monseigneur, si je puis me permettre..." Commença-t-elle, captant l'attention du mage. "Si jamais nos ennemis ont des otages Hyliens..." Fini-t-elle par dire, tandis que Yuga semblait outré. 

Yuga : "Des otages ? Et bien, nous nous en débarrasserons, comme le reste."

Hilda : "Yuga." Dit-elle sèchement, en regardant la chevalière.

Vaati : "C'est une possibilité en effet." Dit-il avec un air légèrement agacé. Il n'avait pas vraiment prévu cela. "Eh bien, dans ce cas, je vous somme de faire attention aux otages d'Hyrule, si il y en a." Dit-il en lançant un regard à la chevalière qui semblait satisfaite de la réponse.

Vahana : "Merci, Monseigneur." Fini-t-elle par dire. Elle savait que le démon ne briserait pas leur pacte, mais ce n'était pas de lui dont elle avait peur qu'il massacre des otages Hyliens. C'était du vassal de la Princesse qui lui lançait un regard mauvais depuis toute à l'heure. Un regard mauvais que Shadow lui renvoyait, d'ailleurs.

Vahana arrêta de fixer le vassal lorsqu'elle entendit une voix dans sa tête. Une voix qui lui était familière. Elle lança ensuite un regard à la Princesse Hilda qui lui souriait légèrement en faisant un léger signe de tête, ce à quoi la chevalière lui répondit par un "oui" de la tête. Oui, elle pouvait lui faire confiance. Mais il ne valait mieux pas qu'elle se mette en travers de son chemin... Le sorcier n'hésiterait pas à lui faire payer si elle essayait de tenter quoi que ce soit.

La chevalière écoutait distraitement le reste de la conversation, espérant que ça s'arrête. Même si le château d'Hyrule appartenait à l'ennemi, elle ne se sentait pas capable d'y remettre les pieds... Et puis, elle s'inquiétait énormément pour la Princesse Zelda, Impa... Et Amalia.

Elle réfléchi quelques instants, avant de lancer un regard à Hilda qui lui répondit par un air perplexe. Voilà à qui la reine lui faisait penser ! Et même Hilda, d'ailleurs !

Il est vrai que Amalia avait une particularité troublante. Tout son corps semblait appartenir à deux personnes. Littéralement. Son côté gauche ressemblait énormément à Hilda avec ses cheveux noirs violacés et son oeil rubis. Tandis que son côté droit ressemblait énormément à Zelda, avec ses cheveux blonds dorés et son oeil saphir. 

Maintenant qu'elle avait vue Hilda, cette particularité la choquait d'autant plus. Un côté Hylien et un côté Lorulien... 

Elle fut de nouveau sortie de ses pensées par Vaati qui la rappela à l'ordre. Elle acquiesça légèrement, tandis qu'il donnait le plan à suivre durant l'attaque du château. 

Vahana soupira légèrement. Elle savait qu'elle n'aurait pas le choix et qu'elle devrait y retourner... Elle espérait juste ne pas tomber sur Impa. Si jamais cette dernière venait à être dans les parages à ce moment...

Hilda fixait la chevalière et comprenait bien que quelque chose la tracassait. Elle allait essayé de lui parler par télépathie quand Vaati dit, avec un sourire amusé, que ses pouvoirs télépathiques seraient d'une grande aide et que donc, elle allait les accompagner, lui et la chevalière.

Yuga allait protester, quand Hilda lui fit un signe de main, lui faisant bien savoir qu'il ferait mieux de se taire et que cette idée convenait à la Princesse.

A la fin, le sorcier se leva de son trône, Vahana fit de même. La chevalière lança quelques instants un regard à Shadow qui fit de même. Ce dernier fit même un sourire en coin confiant, lui faisant bien savoir qu'elle n'avait pas à s'inquiéter pour lui. 

Et dire qu'elle se méfiait de lui. Elle fit un léger sourire avant de lui dire de faire attention. Ce dernier ricana, toujours avec son sourire confiant.

Le sorcier téléporta ensuite la chevalière dans ses quartiers, avant de se rapprocher d'elle et de mettre sa main sous son menton. Il semblait inquiet, même si il ne l'avouerait pas.

Vaati : "Allons, très chère, vous semblez tourmenter... Est-ce le faite de remettre pied au château qui vous tracasse... ?" Dit-il, sachant pertinemment que c'était cela. Mais il y avait peut-être autre chose. Il aborda également le sujet de la Princesse de Lorule, Hilda.

Vahana ne répondit pas, se contentant de se laisser faire. Elle semblait même apprécier le moment. Elle soupira légèrement quand il retira sa main.

Vaati : "Je ne vous tiendrai pas rigueur de ce qu'il s'est passé plus tôt. Ma générosité me perdra." Dit-il avec un sourire amusé tandis qu'il disparu. 

La chevalière semblait inquiète de ne pas le voir, mais aussitôt, elle senti une présence sur son épaule, elle sourit en sachant ce que c'était. La "véritable" forme du démon. Enfin, qui pourrait encore dire que c'est un démon après cela... ?

Vahana sourit tendrement en acceptant le présent du sorcier, touchée par un tel présent. La rose d'Hyrule était son symbole, qu'elle avait toujours arboré. Son ancienne armure avait d'ailleurs une rose gravée sur la cape, tandis que l'armure était ornée du symbole d'Hyrule.

Vahana : "Je ne vous décevrai pas, Monseigneur." Dit-elle avec assurance, tandis qu'elle apprêta ses affaires pour la bataille qui arrivait.


Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Riwanon le Sam 14 Juil - 20:14


- Quelque part loin dans les plaine d'Hyrule -


Au loin de la plaine d'Hyrule alors que des bruits de pas d'éloigner à l'unisson dans un immense nuage de fumée créé par le mouvent de l'armée d'Hyrule qui était désormais très loin de chez eux, une grande rafale se mit à souffler en direction du château qui était pratiquement plus visible. Impa inquiète se retourna en laissant son regard se perdre au loin suivant la direction du vent vers les nuages sombre qui se former dans le ciel. 
Il commençais à faire nuit, mais la phrase que la général aller prononcé n'était pas due au fait qu’elle voulais s’arrête pour la nuit, mais bien parce qu'elle avais un mauvais pressentiment sur se qui se qui était en train de se passer vers les plaine d'hyrule en ce moment même et que le plus sur était d'attendre la fin de l'orage qui s’annonçait.


- Au abord & cour du Château d'Hyrule, extérieure de la barrière -

Au-dessus du château d'hyrule, de bien sombre nuage tourbillonner en son centre, et on pouvait y apercevoir quelque éclair illuminant ce ciel ténébreux de bref instant, Surtout que la pluie commençais a tomber à grand flot dans l'enceinte du château ainsi que sur la totalité les plaines. Le bruit des gouttes touchant le sol formais une harmonie assourdissante et les éclair casser cette mélodie par les coup de tambour raisonnant au loin.




Au centre de la cour du château, alors que celle-ci semblait désertique, ce tenait debout devant la fontaine un Zora sous la pluie fixant le ciel, tandis que les gouttes lui tomber sur le visage. Soudains, une voix rock hurlant comme un Moblin égorger se fit entendre derrière lui.


Leviaertan : " Hé, Le cyclope, Ramène ta face spectrale Illico presto, On à un message a te faire passer si tu vois se que je veux dire  ! " Beuglat-il tendit que la barrière du château était toujours présente format une légère ouverture laissant passer le mage spectre pour s'approcher d'eux . Puis le squelette de poisson reprit ''Alors Mon cochon, comment ça vas depuis qu'on ta pulvériser la gueule ? Ça te dit qu'on recommence ? Après tout on as pas pu finir ce qu'on à commencer ! " d'un ton enjouer pendant que Raysol regarder l'autre d'un regard amusé.


Raysol : " C'est vrai ça, le lâche il s’est enfuit pendant qu'on avait le dos tournée, mais bon on vas pouvoir en finir avec lui maintenant !'' dit-il en dégainant Leviaertan.


Iscerro :''hrff, Sale vermine, vous allez me payer cette affront, cette fois vous jouer sur mon terrain, et vous aller vous en mordre les doigts ! Gyehahahaha ! " S'exclamat l'esprit alors que des créatures commencer à sortir petit à petit des ténèbres qu'il avais créé, les monstres Iscerro se plaçant sur les murailles entourant le château et autour de la fontaine où se trouvé le zora était près à attaquer. Mais alors que Raysol souriais L'épée maudite reprit.


Levia : " Ha, encore un qui ce la pète, dit Raymi, tu pense qu'il as compris qu'on était pas seuls nous non plus ?''


Raysol : " Bonne question , Levi, on devrais peut-etre lui faire un dessins ? ''reprit le Zora avec son sourire narquois, Puis Leviaertan repris en hurlant encore une fois.


Levia : " OK LES SBIRES ! ILS ONT VOULU C'LA JOUER, A VOUS DE VOUS RAMENER, ON VAS MONTRER LA PUISSANCE DES MONSTRES MARINS !'' sur ses mots, au font de la fontaine ou se trouvé l'étrange portail Abyssal de Raysol, une vague de monstre marins sortie, a commencer par des Baris, des Biris, mais surtout des Tritons (Zora des rivieres) qu'ils avais soumis à leurs puissance. La cour ce remplissais des créature sortant de la fontaine, tandit que les spectres et les Darknuts gris ennemie se placé autour d'eux, aussi on pouvais apercevoir que Iscerro s'éloigner doucement du Zora et de son escouade, et petit a petit le visage charmeur de raysol se transformer d'un sourire amusé par un sourire sadique au regard de psychopathe.




Et alors qu'Iscerro retourner vigoureusement vers la barrière du château il reprit.


Iscerro : " Vous pouvez attaquer si vous le voulez, mais ce n'ai pas avec une si faible armées que vous arriverais a me vaincre, qui plus est Ma barrière est impénétRABLE ! Gyeheheheheh-...'' Fit- il, mais il fut rapidement interrompu par quelqu'un qui sorti du mur en lui mettant à son visage un tableau qui tournoyer.


Yuga : " Je crains au contraire que tu vas être envahie l'ami." Sur ses mot sortie une immense vague de Darknut noir et de soldat avec à sa tête Shadow, qui avais atterrit sur Iscerro l'épée dans se qui semblait être le visage de la créature. Et alors que le passage se refermer derrière lui, Levia qui avais vu la scène dit.


Levia : " Aller le Mioche, Le rodéo c'est facile sur lui, fais en un roti de porc, et peux etre que la je te respecterai !'' dit-il amusé. Mais le passage vers l’intérieure du château se refermât ensuite laissant Raysol et Yuga face aux nombreux ennemies, fort heureusement Yuga avais réussi sa mission en envoyant les soldats à l’intérieure du château. Mais l'homme reprit.


Yuga : " Cela veux dire que je vais devoir m'occupé du menu fretin, avec les énergumène que vous être ? ''Dit-il avec un léger désarroi.


Levia :'' Bah quoi, ta peur de ruiner ta manucure ? Ou tu ne veux pas etre dévisager pour remplacer Kefka dans sa prochaine adaptation ? Héhéhé, mah mais c'est vrais vous le connaissais pas celui-la si seulement mon vieux pote Gheghe était là … Avec lui je me marré bien héhé..'' dit-il avec plaisanterie avant que Raysol décide de combattre.

    - Dans le château -- quelque instant plus tot -



Un peu plus loin, un portail obscure c'était ouvert dans l'enceinte du châteaux, de ce portail surgit Hilda et Vahana accompagnée d'une poignée de soldat et de Darknut noir. Ce groupe restreint était due a l'infime brèche créé par le mage au tableau et l'ombre, qui de ce fait ne permit pas à Vaati qui était sur l'épaule de Vahana de pouvoir en faire venir plus a cause de la barrière qui n'était pas bien puissante mais bien construite contre toute magie, cependant Vaati semblait ne pas apprècier les talent de ses adversaire.


Vaati : " Hum, je suis un peu déçu je m’attendais a beaucoup mieux, Vahana je vous laisse vous occupé de tout. A moins que le château ne vous donne des vision, vous avez l’entière commandement ma chère, Surprenez-moi " dit le sorcier sous sa forme minish sur l'épaule de Vahana baillant presque d'ennuis.


Pendant ce temps-là, au l'entrée du chateau, alors que Iscerro essayer de se débarrasser tant bien que mal de Shadow qui ne semblait pas vouloir lâcher prise. Les soldat et Darknut de Lorule semblait rentré en affrontement contre les Sbires de Iscerro . Et tandis que les troupes aller s'avancer pour entamer la prise du château, La voix s'Iscerro qui su ce débarasser de Shadow en passant a travers le sol se fit entendre dans tout le château pendant que le garçon le chercher pour continuer l'affrontement.


Iscerro : " Vous pensiez m'attaquer ainsi et me vaincre aussi facilement ?! Ce château sera votre tombeaux, vous aller regretté de vous opposé ainsi a Moi l'émissaire de la Prêtresse  ! Ah moi, mes Fidèles serviteurs'' Dit-il furax en créant une vague de spectre qui repoussa le petit Shadow sans pour autant lui occasionner des dégâts. Puis sur ses mots, il fit apparaître des Missile teigneux géante qui provenaient des resserves du château a des points stratégique du château afin de le faire s’effondrait sur lui même avec tout ses adversaire dedans.


- Quelque part loin dans les plaine d'Hyrule -




Quelque heure c'était écoulé depuis l'arret des troupes, positionner entre les plaines d'hyrule et les Montagne d'Ordinn un peu loin de tout malgré la pluie qui faisais rage, le campement des troupes d'hylienne était mis en place. Les quelques soldat de garde furent obligé de retirer leurs armures et les pointe de chaque tentes devais etre protéger par un morceau de patates, car effectivement en vu du ciel menaçant et de la pluie déjà présente, on pouvait très vite en conclure que un orage aller frappé.


Pendant que Karra et Nepheith ainsi que d'autre soldat d’occupé de faire le repas sous la tante chapiteaux faites pour la cuisine de l'armée. Un autre c'était cloîtré dans son Chariot fraîchement acquise pour pas grand chose (car telle était les affaires avec lui), qui servais de convois pour l'armée. D'ailleurs ce chariot en tissu cirée de couleurs violette semblait être illuminé de l’intérieure par une bougie, et on pouvais voir l'ombre de deux grand oreille de lapin disparaître comme ci la personne venais de les retiré comme une capuche.


De son coté, Darius qui était de garde, lui était assis sur une bûche face au feu qui menacé de s’éteindre, Le jeune homme complètement trempé essayer tout en étant pensif de maintenir celui-ci encore allumé recouvert par des des plaque de terre afin que l'eau ne l’achève pas.


Et Impa dans sa tente, essayer de mettre a profit les infos qu'elle avais apprise pour optimisé la route à prendre afin de retrouver zelda, bien qu'elle n'aimez pas l'idée elle savais qu'ils devraient passer par le volcan d'Ordinn mais elle craignait se qui pouvais les y attendre.

Mais là où c'était encore quelque peu animé, c'était dans la tente de la princesse volatilisé. Où se trouvé les deux link Junior, qui était sagement en train de jouer entre deux sous les yeux de leurs jeune tutrice Amélia. Soudain des bruits se fit entendre en plus de celui de la pluie, non loin de la tentes de la commandante qui attira le regarde des enfants vers l'entrée de celle-ci. Effectivement le raffut était produit par les jumeau en tunique vertes qui était de « corvée » de pèche pour réapprovisionner les ressources.


Linkle : ''Rahhh Link, avec cette pluie qui nous est tomber dessus d'un coup, j'ai pas pu récupéré tout les poissons ! " Dit-elle à son frère qui la regarder avec les yeux écarquiller, en tenant 3 fois plus de poisson que la jeune fille " Oui c'est ça fais le malin, en attendant je pense que j'avais bien plus de poisson de toi. " Reprit-elle avec un petit regard malicieux, mais le jeune homme fit un signe de la tete négatif, avant de déposé tout le poisson récolté dans un tonneaux remplis de Sel. " Comment ça Non ! " reprit la mauvaise perdante avant d'envoyer un poisson vers Link, mais qu'il esquiva en se baissant, de ce fait le Poisson finit sa course au sol entre les deux enfant qui jouer, celui-ci toujours en vie sautiller a terre ce qui obnubila les enfants. Après avoir ranger ses poissons a sont tour elle s’invitât telle une enfant en faisant une moue devant la jeune femme qui était paisiblement dans sa tante " Ama' Link est méchant avec moi depuis qu'il est devenue le sois disant heros ! Dit lui quelque chose ! " Dit elle voulant du réconfort au près de son «  Amie ». Mais alors que link Aller rentré dans la tente, Un éclair surgit la lumiere de celui-ci éblouit tout le monde et le son grondant montrait que l'éclair était tomber pas très loin du campement, Link avais rentré la tete en se couvrant avec ses mains en plissant les yeux et en serrant les dents, tendit que les deux petit c'était réfugier derrière Amalia en grelotant, au meme moment un visage apparut derrière Link telle un fantôme ce qui fit sursauté Linkle "AHHHH !'' Criat-elle tendit que le plus jeune des petits tiré sur les vêtement de la jeune femme au cheveux bicolore avec un regard inquiet vis à vis de la foudre qui tomber.


Jolph : " Désolé de vous avoir fais peur. Je suis venue vous prévenir que le repas était près, Commandante...'' dit -il avec sérieux alors qu'il était complément dégoulinant. Mais ensuite une autre lumière surgit de bien plus loin, comme un immense éclaire persistant provenant du château. Après un certains temps le bruit se fit entendre, mais avant même que cela de ce produise les trois link c'était retrouver autour d'Amalia bien que le plus grand resté humble et fière, mais le jeune homme avais pris de la demoiselle afin de se sentir rassuré, puis quand le bruit de l'éclaire arrivât enfin, le jeune homme serra de nouveau les dents et au passage la main d'Amalia. Tendit que 3 cri ce fit entendre ceux des deux petit qui avais cacher leurs yeux dans les vêtement d’Amélia, mais le 3eme cri venais de l’extérieur de la tentes plus précisément du chariot du Marchant. Ils semblerai que lui non plus n'était pas fan de l'orage. Mais qu'elle était cette éclaire étrange qui pouvais faire un aussi gros bruit et surtout qui semblait avoir frappé pendant un certain temps.
- Cour du Chateau -


Levia : ''Oui OUI OUIIIIII, J'aime quand tu fais ça mon p'tit Ray ! J'aiME CETTE sensaTION ou l'elecTRICIté me Traverse ! Continue a détruire tout sur ton passage ! DesTRUCtiON HAHAHAHAHAHAHAH " s'écriat l'épée tenue droite vers le ciel pendant qu'une immense foudre tomber sur eux Provoquant un souffre extrêmement puissant repoussant tout ce qui su trouvé autour l'electricité se propager autour de lui détruisant alliées et ennemis dans tout le périmètre ainsi que le Missile teigneux qui était proche de Raysol.

Une fois l'éclair finiet l’électricité évaporé il ne resté presque plus rien dans le périmètre tout les ennemie ni meme des alliés de Raysol, le seul qui en avais échappé était Yuga qui avais eu le réflexe d'utilisé sa magie. Et tendit que le mage au pinceau reprenez forme, le Zora était totalement méconnaissable, Les yeux entièrement rouge écarlate telle un démon et la peau charcuté par la puissance de sa propre attaque qui se régénérait très rapidement. Des mots essayer de sortir de sa bouche mais L'épée le coupa net.

Levia : " C'est bon, ta bien bosser souffle 2 secondes on rattaque ensuite l'autre maitre attendra pas, gué hé hé'' Dit-il avant de reprendre en s'adressant à Yuga " Hé bah chapeau l'artiste ta réussi a survivre à ça ! Gué héhé, Bon tu sera t'occupé de l'autre bombe l'a bas ou tu as peur de perdre ta belle chevelure ? Aller Grouille, Vaati aimera pas qu'on laisse le château s'abimé''



    - Dans le Chateau -




A l’intérieur de l'édifice l'enfant ombre avancer vaillamment a la tête d'un groupe, Le petit au cheveux blanc s’en sortait extrêmement bien, mais soudain il s'arretat en voyant un tableau dans l'un des couloirs du château, une allée qui était exclusivement consacré au généraux d'Hyrule.


Globalement toutes les troupes de Vaati s'approchait de la salle des Trônes, a l'exception du groupe du petit Shadow qui c'était arrété quelque instant, et alors que Hilda suivais Vahana elle remarquèrent que effectivement le château était très similaire au siens, mais par la présence de Vaati sur l'épaule de la chevaliere, elle restât silencieuse. Le groupe de l'ancienne général était arrivé en premier, alors d'autre troupe était en train d'arrivé par derrière. Iscerro les attendait de « pied » fermes mais il n'était pas seuls, il semblait avoir quelque otage avec lui donc une jeune femme qu'il avais en lui tenant la gorge tout en la tenant devant lui comme bouclier Humain.



Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Amalia le Lun 16 Juil - 0:00


Vahana, a peine sortie de la brèche, donna l'ordre à aux chevaliers sombres sous ses ordres d'avancer les premiers. Elle s'avança ensuite près de la Princesse de Lorule, lui faisant bien savoir qu'elle devait rester près d'elle.
 
Le mage sombre semblait dépité par l'incompétence de ses ennemis, et décida donc, comme prévu, qu'il ne bougera pas le petit doigt. Vahana se contenta d'acquiescer ses dires et avança derrière les Darknuts qui formaient la première ligne de leur petit groupe.
 
Malgré qu'ils avaient l'avantage, ils avançaient prudemment. Qui sait ce que ce mage du nom d'Iscerro était capable de faire... ?
 
Par réflexe, chaque fois que leur groupe rencontrait des spectres ennemis, Vahana se mettait devant Hilda, sa lance immaculée tendue vers les ennemis, prête à transpercer quiconque oserait passer les cinq chevaliers sombres se trouvant devant elle.
 
Mais sans grande surprise, les ennemis ne purent jamais passer la première ligne. Même Vahana n'eut rien à faire. Enfin, pour le moment, du moins. 
 
Ils traversèrent le grand couloir menant à la salle des trônes. Hilda observait attentivement les alentours, reconnaissant chaque recoin du château, puisque le sien en était la copie parfaite. Mise à part les couleurs et la décoration, TOUT était semblable au sien.
 
Intriguée, elle fini par s'arrêter quelques instants devant une pièce. Dans son château, il s'agissait de sa chambre, à laquelle était relié un balcon qui lui permettait d'observer les vastes plaines de Lorule quand bon lui semblait. 
 
Si ce château était totalement identique au sien, cela voulait dire que cette pièce... 
 
Vahana s'arrêta à son tour, ne sentant plus la présence de la Princesse de Lorule derrière elle. Elle se retourna pour voir Hilda fixer une porte avec le symbole royale gravé dessus. Elle fit signe aux Darknuts de les attendre, ce qu'ils firent sans broncher, et s'approcha de la Princesse.
 
Hilda lança un regard à Vahana, avant de baisser la tête, légèrement honteuse. Elle voulait réellement ouvrir cette porte, mais avait oublié que Vahana était une générale d'Hyrule...
 
Vahana fit un très léger sourire face à la réaction de la Princesse. Même si le château n'était plus habité (pour le moment) par la Princesse Zelda, la Princesse Hilda se refusait toutefois l'autorisation d'ouvrir la porte. 
 
Humble de sa part. Sauf que la générale poussa la porte sous l'air interrogatif d'Hilda. 
 
Vahana haussa très légèrement les épaules, toujours avec un léger sourire. "Elle était déjà ouverte." Dit-elle simplement, tandis qu'elle invita Hilda a y entré. Après tout, Zelda ne devait pas avoir plus de chose qu'elle dans sa chambre... Si... ?
 
Effectivement, Hilda se rendit compte de quelque chose qui avait longtemps disparu de sa propre chambre. Une deuxième garde-robe, ainsi qu'une deuxième table de chevet, où était rangé divers objets, mais surtout, dans un étui ouvert, une sorte de gemme où était gravé un symbole.
 
Hilda resta figée quelques instants quand elle remarqua de quel symbole il s’agissait. Ce symbole… C’était la Triforce de Lorule… Mais avec la Triforce d’Hyrule. Elles étaient comme fusionnées pour n’en former qu’une seule. Ce symbole, la Princesse de Lorule le reconnaissait.
 
Elle lança ensuite un regard furtif à Vahana qui l’attendait devant la porte. Elle, elle n’entrait pas. Tout comme s’asseoir sur un trône qui ne lui appartenait pas, c’était pour elle un affront d’entrée dans la chambre de la Princesse Zelda. Selon elle, Hilda y était autorisée. Et puis, avec les monstres qui rôdaient actuellement dans le château, elle préférait que ce soit la Princesse de Lorule qui y pénètre avant ces maudits spectres.
 
Vahana lui lança un regard interrogatif, avant qu’Hilda ne se retourne à nouveau vers cette gemme.
 
Vahana : "Je suppose qu’Amalia l’a encore oubliée…" Dit-elle en soupirant, légèrement amusée. "Pourtant la Princesse le lui rappelle à chaque fois…" Fini-t-elle par dire en haussant légèrement les épaules tandis que d’autres sbires d’Iscerro arrivaient dans le couloir gardé par les cinq Darknuts.
 
Hilda resta figée à nouveau. Amalia… ? Donc… Si c’est elle qui possédait cette gemme… Cela voulait dire…
 
La Princesse de Lorule n’eut pas le temps de réfléchir plus longtemps que les monstres qui arrivaient par le couloir, et qui avaient réussi à passer les chevaliers sombres sans problèmes, foncèrent vers elle.
 
Vahana s’interposa, leur bloquant le chemin et les terrassant d’un unique coup de lance. Vaati, qui se trouvait toujours sur l’épaule de la chevalière, ricana.
 
Vaati : "Eh bien, ma chère, vous êtes toujours aussi redoutable. " Se contenta-t-il de dire, clairement satisfait, avant de lancer un regard à Hilda qui avait prit la gemme qui se trouvait sur la table de chevet.
 
Vahana lui lança un regard interrogatif, avant que la Princesse de Lorule ne réplique.
 
Hilda : "Cette gemme est très précieuse, il ne faut pas que ces monstres s’en approchent." Dit-elle avec un air déterminé. Elle avait l’air d’en savoir beaucoup sur cette étrange pierre, mais Vahana n’insista pas plus que cela.
 
Les Darknuts qui les accompagnaient étaient à terre. Terrassés par ces espèces de spectres qui étaient sortis de nulle part. Vahana soupira en les voyants inertes à terre, avant de faire signe à la Princesse de la suivre, ce qu’elle fit, non sans se retourner une dernière fois pour regarder à travers les fenêtres menant au balcon, les plaines d’Hyrule surmontées d’un large nuage noir d’orage.
 
Au bout de quelques minutes de marche à travers les grands couloirs du château, une voix se fit entendre, Vahana se figea tout en se mettant devant la Princesse de Lorule.
 
Iscerro : "Vous pensiez m'attaquer ainsi et me vaincre aussi facilement ?! Ce château sera votre tombeaux, vous aller regretté de vous opposé ainsi qu’a Moi l'émissaire de la Prêtresse! Ah moi, mes Fidèles serviteurs !"
 
A ce moment, une horde de spectres surgit devant la chevalière et la Princesse, clairement décidée à se débarrasser d’elles et du sorcier des vents.
 
Tout en protégeant la Princesse de Lorule, Vahana les repoussa un à un sans effort, toujours avec un unique coup de sa puissante lance, Sylpharion. Au bout d’un moment, les spectres ayant comprit que même en si grand nombre, ils n’avaient le dessus sur la chevalière, ils décidèrent de faire demi-tour.
 
Vahana se contenta simplement de soupirer. Le mage des vents avait raison. Ils sont pathétiques. Même pas un semblant de défi pour elle…
 
Un bruit sourd se fit alors entendre, comme un bruit d’explosion. La chevalière s’avança vers une des fenêtres du château qui menait à la cour de ce dernier pour voir son "allié", Raysol, exterminer les monstres qui avaient le malheur de l’approcher. Au passage, il explosa même un missile teigneux qui provenait des réserves du château.
 
Vahana se retourna ensuite en apercevant un qui faisant son chemin vers le hall principal. Cependant, elle ne pouvait se permettre de le détruire ici, elle savait qu’elle endommagerait les piliers et provoquerait un effondrement.
 
Alors, elle le suivi et attendit qu’il se place dans un endroit où l’explosion n’endommagerait pas trop les structures aux alentours avant de lui asséner un unique coup de lance et de se reculer, ce dernier explosant au bout de quelques secondes après la destruction de son système de guidage.
 
Elle se retourna pour faire signe à la Princesse de s’approcher avant de reprendre la marche en direction de la salle du trône.
 
Pendant ce temps, dans les plaines d’Hyrule.
 
Amalia était appuyée contre un des piliers de sa tente, semblant surveiller les deux jeunes Link qui "jouaient" à leur manière. Positionnés l’un en face de l’autre, avec une épée en bois dans une main, dans l’autre, un bouclier en bois, ils s’entraînaient ensemble. Amalia souriait en les regardant s’entraîner. Aaah, ce qu’ils étaient compétents pour leur âge… Certes, certains de leurs mouvements étaient encore un peu maladroits, mais ils étaient encore jeunes.
 
Ils s’arrêtèrent au bout d’un moment, se retournant vers la commandante, qui semblait toujours perdue dans ses pensées malgré leur sourire qu’elle leur envoyait.
 
Depuis la première nuit qu’elle avait passé en dehors du château, Amalia était étrange. Elle parlait très peu et semblait toujours pensive. Comme si quelque chose la préoccupait grandement. Serait-ce la Princesse Zelda ? Il semblerait pourtant qu’Amalia avait entière confiance en elle lorsqu’elle abordait le sujet…
 
Non, Amalia était hantée depuis quelques nuits par un rêve étrange. Toujours le même, mais tellement énigmatique.
 
C’était Zelda qui se tenait aux côtés d’une femme qui lui ressemblait mais qu’Amalia ne connaissait pas. Et pourtant, elle lui semblait tellement familière… Elles la regardaient toutes les deux, comme si elles voulaient qu’Amalia s’avance vers elles.
 
Toutes deux avaient une main posée sur une lame plantée dans le sol. Une lame sombre mais qui s’illuminait une fois qu’Amalia s’approchait de cette dernière. Et elle s’illuminait de plus en plus, jusqu’à ce qu’elle soit juste devant, regardant Zelda, et puis cette autre femme… Toutes deux lui souriaient.
 
Finalement, à son tour, elle posa une main sur le pommeau de l’épée, au dessus de celle de Zelda et de l’inconnue. Et l’épée s’illumina d’avantage, avant de disparaître, elle, Zelda et l’autre femme.
 
Ensuite, Amalia se retrouvait dans un endroit entièrement sombre où elle ne voyait rien. Absolument rien.
 
Au bout d’un moment, la même lueur que celle de la lame qu’elle avait touchée précédemment se faisait voir, au loin, et très faible. Amalia s’en approcha, mais elle avait l’impression de ne pas avancer.
 
Au bout d’un moment, elle aperçu Link à côté de cette lueur. Il tenait une arme qu’Amalia n’avait jamais vue auparavant, qui elle aussi, brillait faiblement.
 
Quand Amalia s’approcha de Link, la lueur précédemment vue disparu, tout comme le Héros. A la place, apparu une sorte d’énorme silhouette dont elle n’arrivait pas à savoir de quoi il s’agissait. Tout ce qu’elle voyait, c’était cette pierre qui brillait sur son front. Et à ses pieds, Link, Zelda et l’inconnue, terrassés par la bête. Morts.
 
Elle se réveillait toujours à ce moment, ne comprenant pas réellement ce qu’il venait de se passer. Mais ça ne pouvait pas être qu’un simple rêve. Il se répétait en boucle, chaque nuit… Et chaque nuit, elle se réveillait et n’arrivait pas à se rendormir.
 
La fatigue commençait à la peser. Entre cette inconnue qui lui semblait tellement familière, cette lame étrange, cette bête énorme, Zelda et Link, morts, à ses pieds, … Elle voulait pourtant savoir si ce rêve avait une "suite" mais… Elle se réveillait toujours à ce moment-là.
 
Cela faisait maintenant un moment que les deux jeunes Link la fixaient, essayant d’avoir un temps soi peut l’attention de la commandante.
 
Au bout d’un moment, elle sorti de ses pensées pour les regarder. Et tous deux affichaient un regard clairement inquiet, alors que la commandante se contenta de regarder ailleurs en disant un léger "je vais bien" à peine audible.
 
Les deux enfants se regardèrent avec le même air inquiet, avant d’à nouveau lancer un regard à la commandante. Ils dormaient avec elle et ils savaient qu’elle n’était pas sereine lorsqu’elle dormait. Elle murmurait des choses incompréhensibles et se réveillait souvent en sursaut.
 
Ils essayaient de la rassurer du mieux qu’ils pouvaient mais ces cauchemars qui la hantaient semblaient la miner, petit à petit.
 
Alors, pour lui changer les idées, ils s’avancèrent en tendant leur lame de bois vers elle. Elle les regarda un instant, avant de légèrement sourire, tout en attrapant une épée en bois qui se trouvait dans un tonneau un peu en arrière d’elle.
 
Elle s’avança à son tour au centre de la tente, tandis que les enfants se tinrent à ses deux côtés opposés. Le plus âgé s’approcha d’elle en courant, sautant vers elle en tenant sa lame en l’air, visant celle de la commandante.
 
Cette dernière para le coup sans effort, repoussant son assaillant au passage qui fut éjecté un peu plus loin. Peu après, l’autre garçon sauta à son tour armé de sa lame en bois, et subi le même sort que son homologue.
 
Et ce "duel" continua un long moment, car plus la commandante les repoussait, plus ils revenaient à la charge, avec chaque fois de nouveaux coups qu’elle se devait de parer. Et elle semblait prendre du plaisir à s’entraîner avec eux, tandis que eux apprenaient beaucoup d’elle en l’espace d’un seul entraînement.
 
Au bout d’un moment, Amalia cessa la séance d’entraînement, haletante, tout comme les deux petits qui semblaient en redemander. Elle fini par éclater de rire, se demandant s’ils pouvaient réellement être fatigués.
 
Les deux enfants se lancèrent un regard avec un sourire complice. Apparemment, ils avaient réussis leur coup.
 
C’est à ce moment qu’un bruit de pas se fit entendre devant la tente de la commandante qui lança un regard vers l’entrée de celle-ci, tout comme les deux jeunes Link.
 
Linkle entra la première, trempée jusqu’aux os et tenant un maigre butin de poissons. A peine quelques goujons. Et de petites tailles qui plus est, même pas assez pour nourrir les deux enfants qui se trouvaient aux côtés d’Amalia.
 
Link suivit, et lui, en revanche, avait pêché plus du quintuple de sa sœur. Et il semblait fier de sa prise.
 
Amalia : "La pêche a été bonne à ce que je vois…" Dit-elle avec un sourire en coin, avant de lancer un regard à Linkle qui fit une grimace.
 
Linkle : "Cette pluie nous est tombé dessus d’un coup ! Je n’ai même pas pu récupérer tout le poisson que j’avais pêché ! ET BIEN EVIDEMMENT, MONSIEUR, PLUTÔT QUE DE M’AIDER, A PREFERER NOURRIR CE CHIEN, HEIN LINK ?!" Dit-elle excédée, rappelant au passage à son frère que si elle est trempée comme ça, c’est parce qu’en essayant de rattraper son poisson, elle est tombée dans la rivière.
 
Amalia : "Un chien… ?" Dit-elle en haussant un sourcil.
 
Linkle : "Oui, il y avait un chien qui essayait de pêcher mais qui n’y arrivait pas, du coup, Link lui a donné un poisson. Un GROS poisson." Dit-elle en le regardant avec un air mauvais tandis que Link alla déposer son poisson dans un tonneau de sel, Linkle faisant pareil quelques secondes après.
 
Amalia : "A quoi ressemblait… Ce chien… ?" Dit-elle, un peu étonnée de voir un "chien" dans les environs.
 
Linkle : "Pourquoi, tu veux l’adopter ?" Dit-elle en ricanant, avant de reprendre. "Il était noir avec des marques blanches, des oreilles pointues et un regard bleu azur. Ah, il était beau, hein, mais il faisait un peu peur !" Dit-elle en regardant son frère.
 
Amalia : "Ta description m’a tout l’air de désigner un loup." Dit-elle, sûre d’elle. "Il était seul… ?"
 
Linkle : "Euh… Oui, enfin je crois… Pourquoi, tu me fais peur avec tes questions…" Dit-elle, commençant à s’inquiéter.
 
Amalia : "Parce qu’un loup seul n’est pas dangereux, mais à plusieurs, ils peuvent faire des ravages dans notre armée." Dit-elle en lançant un regard à Link. "Si tu as donné à manger à ce loup, il va probablement revenir pour en redemander plus." Dit-elle sur un ton un peu plus sec. "Et si il a une meute, il n’hésitera pas à la ramener ici, pour s’en prendre aux blessés et aux plus faibles."
 
Linkle : "Oulah, doucement Ama’… Après tout, Link lui a donné à manger, il ne va pas nous attaquer tout de même… Si ?"
 
Amalia se contenta de soupirer. "Malheureusement, une bête reste une bête, tu peux très bien la nourrir, mais si elle meurt de faim et qu’il ne reste que toi et elle, elle n’hésitera pas une seule seconde." Dit-elle en soupirant. "J’espère qu’il était seul, auquel cas nous n’avons rien à craindre de lui." Fini-t-elle par conclure tandis que la pluie se faisait plus forte que jamais et qu’un grondement de tonnerre se faisait entendre au loin.
 
Link baissa légèrement la tête, se rendant compte qu’en nourrissant ce loup, il avait peut-être mit en danger l’armée entière. Surtout que l’armée en question tenait à peine debout suite aux nombreux blessés qui n’avaient toujours pas reprit de leurs blessures.
 
Linkle : "Excuse mon frère, Amalia, il pensait bien faire…" Dit-elle avec un regard triste, tandis qu’Amalia décroisa les bras.
 
Amalia : "Je sais bien que Link a un grand cœur. Et je sais bien qu’il ne voulait pas mal faire. Je lui demande juste d’être un peu plus méfiant à l’avenir. J’ai pas envie de devoir lui botter les fesses moi-même parce qu’il a nourri un loup affamé, hein…" Dit-elle en ricanant, tandis que Link se remit à sourire à son tour.
 
Linkle reprit ensuite avec un sourire : "N’empêche, Link, j’avais plus de poisson que toi, j’en suis sûre et certaine. " Tandis que ce dernier se contenta de faire un signe "non" de la tête avec un sourire amusé. "Comment ça, non ?! MOI JE TE DIS QUE SI !" Dit-elle, un peu énervée tandis que Link préférait éviter de continuer un combat qu’il savait perdu d’avance. L’héroïne se retourna ensuite vers Amalia, lui attrapant un bras et montrant Link de l’autre. "Il est méchant avec moi, Ama’, dis-lui quelque chose ! BOTTE-LUI LES FESSES !" Dit-elle comme une enfant trop gâtée qui refuse que son frère ait quelque chose qu’elle ne peut pas avoir.
 
Amalia lança un regard amusé avec Link avant de s’approcher de lui, de prendre sa main et de faire une légère tape dessus. "Vilain." Se contenta-t-elle de dire avant de retourner à sa position d’origine.
 
Linkle semblait fière, et Link, clairement amusé. Quand aux deux petits, ils avaient ricané à la vue de leur homologue se faire "réprimander" comme un enfant.
 
Linkle reprit ensuite, perturbée sur un sujet.
 
Linkle : "D’ailleurs, Ama’, demain, c’est toi qui est de corvée de ravitaillement, non ?"
 
Amalia : "Exact. Pour… ?" Dit-elle en haussant un sourcil.
 
Linkle : "Bah, je sais pas trop, tu m’as l’air fatiguée en ce moment… T’es sûre que ça va aller… ?" Dit-elle, inquiète à son tour.
 
Amalia : "Je vais très bien." Fini-t-elle par dire sur un ton cassant, voulant clairement qu’on la laisse tranquille sur ce sujet.
 
Linkle : "Bon, bon, pas besoin de t’énerver… J’voulais juste te demander avec qui tu vas aller chasser ou pêcher demain ?" Dit-elle avec un air malicieux.
 
Amalia : "J’y vais seule." Dit-elle, cette fois, catégorique.
 
Linkle : "Tu veux pas que je vienne avec toi ? J’suis une excellente chasseuse, tu sais ! J’ai déjà réussi à attraper un… Un… C’était quoi déjà, Link ? "
 
Link fit un mouvement de main pour représenter la taille de la prise que sa sœur avait déjà eut, toujours avec un léger sourire amusé.
 
Linkle : "AH OUI, UN ECUREUIL ! " Dit-elle, comme si elle était fière d’elle. "Oh, Oh ! J’ai aussi attrapé un cerf une fois ! "
 
Amalia semblait étonnée sur le dernier point.
 
Amalia : "Ah, vraiment ? "
 
Linkle : "Oui, oui ! " Dit-elle avec fierté tandis que Link faisait à nouveau "non" de la tête. C’était LUI qui l’avait attrapé, ce cerf, et pas elle. Elle, elle l’avait fait fuir… Mais bon, si cela faisait plaisir à sa sœur… "Alors, j’peux venir demain ? " Dit-elle avec des étoiles dans les yeux, tandis qu’Amalia soupira légèrement.
 
C’est alors que les deux petits s’approchèrent d’Amalia, en tenant montrant leur arc qu’ils avaient utilisé lors du combat contre le Roi Dodongo. Amalia fit un très léger sourire, comprenant où ils voulaient en venir.
 
Amalia : "Excuse-moi Linkle, mais je pense plutôt y aller avec les deux petits, finalement. " Dit-elle avec un air désolé. "Je ne doute pas de tes capacités, mais une grande chasseuse telle que toi doit savoir laisser sa place à d’autres…" Dit-elle, essayant de la convaincre sans la blesser.
 
Linkle : "Mais… Bon, d’accord… Mais alors, je veux que Link t’accompagne ! " Dit-elle, changeant radicalement de sujet.
 
Amalia haussa à nouveau un sourcil. Décidément, elle ne comprendrait jamais Linkle… "Hm… ? Et pourquoi ? Il a déjà fait le ravitaillement aujourd’hui."
 
Linkle : "Je veux qu’il t’accompagne. " Dit-elle sans même se justifier en tenant le bras de son frère qui semblait gêné.
 
Amalia : "Eh bien… Si il veut, pourquoi pas…" Dit-elle avec un léger sourire amusé, toujours, même si elle aurait préféré partir chasser seule… Ca lui aurait sans doute changé les idées… Ou peut-être pas.
 
A la fin de cette conversation, un flash lumineux se fit voir à travers la toile de la tête avant qu’un immense fracas se fit entendre. Un éclair venait de tomber non loin de la tente d’Amalia, mais heureusement, il n’avait pas fait de blesser.
 
En ces quelques secondes que l’éclair dura, les deux enfants s’étaient retrouvés derrière Amalia, ainsi que Link. Amalia elle-même eut un mouvement de recul suite à cet éclair mais essaya de ne pas le montrer.
 
Linkle : "Ah, oui, Link a peur de l’orage… Depuis qu’un éclair est tombé sur notre grange à Cocorico, grange dans laquelle il se trouvait à ce moment-là, Link a une peur bleue de l’orage. " Dit-elle avec un air désolé tandis que son frère semblait lui en vouloir d’avoir dit cela.
 
Amalia se retourna pour regarder Link qui fuyait son regard ainsi que les deux petits qui étaient encore plus accrochés à ses jambes qu’à l’accoutumée.
 
Amalia : "Il n’y a pas de honte à avoir peur de l’orage… Moi, j’ai bien peur de l’eau…" Dit-elle en regardant ailleurs, se disant que heureusement que les fontaines des fées n’étaient pas profondes…
 
Linkle : "Sérieux ?! "
 
Amalia : "Ouais, mais tu le répètes pas. J’ai pas envie que les soldats se fichent encore plus de moi qu’à l’accoutumée. " Dit-elle en regardant ailleurs.
 
Linkle : "Allons, Ama’, pour qui tu me prends ?! On est amies où on l’est pas ? " Dit-elle avec un grand sourire, tandis que la commandante rassurait les deux enfants à ses pieds.
 
Amalia : "Ouais… Amies…" Dit-elle en soupirant légèrement avant de regarder Link qui fuyait toujours son regard. "Eh, Link. " Le Héros releva la tête tandis que la commandante le prit dans ses bras. "T’as rien à craindre, ma tente est anti-orage… Si, si, j’te jure…" Dit-elle en le rassurant tandis qu’elle souriait légèrement.
 
C’est alors que durant un autre flash, une silhouette apparu devant l’entrée de la tente d’Amalia, ce qui fit sursauter Linkle. C’était Jolph qui venait annoncer que le dîner était prêt. Amalia ricana légèrement à la vue de la réaction de Linkle, avant de s’avancer vers lui. Elle fini par se retourner en remarquant que personne ne la suivait. "Vous venez… ? " Dit-elle en haussant un sourcil tandis qu’aucun des trois Link ne semblaient vouloir bouger.
 
Elle sourit à nouveau très légèrement, avant de s’approcher des deux petits. "Si vous vous accrochez à mes jambes, l’orage ne vous touchera jamais. " Dit-elle en faisant même un clin d’œil, d’un air sûre d’elle.
 
Il ne fallut pas plus longtemps pour qu’ils s’accrochent à ses jambes. Quand au grand Link, Amalia se contenta de l’attraper par le bras. "Ca marche aussi avec le bras, je te rassure. " Dit-elle en ricanant, tandis qu’elle sortait de la tente. Une fois dehors, ils s’accrochèrent davantage à elle, l’empêchant presque de marcher. "Ca va aller, ça va aller…" Souffla-t-elle simplement, tandis qu’elle vérifiait quand même si Linkle suivait, ce qui était le cas.
 
Non loin de la tente-cantine, Amalia s’arrêta devant la caravane de Lavio, remarquant qu’il y avait encore des lumières, mais ne voyant personne aux fenêtres. Elle choisi toutefois d’emmener les deux petits et Link à la tente, avant de revenir.
 
Elle toqua à la porte, mais personne ne répondit. Cependant, elle avait entendu un mouvement. "Lavio… ? C’est Amalia, tu viens manger… ? " Dit-elle avec une voix douce comme lorsqu’elle rassurait les petits (ou même Link).
 
Lavio : "J-J’arrive tout de suite… ! " Dit-il avec une voix tremblante et hésitante, avant qu’Amalia ne soupire en ouvrant la porte.
 
Amalia : "Toi aussi, tu as peur de l’orage ? " Dit-elle avec une voix rassurante, cherchant toutefois après dans sa caravane une fois entrée.
 
Lavio : "M-Moi ? P-Peur de l’orage… ? Quelle idée… ! " Dit-il toujours avec la même intonation dans sa voix.
 
Amalia cherchait toujours après avant de s’approcher d’une des tables où il était recroquevillé derrière. Elle fit un sourire légèrement attendrissant. "Trouvé. " Elle remarqua d’ailleurs qu’il avait enlevé sa capuche-lapin, mais ne pouvait pas voir son visage suite à sa pose actuelle.
 
Amalia : "Allons, Lavio, il n’y a aucune honte à avoir peur de l’orage. " Dit-elle sur un ton rassurant. "Mais ce serait dommage de ne pas venir manger à cause de cela…" Dit-elle en lui tendant sa main. "Allez, je reste avec toi, tu ne risques rien. "
 
Lavio releva légèrement la tête pour la regarder du coin de l’œil, avant de tendre lentement une main vers la sienne et de la prendre. Elle l’aida à se relever et, enfin, elle pouvait voir son visage.
 
Elle resta figée quelques instants. Il ressemblait énormément à Link, mis à part qu’il avait des cheveux sombres et des yeux verts émeraudes. Il la fixait d’un air interrogatif, se demandant ce qu’il y avait.
 
Amalia se contenta de sourire légèrement, avant de le tirer légèrement jusqu’à la tente cantine.
 
Lavio : "Je… je ne sais pas pourquoi tu fais tout ça pour moi mais… Merci. " Dit-il une fois arrivé à la tente, alors qu’il était presque collé à elle.
 
Amalia : "T’as pas à me remercier. J’en ai pas l’air, mais je me soucie beaucoup des personnes qui ont décidé de nous suivre. " Dit-elle avec un léger sourire. "Si t’as un problème, hésite pas. Tant que c’est pas payant, j’accepterai de t’aider. " Dit-elle en ricanant, tandis que le marchand entrait dans la tente.
 
Pour toute réponse, ce dernier se contenta de sourire.
 
Amalia, quand à elle, attendit un instant sous la pluie, fixant le château d’Hyrule au loin. Elle soupira, en espérant que Zelda allait bien… Qui plus est, elle avait oubliée sa gemme, qu’elle considérait comme un porte-bonheur, mais qu’elle préférait laisser à Zelda. Cependant, la Princesse ne l’avait pas prise, ce matin… Et elle était encore au château, infesté de monstres…
 
Après quelques minutes, elle entendit une voix l’interpellée. C’était Impa.
 
Impa : "Nous ne pouvons rien faire pour le château pour le moment. " Dit-elle en la sortant de ses pensées tandis qu’elle s’approchait de la commandante. "Tu vas finir par tomber malade à rester sous la pluie. Rentre. " Dit-elle en la poussant légèrement vers la tente tandis qu’Amalia souriait légèrement. Impa avait toujours eut cet esprit maternel avec elle et Zelda… Et même au fil des années, cela n’avait jamais vraiment changé.
 
Au château d’Hyrule.
 
Shadow s’arrêta quelques instants devant un emplacement d’armure vide. Avec au dessus un portrait de Vahana. Un portrait ressemblant mais qu’il n’équivalait pas à la chevalière qui combattait à ses côtés. En dessous de son portrait était inscrit : "A vaillamment combattu jusqu’à la mort, puisse-t-elle trouvé la paix auprès des déesses."
 
Quand à Vahana, elle venait d’arriver à la salle des trônes, suivie des nombreuses troupes de la Princesse Hilda. Iscerro les fixait avec un sourire sadique, sachant pertinemment que l’ancienne générale ne tenterait rien alors qu’il avait des otages.
 
Hilda : "Quelle lâcheté venant de vous…" Dit-elle avec dégoût.
 
Iscerro : "Vous m’honorez, Princesse. " Dit-il en ricanant, tandis qu’il regardait un Darknut un peu particulier qui se trouvait derrière lui. Un Darknut en armure d’ébène mais légèrement violette… C’était la première fois qu’il voyait ce chevalier… D’où venait-il… ?
 
Vaati : "Je suis en position de force, qu’espères-tu accomplir avec ces otages ? " Dit-il, agacé.
 
Iscerro : "Je sais pertinemment que même si c’est une traîtresse, cette très chère Vahana n’oserait pas quoi que ce soit avec des otages. Et j’ai une offre à vous proposer, c’est pourquoi je voulais attirer votre attention. "
 
Vaati : "Généralement, c’est celui qui est en position de force qui propose un marché, pas l’inverse. " Dit-il sèchement, tandis que Vahana avait sa main sur sa lance.
 
Iscerro : "Oh, mais je le suis ! " Dit-il en rapprochant un couteau de la gorge de son otage, qui se débattait.
 
Vaati : "Vraiment… ? " Dit-il, amusé. Décidément, cet Iscerro était encore plus stupide qu’il n’en avait l’air.
 
Iscerro n’eut pas le temps de réagir que le Darknut à l’armure d’ébène et aux reflets violets s’attaqua à lui, suivi de Shadow qui le chargea sans que personne n’eut le temps de le remarquer.
 
Le mage noir esquiva habillement l’attaque du chevalier d’ébène, mais pas celle de Shadow qu’il prit de plein fouet. Il lâcha au passage son otage, qui couru vers Vahana, suivi de tous les autres qu’il détenait.
 
Iscerro gisait au sol, tandis que Vahana se rapprochait de lui, avec un Vaati amusé sur l’épaule.
 
Vaati : "Sache que je contrôle toujours la situation. " Dit-il en riant, avant que Vahana n’abatte sa lance dans le monstre.

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Riwanon le Jeu 26 Juil - 22:21



Sombre était encore le ciel, tourbillonnant toujours au dessus du château qui était aux mains ennemis, les quelques éclair qui surgissais tel des flash créait une ambiance pesante et quelque peu effrayante. Seulement la foudre semblait s'etes calmer et ne plus tomber constamment dans l'enceinte du château D'hyrule. A l’extérieur du château il ni avait presque plus âme qui vive, les cadavres de monstres qui joncer le sol disparaissait petit a petit. Le Zora qui était la cause de la destruction des deux armée se tenais la tete d'une main en marchant légèrement voûté sur lui même, toute fois toute ses cicatrise semblait s’être résorbée, et alors qu'il ranger Levia sur son dos, Une autre explosion se fit entendre un peu plus loin. mais ce n'était pas une explosion dévastatrice. effectivement puis que Yuga avais lui aussi fais ça part de son coté en détruisant le dernier Missile teigneux Géant, en même temps après le carnage qu'avais fais Raysol plus aucun ennemis se trouvé a l’extérieure. c'est alors que le mage artistique fut rejoins par le zora devant la porte secondaire du château, seulement la barrière ne semblait pas avoir disparut.

Levia' :" Il semblerai qu'ils prennent leurs temps à l’intérieur, Il foute quoi bordel ? une Pizza party? et ils ne nous on même pas invité ? alors que j'adore les Anchois ! Z'ont intérêt a m'en laisser une part sinon ça vas saigner." Dit-il moqueur, car il se faisais chier et qu'il avez effectivement faim, après tout ce n'est pas par qu'il fais partie des Stalh' qui ne pouvais pas manger normalement, après tout Leviaertan était très particulier.

Raysol :"tant qu'il n'y as pas d'Ananas ça me vas, je n'aime pas l'Ananas... Mais qu'est que je raconte moi !" Commença t'il as dire avant de complètement reprendre ses esprits." Hé la poiscaille a force de me raconté des connerie tu m'a contaminer ! J'ai un un peu abusé j'ai l'impression. Combien de temps j'ai perdu connaissance ?" Dit-il énervé avant de reprendre en demandant « innocemment » comme si de rien n'étais.

Yuga :" Perdu connaissance ?" Reprit l'homme roux surpris par le terme utilisé ici.

Levia' :" Ho Picasso, laisse parler les grandes personne tu veux ? vas voir ailleurs si j'y suis et tant que tu y est regarde si on as pas un autre moyen d'y pénétré." Dit-il Agressivement envers le Lorien.

Yuga :" Heureux sont les simple d'esprit" marmonnât l’homme un instant en utilisant son sceptre sur un mur avant de reprendre à haute voix "Je vous laisse a vos affaire insignifiante"

Levia'
: " Qu'est que ta DIT LE CLOWN ? Répete Un Peu Pour VOIR ! Tu Me Connais Pas Moi, Je Vais Tellement De Martyrisé Que Tu Vas Finir Dans Un Canon A-" Mais il n'u le temps de finir que Yuga disparut dans un mur au même moment ou son gardien l’interrompit brutalement.

Raysol :"WOh, je tes posé une question plutôt que de craché ta salive infâme répond !" crit-il en tournant la tete vers lui par dessus son épaule.

Levia': " Je disais une bonne demi-heure depuis que tu tes fais foudroyer, c'était explosif je suis fière de toi mon vieux ! mais tu peux encore faire mieux tu sais ? cet barrière n'est rien pour toi si tu le voulais, héhéhé." Dit-il en jubilant.

Raysol : " Non, Tu Sais très bien Pourquoi !" Répondit Raysol férocement a son tour, avant d'avoir une pensé pour sur son passé qui le fit perdre une larmes. mais il ne s'en rendit pas compte faisant comme si de rien n’était, il regardât vers la tour la plus haute du château voyant la barrière ténébreuse quelque peu transparente, ainsi que le sombre ciel Menaçant, attendant ainsi que le groupe de l’intérieur finissent.

Pendant ce temps là, Dans le château.

Alors qu'Iscerro venais d'esquivait une première attaque donner par un Darknut des plus inattendu, Il du se résoudre qu'il avais perdu la face en se prenant subtilement un coup latérale de plein fouet de la part de la petite ombre qui au ordre du Minish. Par la meme occasion la jeune otage qu'il avait pris fut relacher et eu le temps de courir derrière l'ex général d'hyrule.

Iscerro : " Bande de petit Vermisseaux Répugnant ! Vous aller me le payer chère. " Et alors que les autres otages libéré se relevé doucement, Le spectre se mit a rire fortement.'' GhihiheheHAHAHAHAHAHAHA, Je n'en n'ai pas fini avec vous ! Ne pensez pas avoir gagner ! " Dit- il se relevant en levant la main vers le plafond. C'est alors que Shadow regardat vers celui-ci et en voyant cela il fut surpris et alors qu'il plonger sur le coté, Iscerro reprit au meme moment "A toi de jouer Hinox ! Débarrasse moi de ces nuisant.'' Dit -il en disparaissant dans un mur.



Immédiatement après une créature géante fit son apparition avec un seul œil, une corne sur le front et se qui semblait etre des cheveux fort gras ,celle-ci était plutôt Costaud elle était vétu d'un pagne en peau de bete et ses griffe semblait bien acéré. La créature se retrouvant au centre ou se trouvé plus tot le petit Shadow, elle avais créé un léger tremblement qui fit tombé les soldat présent et quelque otages ainsi que quelque monstre au ordres de Sorcier des vent.
La créature poussa un cri de Fureur, Et attappat le premier soldat qui se trouvais a sa porté, un soldat Loriens qui était juste a coté de L'ombre au yeux rouge qui avais habilement esquivé plus tôt l'atterrissage de l'Hinox.

Soldat : " Au secours ! Aidez-moi ce monstre me brois avec sa Main ARRRHGG-'' *Crachffppppuiiift* mais durant son crit d’agonie le monstre qui tenais le soldat d'une main lui arrachât la tete avec ses dents avant de cracher celle-ci sur le bouclier du darknut ebene. Le monstre trouvât ensuite sur le corps du soldat décapité une sacoche de bombe, qu'il pris pour attaquer avec, alors la créature alluma la meche facile en la frotant contre lui avant d'envoyer une bombe de tout ses force sur Vahana qui la contrat a coup de bouclier dans sa direction mais cela ne lui fit presque rien lorsqu'elle explosa sur son ventre.

Vahana : ''Attention restez sur vos gardes, et viser l'oeil de l'Hinox !'' Criat-elle a au subordonner Tendit qu'elle fonçais sur la créature.

Vaati : " Comme c'est intéressant, Cette petite vermine spectral , à finalement quelque ressource mais rien qui n'ai réellement digne d'intérret, Vahana Occupe toi ce cette chose et retouve notre nouvelle amis. Je te pris.'' Dit-il en ayant trouvé un léger intérret pour ce spectre mais rien de bien suffisant pour qu'il ne décide de bouger encore une fois.

Pendant que le combat venait de commencer Iscerro avais pris la fuite, et avais sorti une sorte de boule de cristal.

Iscerro : ''Maitresse venez m'aidez ! Un groupe puissant utilisant les ténèbres sont venue s'emparait du château ! Sortez moi de là ! Par pitié'' Dit-il affolé en parlant a la boule d'un ton légèrement mielleux se qui semblait cruellement faux et irritant pour les oreilles

Cya : " Comment arrive tu as raté quelque chose d'aussi Simple que ça ! Nuisible créature ! Merite tu réellement que je viens te porté mon aide'' fit une voix sortant de la boule de cristal .

Iscerro : ''pardonnez-moi maitresse mais j'ai était pris au dépourvue, L'un ennemie qui se trouve enface de nous est tout aussi puissant que vous !'' Dit -il toujours dans la meme tonalité bien qu'il ne pensais pas vraiment se qu'il disais. Tout ce qu'il voulait c'était sauvais sa peau, et mentir pour lui était une seconde nature.

Cya : " Fort-bien Nous venons...'' reprit-elle agacé mais intriguer par les dire de son pantin défectueux.



De l'autre coté de la pleine d'hyrule, Malgré la pluie tambourinent le chapiteaux qui servais de réfectoire Les soldats semblait se ravitailler festivement, surtout en voyant les quatres jeune homme qui était sous une tables par peur a cause de l'orage. Impa regarder Link et les petit qui était dans ses bras sous la table au loins a coté d'Amalia tendit que je jeune marchant était accrocher a la jambe d'Amalia sous la meme table.

Nepheith : " Aller messieurs sortez de là rien ne vous arrivera voyons ! " Dit-elle essayant de les rassuré tendit que les petits regarder désespérémant Amalia a travers la table toujours dans les bras de Link.

Linkle : " Vous en faîte pas pour Link Il fais ça à chaque fois, ça lui passera.'' Dit-elle en mangeant royalement.

Karra : " Vous inquiètez pas, venez manger, on à fais ça rien que pour vous " Reprit la jeune sœur d'une voix douce en pendant des assiettes aux deux enfant avec un léger air chagriner.

Jolph : " Tiens, commandante vous n'avez pas vu le Capitaine ?''

Linkle : ''Au dernière nouvelle. Je l'ai vu dehors sous la pluie mais dernièrement il ne parle pas beaucoup.'' Dit-elle toujours en mangeant attendant tout en baissant la tete pour regarder son jumeau sous la table, avant de jeté un regard a la jeune commandante.


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Amalia le Ven 27 Juil - 20:24


Vahana avait abattu sa lance sur le mage sombre qui disparut dans le sol avant que sa lance de lumière n’eut le temps de l’atteindre. Un rire se fit alors entendre tandis qu’il réapparut au milieu de la salle des trônes. Il leva ensuite la main vers le plafond et un immense portail apparu.

L’ancienne générale d’Hyrule se recula dans un mouvement d’esquive tandis que le sol tremblait sous le poids de l’immense bête qui venait de sortir du portail. Un Hinox.

Elle lança ensuite un regard vers Shadow qui eut le temps d’esquiver. Le Darknut d’ébène aux reflets lavandes avait également eut le temps d’esquiver. Ce n’était pas le cas des otages qui n’avaient pas eut le même réflexe de survie que celle qui s’était caché derrière Vahana.

Vahana serra les dents en entendant le rire d’Iscerro raisonner dans les murs du château tandis que l’Hinox, en plus d’avoir écrasé les otages, massacrait les soldats Lorien d’Hilda.

Hilda serra à son tour les dents tandis que ses soldats se faisait massacré. Elle voulait faire quelque chose, mais était impuissante… Elle lança ensuite un regard à Vahana qui était son seul espoir de sauver ce qu’il restait de ses soldats.

Le Darknut d’ébène semblait également désemparé lorsque l’Hinox lui cracha la tête d’un soldat qu’il venait de décapiter avec ses dents sur lui. Il eut le réflexe de parer, mais eut un mouvement de recul.

C’est alors que l’énorme monstre fut intrigué par Shadow, qui semblait visiblement être à son goût. Il essaya de l’attraper maladroitement mais manqua à chaque fois sa prise. Le petit était bien trop agile pour lui. C’est alors que le monstre se stoppa, semblant l’observer, avant d’anticiper son prochain mouvement et d’écraser violemment son poing au sol. Shadow s’arrêta de stupeur, ayant bien manqué de se prendre le coup. Mais le monstre l’attrapa de sa deuxième main. Il en profita également pour s’écraser à nouveau au sol, écrasant davantage de soldat Lorien au passage.

La générale, évidemment, ne resta pas impassible devant ce massacre et se recula pour prendre de l’élan, avant de s’élancer vers le monstre, envoyant sa puissante Sylpharion de toutes ses forces vers le bras de ce dernier. Le bras qui retenait prisonnier Shadow.

La lance traversa le bras du monstre, le coupant net. L’Hinox hurla de douleur tandis que Shadow, à nouveau libre, se servit du bras tombant du monstre comme appui pour sauter et planter sa lame d’ombre dans l’unique œil du monstre. Le monstre hurla à nouveau de douleur avant de plaquer violemment sa dernière main sur son visage, mais Shadow n’était déjà plus là.

Aveuglé par le coup porté par le garçon d’ombre, le monstre se mit à piétiner violemment le sol, écrasant tous ce qui se trouvait sur son chemin tout en se tenant l’œil. Il ne savait pas où il allait et était probablement encore plus dangereux qu’avant.

Le Darknut d’ébène fixa le monstre avant de s’élancer vers lui et de lui mettre un violent coup de sa puissante lame-hache dans sa jambe droite. Le monstre hurla à nouveau, lâchant son œil pour essayer de faire reculer le chevalier sombre qui venait de l’attaquer, mais il laissa son œil à nouveau vulnérable.

Vahana rattrapa sa lance tandis que cette dernière revenait vers elle, puis elle fit signe au Darknut de reculer. La générale semblait avoir une idée en tête.

Vahana : « Shadow, fais diversion ! » Dit-elle d’un ton autoritaire tandis que l’ombre mit un coup d’épée dans la plaie faite par le Darknut sombre un peu avant.

Vahana fit ensuite à nouveau signe au chevalier sombre qui la regarda. « Lève ton bouclier ! » Dit-elle en s’élançant vers lui tandis que ce dernier leva son bouclier au dessus de lui, comme pour se protéger d’un éventuel coup venant du plafond.

Vahana sauta sur le chevalier, se servant de son bouclier comme appui et, tandis que l’Hinox était bien trop concentré sur Shadow, il ne vit pas la menace venir d’au dessus de lui.

Vahana siffla, ce qui le fit réagir, il regarda vers elle, mais trop tard. Sylpharion était enfoncée dans son œil, et sa lumière divine se diffusa dans tout le corps du monstre, le tuant sur le coup.

Il se désintégra dans la seconde, laissant seulement Vahana qui venait de retomber au sol. Shadow  sautillait de joie au loin, semblant fier d’être enfin débarassé de cette horreur tandis qu’Hilda soupira de soulagement. Malheureusement, elle avait perdu de nombreux soldats qui n’avaient pas été d’une grande efficacité durant le combat…

L'unique otage rescapée s'avança vers la chevalière qui lui faisait signe de rester à ses côtés et de ne pas s'éloigner. L'otage acquiesça d'un signe de tête et resta auprès d'elle et d'Hilda.

Pendant ce temps.

Iscerro : « Maîtresse ! Venez m’aider ! Un groupe puissant utilisant les ténèbres est venu s’emparer du château ! Sortez-moi de là, par pitié ! » Dit-il sur un ton mielleux, suppliant Cya de venir l’aider.

Cya, de l’autre côté de la boule de cristal, soupira, agacée. Vraiment, elle ne pouvait rien lui confier…

Cya : « Comment peux-tu raté quelque chose d’aussi simple ! Tu es pathétique, mérite-tu réellement que je vienne te porter mon aide ? » Dit-elle en serrant les dents, malgré qu’elle savait pertinemment qu’elle ne pouvait perdre le château.

En arrière plan, on pouvait entendre des bruits mécaniques raisonner, comme si quelqu’un réparait quelque chose.

??? : « Raaah, c’est pas vrai, encore ce fichu boulon ! J’en peux plus, faut vraiment que je trouve une autre carcasse de Gardien en meilleur état, je serai rien faire sur celle-là ! »

Cya se tenait le front, excédée. Entre cet imbécile d’Iscerro qui ne savait rien faire seul, Volga qui était désobéissant et dissident et la nouvelle qui ne cessait de faire un bruit monstre lorsqu’elle « travaillait », Cya avait tout pour avoir le mal de tête du siècle.

Iscerro : « Maîtresse, pardonnez-moi, mais j’ai été prit au dépourvu ! L’ennemi qui se trouve en face de nous est aussi puissant que vous ! » Dit-il toujours sur le même ton.

??? : « Il va la fermer, le drap de lit ? Même pas fichu de prendre un château sans notre aide, il est vraiment pitoyable ! » Dit la voix clairement agacée. « Puis ce ton mielleux sonne tellement faux, tu crois que Cya est stupide au point de pas savoir que tout ce que tu racontes c’est juste pour qu’elle bouge plus vite ? T’es vraiment pathétique mon vieux. »

Cya : « Valefor, ça suffit. » Dit-elle sèchement, tandis que la dénommée Valefor soupira lourdement en reprenant à nouveau ses activités sur la carcasse du Gardien qu’ils avaient trouvé un peu plutôt.

Iscerro : « Maîtresse, je vous en conjure… » Dit-il en suppliant Cya qui soupira à nouveau.

Cya : « Fort bien, nous venons… »

Valefor : « T’ES PAS SERIEUSE ?! » Hurla Valefor en balançant une sorte de clé à molette dans le Gardien, ce dernier tombant en débris juste après avoir reçu le coup.

Cya serra les dents en regardant Valefor tandis que cette dernière soupira.

Valefor : « Ok, c’est toi la chef, mais seulement, me demande pas d’aider ce drap de lit souillé. Moi, je suis juste là pour repousser ce qui t’approche de trop près. » Dit-elle en croisant les bras tandis que Cya soupira à nouveau en coupant le contact entre sa boule de cristal et celle d’Iscerro.

Iscerro qui l’avait réellement mauvaise suite aux dires de Valefor. Celle-là, elle allait lui donner du fil à retordre, elle était bien trop méfiante et plus maligne qu’elle en avait l’air… Il allait devoir se débarrasser d’elle en premier.

???: « Te voilà… » Fit une voix provenant de derrière le mage sombre qui se retourna dans un sursaut mais n’aperçut rien. « Non seulement tu es un manipulateur, mais en plus un lâche et un égoïste… »

Iscerro chercha absolument partout, n’apercevant toujours rien. C’est alors qu’une immense épée-hache sorti du mur.

Du côté de Vaati.

Hilda : « C’était une embuscade, et j’ai laissé mes soldats mourir… » Dit-elle en baissant la tête tandis que Vahana se rapprochait d’elle.

Vahana : « Ce n’est pas de votre faute, Princesse. Personne ne pouvait prévoir ce que ce mage était capable de faire. » Dit-elle en lançant tout de même un regard à Vaati qui AURAIT PU agir mais qui ne l’a pas fait.

Hilda : « J’ai accepté notre alliance, ce n’est pas pour que mes soldats se fassent massacrer sans raison ! » Dit-elle en colère contre sa propre impuissance.

Vahana : « Milady, je vous jure que cela ne se reproduira plus. » Dit-elle avec assurance tandis qu’Hilda releva la tête vers elle. « J’ignorais ce que ce monstre était capable de faire et j’ai conduis vos soldats à la mort. Je ne les ai pas guidés comme il fallait. Si vous devez blâmer quelqu’un, blâmez-moi, Milady. »

Hilda : « Ce n’est pas… » Hilda ne savait que répondre à cet instant. Vahana était une ancienne générale et savait guider les soldats moins expérimentés qu’elle sur le champ de bataille. Cependant, comme tout le monde, elle fut prise au dépourvu, ne se méfiant pas assez du mage des ombres.

Shadow s’approcha à cet instant de la générale, tirant sur ses vêtements pour avoir son attention. Lorsque Vahana lui lança un regard, ce dernier montra l’armure d’ébène aux reflets lavande qui ne bougeait plus. Comme si plus personne n’était à l’intérieur. L’épée-hache du chevalier sombre n’était d’ailleurs plus présente.

Du côté d’Iscerro.

Iscerro fut éjecter violemment contre un mur qu’il ne parvint pas à passer cette fois, tant la puissance de l’attaque l’avait assommé.

Iscerro : « Mais qu’est-ce… » Il n’eut pas le temps de se reprendre qu’un deuxième coup sorti du mur et l’éjecta à nouveau.

Le mage noir ne comprit pas exactement ce qu’il se passait jusqu’à ce qu’il aperçut une sorte de peinture bouger sur le mur. Mais elle était rapide et à peine eut-il le temps de l’apercevoir que l’attaque l’avait déjà touché.

Iscerro se mit au milieu de la pièce dans laquelle il se trouvait, loin des murs et se mit à observer ces derniers. Si l’attaque provenait bien des murs, alors, l’attaquant serait obligé de sortir pour lui mettre un coup.

Sauf qu’il n’avait pas prévu l’éventualité du plafond et du sol. L’attaque arriva d’abord d’au dessus de lui avant de provenir d’en dessous de lui.

Agacé, le mage traversa les murs pour se trouver à nouveau dans la salle des trônes, face à Vahana, Shadow, Hilda et Vaati.

Blessé, il ne pouvait les attaquer directement, surtout que Vahana avait déjà avancé vers lui et pointait sa lance dans sa direction.

Iscerro allait à nouveau s’enfuir lorsqu’un coup sorti du mur par lequel il allait disparaître.

Un homme sorti du mur avec un sourire satisfait.

Yuga : « Pas cette fois. » Dit-il, amuse d’avoir déjoué le plan du mage sombre qui gisait à ses pieds.

Vahana s’avançait toujours vers Iscerro qui était désormais impuissant et ne pouvait plus s’enfuir. Hilda la suivait de près, furieuse envers ce maudit mage qui avait massacré ses soldats tandis que Shadow restait assez en retrait, fixant l’armure d’ébène qui ne bougeait toujours pas.

Il détourna finalement le regard pour fixer le mage sombre.

Hilda : « Beau travail, Yuga. » Dit-elle en fixant Iscerro avec un regard empli de haine.

Vahana était devant lui, avec sa lance à quelques centimètres de son « visage ».

Vaati : « Et bien, beaucoup de bruits pour pas grand-chose, au final, je t’ai accordé beaucoup trop d’importance. » Dit-il, même plus amusé mais ennuyé par la situation. « Tu ne valais même pas la peine que je perde mon temps avec toi. Disparais. »

??? : « Pas si vite, le rat. » Fit une voix tandis qu’un harpon relié à une chaîne passa juste devant Vahana et Vaati. La générale ayant le réflexe de reculer au bon moment, auquel cas, elle y serait passé et le mage des vents aussi.

Vahana se retourna vers la nouvelle arrivante, qui applaudissait. Une femme aux cheveux rouges comme le rubis et aux yeux verts luisants comme l'émeraude se tenait devant elle avec un sourire étonné.

??? : « Wow, beau réflexe ! A dire vrai, j’avais pas vraiment l’intention de vous tuer mais faut avouer que j’ai mal visé là… Ehehe… Désolée. » Dit-elle en se grattant l’arrière de la tête tout en rappelant son harpon relié à son arbalète par une chaîne.  « Je m’en serai voulu de tuer une aussi jolie femme. » Dit-elle avec un sourire en coin en haussant les épaules.

Vahana resta impassible face à ce « compliment » se contenta de lui lancer un regard désintéressé avant de pointer sa lance vers Iscerro.

??? : « Eyh ! C’est pas gentil de m’ignorer ! Surtout pour faire attention à ce truc quoi ! Ca me fait pas plaisir mais je suis obligée de l’aider. Même si en vrai, j’adorerai que tu lui fasses manger ta lance. » Dit-elle en s’approchant tandis que Shadow s’était mit devant Vahana et montrait les dents tout en pointant sa lame vers elle. « Que je hais les gosses… » Soupira-t-elle en passant à côté de lui tout en le snobant royalement.

Hilda : « Qui êtes-vous au juste… ? Une ennemie ou une bouffonne ? » Dit-elle avec un air impassible à son tour.

Valefor : « Je les préfère quand elles mordent… » Dit-elle avec un sourire de séductrice. « Après tout, même la plus belle des roses à des épines… » Dit-elle en faisant une révérence. « Je suis Valefor, pour vous servir, Milady. Je suis une archéologue confirmée, ainsi qu’une chasseuse de trésor, une tueuse de monstres, … » Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que l’armure d’ébène inanimée abatti sa puissante lame sur la nouvelle arrivante, qui esquiva sans problème. « Quand on est poli, on laisse les personne finir leur phrase avant d’attaquer ! » Dit-elle avec un semblant d’indignation tout en fixant l’armure, cette dernière se reculant auprès d’Hilda. « Quand à la question du bouffon, Milady, vous en avez un juste à côté de vous… » Dit-elle avec un sourire satisfait, tandis que Yuga prit assez mal cette pique.

Vahana : « Mon seigneur, puis-je ? » Dit-elle en lançant un regard à Vaati.

Vaati : « Faites-la souffrir, ma chère. » Dit-il, mauvais, n’ayant pas digéré le coup du « rat ».

Valefor : « En attendant, moi, j’ai accompli ma mission. » Dit-elle avec un sourire, leur faisant bien remarquer qu’Iscerro n’était plus à leurs pieds.

Vahana se retourna vers elle, tandis qu'elle pointait sa lance dans sa direction. Elle allait payé de les avoir bernés de la sorte.

Valefor : "Allons, allons, pas besoin de s'énerver pour si peu, vous l'avez dit vous même, il n'en valait pas la peine..." Dit-elle avec un sourire en coin.

Vahana s'élança vers elle avec sa lance tendue, et au moment de la transpercer de cette dernière, une autre lance bloqua celle de la chevalière.

Valefor : "Ah bah enfin, je commençais à croire que vous m'aviez abandonné !" Dit-elle avec amusement tandis que l'homme qui se tenait devant elle repoussa la chevalière dont il avait paré le coup. Valefor se décala à côté du lancier et posa son coude sur son épaule, totalement sans gêne et avec un sourire satisfait. "Vous faites les malins parce que vous avez une chevalière trop forte ? Moi j'fais la maligne parce que j'ai un dragon." Dit-elle en passant la langue avec un sourire satisfait tandis que le lancier fixait Vahana.

Volga : "Enfin une adversaire qui en vaille la peine..." Dit-il en ignorant Valefor et en pointant sa lance vers Vahana.

Valefor : "Euh, Volga... On était pas supposé combattre..." Dit-elle en lui tirant son bras libre, mais de nouveau, l'homme-dragon l'ignora.

Vahana fit un léger sourire, comprenant également qu'il serait un adversaire à sa hauteur. Vaati qui se trouvait toujours sur son épaule eut le réflexe de s'en aller, tandis que le dragon fonça sur la chevalière.

Un combat s'engagea ensuite entre les deux lanciers. Aucun n'arrivait réellement à toucher l'autre et leur lance ne faisait que se fracasser l'une contre l'autre à chaque fois qu'ils s'approchaient d'un peu trop près.

Volga repoussa bien souvent la chevalière de sa puissante serre draconique, mais cette dernière, plus agile, esquivait les coups sans trop de problèmes.

Valefor se contenta de regarder bras croisés la scène, tandis que l'armée de Vaati la fixait d'un air mauvais. Elle se contenta de leur sourire en coin, comme pour les provoquer.

Ne supportant plus l'attente, Yuga décida de l'attaquer. Mais à nouveau, quelqu'un para le coup du mage aux portails, se contentant de lui renvoyer.

Cya : "Je vois que ce stupide pantin n'avait pas menti, vous êtes réellement digne d'intérêt..." Dit la nouvelle arrivante, tandis que Volga et Vahana était toujours en plein duel.

Dans les plaines d’Hyrule.

Amalia avait les bras croisés et fixait ses deux pauvres petits dans les bras de Link. Décidemment, ils devaient vraiment détester l’orage. Ce n’était pas mieux pour Lavio qui la tirait presque sous la table.

Amalia : « Eh bien… On dirait moi quand on m’annonce qu’on va traverser une rivière peu profonde… » Dit-elle en se moquant gentiment tandis que Nepheith et Karra tentaient de les convaincre à sortir de leur cachette, alors que Linkle se fichait royalement d’eux et mangeait comme quatre.

Linkle : « Ca va leur passer, j’vous dis, arrêter de vous inquiéter pour eux, quand ils auront vraiment faim, ils sortiront ! »

Amalia : « Quand ils auront vraiment faim, il n’y aura plus un gramme de nourriture. » Dit-elle en approchant des assiettes d’elle avant que Linkle ne se décide à les manger également.

Linkle : « Bah… » Se contenta-t-elle de répondre, tandis qu’Amalia se baissa à leur hauteur.

Amalia : « Allez, venez, vous ne risquez rien, je suis là… » Dit-elle en tendant une main vers les deux jeunes Link qui lui lancèrent un regard. Au bout d’un moment, le plus âgé des deux attrapa la main d’Amalia qui le tira lentement près d’elle. Elle lui faisait un sourire rassurant et il fini enfin par sortir de sa cachette. « Je m’en voudrai si vous partiez dormir le ventre vide. » Dit-elle en le posant sur le banc face à la table et en poussant son assiette vers lui. « Allez viens, p’tit Link. » Dit-elle avec un sourire tandis que l’autre semblait plus méfiant que son lui plus âgé.

Karra : « Eh beh, Ama’, t’as un don avec les gosses, c’est pas possible autrement… » Dit Karra, choquée par le fait qu’elle arrive à les sortir de sous la table alors que pourtant ils ont tout essayé… Demander à Impa de les faire sortir (en les menaçant), Karra leur a proposé à manger sous la table, … Rien ne fonctionnait, et pourtant…

Amalia : « Meh. » Se contenta de répondre Amalia en sortant le deuxième jeune Link de sous la table.

Cependant un éclair tomba non loin de la tente et le jeune Link qu’elle tenait dans ses bras s’accrocha violemment à elle, tandis que l’autre s’était accroché à ses hanches.

Amalia sourit très légèrement en les rassurant, tout en ricanant. « Je préfère qu’ils se cachent près de moi plutôt que sous une table. J’ai plus d’estime qu’une vieille table en bois au moins. » Dit-elle en asseyant l’autre Link à côté de son homologue. « Bon, maintenant que j’ai sorti les gamins, va falloir sortir les adultes… » Dit-elle en souriant à nouveau tout en s’abaissant. Elle tendit à nouveau sa main, vers le grand Link cette fois. « Allez, si les p’tits ont réussis à sortir… T’y arriveras bien aussi, non… ? » Dit-elle avec un sourire rassurant tandis que Link la fixait du coin de l’œil. Il fini lui aussi par sortir de sa cachette, tandis que Lavio semblait vouloir y rester. « Eh, Lavio, ça vaut pour toi aussi, allez, tu risques rien ! » Dit-elle en tendant l’autre main. Et il semblait que c’est tout ce qu’il fallait à Lavio pour sortir de sa cachette.

Cependant, presque tout le monde avait déjà fini de manger tandis qu’Amalia, les deux jeunes garçons, Link, Lavio et Impa n’avaient toujours pas commencé.

Les quatre qui étaient cachés plus tôt sous la table étaient cependant toujours effrayés et collaient toujours Amalia qui semblait bien avoir du mal à manger. Avoir les deux petits collés à elle, cela était supportable… Les deux plus grands en revanche…

Amalia : « Vivement qu’il parte cet orage, j’en peux plus… » Dit-elle en étouffant limite.

Karra : « Ehehe… Au lieu de deux gosses, tu te retrouves avec quatre… » Dit-elle avec un sourire en narquois.

Amalia : « Deux me suffisait largement… » Dit-elle en soupirant, tout en balayant la tente du regard, n’apercevant pas Impa.

Nepheith : « Vous cherchez la générale, commandante ? Elle est partie chercher le capitaine. » Dit-elle avec un léger sourire.

Amalia sourit légèrement à son tour, avant (d’essayer) de manger, tandis que Linkle s’était endormie sur la table juste à côtés d’eux.

Au bout de plusieurs minutes, l’orage fini par se calmer. Amalia en profita pour se changer les idées en sortant.

Sans surprises, il faisait nuit noire. Seules les lumières des torches et des fées étaient visibles, ainsi que les étoiles et la lune. La lune qui était étrange cette nuit…

Amalia retourna dans la tente-réfectoire pour demander à tout le monde de sortir. Elle semblait paniquer.

Amalia : « JE VOUS TOUS VOUS VOIR DEHORS, ET PLUS VITE QUE CA ! » Hurla-t-elle à s’en époumoner.

Linkle, qui se réveilla en sursaut, regarda Amalia en se frottant les yeux.

Linkle : « Mama’, pourquoi tu cries ainsi… ? » Dit-elle en baillant à moitié.

Amalia : « DEPECHEZ-VOUS ! »

Sous ses ordres, tout le monde sorti. La couleur du sol était étrange, rougeoyant… Rouge flamme… Rouge sang.

Les deux petits Link se précipitèrent près d’Amalia tandis que le grand fixa le ciel. Il semblait étonné.

Karra : « Wow, c’est quoi ce truc ? » Dit-elle en fixant le ciel, tout en lançant un regard à Amalia qui semblait avoir vu un fantôme tout en serrant les petits près d’elle.

Amalia : « La Lune de Sang. »


Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interlude 1 : Alliance Tiers

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum