Prologue : Un mauvais présage

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Riwanon le Jeu 21 Juin - 7:55




Dans de vaste contrée d'Hyrule un peu perdu loin en dessous des montagnes ou à l'ouest des ancienne ruines d'un château, Ce trouvé les gigantesque marécage recouvert par des arbres, créant ainsi une atmosphere asses sombre avec néanmoins quelque rayons de lumiere passant a travers les  tas de feuilles qui s'entasser sur chaque branche. L'endroit semblais plutôt humide et une légère odeur d'eau croupie rendait l'atmosphère quelque peux pesante, l'eau était trouble et loin d’être soluble, sans oublier la vase, toutefois avec les ruine de temple et autre bâtisse qui était recouvert de mousse  l'endroit était quand même magnifique mais aussi dangereux, puisqu'elle était propice à certaine créature.



On pouvez entendre un hurlement au centre de celle-ci mais aussi de multiple gloussement et de nombreux battement d'ailes a tout vas, effectivement puisqu'il s’agissait du grand jeune homme blond au teint mate qui s'était retrouvé au sol enveloppé par des plumes virevoltant autour de lui des cocottes qui était en train de sauvagement l'agresser. Le pauvre homme crier de douleur suite au coup de bec et de serre que les volailles lui occasionner alors celui-ci criat " Pitié, arrêtez !! Arg... Outch.. Qu'est que je vous est fait !!! STOP !! ARG, Non pas la ! Ahhhh... Au Secours ! Sale bestiole ! Arrêtez ! ces Cocottes sont folle ! A l'aide ! AROUAHHHHHHRG " en Jonchant sur le sol, avec ses hurlement de douleurs et de désespoir, alors qu'il commençait à saigner énormément de partout et que ses beaux vêtement était désormais en lambeaux. 

Soudains un sifflement se fit entendre et tous les oiseaux s'arrêta se retournèrent vers celui-ci puis se rangèrent comme-ci ce sifflement était un ordre. Agonisant aux sol, et exténuer par tout ses événement qu'il as eu depuis le début de cette journée, le jeune homme semblait lutté pour resté conscient, c'est alors que la personne qui venais de sifflet se rapprochât de Darius, ne voyant plus correctement il aperçu de manière flou qu'il s’agissait d'une jeune fille blonde c'était penché sur lui il essaya de parler brièvement tout en reprenant de nouveau son souffle " euhf, euhf,  je … Zelda... euhf... Pardonne moi, ma sœur..."  avant qu'il ne s’évanouit alors qu'elle essayer de lui parler mais tout ce qu'il entendit n'était que des  léger bruit étouffé avant de finalement être complètement incontinent.



Du coté de la plaine d'hyrule, à ce moment là, la bataille faisait rage contre le Dodongo, fort heureusement une jeune et talentueuse soldat avait prévenu les village alentour en particulier le village de Cocorico qui est le village le plus proche de la capitale et de ce fait de la plein d'hyrule. Ayant perdu son casque les cheveux  volant sur son visage permettant de caché ses larmes Karra toujours sur sa monture noire revenait vers le château quand elle s’arrêtât pour apercevoir ce gigantesque monstre attaquer l'un des avant poste du château  elle ne savait pas quoi faire, elle savais qu'elle ne pouvais faire faire la différence contre ce monstre, c'est alors qu'elle se rappela ce que son instructrice lui avais dit une fois toujours à elle et sa sœur *Si un jour vous réaliser que vous serais inutile dans une bataille sans pour autant avoir peur, alors vous comprendrez vos limites te a ce moment la vous serez qu'il est possible pour vous de faire la différence et que rien ne sera fais en vain ! Alors Dépasser vos limite bande de larve ou j'vous botte le derrière, pendant vos tour de château !* C'est à ce même moment que depuis le château arrivez en trombe une jeune femme aux cheveux bicolore sur un gigantesque cheval noir fonçait dans la bataille avec elle 2 petits garçons en tunique verte, Karra séchât ses larmes comprenant que celle qui venais de passer était son instructrice et commandante Amalia.

Contrairement aux autres soldats elle n'avait pas peur d'elle tout comme sa sœur, et son ami d'enfance. Depuis qu'elles étaient petites elles respecté cette jeune femme qui était détesté de beaucoup, mais malgré que Karra avais que deux ans de différence, sa grande sœur avait le même age qu'Amalia, et tous les trois Robol compris était impressionner par l'évolution prodigieuse qu'elle avais accomplis en devenant soldat jusqu'à son grade actuelle, bien que beaucoup disait qu'elle avais eu ce rang grâce a la princesse, tout trois savait que celle-ci avait travailler dure pour y arrivé. C'est pour cette raison que chacun leur tour il ont décidé de rentré dans l'armée d'hyrule afin de suivre les pas de la Grande Amalia ! C'est alors qu'elle reprit sa réflexion se disant que sa sœur et Robol avais eu sûrement la même pensé en qu'elle lors de leurs sacrifice, mais elle ne compris pas en revanche pourquoi ils avez désobéis  au Capitaine qui était lui aussi tout aussi respectable en vu de se qu'il avais déjà fais pour eux. Elle se dit encore une fois qu'ils voulaient sûrement lui rendre la pareille, car après tout plus jeune lui aussi étant détesté s'était interposé entre eux et d'autre enfant et ses retrouvé frappé a sang juste pour les protéger alors qu'il ne devait pas être dans la ville en vu de son sang. De nouveau * Le capitaine as toujours était protecteur avec nous quand on y pense, et la commandante a tout fais pour nous endurcir je ne peux pas resté les bras croisé, pour eux pour Hyrule je dois aller les aider * se dit 'elle en essuyant ses dernière larmes fonçant vers la même direction qu'Amalia elle avait aussi compris que l'ennemie était coriace puisqu'elle n'avait plus son armure c'est qu'elle y avait était forcé. En ce rapprochant elle aperçue beaucoup de monde mais des troupes réduite  il semblait y avoir eu beaucoup de perte. Se qui ne la démoralisé pas pour autant, mais n’apercevant pas le capitaine Darius, elle comprit qu'il lui était arrivé quelque chose, et étant donner qu'elle ne pouvais rien faire de plus  contre ce montre a écaille, elle décidât finalement qu'elle continuerais sa route en recherchant le capitaine puisqu'elle était en plus d'une soldat une soigneuse, ce qui la rendait aussi utile même si elle ne combattait pas.

Faisant ses recherche elle se rapprochât de l'endroit ou ils se sont fait attaquer plus tôt dans la journée, l'endroit semblait désert plus un monstre a l’horizon alors qu'elle aurait juré que les créature avais fait du fort non loin de la leurs camp principale , elle trouvait ça louche mais c'est a ce moment là qu'elle vit l'impensable. Un grand soldat légèrement grassouillet saignant beaucoup par une blessure en plein torse qui avais son armure troué titubant en tenant un autre soldat qui avais un cache-oeil avec des vêtement et un corps fort découvert gravement brûler ainsi qu'un reste d'armure fondu mais qui semblait encore plus ou moins consciente. Les larmes lui revenait soudainement elle descendit de son cheval, en courant vers eux.



Karra : " C'est pas possible j'y crois pas ! Je pensais vous avoir perdu !  Robol espèce d'idiot ne bouge pas tu devrais être mort a l'heure qu'il est ! Laisse moi te soigné si tu ne veux pas mourir immédiatement ! Et toi, Nepheith je..." et elle se remit a pleuré en prenant sa sœur dans ses bras pendant que Robol tombât assis.

Nepheith : " Att... ention..." dit elle d'une voix cassé avec beaucoup de difficulté a moitié incontinent, La douleurs semblait être tellement intense qu'elle ne la sentait même plus, elle essaye de continuer a avança sans même avoir réellement vu sa jeune sœur qui la tenais dans ses bras le regard vide de son unique œil.

Karra : " Ne t'en fais pas je suis là Nephy, c'est terminer  je te ramène au château nous te soignerons." lui dit-elle doucement d'une voix rassurant  et soulager.  Mais elle reprit plus fermement en tapant dans la jambe de Robol " Abrutit C'est de ta faute tout ça ! ... Mais bon..., je suis contante que vous soyer sauf, je vais m'occupé de ta blessure et on fonce vers le châteaux pour la soigné. "

Robol : " ne t'inquiète pas pour moi, ça va c'est surtout l'armure qui à pris, je suis aussi robuste que la commandante Hahaha ! " s’écriât-il en riant mais en il se mit ensuite a toussé , alors il baissa la tète en marmonnant des chose incompréhensible en tenant sa bague aux doigts avant de se relevé en disant "Occupons nous d'elle en priorité, tu me soignera une fois au château." avant de reprendre la marcher légèrement en boitant comme si ses pieds était désarticulé.

Karra était tellement soulager, mais complètement perdu, elle voulait les aider mais elle n'avait pas se qu'il fallait pour les soignée, mais Robol et sa sœur pourrais mourir a tout moment s'ils aller vers le château sans soin, mais puisqu'une bataille était encore en cours, le protocole était d'évacué en priorité les blesser pour évité que les survivant ne se prenne des coup perdu. Ils étais donc plus sur pour elle de partir vers le château. Alors elle mit Nepheith sur son étalon, avant d'avancé.



De retour dans les marécages, des cri se faisait encore entendre, mais cette fois ce n'étais pas les même.

??? : "Au nom de la déesse, qu'avez vous fais ! " s’écriât complètement affolé la jeune fille "Vous lavez tuer ! Vous avez tuer ce jeune homme ! Vous être des assassins les Filles ! Malheurs, malheurs ! que dois-je faire ! On ne peux pas le laisser ici ! Il à parler de la princesse  Zelda, c'était sûrement un messager de la cours voir même pire ! Oh non si c'est le cas je vais finir Exécuté ! Et je ne pourrais jamais être l’héroïne !  Ahhhhh " mais sur ses mot elle se claqua les joue avant de reprendre " Calme-toi Linkle tout vas bien se passer après tout tu es l’héroïne, et le royaume a besoin de toi ainsi que ton frère !  Mais on ne peux pas le laisser comme ça," alors elle commença par le soigner et à le bander puis elle lui donna des petit coup sur les joue en disant haut et fort " Monsieur, réveillez-vous, faut pas restez là ! Réveillez-vous je vous pris, m'obliger pas a faire du bouche à bouche ! " Dit-elle a quatre patte au dessus de lui la boussole qu'elle avais autour du coup pendouillant au dessus de la tète du jeune homme, en étant totalement incertaine de ses paroles et inquiète que celui-ci était totalement inanimé sur le sol.

Elle prit un instant de silence avant de recommencé a paniquer légèrement, mais une des cocottes Coqueriqua en regardant  la jeune fille aux yeux bleus.

Linkle : " Ah non Margot ! Tu ne commence pas avec tes petites réflexion ! " mais une autre cocottes fit de même " Toi ne parle pas Marguerite, je sais que c'est toi qui à commencer a l'agresser ! " la même repris par un gloussement "Mais il ne ma pas attaquer, je n'ai même pas eu mal ! il est tombé sur moi ! Tiens maintenant que j'y pense d'ou est qu'il est tombé ? " la surnommé margot refit un bruit pendant que Linkle était sur ses genoux assise sur ceux de Darius en réfléchissant ." comment ça depuis un trou dans le ciel , c'est pas un monstre c'est un homme comme moi ! Euh... enfin non pas comme moi, moi je suis une femme, mais il est comme moi enfin comme mon frère ! " dit-elle en s'embrouillant toute seule avant qu'une autre reprit par un caquetage " qu..que...quoi ? Tu pense que je dois réellement lui faire du bouche a bouche, mais... mais.. mais j'ai jamais embrasser de garçon de ma vie ! Vous pensais que ça va faire de lui mon premier baiser ? Mais je ne sais pas comment faire, sa fait bizarre, j'ai peur, aller courage, mais s'il se réveille , et puis non je devrais pas, s'il- " Fit-elle paniquer de nouveau avant de marmonner pendant plusieurs minutes avant que les cocottes commence a lui crier dessus "D'accord je vais le faire ! Mais c'est vraiment pour la bonne cause ! et vous ne racontez rien a personnes ! "  dit-elle  avec une moue en devenant rouge fuyant du regard tout les cocottes, avant de finalement se rapprocher doucement de la bouche du garçon , mais maladroitement elle avança son genoux vers quelque chose. Ce qui réveilla instantanément Darius qui se releva sec, se cognant violemment contre la tète de Linkle pendant qu'il hurler à la mort. La jeune fille fut repoussé et tombât sur ses fesse en se tenant la tete, et alors que Darius se était en plein choix cornélien entre se tenir 2 parti du corps qui lui faisais souffrir dans immédiate, mais rapidement il se senti observé, effectivement puisque les oiseaux aux plumages blanc le fixaient avec un regard noir pendant que de nouveau leurs maîtresse semblait sonné. Et ce qui devait arrivé arrivât. Et de nouveau un hurlement se fit entendre...



Arrivé devant l'entré principale en passant dans la ville au pied du château,  plein de soldat blesser était pris en soins par les villageois, les perte semblait finalement moins grave qu'il n'y paraissait. Mais tant de blesser pour une batailles de défense cela voulais dire qu'une riposte était impossible. Pendant que les trois soldat de l'unité spécial déambuler dans les ruelle en direction du château, Dak et Jolph a qui on avais ordonner de resté ici accourut en voyant leurs collègue ! Mais tendit que Dak resté comme à son habitude silencieux en se rapprochant de Robol pour servir d’appuis,  Jolph prit là parole.

Jolph : " J'arrive pas à y croire ! Karra ! Explique-nous ce miracle ! " dit-il surpris et heureux de les retrouvé, en prenant Nepheith dans ses bras pour la transporté  dans une maison proche du château ou se trouvé un soigneur. Mais Karra ne répondit pas trop inquiète pour sa sœur, alors elle suivit sans bruit jusqu'à rentré dans la maison, c'est alors que le docteur annonça que les brulure était très important mais qu'elle aller s'en sortir avec beaucoup de repos et de soin.  Elle expliqua aussi que celui qui as fait ça savais se qu'il faisais et que si son intention était de la tuer, il aurais pu le faire, Karra compris que sa sœur avait était laisser volontairement envie. Mais pourquoi se demandat-elle.

h

Mais alors que Jolph et Karra était avec la soigneuse un bruit se fit entendre devant le château, Jolph sortie rapidement ! Et vit Dak au sol pendant que Robol était dans les escaliers, en train de rire au éclat, puis il se mir à convulsé avant de laisser une masse sombre sortir de sa bouche avant de s’écroulé dans les escalier glissant complément rigide et inanimé jusqu'à Dak et Jolph qui avais sorti leurs armes face à l'ennemi car après tout c'est ainsi qu'il avais appris a combattre, même si l'ennemie semblait fort il se devais d’être le mur protégeant hyrule.

Iscerro : "Ghénihéhéhéhéhé , Pauvre petit Hylien qui à servi mes plan mieux que ce que je pensé, J'ai bien fais de dire a Volga de ne pas tuer l'autre cruche ! Maintenant que je suis devant le château il est à mOIIII ! YAHHH " Fit-il avant de lancer un puissant sort magique sombre englobant le château d'un mur immense empêchant quiconque essayer d'y pénétrait. " Ma diversion à fonctionner sans aucun accro ghéniahahahahaha, Je n'ai pas eu besoin de cette idiot de lézal finalement , Vous les vermines insignifiante, inclinez vous devant ma puissante magie !" Fit-il avant de disparaître en créant une immense vague obscure repoussant les soldats. En laissant les deux garçon de l'unité sur l'image de son œil qui ne savais plus trop quoi faire.



Pendant ce temps alors que Darius ressemblait a un gibdo assis par terre, Linkle était en train de d'engueuler ses cocottes qui venait de r'attaquer le jeune homme. Mais elle n'eut le temps de finir que celui-ci repris en regardant les lieux.

Darius : "  Pardonne-moi, Humm Linkle c'est ça ? euh...je te pris tout d'abord de m'excuser d’être tomber sur toi... disont que je n'ai pas controler ma chute..."  Dit-il pannait a bouger dans ses bandage.



Linkle : " Non c'est plutôt à moi de m'excuser, mes cocottes sont extrêmement protectrice avec moi, D'aillieurs mon frère Link se fait souvent attaquer par elle a la moindre éraflure qu'il m'occasionne ou leurs occasionne. Elles sont incorrigible mais bon elles sont tellement adorable. Hum hum "  Dit-elle assise en tailleurs en faisant un magnifique sourire en se retournant vers Darius qui était a coté d'elle  qui fit rougir celui-ci tournant ainsi son regard vers le sol. Mais soudain il réagit et il la regardât dans les yeux.



Darius : "  Tu as bien dit que Link était ton frere ?! Sa explique l'air de ressemblance ..." dit-il  devenant pensif en faisant le lien et les ressemblance entre les deux, pendant que les cocottes se mirent a fixer un chuchu jaune qui venait d’apparaître a coté d'eux,



Linkle : " Hum oui c'est mon frere jumeaux,  nous somme originaire de cocorico, pourquoi tu le connais ? " répondit-elle surprise que le jeune homme semblait connaître le nom de son frere.



Darius : " hmmm, Oui effectivement je l'ai rencontré plus tot dans la journée il se trouve être l'une de nos jeunes recrue que ma commandante et amie semble avoir a la bonne. D'ailleurs je dois retourné rapidement au château , ma sœur à besoin de moi !"




Linkles :" Attend ne me dit pas que ! Oh mais si ! Je vous reconnais ! Vous etre le demi-frere de la princesse ! Le capitaine Darius ! Pardonnez-moi ! Ne m'exécutez pas je vous pris !" dit-elle paniquer en s'excusant en joignant les mains et les yeux fermer.



Darius : "Haha , Non, au point où nous en sommes, tu n'à pas a me vouvoyer,  et personne ne ce fera exécuté ici, enfin si peut etre moi.... mais que fais tu dans les marécage de Tabanta. Tu es à l'opposé et vraiment loin de ton village " Dit-il n'étant pas habituer de tant d’éloge de la pas des civile d'hyrule puisqu'en général il n'étais pas bien vu par les hylien et la tribu sheikah.



Linkle : " J'ai entendu que Hyrule  avait était attaquer," dit-elle toute souriante en ce levant et en sortant ses arbalètes," Alors j'ai décidé de venir Prêté main forte ! " pendant ce temps les cocottes était entrain de picoré le chuchu jaune  faisant de lui leurs goûté.



Darius : " tu voulais ? … Ah... c'est pas une zone pour les civile Linkle, même des combattants aguerrie se sont fait massacré, comment pourrais tu survivre..." Reprit le jeune homme repensant a tout les soldats mort sous son commandement, pensant surtout a Robol et Nepheith qui faisait parti de son escouade. "Puis si tu est parti de Cocorico, comment tes tu retrouvé de l'autre coté de la plein d'hyrule sans y passer tu as bien du vois la bataille qui faisais rage ? "


Linkle : " Alors premièrement, Je suis une bien meilleurs combattante que mon frère ! Et surtout étant l’aîné de quelque seconde j'ai étais l'héritier de la boussole du héros se qui fais de moi une parfaite candidat  pour être l’héroïne d'hyrule ! Ensuite pour mon arrivé ici je ne sais pas vraiment, j'ai suivi ma carte mais je suis arrivé ici  ce matin au lieu de me retrouvé dans les pleine. Mais si tu était en combat comment est tu arrivé de ce trou ? " Dit-elle d'abord déterminé pour fini  par de incompréhension total en passant entre deux par un sourire gêner  avec une main derrière la tete et une petite langue sorti ne guise de malaise.



Darius éclata de rire, par par moquerie envers Linkles mais plutôt envers lui meme il reprit.



Darius : " Ha ahah Pardonne moi, ce n'ai pas contre toi, mais j'ai l'impression de me voir encore ce matin !  et disons que c'est une longue histoire." puis son rire se transformât peu a peu en nerf " Seulement si je n'avait pas eu la même mentalité je n'aurai pas fait cette énorme erreur et je ne serais pas ici à te parler, mais plutôt a qu'a combattre l'ennemi, j'espere juste qu'il n'est pas trop tard enfin j'ai confiance en mes proches mais quand meme j'aimerai pouvoir faire plus..." Fit-il en déprimant légèrement la tête sur ses bras croisé pausé sur ses genoux. Mais Linkle se mit devant lui en lui tendant la main



Linkle : "dans ce cas faisons route ensemble et Réparons ton erreur ensemble, en vus de ton état, et se qui ses passer, tu ne refusera pas un peu d'aide." Fit elle avec un grand sourire confiant se qui remotiva Darius a son tour en prenant la main de la demoiselle pour se relevé.










Alors que Darius avais enfin quelque chose de positif Le Chateau était tombé dans les main ennemie, est ceux, sous les yeux des soldats et villageois d'Hyrule. De ce fait tout les civile qui était resté pour soigner les blesser fut  évacuer d'urgence vers cocorico par Karra et Dak pendant que à son grand malheurs Jolph du annonce une nouvelle fois la mauvaise nouvelle au général Impa et au commandent Amalia en précisant bien que c'est méfait fut accomplit par le mage spectral Iscerro.  Qui suite au événement actuelle,  eurent une discutions dûe à la disparition de la princesse qui n'avait même pas passer le seuil de la ville comme l'avais si bien dit Jolph, se qui valus des explication de la part d'Amalia ou du moins une tentative d'explication.



C'est une fois arrivé devant l'entrée du village que l'on pouvais bien distinguer  la marque de la magie noir enveloppé le château telle une cape. Tout le monde était stupéfait. Mais dans le calme les bléssés et les civils passer devant eux pour l'évacuation, c'est alors que Karra vit la commandante.



Karra : " Commandant ! Générale ! Quel plaisir de vous revoir ! Je... je  dois vous faire mes excuses, je suis la seule responsable de se qui viens de ce passer ce monstre mage a pris le contrôle du château par ma faute !  S'il faut que je reçois une condamnation je suis prête à l'accepté." dit -elle en s'inclinant devant ses deux supérieur.



Jolph : "  Un instant générale ne l'écoutez pas, ce monstre a utilisé le cadavre de l'un de nos compagnon pour nous dupée pour pénétré ces lieux... Ne blâmez pas Karra pour cela je vous pris ou alors veillez partager sa peine sur moi. " réplicat le jeune soldat afin que Karra n'endosse pas tout la responsabilité sur elle. C'est alors que Dak arriva avec sur ses épaule la grande brûler qui avais bien était soigné.










Nepheith :"Co...man...dant … Ama- " Dak fit un regard vers elle pour lui faire comprendre de ne pas trop parler " ça va Dak,... je vais... être breve... " puis elle repris fatiguer et cassé "J'ai faillis... parodonnez-moi... je me rattrapperai... si j'en ai encore l'occasion..., mais si je... n'avais pas était... aussi faible … l'ennemie... ne m'aurais pas utilisé comme àppat... pour qu'on nous ramène... ici. ... Je n'ai... pas pu ...sauver ... Robol... "Finit-elle fatiguer par les brûlure et les médicament en laissant couler une larme pour son meilleurs amis qu'elle venait de perdre, en regardant Amalia.  Pendant que Proxie qui sortit des vêtement de link s’approchât de Nepheith .




Impa : " Ca suffit si quelqu'un est à blamer c'est moi je n'ai pas su protéger la princesse ni le château  , ne vous reprochez riens soldat et aller vous reposé car demain nous allons prendre la route." Dit elle haut et fort devant tout les soldat qui était encore présent  afin de ne pas les démotivé et que personne ne culpabilise.



Nepheith : " Gé... Nerale ? Ou est passer … Le capitaine ? " demandat elle avec difficulté encore une fois alors que Dak s'approcher des deux petits et que Karra repris le relais pour prendre grande sœur pendant que la petite fée soigner ses blessure.



Impa : "Malheureuse, nous n'avons plus de nouvelle de Darius depuis un moment mais je suis certain qu'il vas bien, tout comme la princesse, alors soyez sans crainte " Dit la Sheikah ne montrant pas ses inquiétude pour ses deux là qu'elle considéré comme ses enfants ainsi qu'Amalia. Sachant pertinemment que Darius s'attirer des ennuis elle ne pouvais s'en empêcher d’être inquiète.



Au même moment la jument de Darius qui était resté non loin de l'entré du château là ou elle avais était laisser avais compris que l'on parler de son maitre n'était pas encore revenu, alors elle s’approchât du générale en montrant sa sacoche avec insistance, Pendant que Impa s'apprêtait a regarder dedans, Dak regarda Link et les deux petits mais il remarquât une forte resemblance entre les trois, toutefois quelque chose clocher. Effectivement, il semblerait que le jeune aux yeux noirs, n'avais pas dutout d'ombre comme si elle avais était enlevé de son corps. Le jeune link ne compris pas comment c'était possible. mais le petit a masque de renard fut très compatissant d'une main sur l'épaule et d'un air triste. C'est alors que Link s'approchant de sa version petit avec un sourire pour le rassuré mais avant qu'il ne continue en se retournant vers Amalia, Impa S'approchat de Link pour lui tendre une tunique verte.



Impa : "Link, Je ne m’inquiète pas pour la princesse, mais je pense qu'elle serais d'accord ainsi que Amalia ici présent pour dit que tu mérite de porté la tunique, tu est le héros que nous attendions " Dit- elle en donnant une tunique verte a link ainsi qu'une l'écharpe bleu, qui se trouvait dans le sac de Red la jument. Link fit simplement un signe de tète avant de l’enfiler discretement dans une petite cabane ou il y avais juste une petite fenetre qui demanda à sa Commandante de garder pour que personne ne s'approche . Les soldat qui vit cela compris qu'il s’agissait de l'élu, le héros de la légende, cela remonté le moral des troupes, mais se qui était encore plus motivant pour les faibles esprit qu'il était c'était pas un mais de voir trois heros Puisque Link avec cette tunique verte  ressemblait d'avantage aux deux petit garçons. D'ailleurs les mini Link, s’approchât d'Amalia pour la tiré vers Link qui c'était habiller devant tout le monde. les garçons fit signe de le regarder de haut en bas et de les regarder pour dire que maintenant il était exactement comme eux, alors il fit signe à la Commandante  via un exemple entre eux de lui faire un calin comme elle leurs en avais fais un, pensant qu'elle l’apprécierait encore plus maintenant qu'il leurs ressemblaient.


Plus tard, alors que la nuit tombé, le village du chateau avait était complément évacué. Les soldats s'était endormi  dans des campement au alentour de cocorico, car la route de demain aller être longue et une bonne nuit de sommeil serai réparateur, d'ailleurs les deux petit link s'était endormi doucement dans la tente d'Amalia.







Dans les marécage ,Darius et Linkle marcher depuis des heure, surtout que les piege était nombreux dans ses lieux. Un mauvais pas les deux pouvais se retrouvé engloutie dans une boue semblable a des sable mouvent. Linkle qui était devant avec sa boussole au coup et sa carte marcher a grand pas levé avec une souplesse, en chantonnât, Darius fort en retrait fermer la marcher pendant que les cocottes marcher en bloque autour de la jeune fille en capuchon vert.

Linkle : "Darius ne reste pas trop en arrière,  rapproche-toi" dit- elle en le regardant continuant ses grand pas joyeux. Mais lorsqu'il vit ses agresseuses ce retourner en lui faisant un regard percent il reprit en faisant comme si elle avais rien dit.

Darius :" Hum, Linkle tu es sur que c'est la bonne route j'ai l'impression qu'on tourne en rond. Il commence a faire nuit si on ne retrouve pas rapidement la sorti nous alors resté coincé ici pour la nuit." dit -il  évitant son regard en était légèrement gêner de faire cela.

Linkle :"Hum...En principe oui, je suis la cartes depuis le début" dit-elle  sure-d-elle mais Darius remarqua qu'elle tenais celle-ci a l'envers.

Darius :" Attend tu te rend compte que tu là tiens a l'envers ? "Dit-il stupéfait en se stopant net, Linkle se retourna en regardant la carte.

Linkle : " Oh tiens effectivement ! " reprit-elle avec un petit sourire en sortant le bout de sa langue, alors elle la retournât et reprit depuis qu'elle s'était retourner vers Darius en montrant une direction sur d'elle

Darius :"Attend ! Tu est sérieuse ! Sa fais des heure que l'on marche dans la mauvaise direction et maintenant que tu as tournée la carte  tu pointe une autre direction ? Alors que tu viens de changer de sens en te retournant vers moi ? …." Criât-il légèrement sur les nerf pour cette nouvelle. Il prit un instant de silence en mettant sa main sur son visage "sais-tu au moins te servir d'une carte et d'une boussole ? " C'est à ce moment là qu'une mélodie se fit entendre au loin.  

Linkle : " Tiens tu entend cette musique ? " a son tour Linkle ne fit pas attention à se que disais Darius cherchant la provenant de la musique. Les cocottes eux qui l'avais aussi entendu se mirent a suivre la mélodie pendant que Darius attendait sa réponse, Linkle suivit ses volailles vers la douce mélodie

Darius :" Attend ,j'en n'ai pas fini av-..."Aller-t-il dire avant de s’arrête voyant une légère Lumière vers la direction ou se diriger la troupe.



La mélodie raisonné paisiblement en ces lieux, qui attirait toute sorte d'animaux et de créature. Et pendant que la nuit tombait des luciole éclairat les marécage pendant que ce grand Piafs jouer de son accordéon avec sa petite lanterne. C'est alors qu'il pris parole.

??? : "Bien le bonsoir, jeune gens, il s'agit d'un bien étrange endroit pour pour ce rencontré, Mais ce qui est ammusant c'est que les  meilleurs rencontre ce passe toujours  dans les lieux les plus improbable , Je me présante je suis Asarim, Enchanté de vous rencontre"

Darius : "Enchanté, Je me nomme Darius, et la charmant et dynamique demoiselle qui m'accompagne se nomme Linkle. " Dit il en regardant la joyeuse hylienne qui était en train se ce bercé par la musique. Se qui le fit légerement rougire avant de reprendre son serieux " Effectivement je suis surpris de voir un si talentueux musicien en ses lieux."

Asarim : " Merci du compliment, J'ai cru comprendre que vous etiez perdu  Comment un si charmant couple ses retrouvé ici "

Darius :" Eouh ehz---euh … Nous ne un couple ! "Fit -il devenant écrevice malgré son teint, la jeune fille s'était arreté de bouger le visage rouge et le corps crispé.

Linkle :"Non non non nonnonnon,Nous venons juste de nous rencontre ! On est pas-" dit-elle un peu prise au dépourvu avant que Asarim la coupe d'un rire ammuser.

Asarim : hahahahaha, Fort bien Pardonnez-Moi jeune gens, n'étant pas originaire d'ici j'ai un peu du mal avoir mes marque, dans mon monde en vous de votre affinité j'aurai juré que vous etiez un tout jeune couple."

Darius : "Votre monde ?" dit -il intriguer avant de reprendre " vous voulez dire votre ville ? Vous etes bien de la Citadelle Blanche ? "Reprit-il intriguer. L'homme oiseau au plumage vert s'arreta pour faire une autre melodie.



Asarim : " Hum, on pourrais dire ça comme ça, il y a peux de temps avec un vielle amis nous avons atterit là bas. D'ailleurs il existe un moyen de sortir d'ici en passant par la citadelle, Une fois en haut vous pourrez aller ou vous le souhaitez il ne vous faut que de quoi volé. Pour ma part je crains de devois vous abandonner sans pouvoir rellement du aider il se fait tard et je dois repartir. Je vous souhaite bonne chance jeune gens, et pour ne pas vous laisser sur votre fin, je vais quand même vous laisser ma lanterne magique."Dit-il en donnant la lanterne à Darius.

Darius : "Attendait je ne peux pas accepté c'est trop d'honneurs" mais le piafs pris s'ont envole  en disant

Asarim : " Un cadeaux ne peux ce refusé, j'espere vous recroiser un jour jeune couple" finit-il en riant laissant ainsi Darius et Linkle avec la Lanterne et un agréable souvenir de ses lieux et de sa mélodie.

Après qu'Asarim sois parti les petite créature reprirent leurs vit laissant le duo tranquil, c'est alors que a peu plus loin un bruit de se fit entendre.



Darius tenant la lanterne s'approchat de celui-ci et vit un petit homme vettu de vert récupérant des lucioles Pour les mettre dans des flacon, c'est alors qu'il vit plusieur ballon sur son chariot, et le jeune Capitaine eu une idée, Alors il s'approchat discrètement du chariot pour récupéré tout les ballons qu'il pouvait pendant que l'homme était occupé. Il retourna voir Linkle Expliquant son idée qu'elle approuvât trouvant celle ci amusant, Après quelque minutes l'homme en juste corps vert remarqua qu'il lui manquer des ballons.



??? :" Mes ballons ou sont passer mes ballons ! " s'écriat-il c'est alors que l'homme d'age mur chercher un peu partout,  jusqua tomber sur Linkle et Darius en train d'attacher ses ballons  sur les cocottes en les attachant entre elle. C'est alors qu'il reprit "Au voleurs mes ballon !! Sacripant revenait ! Je vous retrouverai Voyou " mais au meme moment Darius et Linkle venait e prendre leur envole dur leur tapis volant de fortune  fait avec les balon des bout de ficelle et des cocotes. Et tous deux montrèrent dans le ciel cote a cote, en ce dirigeant vers la citadelle blanche sous un ciel étoilé.

Darius : " J'arrive pas à croire qu'on l'ai vraiment fait, quand je vais raconté ça Zelda et Amalia, elle ne me croirons jamais ! " Dit-il surprit que cette stupide idée fonctionner.



Mais avant meme qu'il ne finit- Linkle s'était endormi a coté de lui, alors il retira se qu'il resté de sa cape pour la déposé sur elle, pendant que le jeune homme regarder la magnifique vue  au delà des nuage, en ce rapprochant de la citadelle qui était gigantesque et d'une blancheur même de nuit, la lune reflété dessus et ses lumière était semblable a des étoile, pas étonnant que personne ne pouvais la voir du sol, surtout que cette Ville volant se déplacé en  suivant les nuages, donc personne ne connaisais sa position exacte. Darius N'eut jamais l'occasion d'aller dans celle belle ville, contrairement à jeune Soeur, qui elle eu déjà des réunion diplomatique la-bas.

Mais le temps tourner et Darius n'avait pas le temps de faire une visite touristique. en arrivant proche du quai il fut remorquer pour évité qu'il ne continue a envolée encore plus haut car monté etait simple de cette manière mais descendre avec c'était plus difficile sans se tuer c'est pour cela qu'il devais passer par la citadelle plutot que de ce diriger vers hyrule. le jeune homme essaya de réveiller la jeune fille endormi paisiblement sur ses cocottes, mais ne voulant pas là réveiller de suite, il la prit sur son dos malgré ses blessures en libérant les Cocottes qui le suivit  laissant ainsi les ballon s’envoler dans le ciel.

Dans la ville qui était tout aussi bien animé le jours comme la nuit, Il vit un jeune marchant avec une tunique violette avec une capuche en forme de lapin, vendre toute sorte d’accessoire, mais aussi de fées. Il en profita pour s’achète malheureusement au prix fort une fée rouge de feu du nom de Aria de afin qu'elle puisse le soigner. Puis il se reprit des habit plus soft qu'a son habitude mais reprit quand même son chapeau a plume et sa cape  avant de partir prendre le moyen de transport le plus rapide du moins c'est ce qu'il avait entendu de la part de sa sœur et de Impa..



Baba : "Bienvenue à l'entreprise Babaportation. Téléportation instantané, Arrivé garanti. Ou puis-je vous Téléporté ? " Dit une petite créature proche d'un canard mais avec une tete bien différente.

Darius : " Nous aimerions aller à la capitale d'hyrule." Dit-il sachant que cela aller lui coûté encore beaucoup de rubis surtout avec tout les cocottes qui était avec lui. C'est alors qu'il remarqua quelqu'un ou quelque chose l'observer sans pour autant savoir qui.

Baba :"Désolé, La capitale est actuellement indisponible pour le moment veillez choisir une autre destination, nous vous proposons la ville voisine Cocorico" Avec une voix légèrement agaçante pour les oreilles.

Darius : "Fort bien, comme ça je pourrais la déposé avant d'aller au château."dit-il avant d'avoir une réfection à haute voix. C'est alors que Lui, Linkle, toute les cocottes et l'ombres furtive qui profita de cela pour les suivre fut téléporté par l'un des petit de baba. Devant le village de cocorico, sous les frais de Darius qui avais utilisé presque toutes sa fortune.



Et ainsi Darius fut téléporté devant le village avec son invasion de Cocottes  mais de ce fait il se retrouva au centre de tout puisque le Campement de l'armé était devant le village, c'est alors qu'Impa qui était en train de discuté avec Link et Amalia  Entendit brusquement un bruit de cocottes affoler devant la tentes de commandement. Effectivement alors que Darius tenais toujours linkle sur son dos endormis, Les Cocottes s'était attaquer a l'intrus qui s'était rajouté a la téléportation sous les yeux des toi autre.  Au même moment le petit de baba dit.

Petit de Baba :"Merci d'avoir utilisé nos service pour vous remercier voilà un cadeau  pour avoir était nous cent-millième client" c'est alors que le petit fit appele apparaître un petit pot blanc. Qui donna a Darius avant de disparaître. Pendant ce temps là la jeune fille se réveilla sur le dos du jeune homme devant son frere la commandante et Impa. Pendant que ses bete s'attaquer à l'inconnu.

C'est alors que Linkle surprise d'etre sur le dos de Darius, poussat un crit et tombat de nouveau sur les fesse, par logique les Cocottes recommença a agresser Darius, laissant enfin voir qui était l'inconnu, fort heureusement Linkle empêchant ses oiseaux s'attaquer encore à lui en sifflant forçant les Cocottes ce mettre autour d'elle. C'est ainsi que Darius vit le marchant itinérant qui lui avais vendu ça fée. Au sol en train de soufflé suis a son attaque sa capuche était presque enlevé mais pas suffisamment pour voir son visage. Alors il ce releva  Affin de ce présenté.



??? : "Pardonnez mon intrusion, je suis Lavio, un marchant, j'ai cru comprendre que vous deviez aller a la capitale, alors j'ai décidé de vous suivre je me suis dit que j'aurai pu servir car j'ai entendu que vous aviez était attaquer et un commerçant comme moi peux être utile a votre cause." Fit-il les en se frottant les mains alors qu'un petit oiseau sortait de sa capuche.


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Amalia le Ven 22 Juin - 1:36


 
Karra : " Commandant ! Générale ! Quel plaisir de vous revoir ! Je... je  dois vous faire mes excuses, je suis la seule responsable de se qui viens de ce passer ce monstre mage a pris le contrôle du château par ma faute !  S'il faut que je reçois une condamnation je suis prête à l'accepté." Dit Karra en accostant la jeune commandante et la générale à leur arrivée au château.
 
Amalia, d’abord heureuse de revoir Karra vivante, n’eut malheureusement pas le temps de se réjouir. Dès qu’elle vit l’immense aura noire entourée le symbole d’Hyrule, elle soupira lourdement.
 
Amalia : « Karra, cesse de t’excuser. Tu n’y es pour rien. Et je ne veux pas entendre parler d’exécution, c’est compris ? » Dit-elle d’un ton plus sec, mais avec un très léger sourire aux lèvres, ce qui fit également sourire Karra. Amalia se retourna ensuite pour se rapprocher de Diablo qui préférait rester en retrait, tandis que Impa s’expliquait avec Karra. Elle caressa doucement l’encolure de son fidèle destrier avant de lui murmurer légèrement « Beau travail. Je te remercierai jamais assez pour ton aide. » avant de faire un sourire sincère à son cheval qui regarda ailleurs, comme gêner, mais qui rapprocha ensuite sa tête de sa maîtresse pour la frotter contre elle, ce qui la fit rire légèrement. « Tu joues les gros durs, mais au fond, t’aime les câlins. » Dit-elle avec un sale sourire. Diablo retira sa tête quelques instants, avant de la regarder d’un air mauvais, avant de la pousser légèrement avec sa tête, ce qui la fit à nouveau rire. « T’es une sale bête. » Fini-t-elle par dire, en lui grattant l’encolure, tandis que l’immense bête se secoua tout en regardant ailleurs, poussant de temps en temps Amalia de sa tête. C’est alors que Jolph s’avança tandis qu’Impa parlait à Karra.
 
Jolph : "  Un instant générale ne l'écoutez pas, ce monstre a utilisé le cadavre de l'un de nos compagnon pour nous dupée pour pénétré ces lieux... Ne blâmez pas Karra pour cela je vous pris ou alors veillez partager sa peine sur moi. " Amalia soupira légèrement à l’entente du soldat voulant protéger Karra. Décidemment, en plus de toujours apporter les mauvaises nouvelles, il avait toujours un train de retard par rapport aux autres. Elle ricana ensuite légèrement, avant d’ajouter. « T’inquiètes, Jolph, si on doit en éxecuter un, ce sera bien toi ! » Dit-elle avec un sale sourire, avant d’éclater de rire devant le soldat qui écarquilla les yeux suite à la phrase de la commandante. « HUMOUR, tu connais ? JE P-L-A-I-S-A-N-T-E ! » Dit-elle en faisant des signes de mains comme pour lui dire qu’il n’avait rien à craindre.
 
Impa s’interposa ensuite en soupirant. « Amalia, je pense que cette journée a été épuisante pour tout le monde et que vous devriez cessez ce genre d’humour. » Dit-elle un peu sèchement, mais elle préférait éviter des tensions supplémentaires.
 
Amalia se contente de soupirer lourdement avant de faire un signe de main comme quoi elle ne recommencerait pas. Diablo de nouveau sa tête contre elle, alors que les deux petits Link s’accrochèrent à ses jambes, espérant se faire remarquer.
 
Au moment où Amalia allait les regarder, Dak arriva avec Nepheith accrochée à lui, qui était dans un très mauvais état. « NEPHEITH ! » Hurla-t-elle, clairement inquiète pour cette dernière, elle se rapprocha d’elle tout en lui faisant signe d’y aller doucement.
 
Amalia n’était pas souvent douce avec ses soldats et était même très souvent froide et distante. Pourtant, elle s’accrochait à chacun de ceux qu’elle entraînait. Et même si elle ne le montrait pas, la perte de Robol l’affectait grandement. Si en plus elle devait perdre Nepheith qui était de loin l’une des meilleures recrues qu’elle avait dû entraîner avant Link, elle ne s’en remettrai pas.
 
Elle pensait déjà les avoir perdus, elle, Karra et Robol et était déjà prête à leur faire un hommage convenable, avec ou sans château d’Hyrule. Mais revoir Karra et Nepheith vivantes étaient un grand soulagement pour elle, même si elle aurait préférée que Robol survive également.
 
Elle aida doucement Nepheith à s’appuyer sur elle tout en lui parlant, lui disant que la douleur allait bientôt s’atténuer. Amalia aurait aimé avoir les talents de guérisseuse de Zelda, mais malheureusement, elle n’avait jamais été capable de soigner quoi que ce soit.
 
Nepheith releva la tête pour regarder sa commandante qui lui faisait un regard inquiet. La jeune soldate semblait avoir quelque chose à lui dire, mais elle n’avait pas la force de parler, toujours appuyer autant sur Amalia que sur Dak.
 
Nepheith :"Co...man...dant … Ama- " Dak fit un regard compatissant vers Nepheith qui lui fit signe qu’elle continuait, tandis qu’Amalia la réprimandait du regard.
 
Amalia : « Nepheith… Ne force pas. » Dit-elle, autoritaire, mais la jeune soldate était toute aussi bornée et désobéissante que celle qui lui avait enseigné à se battre. Elle releva à nouveau la tête pour parler tandis que Dak la regardait encore avec un air inquiet. Elle rétorqua  ça va Dak,... je vais... être breve... " avant de soupirer, la douleur commençant à devenir insupportable.
 
Nepheith :" J'ai faillis... parodonnez-moi... je me rattrapperai... si j'en ai encore l'occasion..., mais si je... n'avais pas était... aussi faible … l'ennemie... ne m'aurais pas utilisé comme àppat... pour qu'on nous ramène... ici. ... Je n'ai... pas pu ...sauver ... Robol... " Dit-elle d’une voix cassée, épuisée.
 
Amalia soupira de nouveau, avant de sourire légèrement tout en lâchant doucement Nepheith que Dak reprit contre lui. Elle avait clairement besoin de repos. « Espèce d’idiote. Pour la peine, quand tu seras rétablie et qu’on aura viré l’autre bestiole dégueulasse qui a osé poser ses fesses sur le trône de Zelda, tu me feras dix tours de château pour avoir osé me lâcher des âneries pareilles. » Dit-elle avec sérieux, tandis que Nepheith se contenta de ricaner. « Tu n’as failli en rien, ma chère. Et pour Robol, ce n’était en rien ta faute, PERSONNE, pas même moi, n’aurait pu prévoir ce que cette horreur manigançait. » Soupira-t-elle tandis que Impa, bras croisés, acquiesçait ses dires. « Maintenant, va te reposer, soldate. Tu as fait de l’excellent travail. » Dit-elle avec un sourire en coin en faisant une légère tape sur l’épaule de Dak qui sourit très légèrement en guise de réponse. « Vous avez tous fait un excellent travail. Je suis fière de vous. » Fini-t-elle par dire, tout en regardant ailleurs.
 
Les soldats la regardèrent limite bouche-bée. Ce n’était pas souvent qu’elle faisait des compliments, hormis à Link. Karra, Dak, Jolph et Nepheith étaient très heureux d’avoir pu avoir quelques mots gentils de sa part et se mirent à la regarder avec un sourire, ce qui la gêna, et la fit rougir légèrement. « Ouais, bon, vous y habituez pas non plus, vous restez un tas de larves même pas capables de faire trois fois le tour du château sans être essoufflés, hein… » Dit-elle, bras croisés, toujours en regardant ailleurs, ce qui fit sourire Impa, qui posa une main sur l’épaule de Dak, tout en regardant les quatre soldats entraînés spécialement par Amalia.
 
Impa : " Ca suffit si quelqu'un est à blamer c'est moi je n'ai pas su protéger la princesse ni le château  , ne vous reprochez riens soldat et aller vous reposé car demain nous allons prendre la route." Dit-elle à son tour en soupirant, tandis que Amalia s’indignait presque.
 
Amalia : « Ah non, hein, pas vous, Générale, enfin ! Ce n’est PAS de votre faute non plus, je vous interdis de ne serait-ce que PENSER que vous êtes à blâmer pour tout cela ! C’EST TOTALEMENT FAUX ! » Dit-elle en s’énervant, refusant qu’elle se croit responsable de tout. « Et puis… » Dit-elle en baissant la tête. « La Princesse… C’est moi qui l’aie perdue… Pas vous… Vous m’avez fait confiance, et j’ai trahi votre confiance… » Dit-elle en soupirant, tandis que les deux petits s’approchèrent d’elle en tendant les bras vers elle, ce qui la fit sourire légèrement. Elle s’abaissa à leur hauteur, avant de tendre les bras vers eux. Cependant, Amalia ne s’attendait certainement pas à ce que les deux petits Link se jettent littéralement dans ses bras. Elle bascula en arrière tout en les rattrapant, et se retrouva au sol, en les serrant contre elle. « Mais vous êtes vraiment des vilaines petites choses, vous… » Dit-elle avec un grand sourire, tandis qu’elle se redressa tout en les gardant dans ses bras.
 
Impa sourit très légèrement à son tour en regardant la scène, avant de regarder Nepheith qui n’était toujours pas partie et qui semblait encore avoir quelque chose à lui demander.
 
Nepheith : " Gé... Nerale ? Ou est passer … Le capitaine ? Demanda-t-elle avec difficulté, tandis que Dak s’approcha d’Amalia et des deux petits qui étaient toujours au sol et qui semblaient apprécier leur position de supériorité sur la commandante. Ils en profitèrent même pour se regarder l’un l’autre un cours instant avant de faire un sale sourire et de commencer à chatouiller la commandante. Pendant ce temps, Karra s’approcha de sa sœur pour libérer une fée qui permit de la soigner en partie.
 
Amalia : « AH NAN, HEIN, PAS DES GUILIS ! » Dit-elle en essayant de se relever, mais c’était déjà peine perdue. « SALES GOSSES ! OUSTE ! » Dit-elle en essayant de les pousser, mais ils esquivèrent habillement. « LINK ! AIDE-MOI ! » Hurla-t-elle en direction de son seul espoir qui fit pour toute réponse un sourire, avant de croiser les bras d’un air satisfait. « TRAÎTRE ! » Dit-elle d’un air outré, tandis que le grand Link continua son grand sourire. « Toi, j’te jure… J’sais pas ce que j’vais te faire… Mais quand j’aurai trouvé quelque chose, tu vas souffrir… » Dit-elle en en pouvant plus de rire, à cause des chatouilles des deux gamins, qui étaient clairement fiers de leur coup. 
 
Pendant ce temps, Impa soupira à la scène qui se déroulait derrière elle, tandis qu’elle répondit à Nepheith.
 
Impa : "Malheureusement, nous n'avons plus de nouvelle de Darius depuis un moment mais je suis certaine qu'il va bien, tout comme la princesse, alors soyez sans crainte " Dit-elle en soupirant à nouveau, tandis qu’elle se retourna pour fixer Amalia, toujours à terre, terrassée par les enfants sur elle. Sans le vouloir, elle se mit même à ricaner, cette image en face d’elle était bien trop hilarante, même si elle essayait de rester sérieuse. Après tout, le peu de soldats qui lui restait avait besoin de son sérieux, mais avec sa commandante écroulée de rire au sol, ce n’était pas forcément évident pour elle.
 
Amalia : « ARRETEZ, J’EN PEUX PLUS, PITIE !!! » Hurla-t-elle à nouveau entre deux rires, n’arrivant même plus à reprendre son souffle. Les deux enfants, jugeant qu’ils avaient gagné à leur jeu, décidèrent de laisser la commandante respirer quelques instants. Mais ils ne bougèrent pas de leur position. « Ffffou… » Dit-elle avec difficulté en reprenant son souffle difficilement. « Vilaines petites choses ! » Fini-t-elle par articuler, non sans difficulté, tandis que Link ricanait au loin, se moquant gentiment d’elle. Elle remarque ensuite que sa générale la fixait depuis toute à l’heure avec un air dépité, et se contenta de lui répondre avec un sourire gêné. « J’-J’y peux rien, c’est eux ! » Dit-elle en parlant des gosses, tandis qu’Impa se contenta de ricaner.
 
Impa : « Allons bon, voilà que la commandante de l’armée d’Hyrule se met à accuser de pauvres enfants pour des méfaits qu’ils n’ont pas commis… » Dit-elle avec un sourire en coin, sachant pertinemment qu’Amalia allait tiquer là-dessus.
 
Amalia : « M-MAIS ! » Se contenta-t-elle de dire, alors que les deux enfants la regardèrent avec un sourire angélique. « Vous… Vous êtes vraiment des sales gosses ! » Dit-elle en faisant la moue, avant de regarder les deux petits qui la fixaient droit dans les yeux avec un air triste. « M-Mais vous êtes trop mignoooons… » Dit-elle en se relevant et en les prenant dans ses bras, ce qui fit sourire les deux jeunes Link.
 
Impa soupira de nouveau, amusée et dépitée en même temps, tandis que Dak fixait les deux enfants, alors que la jument de Darius avait fait son entrée pour se rapprocher d’Impa.
 
Les jeunes Link se retournèrent vers Dak pour le fixer, et ils remarquèrent que ce dernier fixait l’ombre inexistante d’un des deux petits, ce qui le fit réagir également. Il se mit également à se demander où était donc passé son ombre, mais il fini simplement par soupirer, tandis que son ami le rassurait. Amalia les reprit dans ses bras avant de se lever, en en gardant un dans ses bras, et l’autre assit sur ses épaules. Elle regarda ensuite Red, la jument de Darius, qui semblait avoir apporter quelque chose à Impa.
 
Link, qui était légèrement en retrait depuis tout ce temps, s’approcha un peu plus près d’Amalia et des deux enfants, avec un sourire aux lèvres. Les deux jeunes enfants le fixèrent un instant, avant que Link ne soit interpeller par Impa.
 
Impa : "Link, Je ne m’inquiète pas pour la princesse, mais je pense qu'elle serais d'accord ainsi que Amalia ici présent pour dit que tu mérite de porté la tunique, tu est le héros que nous attendions " Dit-elle avec conviction, tandis qu’elle tendait la tenue du Héros, une tenue verte ornée d’une écharpe bleue. Link regarda un instant la tenue, avant de lancer un regard à Amalia qui acquiesça avec un sourire les dires d’Impa. Il se saisit de la tenue, mais, n’ayant aucun endroit pour l’enfiler dans l’immédiat, décida d’attendre un peu plus tard qu’ils montèrent le camp.
 
Impa : « Malgré les nombreuses pertes que l’on a subi, j’ignore si nous aurons assez de tentes pour tout le monde… » Soupira lourdement Impa, sachant pertinemment que la grande majorité de l’équipement se trouvait dans le château et que l’autre majorité avait été perdue durant la bataille contre le Dodongo.
 
Amalia : « Bah… » Dit-elle en regardant le garçon au masque de renard qu’elle tenait dans les bras. « Les petits peuvent dormir dans ma tente. » Suggéra-t-elle.
 
Impa fixa Amalia quelques instants. Elle semblait légèrement étonnée. « Amalia… Je pense que ces enfants seraient mieux en sécurité à Cocorico. »
 
Amalia fit un air triste, avant de serrer le garçon dans ses bras. « M-Mais… Ils savent se battre ! Puis ils restent avec moi ! Je veillerai sur eux ! » Dit-elle, avec conviction.
 
Impa : « Comme tu as veillé sur son Altesse… ? »
 
Amalia : « … » Elle baissa la tête, toujours honteuse. Impa soupira légèrement, tandis que les deux enfants la regardaient avec un air méchant. Impa haussa un sourcil, avant de ricaner.
 
Impa : « Cependant, je dois dire qu’ils ne manquent pas de hargne. » Dit-elle, alors que les deux enfants la fixaient toujours de la même façon. « Ni même de courage. Ces enfants sont quand même prêts à te défendre. » Dit-elle, bras croisés.
 
Amalia : « Tout comme je risquerai ma vie pour eux. » Dit-elle naturellement, tandis que les deux enfants la fixèrent de nouveau. Ils refusaient qu’elle risque sa vie pour eux. ILS la protègeraient, et non l’inverse.
 
Impa ricana de nouveau. « De toutes façons, il semblerait que ces deux petits soient aussi têtus que toi. » Dit-elle avec un léger sourire.
 
Amalia : « Héhé… » Se contenta-t-elle de répondre, toujours en serrant le petit dans ses bras, tandis que l’autre commençait à se montrer jaloux.
 
Un peu plus tard, après avoir monté le campement pour la nuit, Link put enfin enfilé sa tunique verte et vint se montrer devant Amalia et les deux enfants qui étaient dans la tente de la commandante. La commandante, allongée sur son lit, fixait les deux petits couchés à côté d’elle qui étaient encore réveillés. Ils semblaient en profonde réflexion, tout comme elle.
 
Link entra dans la tente d’Amalia sans réellement prévenir, ce que la commandante ne manqua pas de lui faire remarquer.
 
Amalia : « Dis donc, c’est pas parce que t’es le Héros sauveur du monde que tu peux rentrer dans ma tente comme ça hein ! Puis jusqu’à preuve du contraire, t’es encore sous mes ordres et— » Elle s’arrêta lorsqu’elle se retourna vers l’intrus dans sa tente. « Wow… » Se contenta-t-elle de dire en l’admirant, tandis que les deux petits se relevèrent pour regarder leur grand eux. « Wow… Franchement, t’es… Wow… » Dit-elle en se levant pour observer de plus près la tenue, tandis que Link eut un léger mouvement de recul. « J’vais pas te frapper, hein. » Dit-elle, avant d’attraper l’écharpe et de faire un grand sourire. « Ca, j’aime bien. J’aime encore plus que le reste ! » Dit-elle avec un grand sourire, avant de se mettre à côté de Link en entourant l’écharpe autour de son cou. « Je vais ADORER cette écharpe. » Dit-elle avec des étoiles dans les yeux, tandis que Link la regardait en lui souriant. « Oh, tu veux mon avis sur la tenue peut-être ? » Dit-elle, avant de lâcher l’écharpe pour se reculer légèrement. « Ben… T’es magnifique. » Dit-elle en regardant ailleurs, tandis que les deux enfants lui faisaient signe de les regarder, avant de pointer vers Link. « Ouais, en effet, y a un air de ressemblance. » Dit-elle en fixant les petits, puis Link, puis à nouveau les petits. « Bon, ben… J’vais vous appelé Link aussi, hein. J’espère que ça vous plaît. » Dit-elle avec un sourire en coin, tandis que les deux enfants acquiescèrent, visiblement fiers.
 
Amalia sourit à nouveau, avant de faire signe à Link. « Attends, chouchou. » Dit-elle en se rapprochant de lui, remettant son écharpe correctement. « Voilààà~ » Dit-elle avec un grand sourire. « Nan, franchement, t’es magnifique. » Dit-elle, le faisant rougir légèrement et l’obligeant à regarder ailleurs, ce qui la fait rire. « Haaan, il est gêné, comme il est mignon… » Dit-elle avec un sale sourire, tandis que Link se grattait l’arrière de la tête, visiblement gêné.
 
Amalia rit légèrement, avant d’attraper les deux petits pour les remettre sur le lit. « Bon, les petits Link, on va dormir maintenant, sinon, vous allez pas suivre le rythme. » Dit-elle avec un léger sourire. « J’reviens dans dix minutes, j’dois d’abord aller demander un truc à Impa… » Dit-elle en souriant, laissant les enfants dans son lit et faisant signe à Link de la suivre.
 
Arrivés dehors, ils se dirigèrent vers Impa, qu’Amalia interpella. « Générale ! »
 
Impa se retourna pour regarder Amalia et Link avec un léger sourire. « Cette tenue te va bien, Link. » Dit-elle avec un sourire en coin.
 
Amalia : « Hein qu’il est beau ! » Insista-t-elle, alors que Link regardait ailleurs, toujours aussi gêné tandis que Amalia faisait un grand sourire, avant de regarder Impa. « Générale, je me demandais… »
 
Impa : « Hm… ? »
 
Amalia : « Link n’a pas de tente étant donné qu’on en a majoritairement distribués aux blessés… »
 
Impa : « Mais encore… ? » Dit-elle, redoutant ce que Amalia allait lui demander.
 
Amalia : « Est-ce que… Enfin… Link pourrait… Dormir dans ma tente… »
 
Impa : « Amalia… »
 
Amalia : « C-Ce n’est rien d-d’intime ou quoi que ce soit, Générale ! » Dit-elle en agitant ses mains devant elle.. « J-Juste que… Et bien… Le grand Héros qui dort dehors… Ca fait… Pas très héroïque… »
 
Impa soupira lourdement, sachant pertinemment qu’elle ne pourra pas lui dire non. Elle fit mine de réfléchir tandis que Link regardait ailleurs comme à son habitude, avant de soupirer une nouvelle fois.
 
Impa : « Ai-je vraiment le choix… ? » Soupira-t-elle.
 
Amalia : « MERCI GENERALE ! » Hurla-t-elle de joie.
 
Impa : « A une condition. » Dit-elle toutefois.
 
Amalia perdit peu à peu la joie qui l’animait pour la remplacer par de la méfiance. « O-Oui… ? »
 
Impa allait commencer sa phrase de condition quand tout à coup, une armée de Cocottes ainsi qu’une jeune femme blonde habillée de vert et qu’un homme blond au teint mate apparurent de nulle part.
 
Impa, Amalia et Link, étant les trois seuls encore debout, les fixèrent, tous les trois avec le même air étonné.
 
Amalia : « DARIUS, ESPECE DE CHIEN ! » Dit-elle, faisant sursauter ce dernier qui ne s’attendait pas à la voir lui hurler dessus, et se demandant probablement ce qu’il avait encore fait. « T’es vivant ! » Dit-elle avec un sourire, heureuse de le revoir en un seul morceau, avant de regarder les Cocottes à ses pieds la fixer. « HAAAAAAAAAAAAN ! DES COCOTTES ! CA FAIT DES SEMAINES QUE J’EN AVAIS PAS VUES ! » Dit-elle, folle de joie en s’approchant d’elle. « Coucou toi ! Tu sais que t’es mignonne ? Mais oui ! Mais ouiii ! » Dit-elle en caressant un volatile brun foncé sous le bec, ce qu’il semblait apprécié, tandis que Link eut un léger mouvement de recul à la vue des animaux.
 
Linkle : « LINK ! ENFIN JE TE RETROUVE ! » Dit-elle en sautant sur son frère, qui bascula en arrière, déjà déséquilibré à cause de son mouvement de recul.
 
Amalia fixa quelques secondes Linkle, avant de regarder Link. « C’est qui elle… ? » Demanda-t-elle assez froidement.
 
Linkle se leva ensuite pour regarder Amalia en lui faisant un grand sourire : « Moi, c’est Linkle ! Je suis la sœur ainée de Link et la véritable héroïne d’Hyrule ! » Dit-elle avec un grand sourire, tandis qu’Amalia soupira avant d’aider Link à se relever.
 
Amalia : « Désolée, le titre de grand Héros d’Hyrule est déjà prit. » Dit-elle assez sèchement, en faisant signe à Link de la suivre jusqu’à sa tente, se fichant complètement de la jeune fille en face d’elle.
 
Linkle : « Eh, t’es au courant que tu monopolises mon frère là ?! » Dit-elle, un peu énervée par les manières d’Amalia.
 
Amalia : « Et… ? » Dit-elle en haussant un sourcil avec un air indifférent.
 
Impa : « ASSEZ ! » S’interposa-t-elle, avant de fixer Amalia. « Amalia, où sont tes manières ?! » S’énerva-t-elle.
 
Amalia : « Meh. » Se contenta-t-elle de rétorquer en regardant ailleurs. « Si vous permettez, je vais me coucher. » Dit-elle en se dirigeant à nouveau vers sa tente, avant de remarquer qu’un homme, habillé en lapin, se faisait attaqué par des Cocottes un peu plus loin. « Heu… Machinkle ? T’es au courant que tes Cocottes, si ce sont les tiennes, attaquent quelqu’un… ? » Dit-elle en s’approchant du pauvre homme avec sa capuche en lambeaux, tandis que Linkle rappelait ses Cocottes à l’ordre.
 
Linkle : « C’est LINKle ! Tu devrais le savoir, puisque tu aimes tant mon frère ! » Dit-elle assez méchamment, tout en sermonnant ses poules.
 
Amalia : « Je retiens les noms que des personnes que j’aime bien. » Dit-elle en aidant l’homme habillé en lapin. « Vous allez bien ? »
 
L’homme en question se dépoussiéra quelques instants, avant de regarder Amalia avec un sourire. « Oui et je vous remercie ! » Dit-il avec un grand sourire, avant de se tourner vers les autres. Pardonnez mon intrusion, je suis Lavio, un marchant, j'ai cru comprendre que vous deviez aller a la capitale, alors j'ai décidé de vous suivre je me suis dit que j'aurai pu servir car j'ai entendu que vous aviez était attaquer et un commerçant comme moi peux être utile a votre cause."
 
Amalia : « Un marchand, hein… ? Ca, c’est intéressant. » Dit-elle en regardant Impa qui semblait aussi intéressée qu’elle.
 
Impa : « Cependant, toute notre fortune était au château… Nous n’avons quasiment rien pu emporté… » Soupira-t-elle. « Nous n’avons même plus de tentes de disponibles… »
 
Amalia : « Pas grave, Lavio peut venir avec moi. Je sais gérer les marchands ! » Dit-elle avec un léger sourire, tandis que Lavio l’observait, ce qui la fit reculer légèrement. « Qu-Qu’est-ce qu’il y a ? » Dit-elle, un peu gêné, tandis que Link se rapprochait d’elle, clairement méfiant envers ce « Lavio ».
 
Lavio : « Cette couleur de cheveux est tout simplement unique ! Et magnifique. » Dit-il avec un sourire innocent tandis que Link se rapprochait d’Amalia pendant que Lavio fixait cette dernière avec un grand sourire.
 


Dernière édition par Hamaliah le Dim 24 Juin - 4:54, édité 1 fois

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Riwanon le Dim 24 Juin - 4:31



Amalia venais d'avoir  l'accord d'une requête  des plus surprenant, Elle semblait être énormément attacher au jeune héros et cela semblait réciproque. Mais Impa aller apporté ses condition quand soudain Darius arriva avec Linkle sur son dos. Après des retrouvailles et un début de rencontre  turbulente Darius reprit brièvement.

Darius : " Mesdames calmez-vous" Repris le jeune homme essayant de calmer le jeu mais les deux demoiselles se détester déjà alors qu'elle venais de ce rencontré, elles continuèrent  leurs querelle sans réellement comprendre le pourquoi , jusqu'à qu'Impa interviens.

Impa : "  ASSEZ ! "  S’interposa-t-elle, avant de fixer Amalia. "  Amalia, où sont t'es manières ?! "  S’énerva-t-elle et surtout surprise de voir la commandante agir de la sort.

Mais Amalia pris cela comme une injustice avant de partir comme une enfant gâtée avec son jouer dans ses quartiers, seulement elle fit la remarque que les cocottes de Linkle attaquer un inconnu, mais de manière a énerver la sœur de Link, chose qui d'ailleurs fut réussi puisque Linkle réalisât de manière excessive instantanément, de ce fait Darius essayer de la retenir avec difficulté jusqu'à qu'elle sois calmer pour d’occupé de ses cocottes en ronchonnant. Pendant ce temps,  L'inconnue se présentât comme étant un Marchant sous le nom de Lavio. Mais le capitaine reprit.

Darius :"  Hé,toi Je me rappelle de toi ! Tu est le marchant qui ma vendu une fée à prix Fort ! Sans compté que puis que tu à était compté dans la téléportation cela veux dire que tu t'es téléporté sur mes frais ! Alors j’espère bien que tu me remboursera le déplacement. "  Fit-il montrant des dents a son tours avant qu'Impa le stoppa net.

Impa : " Darius ! Tu ne vas pas t'y mettre toi non plus ?!" Commençant clairement à avoir marre que ses deux haut gradé se montait la tète pour des broutilles. Bien qu'elle était compréhensif dans du fait qu'après une journée pareilles les esprit s'échauffer, seulement elle compté sur eux plus que jamais pour maintenir l’ordre sans les troupes, car des querelle de ce genre ne pouvais que rabaisser le morale des troupes.

Darius qu'en à lui baissa la tête en voyant l'air répressif de sa mentor. Alors silencieusement il se retourna en ce rapprochant de Linkle qui faisais grise mine aussi. Il prit la parole pendant que Lavio parler a Amalia et Impa.

Darius : " Pardonne là, je te pris, Ama-Euh... La commandante n'est pas comme ça en général, je ne sais pas trop pourquoi elle à agit de la sorte avec toi, Mais laisse lui le temps peut-être que vous vous entendrait bien par la suite." Dit-il essayant pardonner son amie, avant de reprendre avec un air un peu triste mais compatissant."  J'imagine que maintenant que tu est de retour chez toi, et que tout le monde y compris ton frère tu vas retournée chez toi, surtout que ton frère semble avoir était nommé héros à notre place...hahaha... " Dit-il avec une légère mélancolie, comprenant qu'il s'était trompé sur toute la ligne il voulais encore croire qu'il était le héros mais c’était dure de pouvoir y croire après ce qu'il avait fait et surtout après la bombe qui venait d’être annoncé.

Linkle : " Pas question ! Je compte bien vous accompagner dans votre quêtes ! Surtout que nous avons dit que nous allons réparé ton erreur ! Après tout je suis l’héroïne ! " Contestât-elle confiante et borner dans son idée d’être la véritable héroïne.

Darius : "  Hahaha... Tes vraiment unique dans ton genre Linkle "  Dit-il en ayant retrouvé le sourire grâce au parole de la demoiselle  en se demandant si elle était sérieuse ou si elle le faisais exprès pour lui remonté le moral." Toutefois tu devrait aller dormir chez toi tu semblait fatiguer tout à l'heure, nous partirons sûrement à l'aube, attend devant le seuil de ta porte, je viendrais te confirmé l'organisation de demain." Dit-il avant de se retourné vers la conversation d'Impa,d'Amalia et du dit Lavio. Mais Amalia semblait décidé a retourné dans sa tente avec les deux jeune homme comme hôte pour évité qu'il ne ce retrouve dehors pour le reste de la nuit.  Mais celui-ci repris ! " Un instant Amalia,Impa je souhaite vous parler un instant, j'ai quelque chose d'important à vous dire... ou est donc passé Zelda elle dois aussi connaître les fait" Fit-il encore une fois avec de nouveau un air légèrement dépité.

Impa : " Darius... La princesse n'ai pas avec nous..." Dit-elle d'un ton légèrement triste sachant parfaitement comment le jeune homme aller réagir. Alors elle fit signe de rentré dans la tente avec Amalia avant de lui expliquer tout les détaille. Après les explication Darius répliquât.

Darius : " COMMENT ! TU AS Laisser partir ZELDA, Comment as tu peux faire ça ! " Criat-il complètement hors de lui. Mais voyant l'état dans le quel elle était , Il reprit après un moment de silence en se rapprochant d'elle." C'était ça décision n'est pas... ? Elle te la demander ?... Tu sais Amalia je ne suis que son demi-frère, mais Zelda toi et moi somme bien plus et je sais bien que tu le sais nous somme une famille... et c'est pour ça que je ne peux pas vous cacher plus longtemps se que je voulais vous dire"  il s’éloignât d'Amalia  en prenant une grande inspiration. " Je vous demande de me retiré le commandement de l'armée en tant que capitaine, j'ai était la cause d'un véritable génocide et j'ai créé un piège contre nos troupe en libérant un fléau des plus terrible. Déjà que nous avions un problème avec cette prise de château que vous venez de m'annoncé. Vous devais savoir que Vaati le sorcier est de retour... je l'ai libéré en voulais me mettre en avant avec l'épée des Quatre, j'ai aussi mis une parti des troupe en danger et provoquer la mort de multiple soldat, de deux membres de mon escouade  et de Deux jeunes enfante qui n'avais rien demander noyer dans la fontaine des fées, vous devais savoir que La régicide Vahana était présente elle est au coté du sorcier dans un Monde qui m'est inconnue tout se que je sais d'après les dire de ce malin, c'est qu'un être sans pouvoir peux rapidement se retrouver transformer en lapin. Je m'estime heureux qu'en prenant possession de mon corps, qu'il en vous à fais aucun mal, je ne me le serais jamais pardonner, vous être tout se que j'ai avec Zelda. J'ai était aveuglé par ma sois de pouvoir pensant réellement que je pouvais être le héros attendu." Sur ses mot les yeux fermer, on pouvais ressentir un profond regret et et de l'amertume, semblant porté tout le poids du monde sur ses épaules il déposa ses armes sur là tables, culpabilisant encore pour les petite qu'il avait attaquer en traitres et Nepheith et Robol qu'il avais encore sur la conscience... Maintenant que l'une de ses sœur avais disparut il se pensais responsable car il n'a pas su la protéger.


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Amalia le Dim 24 Juin - 5:36


Amalia se contenta de soupirer lourdement lorsque Darius s'énerva sur Lavio pour une affaire de rubis. 

Amalia : "C'est bon, les rubis, c'est pas le plus important dans la vie, tu devrais déjà être content d'être vivant hm." Dit-elle un peu sèchement, tandis qu'elle fixait Linkle, cette dernière lui lançant un regard meurtrier. Amalia soupira de nouveau légèrement, avant de s'approcher de la jeune fille aux cocottes. "Bon, écoute..." Dit-elle en se mordant la lèvre inférieure. "On est parties sur un mauvais pied par ma faute. Cette journée a été très éprouvante pour moi et... Je suis sur les nerfs." Dit-elle en regardant ailleurs avant de tendre une main vers Linkle. "Je suis désolée." Dit-elle en fixant le sol, toujours la main tendue vers elle.

Linkle soupira à son tour, avant de changer son air meurtrier en air enjoué. Elle attrapa la main d'Amalia qu'elle secoua vigoureusement tout en souriant. 

Linkle : "Je te pardonne, après tout, tu as été gentille avec mes Cocottes !" Dit-elle avec un grand sourire, tandis qu'Amalia regardait ailleurs.

Amalia : "O-Ouais..." Dit-elle en fixant une Cocotte brune qui la regardait avec un air bienveillant. 

Darius proposa ensuite à la jeune femme d'aller se reposer chez elle, ce qu'elle refusa vigoureusement. 

Linkle : "Hors de question que je retourne chez moi." Dit-elle avec un air sérieux, pour une fois. "Tu te débarrasseras pas de moi comme ça." Dit-elle en croisant les bras et en faisant une légère moue, avant de regarder son frère. "Je peux toujours dormir avec mon frère."

Amalia : "Justement, là est le problème : on a plus aucune tente de libre..." Soupira-t-elle.

Linkle fixa un instant Amalia avant de regarder derrière elle. "Dis, Ama', c'est ta tente ?" 

Amalia frissonna très légèrement au surnom : seule Zelda l'appelait comme ça. "Oui. Pourquoi ?"

Linkle : "Elle est graaaaande." Dit-elle avec évidence.

Amalia : "Effectivement." Dit-elle en regardant ailleurs.

Linkle : "Plutôt que de rentrer chez moi, je pourrai venir dans ta tente ?" Dit-elle avec un air innocent.

Amalia : "Euh..." Fit-elle en décroisant lentement les bras tandis qu'Impa l'observait. "Eh bien... C'est que..." Dit-elle, un peu paniquée à la vue de TOUT le monde qu'il y avait dans sa tente. "Je... Suppose... ?" Fini-t-elle par dire, en se questionnant elle-même.

Linkle sautilla de joie en attrapant un bras à Amalia. "Ouiiii, Darius avait raison, tu n'es pas aussi méchante que tu en as l'air !" Dit-elle avec un grand sourire en secouant le bras d'Amalia.

Amalia : "O-Ouais... ouais..." Dit-elle avec un sourire crispé en regardant sur le côté.

Ensuite, Darius appela Amalia et Impa dans la tente plus au sud, celle où était élaboré les plans de batailles.

Impa suivi directement tandis que Amalia semblait un peu traîné. Elle ne le montrait pas, mais elle était épuisée, surtout que ses blessures n'avaient pas totalement cicatrisés et qu'elles recommençaient à la faire souffrir.

Darius mentionna ensuite qu'il aurait préféré que Zelda soit présente, là où Impa lui expliqua qu'AMALIA l'avait perdue.

Amalia soupira en fixant le sol avant même que Darius ne lui fasse sa remarque désobligeante à laquelle Amalia répliqua de suite. Elle n'était vraiment pas d'humeur à subir une ultime pique.

Amalia : "OUI, JE L'AI PERDUE, OUI, JE SUIS INDIGNE D'ÊTRE SA PROTECTRICE !" Commença-t-elle. "Je m'en veux autant que vous m'en voulez, alors, inutile de me regarder de la sorte et de me reprocher mon ultime erreur !" Dit-elle, commençant à avoir les larmes aux yeux qu'elle essuya directement. "Vous croyez que ça m'amuse de l'avoir perdue ? Que je l'ai fait parce que c'était amusant ?! Vous croyez que ça m'a fait plaisir de la laisser par--" Dit-elle en mordant sa lèvre au dernier mot. Elle secoua ensuite la tête avant de s'en aller, plus qu'excéder. 

En sortant de la tête, les larmes coulaient sur ses joues, qu'elle essuya d'un violent mouvement de bras. Elle était énervée et triste en même temps. Elle s'en voulait et en voulait à tout le monde. Elle en avait assez d'être considérée comme un monstre et pourtant préférait que les gens aient peur d'elle pour ne pas qu'elle s'accroche à eux.

Tous les événement de cette journée, tout ce qu'il s'était passé, s'en était trop pour elle. Laisser partir Zelda lui avait brisé le coeur, même si elle ne l'avait pas montré. Devoir mentir était une chose, ruiner le secret de Zelda en était une autre. Elle secoua à nouveau la tête, furieuse contre elle-même, avant de quitter le campement.

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Riwanon le Dim 24 Juin - 21:39



Précédemment

Darius : " COMMENT ! TU AS Laissé partir ZELDA, Comment as-tu pus faire ça ! " Criat Darius hors de lui poussant a bout Amalia qui réplication aussi sec.

Amalia : "OUI, JE L'AI PERDUE, OUI, JE SUIS INDIGNE D'ÊTRE SA PROTECTRICE !" Commença-t-elle complètement a bout. Mais voyant l'état dans le quel elle était, le jeune homme  aller reprendre après un moment de silence en se rapprochant d'elle. Mais elle repris avant lui. "Je m'en veux autant que vous m'en voulez, alors, inutile de me regarder de la sorte et de me reprocher mon ultime erreur !" Dit-elle, commençant à avoir les larmes aux yeux qu'elle essuya directement. "Vous croyez que ça m'amuse de l'avoir perdue ? Que je l'ai fait parce que c'était amusant ?! Vous croyez que ça m'a fait plaisir de la laisser par--" Dit-elle en mordant sa lèvre au dernier mot. Elle secoua ensuite la tête avant de s'en aller, plus qu'excéder.

Maintenant

Darius voyant qu'elle était dans tout ses états aller reprendre quand la jeune femme décidât de sortir de la tente alors Darius regardât Impa montrant personnellement qu'il voulais s'en occupé, Alors il Sorti a son tour,voyant que Link,Linkle et Lavio qui était dehors en attendant silencieusement, avais entendu tout la scène sans compté que certaines personne avais était réveiller par les hurlement, donc Karra qui avais cru entendre la voix de son capitaine. Alors légèrement ensommeillée elle sorti sa tète de sa tente. C'est alors qu'elle vit Darius accourir rapidement vers Amalia. La lune semblait claire et elle semblait vouloir s’isolé sans réellement faire attention à son entourage, elle déambulais dans les plaines d'hyrule en se dirigeant vers se qui semblerait le temples des fées. Mais Darius se mit devant en posant ses main sur Amalia, qui le fusillât du regard mais le jeune homme repris d'une vois douce pendant que plusieurs personne se mirent a les regarder mais a sont tour Darius ne faisais plus attention au reste.

Darius : " Amalia, entre nous, C'était ça décision n'est pas... ? Elle te la demander ?... Tu sais  Amalia... je ne suis que son demi-frère, mais Zelda toi et moi somme bien plus et je sais bien que tu le sais, nous somme une famille... et c'est pour ça que je me suis emporté et que je regrette. "Fit-il compatissant n’attendant pas une réponse en prenant la jeune femme  dans ses bras pour lui montré qu'elle n'était pas seule, puis-ce qu'il la considéré comme ça sœur. Mais il repris a plus haute voix  voyant Karra, Link, Impa et d'autre soldat qui c'étais rapprocher voir la scène. "Je tiens énormément a toi  autant que je tiens a Zelda et a toi Ipma, et même si beaucoup d'entre vous Nous déteste je respecte et je salut beaucoup d'entre vous ! Et je dois te dire Amalia que je ne mériterais même pas des excuses de ta part si jamais tu souhaité me pardonner pour avoir crié après toi, pas après ce que je dois vous raconté...  je ne peux point vous cacher plus longtemps se que je voulais vous dire" il s’éloignât d'Amalia  en prenant une grande inspiration. Sur ses mot les yeux fermer, on pouvais ressentir un profond regret et et de l'amertume, semblant porté tout le poids du monde sur ses épaules, C'est alors que Karra s’approchât de quelque pas pendant que discrètement Link c'était rapprocher de sa commandante, pour la réconforté.
Darius : " Je vais me retiré en tant que capitaine en chef de l'armée, puis que pour de Multiple raison je ne peux plus mérité ce titre car je ne suis pas la personne en qui vous avez le plus confiance en vu de mon sang, et surtout après mes récente action je crains que vous aller me méprisé d'avantage. Mais avant de vous faire part de mes fais , Je vous demanderai... " Il se mit genoux a terre devant les nombreux soldat qui était désormais réveiller" Je vous pris de ne plus blâmez la commandante Amalia qui s'use pour vous et moi afin d’être accepté de tous, Nos sangs ne sont pas des plus hyliens, mais nos Coeurs battent a l'unisson avec les vôtres.  Car nous sommes des Dyliens et nous mourrons Hyliens, en particulier Amalia qui as montré qu'elle était des votre en se battant avec et pour vous ! Ceux qui aurons peur d'elle ou qui n'aurons pas confiance en elle dans les batailles avenir pour le royaumes, qu'il ce retire maintenant avec moi ou cela voudra dire qu'il sera prêt a suivre aveuglément celle qui est comme une sœur pour la princesse et moi jusqu'à la mort !"  Sur ses mots un silence ce fit entendre alors que tout les soldat regarder le jeune capitaine au sol les suppliant. Puis soudain quelqu'un fit un par ferme face à Darius levant le poing.

Karra : " Jusqu’à la mort " Criat-elle en regardant Amalia avec un regard déterminé a montré sa loyauté à celle-ci, Puis au font on vit un autre bras ce levé, il s’agissait de celui de Dak, puis petit a petit d'autre cri ce de soldat disant les même mots que la jeune soldat.et en particulier Link qui était a coté proche d'Amalia pris sont bras doucement son bras avant de le levé afin avant que tout les soldats applaudisse le discourt de Darius qui regardais du coup la jeune femme avec un sœur bienveillant. Au même moment la cocottes brune qui semblait être attacher à la jeune femme s’approchât d'elle demandant des caresses se qui fit légèrement reculé le heros d'un pas.. Mais Karra reprit " Mais Capitaine pourquoi vous vous retirez ?"

Darius :" j'ai était la cause d'un véritable carnage et j'ai créé un piège contre nos troupes en libérant un fléau des plus terrible. Déjà que nous avons un problème avec cette prise de château que je viens d'apprendre. Vous devais savoir que Vaati le sorcier est de retour... je l'ai libéré en voulais me mettre en avant avec l'une des relique légendaire ,l'épée des Quatres, j'ai ainsi mis une parti des troupes en danger et provoquer la mort de multiple soldat, de deux membres de mon escouade et de Deux jeunes enfant qui n'avaient rien demander noyer dans la fontaine des fées, J'ai était aveuglé par ma sois de pouvoir pensant réellement que je pouvais être le héros attendu." Reprit-il en se relevant Dans un monologue culpabilisant encore pour les petite qu'il avait attaquer en traîtres et Nepheith et Robol qu'il avais encore sur la conscience... Maintenant que l'une de ses sœur avais disparut il se pensais responsable car il n'a pas su la protéger lui aussi, Complètement aveuglé le jeune homme ne fit pas attention que les deux petit qui dormais dans la tente d'Amalia réveillaient par le boucans des soldat, était arrivé devant au coté de Karra avant de finalement d’avancé jusqu'à Amalia voyant des reste de larmes coulé sur ses joue pour la consolé. Alors que la cocottes se caresser a sa jambe pendant que link était proche mais avais peur de la bete de sa sœur, les petits a leurs tours vit la bestioles et partirent ce cacher derrière link pensant qu'il aller les protéger. Au meme moment Impa qui était indigner par se que venais de dire son capitaine en chef s'avança en lui donnant une claque.

Impa : "Cesse tes enfantillage, Jeune homme ! Après le discourt que vu viens de faire pour Amalia, tu pense qu'on te laissera parti de la sorte ! Meme si tu as fais une grave erreur, tu n'es pas responsable de se qui ses passer, de plus les enfants que d'ont tu parle sont juste derrière toi Regarde " Dit elle- Sévèrement devant les yeux ébahi du reste du monde, Telle une mère engueulant son enfants, Alors Darius surpris regardât derrière lui voyant les deux petit qui était derrière les jambe de Link avant de finalement entendre la voix de quelqu'un qui lui fit lâcher des larmes. Avant de finalement s’effondrer.

Nepheith :" Capitaine, Ne vous sentez pas... responsable. Robol est mort en tout connaisance de caus... Mais je suis encore là pour etre as vos coté... Alors n'abandonner pas..." Lorsqu'il vu Nepheith et les petits vivants c'était comme un soulagement pour lui mais l'etat de Nepheith l'inquièté et alors que celle ci c'était appuyer sur sa sœur, Darius Pleurais, et on pouvais comprendre que ses larmes voulais dire pardon, autant pour la jeune soldate que pour les deux petits. Mais toute fois il fini en s'adressant a Amalia qui était derriere lui et Impa qui était à coté.

Darius : "Tante Impa, Amalia... Vous vous devais  aussi savoir que La régicide Vahana était présente, elle est au coté du sorcier dans un Monde qui m'est inconnue tout se que je sais d'après les dire de ce malin, c'est qu'un être sans pouvoir peux rapidement se retrouver transformer en lapin. Je m'estime heureux qu'en prenant possession de mon corps, qu'il en vous à fais aucun mal, je ne me le serais jamais pardonner, vous être tout se que j'ai avec Zelda. " Finit-il d'une voix légerement cassé.

Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Amalia le Lun 25 Juin - 1:05


Amalia avançait d'un pas effréné, même si elle ignorait où elle allait. Elle voulait juste être loin. Loin des ennuis, loin des gens, loin de tout.

Elle soupira lourdement lorsqu'elle entendit Darius au loin crié son nom, mais ne s'arrêta pas pour autant. Elle accéléra même sa marche, montrant qu'elle n'avait envie de voir personne. Et encore moins le demi-frère de Zelda.

Il fini par la rattraper et elle lui lança un regard meurtrier. Elle n'écoutait même pas ce qu'il disait et lorsqu'il le comprit, il la prit dans ses bras. Amalia grogna, avant de le repousser, prouvant par la même occasion qu'elle n'était vraiment pas d'humeur et que elle, ce n'était pas Linkle. Elle ne pardonnait pas en deux secondes après deux-trois mots gentils.

Darius le comprit de nouveau, mais il reprit quand même, lui disant malgré tout qu'il tenait à elle, autant qu'il tenait à Zelda. 

Amalia soupira de nouveau, avant de passer à côté de lui, prête à reprendre son chemin. Non, vraiment, elle n'avait pas envie de l'écouter ni de lui parler, même malgré ses excuses. 

Cependant, la commandante s'arrêta quand elle entendit Darius parler plus fort, signe qu'il ne parlait pas seulement à elle, mais à d'autres personnes. Elle se retourna légèrement pour apercevoir Link, Impa, Karra et même les deux jeunes Link qu'elle avait sans doute réveillés en hurlant comme elle l'avait précédemment. Elle fut prise d'un remord, et finalement, écouta ce que Darius avait à dire, même si elle était toujours dans le même état. De nouveau, elle essuya d'un violent mouvement de bras des larmes qui refusaient d'arrêter de couler, alors que Link s'approcha d'elle pour poser une main sur son épaule avec un léger sourire compatissant et un regard bienveillant. Amalia le regarda quelques instants avant de détourner le regard. Link perdit son sourire, mais la regardait toujours avec un air bienveillant, bien qu'un peu attristé.

Darius reprit ensuite en disant qu'il était prêt à se retirer de l'armée suite à une faute qu'il aurait commise. De nouveau, Amalia ne dit rien. Elle se contenta de fixer Darius, bras croisés, tandis que celui-ci reprit.

Darius : "Je vous prie de ne plus blâmez la commandante Amalia qui s'use pour vous et moi afin d’être acceptée de tous. Nos sangs ne sont pas des plus Hyliens, mais nos coeurs battent a l'unisson avec les vôtres. Nous sommes des Hyliens et nous mourrons Hyliens, en particulier Amalia qui a montré qu'elle était des vôtres en se battant avec et pour vous ! Ceux qui auront peur d'elle ou qui n'auront pas confiance en elle dans les batailles à venir pour le royaume, qu'ils se retirent maintenant avec moi ou cela voudra dire qu'ils seront prêts à suivre aveuglément celle qui est comme une sœur pour la princesse et moi jusqu'à la mort !"

Amalia fixa un instant Darius qui s'arrêta de parler pour la regarder. Elle décroisa lentement les bras tandis qu'elle laissait s'écouler les larmes sans les cacher cette fois. Link, qui était resté à ses côtés tout le long, avait toujours sa main posé sur son épaule et fut le premier à lui montrer qu'il resterait à ses côtés jusqu'à la mort.

Amalia se retourna légèrement pour le regarder tandis qu'il souriait de nouveau très légèrement, et cette fois, plutôt que de regarder ailleurs ou de le repousser, elle se jeta dans ses bras.

Elle était tellement habituée à être haïe de tous qu'elle n'avait même pas vu que beaucoup de personnes tenaient à elle. D'abord Zelda, ensuite Impa et Darius. Et puis, bien sûr, Link. Ainsi que les soldats qu'elle avait entraînés personnellement, Nepheith, Dak, Jolph et Karra. Sans oublier les deux petits Link qui, en même pas une journée, c'était accrocher à la commandante comme à personne d'autre avant elle.

Karra s'avança ensuite avec un sourire, en proclamant fièrement qu'elle suivrait Amalia jusqu'à la mort. Fut ensuite le tour de Dak, puis de Jolph. Enfin, vint Nepheith, qui avait absolument tenu à être là, même avec ses blessures.

Même Linkle, avec qui elle s'était embrouillée plus tôt, était présente. Elle la vit dans les bras de son frère et ne put s'empêcher de sourire.

Linkle : "Moi aussi, je te suivrai, après tout, t'es vraiment pas méchante." Dit-elle avec un sourire innocent. "Tu sais, les gens méchants, mes Cocottes le sentent !" Dit-elle avec un grand sourire tandis que Link la regarda quelques instants avec un air perplexe. "Même si des fois, ça leur arrive de se tromper..." Dit-elle avec un sourire désolé cette fois, tandis qu'elle se rapprochait d'Amalia. "Eh, je savais que mon frère avait du succès, mais à ce point..." Dit-elle d'une voix innocente en tapotant gentiment le dos d'Amalia. Les deux enfants qui étaient supposés dormir se précipitèrent également auprès de la commandante, s'accrochant à ses jambes pour lui montrer que eux aussi, ils tenaient à elle.

Linkle, qui n'avait pas remarqué les deux jeunes Link jusque maintenant, fit surprise de voir la ressemblance entre les deux petits et son frère. "Link..." Dit-elle, vraiment peu sûre d'elle. "Depuis quand on a deux petits frères ?" Dit-elle en les fixant avec émerveillement. Elle va pouvoir reprendre son rôle de grande soeur bien plus au sérieux qu'elle ne le faisait déjà.

Link soupira, légèrement amusé, se contentant de légèrement hocher la tête en signe de négation, toujours avec la commandante dans ses bras qui semblait ne pas vouloir partir de son étreinte réconfortante.

Linkle fit un grand sourire, avant de regarder les deux enfants qui la fixèrent, légèrement interloqués. "Maintenant, vous pouvez m'appeler "grande soeur" !" Dit-elle, fière d'elle, tandis que les deux jeunes Link se fixèrent l'un l'autre un instant, avant de reculer derrière Amalia.

Amalia ricana en sentant les deux enfants cachés derrière ses jambes. "Désolée, Linkle, mais je crois que c'est moi qu'ils veulent comme "grande soeur"." Ricana-t-elle gentiment avec la blonde.

Linkle se mit ensuite à faire une légère moue. "Même caractère que Link, tiens..." Dit-elle en fixant son frère d'un air menaçant, ce dernier se contentant de regarder sa commandante et les deux enfants à des pieds.

L'auto-proclamée Héroïne croisa les bras, tandis qu'une de ses Cocottes,qui s'était visiblement attachée à la commandante, avança vers cette dernière, se frottant à sa jambe libre. Les deux jeunes Link la fixèrent, et eut un mouvement de recul tandis qu'ils préféraient rester loin de ces volatiles de malheur. 

Link, cependant, toujours à tenir Amalia dans ses bras, ne pouvait décidément pas s'en défaire juste à cause d'une... Cocotte. Il ne bougea pas, mais s'était crispé à la vue du volatile qu'il ne quittait plus du regard.

Amalia le sentit, et fixa où le regard du Héros menait, avant de voir que c'était la Cocotte brune qu'elle avait chouchouté précédemment dans la journée qui était à ses pieds. Elle fixa ensuite Link, avant de regarder les deux petits au loin, dont celui avec le masque de renard était caché derrière celui aux yeux noirs. Ils avaient la même expression crispée et apeurée que Link possédait.

Amalia ricana très légèrement. Ca lui rappelait ces gens qui avaient tellement peur des Skulltulas qu'ils ne savaient même pas les chasser eux-même. 

Amalia : "Mes trois Link ont peur des Cocottes, hm... ?" Dit-elle en s'abaissant pour caresser le volatile sous le bec qui, une fois comblé, reparti en coquetant joyeusement. "Vous êtes mignons..." Dit-elle en regardant Link avec un sourire en coin, ce dernier, gêné, trouvant intéressant de regarder les petits. Ces derniers eurent d'ailleurs la même idée et le fixèrent également, ce qui fit rire Amalia. 

Enfin, Amalia entendit Impa s'indigner sur ce que disait Darius et, même si elle n'avait pas tout écouter, décida de donner son avis également.

Amalia : "Bon, Darius, t'es mignon, mais au bout d'un moment, le mec qui fait sa victime parce que c'est un bâtard, ça passe plus. T'façon, le scénario est déjà prit, donc trouves-toi un autre rôle !" Dit-elle, avant de reprendre plus sérieusement. "T'as pas eut une vie facile, moi non plus. Je connais pas toute ta vie, je sais que t'as énormément souffert, moi aussi. J'ai sans doute bien plus souffert mais là n'est pas la question." Dit-elle avec sérieux. "T'as fait une erreur en libérant Vaati, certes. Mais on fait tous des erreurs. Et c'est avec ces erreurs qu'on apprend à avancer. Moi, mon existence même est une erreur, donc je sais de quoi je parle." Dit-elle en regardant ailleurs, tandis que Link, ainsi que les deux plus jeunes protestèrent violemment suite à cette dernière phrase, mais Amalia n'écouta pas. "Enfin, tout ça pour dire, si t'oses te barrer de cette armée, fais. Mais sache que si tu le fais, Toi et Moi seront dans des camps opposés. Donc, j'te botterai le derrière tellement fort que tu me supplieras pour revenir dans cette armée." Dit-elle, toujours avec sérieux. "Et j'm'assurerai que t'ai le grade le plus bas, tu sais, celui qui s'occupe des latrines..." Insista-t-elle. "Oh, et, j'ferai en sorte que t'approches pas Zelda à moins de cent mètres aussi." Continua-t-elle, voyant parfaitement que Darius avait bien l'intention de rester après cela. "Biiien." Fini-t-elle avec un sourire fier d'elle.

Impa fixa Amalia quelques instants, avant de ricaner légèrement. Elle allait BEAUCOUP mieux.

Darius, après s'être effondré en pleurs en remarquant que les deux petits et Népheith étaient vivants, se releva pour regarder Impa et Amalia.

Et ce qu'il dit les laissa interdites toutes les deux.

Impa : "V... Vahana est vivante... ?" Dit-elle surprise. Après toutes ces années, elle était certaine qu'elle était tombée face au démon qu'était Vaati. "Elle... Elle a rejoint... Vaati ?" Fit-elle, totalement choquée. "C'est impossible, je refuse de croire que Vahana ait fait une chose pareille !" Dit-elle, elle qui connaissait mieux Vahana que n'importe qui d'autre. Elle était d'ailleurs toujours convaincue que ce n'était pas elle qui avait tué le Roi. Jamais elle n'aurait fait ça.

Amalia, quand à elle, fixait le sol. Elle semblait perdue dans ses souvenirs. Des souvenirs qu'elle avait partagés avec Vahana et dont elle se souvenait parfaitement. Cette armure qu'elle portait... C'était celle de Vahana. Impa l'avait élevée, mais pas seule, Vahana était également là...

Lorsqu'elle était plus jeune, Vahana est partie combattre la plus grande menace d'Hyrule, Vaati. Mais elle n'est jamais revenue. 

Beaucoup lui racontèrent qu'elle était morte en héroïne, en blessant le démon au point qu'il fut scellé derrière... Tout cela n'était que des mensonges... ? Ils lui avaient tous mentis pour ensuite lui dire que Vahana, celle qu'elle considérait comme une mère avec Impa, avait rejoint un démon... ?

Amalia : "Je refuse de croire une telle absurdité." Fini-t-elle par dire, remarquant que Link la regardait avec un air inquiet. "Vahana est, avec Impa, la personne la plus loyale et fidèle que je connaisse. JAMAIS elle n'aurait trahi Hyrule." Dit-elle, refusant de croire ce que Darius lui avait dit. "Et je rejoins la générale en disant que jamais elle n'aurait assassiné le Roi." 

Beaucoup de soldats, Link y comprit, semblaient perdus suite à cette conversation. Ils connaissaient, selon des rumeurs bien sûr, la fameuse régicide Vahana. Mais désormais, au vu de comment en parlait Impa et Amalia, beaucoup doutaient. Et si Impa et Amalia avaient raison et que Vahana n'avait commis aucun acte de ce qu'on l'accuse ?

Amalia : "Et si jamais elle a vraiment fait tout ce dont pourquoi on l'accuse..." Commença-t-elle, doutant elle-même de ses propos. "Eh bien, je suis sûre que le démon a dû l'envoûter." 

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Riwanon le Mer 27 Juin - 0:32



Sur les paroles du capitaine tout le monde semblait interloquer par l'annonce faite aux deux femmes de pouvoir, par ailleurs celles-ci ne voulaient pas y croire une seule seconde, pourtant Darius reprit avec un visage plein de regret car étant enfant il apprécier beaucoup le Général Vahana de l'armée d'Hyrule, Une femme forte et courageuse et aimé de tous, jusqu'au jour ou elle fut portée disparut, peut de temps après elle fut accusé de meurtre sur le roi , ce qui lui value le titre de régicide, et Darius qui était jeune cru dure comme fer à ses histoires malgré qu'Impa et Amalia était proche d'elle, mais le fait d'avoir entendu que son père était tuer de ses mains le fit voir rouge, malgré que le jeune homme était détesté par celui-ci.

Darius : " Je crains pourtant que ce ne sois la vérité, je l'ai vu de mes propre yeux,'' Commença-t-il par dire essayant de faire comprendre qu'il disais vrai et en même temps comprenais ''et si elle n'était pas présente au coté du sorcier, je ne serais jamais tomber sur Linkle et je n'aurais jamais pu être devant vous...'' finit-il en restant plutôt évasif sur ce sujet regardant ailleurs pour pas que le jeune heros ne s'intéresse pas à se qu'il voulais dire par là en réalité. Mais alors que Darius parler pour essayer de faire entendre raison en évitant le sujet pointilleux, le petit aux yeux noire se mit a le fixer d'un air mauvais pendant qu'il était accrocher à la jambe d'Amalia faisant comprendre par la même occasion qu'il n'aimer pas que Darius cacher quelque chose et qu'il chambouler sa présumé tutrice de la sorte, Quand Darius remarqua que le petit le regarder méchamment il ravala sa salive un instant comme s'il était mal a l'aise, mais Impa qui c'était mis a regarder les soldats qui entre eux commençait a marmonner sur le cas de Vahana, Elle décida de reprendre les choses en mains.

Impa : " Aller Soldat ! Il est temps de retourné dormir, à l'aube nous partons, il vous reste 6 h de repos alors profitez en car je ne veux entendre aucune plainte durant le trajet !'' Criât-elle fermement alors que tout le monde s’activèrent a retourner dans leur tente, il ne fallut que quelque seconde pour que la plupart d'entre-eux sois rentré, mais ceux qui était principalement resté était les quatre supérieur de l'escouade et les soldats de garde.

Maintenant que plus personnes n'était dehors, le petit au masque commença à tiré sur la tunique d'Amalia et attendit qu'elle le regarde pour ce frotté les yeux légèrement ensommeillé en montrant un air légèrement triste, puis l'autre suivi a son tour en baillant. Alors tout les deux regardèrent Amélia en s'agrippant d'avantage aux jambes de la demoiselle montrant qu'ils voulaient qu'elle les ramènes dans leurs tentes surtout que les deux garçon était en Pyjama d'on l'un avais un pyjama bleu avec des dessins blanc sur les bordure, Mais une masse violette gisais au sol sur leurs chemins poussant de léger cri d'agonie.

Lavio : " j'ai màaaal …'' Soupirât-il brièvement essayant de ce relevé alors que le jeune homme c'était fait piétiné pendant le discourt de Darius. Mais pendant qu'il ce relevait avec difficulté Un petit Corbos albinos vole plané au dessus de lui. Puis une fois debout l'oiseau blanc se posa sur son épaule pendant que celui-ci se dépoussiérais. " Ha Shiro, je me demander ou tu était passer.'' Dit-il en caressant l'oiseau mais il reprit en s'adressant à Amalia et Impa. ''Pardonnez moi, mais puis-je vous demander où vais-je passer la nuit ?'' fit-il en se frottant l'une contre l'autre en ayant la tété légèrement penché avec un petit sourire.

Se qui fit réfléchir Darius qui se retrouvais sans endroit ou dormir, mais avant tout celui-ci voulais parler à Linkle qui était a coté de son freres qui était en train de craquer sur les petits tout en sommeiller en essayant de supplier à Amalia si elle pouvais d’occupé d'eux comme une grande sœur. Alors pendant qu'il s’approchât d'elle pour l’interrompre et par la même occasion Libéré Amalia d'un poids Impa jeta un regard a sa commandante puisqu'elle avait sa grande tente de 7 places et qu'elle semblait vouloir d’occupé du marchant en attendant les fonds pour pouvoir parler affaires avec celui-ci.

Seulement lorsque Link vit ceci, il lança un regard foudroyant a Lavio avant Attrapait Amalia par la main pour d’éloignée du petit groupe se qui fit réagir Karra qui tappat malencontreusement sur l'épaule de sa sœur qui se remettait doucement de ses blessure mais bien rapidement toutefois grâce au soin des fées qu'elles lui avez prodiguer. Proxie qui semblait avoir fini avec les soin de Nepheith laissant sa consœur d'eau lâcher par Karra finir avec cela, aller partir rejoindre Link sous les yeux de Darius, qui c'était demander où elle était passé depuis qu'il l'avait libéré pour livré le message, dans le font il espérait qu'elle sois avec Zelda, mais en la voyant partir en direction de Link et d'Amalia il ne savait pas trop quoi pensé. Mais alors que la petite fée de lumiere sens aller, Karra l’attrapa pour l’empêcher de détruire ce moment qu'avais sa commandante.

Un peu plus moins alors qu'Amalia était tiré par Link dans les plein d'hyrule sous le claire de lune. Le jeune homme réalisa réellement sont gestes quand il s'était arreté, il semblerait que ses pensé avais surpasser ses actions, et lorsqu'il regardât la jeune femme dans les yeux il devint complément écrevisse.

Un peu plus loin Darius n'avait de ce fait pas encore entamer la discutions avec Linkle, qui était plutot émerveiller comme la soldate par l'action de son frère en disant.

Linkle : " Que c'est choupi, mon frérot est si romantique, je ne le pensais pas capable d'une telle chose, c'est tellement adorable'' Dit -elle avant de s'accroupir derrière les petits qui n'avait pas bouger de place car les deux était en train de dormir debout et n'avait plus de force dans les bras les yeux se fermant tout seul, alors que le plus jeune des deux commençais a mettre son pousse dans la bouche sans s'en rendre compte. " Vous inquiétez pas les petits, Grand sœur Linkle vas d’occupé de vous en attendant que Tata Ama' est avec grand frère Link . Hi hihi'' Dit-elle toute joyeuse de pouvoir prendre les petits et alors qu'elle attrapa le petit au masque qui tétais son pouce, elle prit l'autre par la main. Pour les ramener dans la tente, mais Darius repris parole.

Darius :'' Hum, Linkle... " Mais celle-ci fit une moue en tournant la tète en continuant son chemin, alors il ce demandait se qu'il avait fais, Pendant que de nouveau mini Link qui dormais a moitie en parchant a coté de Linkle regardais a nouveau darius avec difficulté mais toujours d'un air menaçant, mais le jeune homme fit comme ci de rien et il réessaya " Linkle Je...'' Mais elle s’arrêta en le coupant déposant ainsi le petit qu'elle avait dans les bras.

Linkle : ''Non, Tu à voulu abandonner, alors que on s’était mis d'accord pour qu'on s'en occupe ensemble, Je sais pas qui c'est ce Vaati ni cette Vahana, mais c'est pas une raison pour tout abandonner, tu as de la chance que je tiens parole mais si tu t'avise encore à abandonner, Je t’envahirais mes Cocottes ! " Dit-elle en croisant les bras en faisant toujours une moue. Et alors qu'elle aller attrapé les petits ces deux là n'était pas a leur place, mais devant Lavio qui les c'était accroupie en les regardant avec assistance sous sa capuche.

Lavio : " C'est incroyable la ressemblance je suis stupéfait, je ne pensais pas d'avoir des multitude de-'' Mais il fut rapidement interrompu par Linkle qui repris les petits.
Pendant ce temps là, Link était totalement paralysé mais en voyant Amalia, il voulait de nouveau la réconforté et avoir un petit instant avec elle, mais surtout il n’aimait pas qu'elle se rapproche ce Lavio, mais je savais pas réellement comment faire pour lui faire comprendre. Mais par chance une étoile filante passer, il montra dans le ciel celle-ci avant de s'abaisser en prenant une herbe, avant lui sifflet une melodie avec celle-ci, pendant que d'autre étoile filante tombait. Le jeune heros espéré que cela touche la jeune femme.

Mais alors que les deux jeune personne vivais un instant magique, un Hurlement se fit entendre, mais le hurlement suivais la mélodie de link en canon se qui la rendais encore plus belle, mais d’où provenait ce Hurlement mélodieux.


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Amalia le Mer 27 Juin - 2:28


Amalia fixait Darius avec intensité, clairement contre tout ce qu'il disait. Elle était persuadée que Vahana n'avait absolument rien fait et que tout ce pourquoi on l'accusait n'était que mensonge. 

Pourtant, au fond d'elle, elle se mit à douter. Surtout que Darius insistait sur le fait qu'elle avait rejoins Vaati et qu'elle semblait même être bien plus qu'une simple alliée pour le démon. La commandante serra poings et dents, ne sachant pas vraiment quoi répondre face à cela. Elle voulait encore croire en son ancienne générale, tutrice et mentor, mais en même temps, toutes ce que disait Darius la faisait douter...

Elle soupira au bout d'un moment, préférant éviter de continuer la conversation. Elle était bornée, lui aussi, et cette conversation finirait par mal tournée.

Elle fit un mouvement de main, signe qu'elle voulait passé à autre chose, mais alors que Darius continuait de parler de Vahana et Vaati, il fut prit d'un mouvement de recul, ce qui interloqua Amalia. Elle haussa un sourcil avec un air dépité, se demandant encore ce qu'il avait vu. Elle suivit où menait son regard pour voir que un des petits à ses jambes le fixait avec un regard meurtrier, ce qui fit ricaner légèrement Amalia qui trouvait cela adorable.

Elle caressa doucement la tête du petit Link avec un sourire bienveillant aux lèvres, avant de lancer un sale sourire à Darius. "Alors, Toutou, on a peur de se faire mordre ? Fais attention, les deux petits-là, ils ont défoncé un Roi Dodongo... Si tu te les mets à dos, j'essayerai même pas de te sauver..." Dit-elle avec un sale sourire, avant de prendre le garçon aux yeux noirs dans ses bras. "Vous, j'vous aime. Tous les deux." Dit-elle avec un grand sourire, visiblement fière d'avoir deux enfants aussi adorables qu'eux. Enfin, selon elle, évidemment.

Impa annonça ensuite aux soldats d'aller dormir, car dans 6 heures, ils devraient tous être levés. Les deux petits commencèrent à paniquer. Visiblement, ce n'était pas des lève-tôt. Ils fixèrent tout deux Amalia avec un air épuisé, et elle craqua face à ce regard qu'ils lui faisaient. "Mes pauvres choux..." Dit-elle, avec un peu de remord dans la voix. Elle se retourna pour aller à sa tente avec un garçon dans les bras, l'autre qui la suivait en lui tenant la main libre, mais s'arrêta quand elle vit Lavio au sol.

Interloquée, et se demandant s'il allait bien, elle s'approcha de lui mais n'eut même pas le temps de lui demander si ça allait qu'un petit oiseau blanc aux yeux rouges se posa sur son épaule. De nouveau, la jeune commandante allait lui demander si tout allait bien lorsqu'il demanda où il allait passé la nuit.

Amalia se retourna pour regarder Impa qui soupira légèrement, mais qui n'avait pas le choix: Amalia avait la plus grande tente, c'était donc logique que le marchand y aille, malgré que cela ne faisait PAS DU TOUT plaisir à la Sheikah. Ni aux Link, d'ailleurs.

De nouveau, le garçon aux yeux sombres fixa Lavio de la même façon qu'il avait fixé Darius, tandis que son ami faisait le même air, tout en montrant les dents, visiblement agacés par l'homme habillé en lapin violet.

Linkle s'approcha ensuite d'Amalia, la suppliant du regard pour s'occuper des petits, mais Amalia ne semblait pas vouloir accepté. D'ailleurs, les petits non plus.

Amalia : "Désolée, Linkle, mais ils sont épuisés..." Dit-elle pour toute excuse avec un air triste feint. En réalité, elle était très heureuse que les deux enfants se soient autant attachés à elle, elle qui était tellement jalouse et protectrice. Mais ces sentiments semblaient être réciproques, ce qui avait totalement donner une raison à la commandante de se surpasser.

Quoi qu'il arrivera dans le futur, elle sera là pour eux. Jamais elle ne les abandonnera.

Linkle fit une légère moue à la réponse de la commandante et fixait toujours les petits avec intensité. Ces derniers qui préféraient regarder Amalia et lui rappeler qu'ils étaient épuisés. 

Elle rassura les deux enfants en leur disant qu'elle les ramenait dans la tente. Elle passa à côté de Lavio en lui faisant un léger signe de tête, signe qu'il devait la suivre. Mais rien qu'avec ce geste, les deux petits Link se remirent à le fixer avec un air meurtrier, ce qui fit légèrement reculer Lavio, au passage, qui préférait sans doute garder ses distances pour le moment.

Enfin, c'était sans compter l'intervention de Link qui fixait du même regard que ses deux jeunes homologues le marchand. Il s'approcha d'Amalia, lui faisant bien savoir qu'il voulait lui parler - ou plutôt, la voir quelques instants. 

Amalia fixa Link quelques instants, perplexe. Elle ne l'avait jamais vu agir de la sorte et cela l'interloquait grandement. Elle fit un léger mouvement de tête, signe qu'elle allait le suivre, et déposa le Link qu'elle tenait dans ses bras au sol. Elle leur fit à tous les deux une légère caresse sur la tête, en leur disant qu'elle n'en avait pas pour longtemps, et se mit à suivre Link.

Les deux petits la regardèrent partir, avant de recommencer à fixer Lavio de leur air meurtrier. Pas question que ce type dorme avec eux et avec Amalia. Pas. QUESTION.

Enfin, Linkle vit l'opportunité de s'approcher des petits tandis qu'ils n'avaient pas Amalia. Elle s'approcha avec un grand sourire et se mit à leur dire qu'elle était leur grande soeur et qu'elle allait s'occuper d'eux. 

Les deux garçons se fixèrent, avant de la regarder. Visiblement, ils n'étaient pas satisfaits par la nouvelle et attendirent qu'elle détourne le regard pour finalement partir en douce.

Quand à Impa, elle fixa Amalia et Link partir un peu plus loin, les bras croisés, ne sachant pas quoi penser réellement. Mais elle ne put s'empêcher de sourire légèrement.

Amalia : "Link, où tu m'emmènes ? Je t'ai jamais vu dans cet état, t'es sûr que ça va... ?" Dit-elle en le suivant, lançant de temps en temps un regard derrière elle, pour voir si elle apercevait les petits que Linkle avait déjà essayé de reprendre. 

Link s'arrêta un instant avant de lui montrer le ciel tandis qu'une étoile filante le traversa. Amalia sourit à la vue de cette dernière, tout en mettant un léger coup de coude à Link. "Tu sais que tu peux faire n'importe quel voeu sous une étoile filante, il se réalisera quoi qu'il arrive ? Et si une deuxième repasse après que tu ai fait ton voeu, bah t'es assuré qu'il se réalisera !" Dit-elle avec un sourire. "C'est comme la Triforce, sauf que ça prend pas effet tout de suite..." Dit-elle en regardant Link qui souriait très légèrement, malgré qu'il rougissait suite à ce qu'il avait fait un peu avant.

Amalia sourit de nouveau, avant de ricaner. "Tu rougis vraiment pour rien, c'est adorable..." Dit-elle en regardant à nouveau le ciel tandis qu'elle réfléchissait à un voeu. Elle voulait en formuler tellement qu'elle n'eut même pas le temps d'en faire un, qu'une deuxième étoile filante traversa le ciel. 

Amalia regarda Link avec un léger sourire. "J'espère que t'as fait un voeu, parce que moi, j'ai même pas eut le temps de faire le mien..." Dit-elle en baissant la tête légèrement. Elle souhaitait revoir Zelda. Espérait que Vahana était innocente. Voulait protéger les deux enfants qui était avec elle. Espérait que Darius serait un jour soulager du poids de la faute qu'il avait commise. Voulait que Impa ait enfin un peu de temps pour elle, car lorsque Vahana était présente, Impa était déjà un peu plus détendue, ... Et espérait secrètement que Link tenait à elle autant qu'elle tenait à lui.

Link lui fit un léger signe de la main pour la sortir de ses pensées et lui fit remarquer qu'il y avait une herbe musicale au sol. Ces herbes qui, une fois que l'ont soufflait dedans, produisait un son harmonieux, semblable à un instrument de musique. 

D'ailleurs, Amalia se servait de ces herbes pour appeler Diablo, lorsqu'ils étaient trop éloignés l'un de l'autre. 

Amalia fit un léger sourire quand Link se mit à souffler dedans. Elle ferma les yeux, profitant de la douce mélodie. 

C'est alors qu'un hurlement au loin répondit à la musique de l'herbe. Un hurlement qui semblait provenir d'un loup et qui suivait les notes de la musique.



Amalia fut totalement envoûtée par la musique de l'herbe et le chant du loup qui étaient parfaitement synchronisés. 

C'est alors qu'un autre instrument rejoint le concert de l'herbe musicale et le champ du loup. Un son doux et pourtant qui se démarquait des autres. Un ocarina. 



Enfin, le vent se leva doucement sur la plaine d'Hyrule, son doux bruit effleurant l'herbe rejoignant la mélodie en cours.

Amalia, toujours transportée par la mélodie, fini par se retourner, sentant une présence derrière elle. Elle sourit d'autant plus lorsqu'elle vit les deux jeunes Link accompagnés le plus grand de leur instruments musicaux. Un ocarina pour le garçon au masque de renard et une baguette de chef d'orchestre qui semblait guider les vents pour le garçon aux yeux noirs.

Elle écouta d'avantage la douce mélodie, se remémorant au passage quelques souvenirs. Des souvenirs douloureux, mais qui devinrent des souvenirs heureux. Comme la fois où elle avait été pourchassée dans toute la ville juste parce que les gens la prenaient pour un démon et que Zelda l'avait défendue, devant tout le monde. Ou encore la fois où les soldats l'ont ridiculisée devant Impa mais que cette dernière a prit sa défense.

Sans vraiment s'en rendre compte, à force d'entendre la musique, elle se mit à la chantonner. Et sans réellement s'en rendre compte, de nouveau, elle laissa échapper une larme, malgré son sourire. 

Cette mélodie semblait la soulager de tout ce qu'elle avait subi jusque maintenant et lui donner envie d'avancer, peu importe les épreuves qui se trouveraient devant elle. Elle est sûre qu'avec Impa, Link, Zelda, Darius, les petits et tous les autres, elle pourrait surmonter n'importe quelle épreuve.

N'importe laquelle.

Lorsque la mélodie cessa enfin, même les grillons de la plaine étaient silencieux. Comme si eux aussi étaient déçus que la mélodie soit finie. 

Amalia, qui s'était assise entre temps pour mieux profiter de la mélodie, se releva, avec un sourire aux lèvres. Elle fixa Link tout en s'approchant de lui avant de passer son bras autour de son cou et de l'embrasser sur la joue. Elle resta un instant sa tête posée contre sa joue avant de se reculer tout en disant "Merci, Link." avec un sourire et de s'éloigner, faisant signe aux petits de revenir près d'elle.


Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Riwanon le Jeu 28 Juin - 5:00



Après la douce mélodie, Alors les soldats dans leur tente était bercé par celle-ci ceux qui regarder au loin les Musiciens en herbes était toucher par ce que link avait fais pour la commandante, ou du moins une parti puisque linkle était un peu déçu de ne pas avoir pu retenir les petits. Surtout que celle-ci aussi voulais jouer de son instrument.

Mais alors que  celle-ci aller rentré dans la tante d'Amalia pour reprendre une place elle aperçu Le jeune garçon en habit de lapin qui semblait avoir pris une bonne parti de la place ne laissant plus réellement de place pour la demoiselle. Lavio était allonger comme un roi sur le sol pendant que toute ses affaires prenez la place des lits restant a l'exception de celui de la princesse qui était utilisé par Amalia en sont absence, car l'avantage qu'elle avait en étant aussi proche de Zelda était qu'elle pouvais partager le même lit se qui rendait d'ailleurs jaloux le capitaine qui enfant partager le même lit qu'eux mais fut rapidement exclu du cercle féminin royal. Alors que La dite héroïne aller rentré dans la tente pour faire sortir l’énergumène, elle fut interrompu par Darius qui voulais lui demander un service.

Pendant ce temps là, Les petits qui venais de voir Link se faire embrassé sur la joue était devenue aussi rouge que leurs grand homologue, mais en même temps ils était vraiment heureux qu'il avait réussi a rapprocher la jeune femme avec celui qui les ressemblait. Les meches de cheveux noire et blonde flottant dans la douce brise du vent, La commandent semblait heureuse de cette instant, le sourire aux lèvres elle fit signe aux petits de ce rapprocher, et les enfants ne ce firent pas attendre surtout qu'il commencé a durement fatiguer de nouveaux mais cette instant les avait motivé pour quelque minute de plus, mais cela ne garantirais pas le fait qu'il aller réussir a se réveiller au matin. Alors cette fois, il espéré pouvoir dormir un peu plus longtemps.

Avançant machinalement tel des gibdos accrocher aux jambe de la jeune femme il passèrent devant Karra qui était en train de se batailler dure avec quelque chose qui était dans ses mains pendant que Nepheith avais demander aux soldats de garde d'aller ce reposé pendant qu'elle prendrait la relève.

Karra : ''Oui, Oui c'est bon Petite vermine je vais te lâcher, Tu ne pouvais pas attentre cinq minutes que la Commandante ai finit avec ton nouveau protégé !'' Criât-elle a la chose qui était dans sa main pendant qu'un bruit de scintillement et de cri aiguë étouffé se faisait entendre de l’intérieur. " Rah, Je me demande vraiment comment le capitaine peux autant utilisé les fées ! En particulier celle -ci. " Dit elle légèrement énervé montant son mépris pour les fées .

Nepheith : " Je te rappelle, que si je me tiens a coté de toi c'est partiellement grâce à  des fées Kary'' Reprit la grande sœur calmement avec un léger sourire.

Karra : " Oui, enfin c'est le capitaine qui ma forcé a toujours avoir une fée avec moi ! Grrr'' reprit-elle férocement avant que Proxie sort de ses main pour retourner vers Link. Pendant que la féé d'eau de Karra était exaspéré par le comportement de sa maîtresse toujours au coté de la grande sœur de la soldat qui elle faisait un léger sourire gêner a sa commandante.

Nepheith : " Commandent Amalia, je vous souhaite une bonne nuit, étant donner qu'on vas me demander de me reposé et qu'on me forcera à etre transporté j'ai décidé de prendre le tour de garde pour le reste de la nuit pour laisser tout les soldats apte a combattre etres opérationnel. Aussi, c'était touchant ce qui ses passer, je suis contente que quelqu'un s'intéresse à vous de la sorte surtout qu'il est adorable, le Heros.'' Dit -elle avec un doux sourire attendrissant envers Amalia. Link  qui suivait était encore rouge du baisé sur la joue ,tenait celle-ci en était intimidé tout le long mais celui-ci n'avais pas remarquer qu'instinctivement  il tenais la main de la jeune femme depuis qu'il c'était mis en marche depuis la mélodie. Mais la soldat  borgne reprit " Par contre j'ai entendu un hurlement de loups seulement je n'ai vu nul part de Wolfos, vous savez d’où il provenait ? " demandât elle en scrutant dans tout les sens. Mais elle reprit de nouveau " Enfin, ne faite pas attention, je vois que vos petites recrue semble a bout de force Je vais vous laisser vous reposé'' Finit-elle avant de laisser partir la commandante en faisant toujours un sourire rêveur pendant que sa jeune sœur avais les bras croisé en regardant Proxie qui était dans le col de Link lui tiré la langue alors que celui-ci fixer toujours la jeune femme en la suivant sans bronché.  

Pendant ce temps la du coté de Darius qui parler a Linkle en marchant un peu dans le camp ne savais pas trop comment aborder le sujet. Alors il tourner autour du pot durant tout le long .

Darius : " ...- Enfin, tu comprend ce que je veux dire ?'' Dit-il ne sachant pas lui même se qu'il avait dit pendant tout le long.

Linkle : ''Pas vraiment... Darius pardonne moi, mais je commence à fatiguer et je dois encore me trouvé une place dans la tente de Amama...'' Dit-elle en commençant a ce frotté les yeux d'un aire un peu triste.

Darius : " Linkle, je veux t'expliquer par là que je devrais considéré cette journée comme des plus atroce, et pourtant c'est une journée que je garderai en mémoire pour les chose merveilleuse que vu aujourd'hui, je sais que on viens a peine de ce rencontré, mais comme Amalia c'est attacher à deux petit fripons qui ressemble a ton frere, je me suis attacher a toi comme une amie, et je voulais te dire aussi que je m'excuse pour mon attitude, je ne suis pas du genre a abandonner et j'ai cru comprendre que toi aussi mais je suis juste triste que notre reve en commun fut coupé sous notre pieds.''Dit- il en pausant une main sur l'épaule de la jeune fille.

Linkle :'' Darius, je tes déjà pardonner pour ça, mais meme si mon frère est le soi-disant Heros, je sais que je suis la vrai héroïne ! ''Dit- elle confiante pendant que Darius fit un sourire géner en pensant * Heureux sont les simple d'esprits n'est-ce-pas, je ne vais pas lui brisé son reve* mais il reprit ensuite.

Darius : " Donc tu es réellement décidé, à venir avec nous.. Bien dans ce ça je ne m'y opposerai pas, ou du moins je ne m'y opposerai pas tant que tu ne m'aura pas mis au sol, si tu y arrive je te laisse venir avec nous mais sinon tu restera ici.'' Fit-il avec un sourire en coin de bouche  se plaçant  en position de lutte Goron.

Linkle, qui pris le défit a sérieux bondit sur lui commençant ainsi une lutte entre les deux nouveau amis, après quelque instant, le jeune homme pris l'avantage en passant derriere elle tout en lui tenant les bras devant, mais le jeune fille en vert lui donner un coup de tete dans le nez avant de lui faire un croche pied, mais étant dans l'herbe en haut d'une petite coline  et le jeune homme n'ayant pas lâcher sa prise glissa, et les deux effréné tombèrent tout deux de la colline en roulant cote à cote avant de rire au éclat une fois arrête, puis une fois calmé, le jeune garçon repris en regardant le ciel.

Darius : " C'est bon tu as gagner jeune Heroïne, en tout cas ,Je comprend pourquoi ton frere à montré le ciel à Amalia, Il est magnifique ce soir, surement parce que contrairement à d'habitude le château est éclairé se qui cacher les étoiles. Depuis ma chambre je n'avais pas l'occasion de voir un tel ciel, au moins cette prise ce château aura eu un bon coté, Je passe un bon moment avec une amie avec un ciel magnifique.'' Dit-il émerveiller par celui-ci Mais lorsqu'il tourna la tete, la jeune fille c'était de nouveau endormi comme plus tot sur le nuage, alors il fit simplement un sourire avant de retiré sa nouvelle cape pour la déposé sur elle en disant " Fait de beau reve belle héroïne''.

Du coté d'Amalia, Lavio qui était toujours allonger comme un roi se gratté les fesses avant de sursauté lorsque la demoiselle rentraire. C'est alors qu'elle remarqua que le lapin violet avais refait la décoration de la tente. Mais les petits qui était toujours en pyjama ne fit même pas attention marchant avec difficulté et ensommeillé en direction du lit que la jeune femme utilisé avec eux. Le jeune héros qui entra à sont tour il fut surpris par les armes qui était déposé comme une échoppe sur les multiple lit. Il semblait etre intéresser par tout ceci mais en même temps il savait que sa commandante n'allait pas apprécier se qui venait de ce passer. Et alors que les petits attendaient leur «Maman »  pour qu'elle les aide à s'endormir en le montrant clairement  en levant les bras vers celle-ci le jeune homme au visage inconnu semblait fire le regard de la jeune femme. Aussi Link commençant à fatiguer, profitant que Lavio était retourné, pour se déshabiller, ou du moins se changea rapidement en un clin d'oeil en ses vêtement civile pour dormir il fut tellement rapide que personne ne semblait l'avoir vu, alors ne voyant plus de place il aller ce mettre a dormir aux sol.


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Amalia le Jeu 28 Juin - 18:26


Amalia se dirigeait vers sa tente, les deux jeunes Link accrochés à ses jambes et le plus grand tenant sa main sans même s'en rendre compte. Quand à la commandante, elle avait un sourire aux lèvres qu'elle n'arrivait pas à enlever.

Elle passa devant Karra et Nepheith, s'arrêtant quelques instants pour les saluer. Tandis que Karra semblait essayer de retenir la fée de Link, Nepheith se tenait à côté de sa soeur, annonçant à la commandante qu'elle monterait la garde cette nuit, tout en la complimentant sur le moment passé avec le Héros.

Amalia détourna le regard, en rougissant légèrement. "Nepheith, je veux bien que tu montes la garde, mais ne te surmène pas. Si tu sens que ça ne va pas, tu vas te reposer. Compris ?" Dit-elle en regardant cette fois son ancienne recrue.

Nepheith : "Oui, Commandante." Dit-elle avec un léger sourire, avant de regarder Link. "Je suis vraiment contente que quelqu'un s'intéresse à vous de la sorte." 

Amalia détourna à nouveau le regard, avant de regarder Link qui fixait les deux petits, préférant éviter tout contact visuel avec Amalia pour le moment. 

Amalia : "Qu'est-ce que tu vas t'imaginer là ?" Dit-elle, en évitant également le regard de Link. "Moi ? Avec le Héros ?" Dit-elle en se montrant avant de montrer Link, toujours en regardant ailleurs, avant de soupirer. Elle regarda ensuite un instant les deux enfants à ses pieds qui la fixèrent d'un air interrogatif tout en ayant un regard compatissant. "C'est impossible..." Fini-t-elle par dire dans un nouveau soupire en rompant le contact visuel avec tout le monde, tout en lâchant la main du Héros.

Nepheith : "Commandante..." Soupira-t-elle, voulant poser une main sur son épaule mais Amalia se recula légèrement.

Amalia : "Bonne nuit, Nepheith." Fini-t-elle, avant de saluer Karra. "Bonne nuit, Karra." Dit-elle en s'avançant vers sa tente, éludant par la même occasion la question du loup posée précédemment. 

Amalia arriva enfin à sa tente, toujours sous le regard incompréhensif des jeunes garçons. De son côté, Link semblait perdu dans ses pensées.

Elle ouvra le rideau tendu devant l'entrée de sa tente, laissant passé les deux enfants avant d'entrer. Et ce qu'elle vit en rentrant la laissa quelques instants sous le choc.

Elle fixa un instant les six lits qui étaient à côté de celui qu'elle partageait avec Zelda, voyant que ces derniers étaient occupés par des sortes d'armes. Elle vit ensuite Lavio qui s'était redressé pour la saluer, mais il aurait mieux valut pour lui qu'il reste couché...

Amalia : "Je peux savoir ce que c'est que tout ça... ?" Dit-elle avec une voix sèche, fixant une sorte de bâton dont un glaçon trônait au bout de ce dernier.

Lavio : "Ce sont les marchandises que je vends !" Fini-t-il par dire avec un air fier, c'est vrai qu'elles n'avaient pas toutes été simples à trouver.

Amalia : "Lavio... T'es au courant que ces lits étaient prévus pour les éventuelles personnes que l'ont recrutera... ? Puis même, quand Zelda sera revenue, cette tente ne sera plus la tienne." Dit-elle, un peu sèche toujours, mais préférant le prévenir à l'avance. "Tes... Marchandises ne me dérangent pas, mais il est hors de question que Link dorme par terre." Dit-elle en croisant les bras, tandis que les deux jeunes enfants avaient déjà choisi le lit de la commandante et de la Princesse.

Lavio : "Hm... Et bien, je pourrai vous débarrasser un lit..." Dit-il en faisant mine de réfléchir.

Amalia : "Bien." Dit-elle en retenant le bras de Link, ce dernier voulant se coucher par terre.

Lavio : "Mais pour cela, il faudra m'acheter quelque chose !" Dit-il avec un sourire tout en frottant ses mains l'une contre l'autre.

Amalia : "..." La commandante fit un long soupire et regarda quelques instants les prix affichés sous les armes. Mais peine perdue, la moins chère valait 1000 rubis. "Bon sang, pas étonnant que t'ai autant de marchandises quand je voix le prix..." Dit-elle en serrant les dents.

Lavio : "Oh, mais je peux faire une petite ristourne parce que vous m'héberger gratuitement !" Dit-il en se frottant à nouveau les mains. 

Amalia : "500." Dit-elle en croisant les bras.

Lavio : "Ah... Je ne peux pas aller si bas, désolé." Dit-il en haussant légèrement les épaules.

Amalia : "600." Dit-elle plus sèchement.

Lavio : "Non, non..." Fit-il avec un léger sourire.

Amalia : "650, et si t'acceptes pas, j'te mets dehors." Dit-elle en grognant.

Lavio : "Vendu !" Fit-il avec un sourire, sachant que le boomerang qu'Amalia venait de lui acheter lui avait coûter à peine 200 rubis. "Prenez-en grand soin !"

Amalia : "Ouais, ouais, je sais pas ce que j'vais faire avec ce truc..." Soupira-t-elle en fixant le boomerang, se demandant sincèrement ce qu'elle allait faire avec. 

Elle était comme ça, Amalia. Malgré son grade, c'était une acheteuse impulsive. Elle possédait nombre de choses dont elle n'aurait sans doute jamais la moindre utilité et pourtant, elle s'obstinait à tout garder.

Elle fixa un instant "l'arme" recourbée, avant de soupirer à nouveau. Elle lança ensuite un regard aux enfants sur son lit qui tendaient les bras vers elle, signe qu'ils voulaient qu'elle vienne. Elle sourit très légèrement avant de poser le boomerang sur la table à côté du lit.

Elle se retourna ensuite vers Link qui s'était entre temps changé et qu'elle n'avait pas remarqué. "T'es toujours aussi rapide pour te changer, hm..." Dit-elle avec un léger sourire avant de dépoussiérer légèrement le lit sur lequel se trouvait le boomerang. "Tu dors-là." Dit-elle avec un léger sourire. "Et la prochaine fois que tu veux te coucher par terre, j'te ferai mangé le sol avant. T'es pas un chien." Dit-elle en croisant les bras avec un sourire en coin. 

Le héros acquiesça légèrement avant de s'asseoir puis de se coucher dans son lit. Amalia fit un léger hochement de tête avant de décroiser les bras, et de rejoindre les deux petits sur son lit qui l'attendaient impatiemment, et elle ne savait pas pour quelle raison.

Amalia : "Et Lavio, tu la mets en veilleuse !" Dit-elle en s'énervant tandis que le marchant habillé en lapin chantonnait. Il se tut dès l'avertissement d'Amalia.

Elle s'assit sur son lit, s'étirant légèrement, avant de se relever en trombe, commençant à marmonner quelque chose. "Et mince, j'ai oublié mon armure..." Dit-elle en se maudissant d'avoir oublier cette chose si précieuse à ses yeux. Cependant, juste après avoir prononcé sa phrase, un hennissement se fit entendre. 

La jeune femme se mit à sourire avant de se rasseoir, sachant que son destrier s'était occupé de rassembler les morceaux de son armure. "Merci Diablo ~ " Dit-elle sur un ton joueur, tandis que le cheval répondit en grognant. "Moi aussi je t'aime." Dit-elle avec un sourire, avant de s'allonger à côté des enfants qui se couchèrent immédiatement contre elle. 

Un peu choquée, elle se mit à sourire en passant un bras autour de chaque. Ils étaient vraiment épuisés, les pauvres. Ils ne mirent pas longtemps à s'endormir, se sentant sans doute en sécurité. 

Amalia, quand à elle, n'y arrivait pas. Elle réfléchissait à beaucoup de chose. Beaucoup trop de choses.

Si elle dormait avec la Princesse, ce n'était pas un hasard. Un groupe d'assassins cherchait désespérément à la voir morte depuis plusieurs années maintenant. Les Yigas.

Ces assassins s'introduisaient dans la chambre de la Princesse la nuit, espérant lui tranchant la gorge. Cependant, ils n'avaient jamais l'occasion de l'approcher, leur gorge se faisant traverser de part en part par un couteau de lancer qu'Amalia gardait toujours sur elle. De ce fait, Zelda se sentait toujours en sécurité auprès d'elle et s'était habituée à sa présence.

Il en valait de même pour Amalia. Cette dernière, persécutée durant toute sa jeunesse, ne cessait de ressasser le passé. Et il arrivait souvent qu'elle se réveillait en pleine nuit en hurlant et en pleurs. C'est d'ailleurs à partir de ce moment que la Princesse lui a proposé de dormir avec elle.

Depuis, elles étaient inséparables. Amalia ayant toujours besoin d'être rassurée, Zelda, de se sentir en sécurité.

La commandante lança un regard aux enfants qui dormaient à poings fermés avant de soupirer légèrement, tout en souriant en coin. Ils étaient comme Zelda et avaient besoin de se sentir en sécurité, malgré qu'ils savaient très bien se battre.

Amalia les serra un peu contre elle, par habitude sans doute, avant de fermer les yeux. Demain sera une longue journée...

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un mauvais présage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum