Prologue : Un nouveau monde

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Amalia le Jeu 2 Mar - 1:40

Pendant qu’Amalia rassurait Fiora, Laslow avait posé une main sur son épaule, qui lui rendit le sourire sans vraiment qu’elle s’en rende compte. Et lorsque la jeune fille avait prit Epona dans ses bras, Amalia se releva pour poser sa main sur celle de Laslow, toujours en souriant, mais en évitant son regard.

Peu de temps après, Peri vint lui parler et lui dire à quel point elle était douée pour redonner le sourire aux gens, ce à quoi elle avait répliqué que Laslow lui avait bien appris. Cependant, le jeune homme lui dit qu’elle était naturellement douée, surtout avec les enfants… Peut-être qu’il n’aurait pas dû rajouter cette précision…

Selena : « VOYEZ-VOUS CA… Des enfants… Vraiment ? Laslow, je ne te savais pas comme ça. » Dit-elle avec un grand sourire. Comme par hasard, elle avait arrêté de se chamailler avec Serra PILE à ce moment-là…

Amalia rougit violemment tout en détournant les yeux et en manquant de s’étouffer, tandis que Laslow baissa la tête, rouge également.

Peri : « Oh oui ! Ce serait tellement génial ! Je pourrais être la marraine hein ? » Dit-elle avec un grand sourire plein d’espoir

Fiora : « AH NON HEIN, C’EST MOI LA MARRAINE ! » Hurla-t-elle, limite outrée.

Amalia se contenta de cacher son visage dans ses mains, avant de s’éloigner comme elle pouvait. Elle décida donc d’aller près de Lucina. Mauvaise idée, car la jeune femme avait tout entendu…

Lucina : « Alors, vous avez l’intention d’avoir des enfants ? » Dit-elle avec un sourire innocent

Amalia : « … Pitié, pas toi aussi… » Dit-elle avec un air limite horrifié, ce qui fit rire Selena, Peri, Fiora ET Lucina.

Selena : « Va falloir te rendre à l’évidence, ma vieille. On va jamais te lâcher. » Dit-elle avec un sourire mauvais. « Oh, et… J’ai hâte d’annoncer la nouvelle à Dame Camilla. Je suis sûre qu’elle saura te TEMOIGNER tout le bonheur qu’elle a pour toi… » Dit-elle de manière à l’achever.

Amalia se dirigea ensuite vers Leonhart, se cachant même derrière lui.

Amalia : « Sauve-moi… » Dit-elle d’une voix suppliante

Leonhart : « Comment allez-vous appeler le premier ? » Dit-il d’un air innocent

Amalia : « LEONHART !!! » Hurla-t-elle en rougissant

Leonhart : « Tu es tellement mignonne quand tu rougis, comment aurais-je pu passer à côté de ça… ? Et puis, Las' peut également profiter du spectacle» Dit-il avec un sourire en coin, tandis qu'Amalia lui fit une tape sur l'épaule

Amalia : « Oh… Tu veux jouer à ça, hm… J’en connais une autre que tu adorerais voir rougir… » Dit-elle avec un sale sourire à son tour

Leonhart : « … » D’un coup, il perdit son sourire et fit un air désolé à Amalia. « Ne fais pas ça… »

Amalia : « DAME SHAR—» Hurla-t-elle alors que Leonhart l’attrapa pour qu’elle se taise

Leonhart :
« Je m’excuse ! Je m’excuse, ne dis rien, par pitié ! » Dit-il, complètement gêné et rouge, tout en la lâchant pour qu’elle puisse répondre.

Amalia : « Trop taaaard… » Dit-elle avec un sourire innocent avant d’aller vers Diablo, qui serait sans doute le seul à ne l’ennuyer avec ça.

Leonhart se demandait un instant ce qu’elle voulait dire par « trop tard », avant de se retourner et de se rendre compte que Sharena était juste là.

Sharena : « Vous avez besoin de moi… ? » Dit-elle d’un air interrogatif, tout en souriant légèrement en voyant Leonhart dans cet état.

Leonhart, rouge de honte et complètement gêné, n’arrivait même pas à articuler un seul mot. Il essaya malgré tout, sans succès. Même la regarder dans les yeux, il n’arrivait plus.

Selena : « Et allez, v’là que lui aussi, il fait son Laslow bis… C’est pas bientôt fini ? Vous avez mit un aphrodisiaque dans ce que vous avez mangé ou bien… ? Et toi aussi, tu vas t’y mettre ? » Dit-elle en regardant Matthew, qui lui lança un air outré.

Matthew : « … Je ne pense pas, non… »

Selena : « C’est juste parce que t’as pas de copine, avoue. » Dit-elle, enfonçant bien le couteau

Matthew : « Surtout parce que je n’en ai pas besoin. C’est encombrant pour ce que je… Fais. » Dit-il d’un air neutre

Selena lança un instant un regard à Serra avant de regarder Matthew.

Selena : « Encombrant ? Tu te fiches de moi ? Y aura jamais pire qu’elle. »

Matthew : « Je sais, je sais… Mais elle… Elle est pire qu’une sangsue… » Soupira-t-il à nouveau, tandis que Serra lui hurlait à nouveau dessus pour ce qu’il avait osé dire.

Puis Odin lui proposa même de lui effacer la mémoire concernant Serra, ce à quoi le voleur répliqua

Matthew :
« Eh bien, j’accepterai volontiers, si elle n’était pas encore à quelques mètres de moi. Aussitôt je l’oublierai, aussitôt je me souviendrai d’elle… Et croyez-moi, je refuse de me souvenir de ma première rencontre avec Serra. »

Serra : « Ai-je bien entendu ? M’avez-vous appelez par mon nom ? » Dit-elle avec un semblant d’espoir dans les yeux « Vous n’êtes pas totalement un cas désespéré, en fin de compte, Matthew… » Dit-elle avec un sourire en coin

Matthew : « Je hais ma vie… » Souffla-t-il à nouveau, même Odin semblait compatir à son sort

Tandis qu’Amalia était retournée près de Diablo, pensant avoir la paix, elle s’aperçut que même l’équidé la dévisagea de manière insistante, avant de lancer un regard à Laslow, puis à elle à nouveau.

Amalia : « TU VAS PAS T’Y METTRE NON PLUS ?! » Hurla-t-elle à nouveau, complètement désespérée

Et tandis que le groupe de Lucina essayait tant bien que mal d’aider la jeune Morgan, les autres étaient « distraits » par d’autres « problèmes ».

Cependant, tout le monde revint vers la jeune amnésique une fois qu’elle mentionna son père, dont elle se rappelait parfaitement. Mais c’était malheureusement la seule chose dont elle se rappelait…

Ensuite, après quelques explications, chacun voulait y mettre du sien pour les aider. Après tout, c’était leur but : pouvoir sauver les autres mondes en plus de celui dans lequel ils se trouvaient.

Cependant, le monde de Lucina semblait… Différent. Il était menacé par un danger bien plus grand que celui du monde de Sharena. Lucina et son groupe devait donc retourner dans leur monde le plus vite possible. Au grand désarroi d’Amalia, qui pensait vraiment se faire une nouvelle amie… Au grand désarroi de Laslow aussi, qui était si heureux de revoir sa sœur, mais qui ne pouvait même pas en profiter.

Lucina leur lança d’ailleurs un air triste, avant de voir qu’il y avait un anneau par terre. Naturellement, elle demanda si ce n’était pas son frère qui l’avait perdu, mais la façon qu’elle l’appelait était unique. « P’tit cœur ».

Amalia tiqua rien qu’au surnom avant de lancer un regard à Laslow qui avait autant rougi qu’Iñigo. Elle sourit très légèrement, elle qui pensait que sa façon de l’appeler était unique…

Ensuite, Riwanon décida de jouer un air en honneur à « Naga ». Amalia pencha légèrement la tête sur le côté, se demandant (comme la plupart des personnes présentes) qui était Naga. Mais elle n’interrompit pas le barde, écoutant simplement la musique qu’il jouait.

Peu de temps après, Lucina avait annoncée à son groupe qu’ils allaient repartir. Elle lança un regard désolé à Amalia, comme à Laslow, sachant pertinemment qu’elle n’aurait pas le plaisir de mieux connaître la jeune femme et de rester avec son frère, qui devait surement avoir beaucoup de chose à lui dire. Mais elle leur sourit ensuite.

Lucina : « Je n’ai peut-être pas la chance de rester avec vous. Mais si mon futur frère existe, cela veut également dire qu’il y a un futur moi. Et j’espère de tout cœur que vous la rencontrerez. »

Amalia, suite à ses paroles, s’approcha de Lucina pour la prendre dans ses bras, touchée par ses paroles.

Amalia : « Je m’attache beaucoup trop facilement… » Dit-elle comme si c’était un défaut, tandis que Lucina souriait légèrement en lui tapotant gentiment le dos

Lucina : « Et c’est une bonne chose. » Dit-elle avec un sourire touché

Sharena attendit un instant que les deux jeunes femmes se disent « au revoir » pour finalement décider que leurs deux groupes ne se sépareraient pas tout de suite. Elle voulait les aider. Tout comme eux l’aurait été si la situation avait été inversée. Et… Elle dit quelque chose qui fit à nouveau tiquer Amalia.

Sharena : « Vous êtes la Princesse Lucina d’Ylisse ! »

Amalia se stoppa, fixant un instant Lucina qui la regarda avant de baisser la tête en soupirant. Sa couverture n’était plus désormais…

Amalia : « PRINCESSE ?! » Hurla-t-elle. « J-J-J’AI… J’AI ENLACEE UNE PRINCESSE… PAR MARZIA, VEUILLEZ ME PARDONNER MON IMPOLITESSE ! » Dit-elle en s’agenouillant même, son regard était empli d'effroi, comme si elle avait peur d'avoir commis la pire erreur qui soit

Selena : « Amalia, calme, c’est pas une déesse non plus… Puis t’as déjà enlacé Dame Camilla, t’en faisais pas tout un foin… » Soupira-t-elle, un peu agacée que la couverture de Lucina soit grillée…

Amalia : « Rectification. C’est ELLE qui m’enlaçait… » Dit-elle d’un sourire nerveux

Leonhart : « Attendez deux minutes… Si Luci—DAME Lucina est une princesse… Et qu’Iñigo est son frère… Ca veut dire… » Dit-il d'un air sceptique

Amalia : « … … … » Elle lança un regard à Laslow, limite un regard d’effroi. « T-Tu… V-Vous… » Elle ne savait même quoi dire, complètement perdue et on pourrait même dire qu’elle était effrayée.

Leonhart : « Bon, Las’… Que tu me caches ton passé, passe encore. Que t’ai une sœur, ok, je peux encore comprendre… Mais sérieux Las’, ça… ? » Dit-il avec un regard d’incompréhension à son tour. « Odin est Prince aussi pendant qu’on y est… ? »

Selena : « Eh ben… » Dit-elle en regardant ailleurs

Leonhart : « SERIEUSEMENT ?! » Hurla-t-il à son tour, lui aussi, désemparé

Peri : « Je comprends plus riiiiiien… » Dit-elle en pleurnichant

Fiora : « Bah, si j’ai bien compris, Laslow est un prince parce que sa sœur est une princesse, alors si Amalia est avec Laslow, c’est une princesse aussi ? » Essaya-t-elle d’expliquer à Peri, en s’emmêlant les pinceaux également.

Amalia resta silencieuse un instant, ne sachant plus quoi dire, avant de finalement, décider de s’en aller, la peur étant parfaitement visible dans son regard.

Leonhart : « Et voilà, je savais que ça finirait comme ça… » Soupira-t-il, avant de regarder Laslow. « Ecoute, mon soi-disant ami. Elle a fait des efforts CONSIDERABLES pour toi, elle a jamais rien demandé en retour et toi, tu ne trouves VRAIMENT rien de mieux à faire que de lui cacher TOUT ça ?! Tu n’as pas du sang de dragon des fois aussi tant qu’on y est ? Non ? Un hybride Kitsune alors ?! » Dit-il, complètement hors de lui

Fiora : « Leonhart, s’il te plaît… » Dit-elle, suppliante et avec les larmes aux yeux, détestant vraiment quand il y avait des disputes

Selena : « Eh, je sais qu’on vous à cacher plein de trucs, mais c’est pas sa faute, ok ? Alors t'arrête de t’énerver sur lui ! » Dit-elle en prenant sa défense

Leonhart : « Et toi ? Tu n’es pas supposée être l’amie d’Amalia ? Alors pourquoi tu n’essayes même pas de l’aider à aller mieux ? Tu as des choses à te reprocher aussi ?! »

Selena : « … » Elle baissa la tête, serrant le poing. Elle détestait montrer cette facette d’elle, ça l’énervait et en même temps, elle avait envie de pleurer. Oui, elle s’en voulait de lui avoir caché tout ça. Mais elle n’osait même pas aller s’excuser. Pas qu’elle avait peur ou qu’elle était trop fière, non… Mais elle aussi, elle avait menti à Amalia… Et elle était sans doute la dernière personne qu’Amalia voudrait voir en ce moment…

Leonhart : « ... Laissez tomber. » Dit-il dans un grognement agacé avant de se retourner pour vouloir rejoindre Amalia, mais Laslow le retint.

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Riwanon le Ven 3 Mar - 5:19


Soudain Alors que les séparation se terminer sur une note triste mais emplie d'espoir, la révélation involontairement tournât cette soirée lourde en révélation à son paroxysme. Amalia choquer venais d'apprendre qu'elle avais fraternisé avec une Princesse, se qui était totalement inconcevable pour elle. Ne sachant plus parler, elle paniquer en essayant d'articuler une phrase concrète, alors que Selena qui était au courant de tout essayait de la calmer avec sa tacts habituelle, tout en évoquant la Princesse Camilla comme exemple étant toute deux vassaux de cette princesse câline. Amalia Rectifiât nerveusement les dire de son Amie cachottière mais cela ne suffit a la calmer.

Et alors que Lucina était légèrement frustré que sa couverture sois dévoiler de la sorte, non seulement Amalia ne se calmer pas, mais Leonhart, amis de toujours de Laslow S'enragea en entendant la nouvelle. Pour lui cela était réellement de trop, le jeune homme ne répondit plus de rien et Amalia qui compris par le bier de son ami que Laslow était en réalité un prince déconnecta mentalement et partir une pas devant l'autre inconsciemment en s’enfonçant dans la foret.

La zizanie commença a s’installer au sain du groupe, alors que la petite Fiora essaye de calmer le jeu en essayent d'expliquer en vains se mit a pleuré a son tour n'aiment pas que les personne qu'elle aimer s'énerve ainsi.

Laslow Décidat de partir Rejoindre Amalia en empêchant Leonhart de le faire, après tout cela était partiellement de sa faute et c'était a lui de s'expliquer une bonne fois pour toute.

Laslow : " Amalia attend je t'en pris !"   dit-il en se mettant face à elle les main sur ses épaule pendant que la demoiselle avec un visage effrayé. "Amalia, ma douce fleure, regarde moi dans les yeux s'il te plait..." Dit-il avec un regard inquiet mais il respirât un bon coup et fit un magnifique sourire à la demoiselle " Regarde moi ma princesse, je suis toujours le même que tu as connus, tu là dit toi même tout à l'heure si j'ai des chose à cacher c'est pour de bonne raison. Et effectivement c'était pour une bonne raison que je n'ai rien révéler de mon passer mais cela ne veux pas dire que je n'ai pas était sincère avec toi, je ne devais pas mettre en avant mon rang... Et surtout qu'en apprenant à te connaitre j'ai compris que tu avais peur de ceux comme moi. Alors maintenant je te demande de me regarder comme tu ma toujours regarder, je ne suis pas différent d'avant, tu es la princesse..." Dit-il avec les yeux scintillant avec une telle profondeur, et sincérité, il voulait rassuré Amalia, mais sur la fin eu du mal a finir sa phrase devenant rouge quelque peu intimidé. Mais il ce reprit continuant a sourire frottant rapidement son nez d'un mouvement de main puis il s'agenouilliste. "  Amalia, Tu est ma princesse, celle que j'aime... Je n'ai jamais osé te le dire mais tu es celle que j'ai toujours aimé depuis la fois ou nos regard se sont croisés ! J'ai succombé à ton charme en me noyant dans cette couleur écarlate... Aucune autre femme n'arrive a ta cheville tu est celle que j'aime et que j'aimerai toujours..." Dit-il en rougissant énormément avec un sourire gêner, mais il reprit  " laisse moi être ton chevalier servant, Ne vois pas seulement mon rang mais vois la personne que j'ai toujours était avec toi ..." Il prit la main de la jeune effrayer en faisant un tendre baiser sur celle-ci puis il reprit  en ce relevant" Amalia, Accepte donc en gage de ma bonne fois et de mon honnêteté..." Commença le présumé prince en retirant le collier qui était autour de son cou." cette anneau que je te confie ..." Finit-il en remettant doucement derrière elle en lui mettant cette l'anneau qui fait d'office de collier autour du coup de la gracieuse demoiselle.  

Pendant ce temps là, avec tout ses événements Sharena qui était l'origine de tout cette enchaînement de scène sentit l’immense malaise qu'elle avait causé, pris soudain de remord en vu des événement de la situation elle regardait petite a petite tout le monde s'emporté, Impuissante perdant petit à petit le grand groupe qu'elle avait former, la Princesse regardât le lancier s'énerver. Et alors que Laslow était parti retourner voir Amalia, la chef de groupe jettat un regard déterminer à la princesse Lucina voulant dit qu'attend un instant ici puis elle couru vers Leonhart.

Sharena : Leonhart maintenant cela suffit. Regarder autour de vous ! Ne voyez vous pas que cela peine tout le monde ? Je comprend votre réaction, mais je vous pris de bien vouloir vous calmer, et d'attendre que cela sois explique... S'il vous plait Leonhart..." Dit-elle en tenant la main du jeune homme affin qu'il l'écoute. Après tout cela était de sa faute ou du moins elle le pensé et cela pouvait ce lire dans ses yeux.

Et alors qu'elle finissais avec Leonhart, Lucina reprit voulant savoir comment Sharena connaissait son secret.

Lucina : " Princesse Sharena, Expliquez-moi, comment connaissais vous l’existence de Fachion et encore plus comment connaissais vous notre existence ?" Demandat-elle profitant que celle-ci avais calmer le jeu pour pouvoir avoir une réponse qui pourrais aussi expliquer beaucoup de chose tout ses événement.

Sharena : " Oh... Euh, Est bien Cela est de ma faute j'aurai du m'expliquer un peu plus sur le fonctionnement de notre monde. Comme expliquer plus tot, Arsk à la possibilité d'ouvrir les portails et Embla de les refermer, étant les gardiens des autres Monde, Nous avons la possibilité de connaitre toutes ses légendes " Dit elle en lachant soudainement la main de Leonhart timidement avant de reprendre ses explication.

Riwanon : " Toutes les légendes d'un monde ? " Demandât le dit messager barde princier.

Sharena : " Oui, nous avons de multiple archive sur chaque monde contenant les histoire de chacun d'entre eux, étant donner les portails on la possibilité de nous faire voyager dans chaque mon mais aussi dans plusieurs époque de ce monde. Cela permet de savoir à quel moment nous intervenons"  reprit-elle  sérieusement.

Riwanon : " Je vois, ce monde est donc une zone intemporelle, de ce fais les histoire qui ne se sont pas encore passer a notre époque sont quand meme archiver ici, et il est donc possible par exemple pour nous d'aller au temps de notre ancêtre le roi M... AIE !" Dit-il sérieusement avant de se faire sauvagement attaquer par Severa

Severa :
" Sa suffit on a compris que tu aimer jouer les intello ! Idiot ! " Dit-elle un peu furieuse.

Lucina :
" Mais j'imagine que vous n'avez pas le droit d'intervenir dans l'histoire d'une monde." Demandat-elle

Sharena : "Euh... Effectivement, en théorie nous ne devons pas intervenir. Mais depuis qu'Embla est passer outre cette règle et réussi a ouvrir eux même leurs portails, nous avons du demander de l'aide au autre monde. Et si un portail a été ouvert dans votre monde cela veux dire que nous devons intervenir car Embla s'immisce déja." Dit-elle la main que la poitrine la tete baisser et le visage triste.

Inigo : " Et donc vous savez tout de nous meme notre secret ? " Demandat-il as son tour.

Sharena : "Pratiquement tout... Nous avons le principal des légendes mais pour évité d'éventuelle fuite les fin ne sont pas écrite ou du moins elle le sont mais de façon vague. " Finit-elle.

Pendant toutes ses explications, l'homme qui murmurait à l'oreille du pegase noir l'avait retenu plus tot, en le caressant et en disant que c'était à Laslow de régler ce problèmes, aussi il expliquât tout l'histoire au sujet de son lui de passer et d'un fameux voyage dans le temps. Le pégase ne compris pas tout mais il savait que cela était important pour Odin alors il le réconforté et fit signe qu'il serait de son coté si les chose se gâterai. C'est alors que Lucina ce rapprochât a son tour de lui pour le caresser histoire de se réconforter elle même et de réconforté la bête au sujet de sa maîtresse.


Matthew : " Mais je me demande, Pourquoi cacher le fais que vous être de sang royal ? " demandât Matthew ne comprenant pas cette partie la du tableau.

le groupe pris un moment de silence, se regardant les un après les autre sachant qui aller trahir leur secret a l'exception de Morgan qui ne comprenais pas plus que les autre. Mais c'est alors que le plus vieux pris la parole.

Riwanon : " Nous ne pouvons pas trop en dire et une fois dans la confiance vous serez tenu au secret... Mais pour faire simple nous ne somme pas de cette époque nous non plus. Nous venons d'un future chaotique et si notre réelle identité est découverte avant notre réelle naissance, nous nous supprimerons de notre propre ligne tempor...Aie Severa cette fois ça suffit la rouquine tu vas goutté d'Ãstrëllis !" Dit-il encore une fois avant de sortir une rapière suite aux interruption causait par les coup de Severa qui répliqua dans un duel à l'épée. Se qui amusa légèrement sa version future.

Fiora : " Quoi ? ! mais Severa, Laslow et Odin sont les version future des version future de eux même ? "demandât-elle même si elle ne compris pas vraiment se qu'elle venais elle-même de dire.

Peri  : "J'comprend Rien, AMA' JE VEUX DORMIR !" Criat-elle en pleurant de nouveau et comme les deux seule qui pouvais la consoler était déja occupé tout le monde était un peu géner.


Serra : " Allons, Il ne faut pas vous mettre dans des états pareille, cela sont des gaminerie." dit elle d'un aire supérieur.


Peri : " LA Ferme, J'AIME PAS TA VOIR, JE VEUX JUSTE AMALIA MOi !" Continuat-elle en pleurant mais Fiora avais trouvé une solution passager.


Fiora : " Peri moi aussi je comprend rien, mais Ama' est occupé... si tu veux je te partage mes bonbon... tu veux bien ?" dit-elle d'une aire tout triste est en faisant les yeux doux à Peri pour l’amadouer.

Peri : " Tu partagerai tes bonbon avec moi Fiora ? " Demandat-elle arrêtant ses larme de crocodile en faisant un visage doux comme un agneau tapant doucement des mains comme-ci on venais de lui proposé la solution a tout ses problèmes. C'est alors que Fiora partagea ses bonbon avec Peri Severa (qui s'ajouta discrètement dans le lot) et Morgan qui était a coté apprenant l'histoire petite a petit en écouté les explication.

Serra : "Matthew VOUS AVEZ ENTENDU COMMENT ELLE MA PARLER ?! " Criat-elle envers son souffre douleur.

Matthew : "Et elle avais bien raison..." dit-il discrètement avant de reprendre comme si de rien n'était en réalisant se qui venais de se dire étant septique " Comment ça, Vous voulais dire que a l'heure actuelle Vous n'existez pas encore ? " Demandat-il choquer mais toute fois septique ayant du mal a gober une histoire pareille.


Selena :" T'est long à la détente toi ! Oui, C'est pour cela qu'on ne pouvais rien dire..." Dit-elle en guise de réponse avant de reprendre en direction de L'énervé. " Alors Espèce d'Idiot de Copie de Laslow, maintenant j'espere que tu es calmer !" Reprit-elle espérant profondément qu'il ne leurs en voudra pas.


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Amalia le Ven 3 Mar - 19:27

Alors qu’Amalia était partie en direction de la forêt, espérant se changer les idées et éviter ainsi les disputes comme les sangs royaux, elle entendit Laslow qui lui demandait de l’attendre. Elle hésita entre pressé le pas ou s’arrêter. Elle décida de prendre la deuxième option. Elle ne pouvait pas fuir sous prétexte qu’il était de sang royal. C’était son ami… Enfin, c’est ce qu’elle essayait de se faire croire. Elle soupira légèrement quand elle le vit, quelques secondes après, en face d’elle, les deux mains sur ses épaules. Il voulait s’expliquer. Il voulait qu’elle sache qu’elle pouvait lui faire confiance, même si il lui cachait des choses. Il voulait qu’elle sache à quel point il tenait à elle.

Pendant son discours, Amalia baissa les yeux un instant, surtout quand il précisa qu’il ne pouvait pas tout lui dire. Il hésita un instant avant de poser sa main sur sa joue, relevant délicatement sa tête pour l’obliger à le regarder. Et il souriait à ce moment-là. Comme si il avait autre chose à lui dire.

Un peu gêné, il baissa à son tour un instant la tête. Il était un peu rouge suite à ce qu’il allait dire maintenant. Amalia le regarda un instant, avant d’essayer d’attirer son attention avec un geste, pour lui montrer qu’elle souriait, et que donc, il pouvait dire ce qu’il avait à dire sans avoir peur des conséquences. Elle s’attendait déjà à ce qui suivait, mais elle voulait l’entendre d’elle-même, et non plus de Selena, Peri ou Fiora.

Laslow : « Amalia, tu es ma princesse… Celle que j’aime et que j’ai toujours aimée depuis que j’ai posé mon regard sur toi… »

Il voulait continuer, mais Amalia ne lui laissa pas le temps, se jetant dans ses bras sans même prévenir, comme si elle avait toujours attendu cette phrase. Comme si elle avait toujours attendu ces trois mots.

Amalia : « Je comprends mieux d’où me vient le surnom de princesse maintenant… » Dit-elle en soupirant très légèrement d’aise. « Moi aussi, je t’ai toujours aimé… » Dit-elle d’une voix un peu brisée, comme si elle avait eut peur de le perdre. « Et… Ton rang ne change rien à mes sentiments pour toi… Je suis… Vraiment désolée d’avoir réagi comme ça… » Dit-elle en baissant la tête, honteuse, mais de nouveau, Laslow posa une main sur sa joue pour qu’elle le regarde. Cette fois, Amalia prit sa main dans la sienne, avec un léger sourire tendre, le remerciant de la pardonner et de l’accepter, malgré sa phobie des sangs bleus.

Ensuite, avec un sourire, il s’agenouilla devant elle et lui prit une main, tout en lui demandant si elle accepterait un cadeau prouvant sa sincérité. Amalia allait répliquer qu’elle n’en avait pas besoin, qu’elle le croyait et qu’elle avait confiance en lui, mais dès qu’il prit son collier, elle savait qu’elle ne pouvait plus refuser. Il allait lui offrir ce à quoi il tenait le plus. Le collier était constitué de l’anneau de sa défunte mère, à qui il tenait plus que tout au monde…

Amalia : « Laslow… » Elle savait que c’était son bien le plus précieux. Sincèrement touchée, elle ne pouvait désormais plus refuser et le laissa lui mettre autour du coup. « Tu es vraiment sûr… ? » Dit-elle, ne voulant pas qu’il le regrette plus tard, mais ce dernier lui répondit d’un autre sourire, lui faisant bien comprendre que cet anneau était sien désormais. Elle le regarda un instant, ne se rendant même pas compte qu’elle souriait, avant de relever la tête vers Laslow. Et elle s’approcha doucement de lui avant de l’embrasser sur la joue.

Amalia : « Je t’aime. » Dit-elle à nouveau avec un sourire, avant de retourner vers les autres, espérant que la tension serait descendue entre temps.

Pendant ce temps, avec l’autre groupe, Sharena essayait de calmer Leonhart qui n’en pouvait plus des secrets qu’on lui cachait.

Il allait partir se calmer ailleurs, lorsque Sharena lui attrapa la main et lui demanda, avec un regard suppliant, de se calmer.

Il voyait dans son regard qu’elle s’en voulait terriblement et qu’elle aurait préféré ne jamais dire ce qu’elle avait dit. Mais malheureusement, elle ne pouvait pas revenir en arrière pour éviter ça, alors, elle assumait son choix, même si ça lui faisait mal de voir Leonhart dans cet état…

Leonhart se calma peu à peu en la voyant ainsi. Il ne supportait pas voir ses magnifiques yeux embués de larmes. Et, lorsque l’une de celles-ci coula sur la joue de la jeune princesse, Leonhart l’essuya avec une main, s’en voulant à son tour de l’avoir mise dans cet état.

Leonhart :
« Milady… Comment pourrez-vous pardonner l’idiot que je suis d’avoir osé vous mettre dans un tel état… ? » Dit-il, essayant de sourire mais n’y arrivant pas.

Selena : « Ah ça, pour être un idiot… » Rajouta-t-elle par-dessus. « Si Laslow est le roi des idiots, toi, t’es son vassal. » Dit-elle avec un sourire en coin.

Leonhart n’écouta pas vraiment la remarque de Selena, trop concentrée sur celle qu’il avait osé faire pleurer.

Leonhart : « S’il vous plaît, Milady… Un seul de vos sourires pourrait rivaliser avec toutes les étoiles présentes dans le ciel en ce moment… » Dit-il en souriant légèrement cette fois

Selena : « PITIIIIIE !!! » Dit-elle avec un air de dégoût, avant que Fiora lui dise de se taire, voulant écouter ce qu’il disait, tandis que Peri mangeait ses bonbons tout en regardant.

Sur ces paroles, Sharena le regarda un instant, avant de sourire à son tour.

Leonhart : « Je suis vraiment désolé… Je me suis emporté et… » Dit-il en baissant la tête avant de se retourner vers Odin et Selena. « Je n’aurais jamais dû vous parler comme je l’ai fait… Vous avez vos secrets et je n’ai pas à m’immiscer dans vos histoires… Je suis… Désolé… » Dit-il en baissant la tête alors que Selena se rapprochait de lui.

Selena : « Bon, la déprime, ça va bien cinq secondes, hein, t’as beau t’excusé, t’es toujours un sombre crétin. » Dit-elle en lui faisant une tape sur l’épaule. « Et me cause plus jamais comme tu l’as fait, sinon, j’me demande comment tu feras pour sourire sans tes dents. » Dit-elle avec un sourire, rassurée de voir qu’il allait mieux.

Leonhart : « Héhé… » Se contenta-t-il de ricaner, tandis qu’il voyait Sharena rire juste à côté de lui, ce qui le fit sourire de plus belle, avant de regarder Selena et de lui lancer un regard qui semblait dire : « Merci infiniment. »

Selena : « Ouais, ouais, t’y habitue pas, t’es toujours le pire des crétins que je connaisse. Après Laslow. » Dit-elle en regardant ailleurs en rougissant légèrement, n’aillant pas l’habitude qu’on la remercie.

Et tandis que Sharena s’expliquait avec Lucina sur le pourquoi elle connaissait sa véritable identité, Amalia revint, suivie de Laslow.

Les remarques ne tardèrent pas à suivre le retour de ces deux-là.

Selena : « Au vu de ce GRAND sourire niais que t’aborde, j’en juge que tu vas mieux ? » Dit-elle avec un regard blasé, même si elle était heureuse pour elle.

Amalia : « H-Hm… Oui… Désolée de m’être comportée de la sorte… » Dit-elle en se grattant l’arrière de la tête, tandis que Diablo la rejoint, heureux de la revoir, après avoir été câliné ET par Odin qui lui avait tout expliqué au passage, ET par Lucina qui semblait s’être vraiment attachée à lui.

Selena : « Je vais finir par croire que c’est la journée mondiale des excuses aujourd’hui… » Soupira-t-elle, un peu agacée de n’entendre que ça depuis toute à l’heure, mais au final, elle était heureuse autant pour Amalia que pour Leonhart. Et puis elle lança un regard à Laslow, suivi d’un sourire plus que signifiant ce qu’elle pensait. « Eh, l’idiot. T’as du rouge là… » Dit-elle en montrant sa joue, ce qui fit rougir ce dernier, tandis que Selena riait, fière de pouvoir encore et toujours le couler. Et elle n'était pas prête de le lâcher, surtout qu'elle avait bien remarquer le collier autour du coup d'Amalia...

Et tandis qu’Amalia allait répliquer sur le fait que Laslow n’était PAS idiot, Peri lui sauta dans les bras, lui faisant bien savoir de ne plus jamais lui faire ça.

Peri : « PLUS JAMAIS TU FAIS CA, AMA’, J’ETAIS PERDUE SANS TOOOOOI ! » Dit-elle, pleurant encore et toujours de manière à ce que son maquillage coule également

Amalia : « Ca va aller, Peri, je suis là, je ne pars plus… » Dit-elle d’un ton rassurant, tapotant doucement le dos de son amie, qui semblait déjà aller bien mieux depuis qu’elle était dans ses bras.

Fiora : « Et encore, j’ai empêché un massacre en lui donnant des bonbons ! » Dit-elle, de manière à ce qu’Amalia sache bien qu’elle devait la remercier.

Amalia : « Et bien, merci Fiora. » Dit-elle avec un sourire en coin, ce qui fit sautiller de joie la jeune fille qui n’attendait que ça.

Lucina : « Pardonnez-moi, mais… Notre temps est compté pour sauver notre monde… » Dit-elle avec un sourire désolé, elle-même aimerait vraiment rester avec Amalia et les autres, mais elle ne pouvait pas.

Sharena : « Oui, nous sommes désolés… Nous vous suivons. » Dit Sharena en espérant que plus rien ne viendrait gâcher le temps précieux des visiteurs du futur. Elle lança tout de même un regard à Leonhart, voulant voir s’il allait mieux, pour toute réponse, ce dernier fit un magnifique sourire en sa direction qui lui fit tourner la tête à nouveau pour qu’elle regarde devant elle, avec un léger rougissement. Oui, il allait mieux, c’était certain…

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Riwanon le Dim 5 Mar - 2:40


Quand Amalia lui adressa de nouveau la parole, Le jeune Charmeur qui avait tout appris à Leonhart sentit que la demoiselle retrouver peu a peu le sourire. Et alors qu'il lui avait enfin révéler son secret de plus important. Celle-ci le regardât un instant, ne se rendant même pas compte qu’elle souriait, avant de relever la tête vers le beau prince. Et elle s’approcha doucement de lui avant de l’embrasser sur la joue. Sur le coup, Laslow ne s'y attendait absolument pas, tellement que le jeune homme  sentit comme un coup de chaleur surtout que malgré les multiples jeune femme qu'il à pu charmé, jamais il n'arriva à ce moment. Surtout que depuis sa rencontre avec Amalia, il n'avait jamais pris réelle plaisir a être avec d'autre femme, et surtout il n'u jamais de chance avec puisque sois cela se finissais en claque ou insulte, sois elle refusé simplement de façon farouche. En fin de compte les seule femme qui avais eu la chance de l'embrasser ainsi était sa mère, sa chère sœur et sa cousine Morgan. N'en revenant toujours pas il restât figer le visage aussi rouge que les yeux éclatant de la demoiselle pendant que celle-ci reprit la parole.


Amalia : " Je t’aime. " Dit-elle à nouveau avec un sourire, se qui fit réagir Laslow qui était des plus heureux homme.

Le jeune homme fit un sourire et lui prit la main enlaçant ses doigts aux siens délicatement avant de retourner vers les autres, qui pendant ce temps, avez calmer les esprits avec des scènes tout aussi touchante interprété par Sharena et Leonhart bien qu'avec moins d’intensité et des explication des plus difficile a accepté et aussi des plus troublante donner par le Prince barde qui demandât au passage de garder sous silence cette histoire. Et alors qu'Amalia et Laslow reprirent place parmi le groupe, la demoiselle fut accueillis comme un aire de déjà vu, alors que la malheureuse n'u tout les détaille de cette discutions. un Enlacement des plus étouffant ainsi de des remarque sarcastique qui ne manquer pas de piquant, tout cela ressemblait au retrouvaille faite un peu plus tôt, à la différence notable que la demoiselle avais un grand sourire niais et un aire satisfaire dans un visage légèrement rougissant. Sans comté que Laslow a coté était des plus gêner et se mit a rire nerveusement en rougissant ne contredisant pas les piques lancé contre lui.

Amalia s’excusât comme son amis l'avais fait plus tôt avant son arrivé, celle-ci était gêner la main l'autre main derrière la tète. Puis Diablo arrivât à elle après de multiple caresse. Mais après une bref interlude et quelque échange de parole, Lucina reprit la parole car pour eux le temps manquer, et ils devaient reprendre la route avec ou sans eux.


Lucina : "Pardonnez-moi, mais… Notre temps est compté pour sauver notre monde… " Dit-elle avec un sourire désolé, elle-même aimerait vraiment rester avec Amalia et les autres a discuté ainsi, mais elle ne pouvait pas. Mais Sharena reprit.

Sharena : "Oui, nous sommes désolés… Nous vous suivons. "Dit-elle en espérant que plus rien ne viendrait gâcher le temps précieux des visiteurs d'un autre temps. Elle lança tout de même un regard à Leonhart, voulant voir s’il allait mieux, mais alors que le groupe avais reprit la marche, le lancier qui était un peu plus loin répondait avec de magnifique sourire en direction de la princesse qui dans un sentiment d'intimidation tournât rapidement la tète pour regarder face à elle d'un aire rougissant et gêner. Oui, il allait mieux, c’était certain…

C'est ainsi qu'ils reprirent là routes en direction du portail du monde de la princesse Lucina. Mais soudain, Sharena réalisât.

Sharena : " Ah ! J'ai faillis ! Quelle sotte ! "Dit-elle soudain en s’arrentant. de ce fait tout le monde s'arrêtât et Lucina ce tourna vers elle. " Nous avons oublier le campement ! " Dit elle en se précipitant en direction de celui-ci, elle fut suivi immédiatement par Leonhart puis Matthew qui essayer d'évité ne serrais-ce qu'un instant le moulin à parole agaçant qui les accompagner. 

Pendant ce temps Peri et Fiora qui était sur leur cheval respectif regarder le jeune couple franchement officialisé en se mettant a rire entre elles se qu'il agacer Selena qui de ce fais était un peu dans son coin, fort heureusement Odin était a coté d'elle pour lui porté compagnie. Tandis que Diablo qui n'avait pas sa maîtresse sur son dos en profita pour se rapprocher sa nouvelle amis et de son future vielle ami affin d'en profité diaboliquement. Bien que Lucina était étonner de voir la princesse d'Askr courir ainsi sans réelle explication, elle compris qu'elle devrait attendre quelque instant encore et fit un sourire encore une fois lorsqu'elle vit le pegase noir-d'encre encombré sa vision volontairement. Celle-ci ne put s’empêcher de le caresser, et le bretteur qui était a coté en profitant timidement à son tour.

Riwanon : " Hé bien, il semblerai que cela signifie que nous devons attendre encore une peu, Après tout une heure de plus ou de moins ne changera pas notre histoire pour l'instant. " Dit-il amusé.

C'est alors que Severa qui était jalouse de ses amis s'isolat un peu du groupe croisant ainsi les bras. C'est alors que le grand jeune homme aux cheveux en bataille se rapprochât de la demoiselle en rangeant son H'arcpe sur lui comme un arc classique. Le jeune homme aller discrètement mettre sa main sur l'épaule de la demoiselle histoire de vouloir lui porté compagnie, mais celle-ci qui n'avait pas fait attention qu'il était arrivé derrière elle, se retournât violemment le fouettant ainsi avec ses cheveux rouge, et lui marchât sur le pied. sous le regard légèrement triste mais subtilement cacher de son Homologue futuriste car elle même était observer par Odin qui avais un petit sourire satisfait en la regardant ainsi.

Severa : " Ha bah sa t'apprendra tiens ! Crétin pourquoi tu te met comme ça derriere moi !" Dit elle farouchement  sachant sa détresse par de la colère envers l'archer qui prit un aire complètement abattu. " J'espere que ta pas abimer mes cheveux sinon tu me repayera les soin ! Rrrrrrrraaaaaahhhhhh " Finit-elle furax en partant ainsi à l’opposé de sa position se rapprochant ainsi de Lucina, Owain et Morgan leurs faisant ainsi dos.

De ce fait, Riwanon se mit a rire nerveusement en faisant passer cela pour de l’amusement, il fit un beau sourire en disant.

Riwanon : " Pardonne-moi Severa, je voulais juste retiré une feuille dans tes cheveux, hahaha, mais il semblerait qu'elle sois parti quand ils sont rentré en collision avec avec Moi, Mais désolé j'aurai du me manifesté ma chère." dit-il souriant mais quelque peu géner. Puis il se rapprochat de son cousin Inigo pour lui parler, mais celui-ci semblait préoccupé en regardant sa version future si heureuse, il se senti ainsi rêveur ne faisant pas attention à Riwanon.

Pendant ce temps,  la petite blonde au manteau sombre bien plus large qu'elle tenant son livre de stratégie avec les manche plus grande que ses bras. s'approchat doucement de son frere oublier voulant caresses aussi la boule de poile qui se dresser devant elle de façon fier. Le pegase d'habitude difficile se laissa faire par la soeur de son jeune ami, et finalement il ne regrettât pas de l'avoir laisser le toucher, car la jeune fille le caressa avec douceur de sa petite main, avec un visage radieux d'innocence. Et alors que la bete était totalement comblé, Lucina prit la parole.

Lucina : " Severa plutot que de resté dans ton coin, Pourquoi ne viens tu donc pas caresser ce magnifique pegase ? Tu sais t'y faire avec eux ? " Dit la princesse combattant avec un petit sourire amusé connaissant bien son amie, et c'est alors que la jeune version d'elle s'approchat pour caresser Diablo qui était quelque peu choquer que tant de personne face attention à lui. Mais cela ne le déplaisais pas, se mettant a jetter quelque regard à sa maîtresse qui semblait heureux a coté de l'autre, mais malgré qu'il n'était pas vraiment fan de Laslow il voulait le bonheur d'Amalia, et même il était dans l’incapacité de bouger complètement encerclé par ses fan.

Odin de son coté  se mit a charrier Selena sur son double du passé, mais celle-ci alors qu'elle aller le frappé fut légèrement poussé par Epona en direction de Diablo, géner  en jetant un regard noir a la jument et a sa maîtresse, elle fit comme si c'était voulu pour rejoindre son jeune elle et caresser a son tour Diablo. Derrière, Odin amusé s’approchât de son ami disant.

Odin : "Ô Sombre Partenaire,cela dois te changer d’être ainsi choyer !  Mais ne te perd pas dans les méambre de la tendresse, car nous les être obscure avons besoin d'un minimum de fermeté, Néanmoins moi Odin le sombre, vais te redonner ta sombre identité en participant ainsi a cette agréable activité en t'insufflant de mes ténèbres." Dit- Odin de façon théâtral en s’ajoutant a au chouchoutage de l'animal sous le regard du couple qui était encore la simple principal de des cavalières amatrice d'eau de rose.

Morgan : " Désolé Avenir de mon sombre frère oublier, mais votre language n'est point correcte et je peux vous laisser ainsi bafouer la lumière ! Ce pégase malgré sa couleur sombre, est emplie de lumière, je ne peux vous laisser le noircir de la sorte ! La tendresse que nous lui offrent lui ouvrira de nouvelles porte vers une force incroyable de la puissance divine ! Moi, Morgan la rayonnante, prend cette bête sacrée sous ma sainte protection désormais !" rétorqua immédiatement Morgan D'un aire sérieux  la main dans la manche pointé ver Odin, se qui surprit tout le monde.

Selena à severa : " Ha bah voila que maintenant il a trouvé comme lui... Je sens que ses deux là vont être agaçant maintenant."

Severa à Selena : " Ah parce que c'est toujours comment ça avec lui ?  Et moi qui pensé qu'un coup sur la tète a tout les deux les calmerai..." Puis sur se petit échange les deux se mit a rire car entre elle elle se comprenais parfaitement.

Les autres pendant ce temps là, regarder Morgan elle qui ne parler pas comme ça d'habitude.

Morgan : " Bah, c'était pas le but du jeu ?" Dit-elle tout souriant d'un aire innocent.

Odin : " Mon Jeune Disiple Il semblerai que notre sang nous ai trahi pour la lumière , Owain de Ténèbreux voila donc ta Némésis, Fait attention cas elle est Redoutable et semble Douer pour le Langage Divin ! Mais n'ai crainte je serais là pour t'épaulé ! et ensemble La lumière sera Vaincus par La puissance Obscure ! " Dit-il a Owain qui était un peu perdu mais qui pris cela au sérieux.

Owain : " Bien Maitre, Je terrasserai Morgan la Rayonnante armant ma main exalté de Missiletainn en l'hommage des ténèbres ! "  Reprit-il a sont tout suivant le délire de son lui future et de sa soeur sous le regarde du groupe restant légèrement exaspéré par ses deux là qui se mit a suivre le délire théâtral de Odin. Après tout c'était surement de famille...

Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Amalia le Dim 5 Mar - 23:53

Alors que le groupe avait reprit sa marche en direction du monde de Lucina, Sharena s’arrêta soudain, ayant oublié qu’ils avaient dressé le camp quelques temps plus tôt et qu’ils avaient tout laissé là-bas. Et tandis que Lucina soupira très légèrement tout en souriant en coin pour dire à la princesse que ce n’était pas bien grave et qu’elle pouvait encore attendre, Sharena se précipita, n’appréciant vraiment pas le fait qu’elle ait oublié quelque chose d’aussi important. Au passage, elle s’excusa plusieurs fois, tout en arborant un sourire désolé.

Tandis que la princesse s’élança en direction de leur camp, elle fut bien vite suivie par Leonhart qui, décidément, ne pouvait plus se passer d’elle. Ou elle ne pouvait plus se passer de lui… Elle ne savait pas vraiment, car il est vrai qu’avant de s’en aller du groupe, elle lui avait lancé un regard entendu avec un léger sourire, comme pour lui demander de le suivre. Evidemment, il l’avait suivi, il ne fallait pas lui demander deux fois, quand il s’agissait d’elle.

Matthew s’invita également en douce dans le groupe, se disant qu’ils auraient sans doute besoin d’une paire de bras en plus. Enfin, ça, c’était l’excuse qu’il leur donnerait s’ils demandaient. En réalité, il voulait juste fuir l’insupportable prêtresse quelques instants. Mais a peine avait-il quitté le groupe, pensant que Serra n’avait pas remarqué sa présence, que cette dernière hurla son nom comme si sa vie en dépendait. Il s’arrêta un instant, regardant derrière lui. La façon dont elle l’avait appelé… C’est comme si elle était en danger.

Il n’hésita pas plus longtemps, retournant sur ses pas pour la rejoindre. C’est alors que lorsqu’il revint, il constata que la prêtresse était tombée dans un trou. Une sorte de piège qu’il connaissait bien. On utilisait ce genre de piège pour chasser le gibier ou même attraper des criminels un peu trop stupides. Il soupira très légèrement en la voyant tout au fond, se disant qu’elle ne savait VRAIMENT pas se passer de lui…

Serra : « MATTHEW ! C’est de votre faute si je suis tombée dans ce trou ! »

Matthew ne prit pas la peine de descendre, lui tendant un bras pour l’aider à remonter. Serra, après l’avoir rabaissé encore quelques fois, fini par attraper cette dernière. Matthew tira pour la sortir de là, mais il entendit la prêtresse crié. Un cri de douleur. Probablement c’était-elle foulé la cheville.

Il ne manquait plus que ça. Matthew regarda quelques instants aux alentours, se demandant où pouvait bien se trouver le reste du groupe.

Serra : « Je… Je vous ai suivi ! » Dit-elle, essayant de cacher la douleur dans sa voix, mais c’était peine perdue, Matthew savait qu’elle souffrait. Il soupira de nouveau très légèrement, mais pas un soupire d’agacement, non… Il s’inquiétait pour elle, mais ne l’avouera jamais.

Matthew : « Pourquoi ? Vous savez très bien qu’il est impossible pour vous de me suivre ! » Dit-il sur un ton neutre, ne voulant pas la réprimander mais plutôt, l’empêcher de le suivre à nouveau.

Serra ne répliqua rien, ne trouvant pas vraiment de réponse concrète à lui dire. Elle se contenta de baisser les yeux, c’était bien la première fois que Matthew voyait ça.

Serra : « Vous allez m’abandonner n’est-ce pas… ? » Dit-elle d’une voix cassée. Il aurait bien raison de partir vu comment elle le traitait…

Matthew, surprit, lança un regard d’incompréhension à la prêtresse, avant de soupirer et de descendre dans le trou à son tour.

Matthew : « Croyez-moi, si j’avais voulu vous abandonner, je ne serai pas revenu. » Dit-il avec un léger sourire, avant de s’abaisser à sa hauteur pour qu’elle puisse prendre appui sur son épaule. Il la porta ensuite pour l’aider à sortir du trou et, malgré la douleur, cette dernière y arriva. Elle tendit ensuite une main au voleur pour qu’il puisse à son tour sortir. Même s’il pouvait se débrouiller tout seul, il acceptait le geste de la prêtresse à son égard.

Matthew s’assit par terre, à côté de la prêtresse, soufflant quelques secondes. Serra lui lança un regard, avant de baisser la tête comme si elle était gênée.

Serra : « Matthew… » Dit-elle, assez difficilement

Matthew : « Hm ? » Répondit-il par habitude, fixant au loin

Serra : « … M… Merci… »

Sur le coup, Matthew eut un léger arrêt. Il tourna la tête vers la prêtresse, cette dernière évitant clairement son regard, avant de sourire en coin.

Matthew : « Aurai-je rêvé ces paroles ? Peut-être serais-je capable de les rêver à nouveau ? » Dit-il, moqueur.

Serra releva la tête, fit un très léger sourire, avant de reprendre son air habituel.

Serra :
« Matthew, comment osez-vous ? Je vous ordonne de vous bouger et de me porter. IMMEDIATEMENT ! » Dit-elle tout en l’obligeant à se relever.

Matthew se contenta de rire, avant d’aider Serra à se relever en l’aidant à s’appuyer sur son épaule à nouveau. Mais cette fois, Matthew passa une main sous ses jambes, la faisant pencher pour pouvoir la porter.

Matthew : « Ce sera plus simple ainsi. » Se contenta-t-il de répondre avec un sourire narquois, tandis que Serra, rouge, lui ordonnait de la reposer. « Vous allez encore vous faire mal si je vous repose. » Dit-il simplement, tout en avançant vers la direction du groupe qu’il avait quitté. Avec un peu de chance, les nouveaux arrivants auront une potion sur eux…

Pendant ce temps, Amalia soupira légèrement en voyant Peri et Fiora lui lancer des regards tout en se parlant, ricanant de temps à autres. Fini la tranquillité, elles n’allaient plus la lâcher. Encore Selena se lassait vite, mais Fiora et Peri… Elles avaient le malheur d’être totalement innocentes… Et donc de lancer ce genre de choses privées en publics, ne pensant pas à faire mal…

Elle vit également son fidèle destrier se faire cajoler de toute part. Lui qui n’avait pas l’habitude, il appréciait chaque caresse qu’il recevait, ce qui fit sourire Amalia. Surtout, voir quelqu’un d’autre qu’Odin et elle le caresser lui faisait chaud au cœur. Lucina l’adorait et Selena avait déjà tenté de le caresser, mais trouvait toujours une excuse au dernier moment. Elle lança d’ailleurs un regard entendu à Epona qui hennit pour toute réponse.

Et alors qu’Odin charriait Selena, Morgan se mit à répondre à son futur frère de la même manière que ce dernier, ce qui fit rire Amalia, mais en choqua plus d’un. Laslow se contenta d’hocher la tête avec un sourire, sachant pertinemment à quel point ces deux-là pouvaient être insupportables quand ils étaient réunis. Il tourna ensuite la tête pour voir Amalia lui sourire légèrement.

Amalia : « Dis-moi… Si Morgan et Owain, qui sont frère et sœur, se ressemblent autant… Est-ce que ça veut dire que Lucina drague secrètement des femmes ? » Dit-elle avec un sourire amusé

Lucina : « Certainement pas ! » Se contenta-t-elle de répondre, rouge, mais sachant pertinemment qu’Amalia disait ça pour rire, elle ne le prit pas mal, préférant sourire très légèrement tout en caressant Diablo.

Et pendant que le groupe riait aux éclats en attendant la princesse Sharena et son preux chevalier, Matthew revint, tenant dans ses bras Serra, qui n’avait rien dit tout le long du trajet, bien trop gênée pour oser rétorquer quoi que ce soit au voleur.

Matthew : « Elle s’est foulée la cheville. » Dit-il de manière simple, voulant cacher l’inquiétude qu’il avait pour elle il y a quelques instants.

Selena : « Mais c’est pas vrai, quel boulet cette fille ! » Soupira-t-elle, complètement agacée par la prêtresse.

Matthew :
« Ca aurait pu arriver à tout le monde. » Dit-il assez agressivement cette fois. « Il y avait plusieurs pièges sur la route. J’espère que Dame Sharena n’est tombée dans aucun d’entre eux. » Dit-il de manière sérieuse, cette fois, tout en reposant Serra par terre, en faisant attention à sa cheville. « Quelqu’un aurait-une potion ? »

Fiora : « OUI ! MOI ! » Dit-elle avec un air de victoire. « J’en prends toujours une quand je vais quelque part ! C’est Amalia qui m’a dit de faire ça ! » Dit-elle, prouvant par la même occasion à Amalia que ses conseils étaient appliqués.

Amalia sourit en entendant la jeune fille appliqués ses conseils à la lettre. Elle était fière d’elle. Elle avait également une potion lorsqu’elle était partie de Nohr, mais… Une altercation avec des assassins, juste avant de passer le portail, aurait pu mal tourner si elle n’avait pas utilisé cette dernière…

Et pendant que Fiora donna la potion à Matthew pour qu’il s’en serve sur la cheville de Serra, Amalia regardait au loin, ne pouvant s’empêcher de s’en faire pour Leonhart et Sharena. Matthew venait de dire que la route était truffée de piège… Et s’ils étaient tombés dans un en allant au camp… ? Elle espérait vraiment qu’ils reviendraient vite. Et si ce n’était pas le cas, elle se lancerait à leur recherche. Mais elle espérait ne pas en devoir arriver-là…

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Riwanon le Sam 11 Mar - 14:35



Pendant que la jeune Apprentie mage donnait la potion à Matthew pour l'appliquer sur la cheville de la prêtresse, Laslow remarqua qu'Amalia semblait inquiète, et le jeune homme compris vite qu'elle pensé à Leonhart et Sharena qui mettez du temps a revenir. Le jeune homme qui avait toujours la main de la jeune fille agrippé a la sienne fit une légère pression en la regardant avec un beau sourire affin d'attiré son attention. Une fois cela fait, il prit la parole d'une voix douce et rassurante.

Laslow : ''Ne t'en fais pas pour eux ma belle, Connaissant Leonhart il dois simplement en profité pour apprendre à la connaître, J'ai bien remarquer que cette jeune demoiselle n'était pas indifférant a mon frère d'arme et a son sourire '' Dit-il pour plaisanté affin de détendre un peu sa bien aimée, ''puis si jamais ils avez des ennuis ils seraient capable de défendre... Néanmoins même si j'ai confiance en lui je t'avoue que je m'inquiète quand même un peu. S'il ne revienne pas je vais aller voir se qu'il en est, si besoin. '' Terminat-il le regarde perdu dans la direction qu'Amalia regarder plus tot. Puis alors qu'elle la demoiselle lui faisait face il oublia un instant les autres autour de lui et fit un baiser sur le front de la demoiselle en rougissant. Mais C'est alors que Fiora qui regarder au meme moment réagit.

Fiora : '' Oohh '' criât-elle les yeux écarquiller la bouche ouverte entre choquer et joyeuse, cela ressemblait au mimique que sa meilleurs amie Elise faisait lorsqu'elle était étonner. '' Vous etre tellement Mignon tous les deux ! '' Dit-elle de manière totalement comblé le visage attendrie. Mais au même moment Selena reprit pendant qu'elle caresser Diablo comment si elle était forcé de le faire tout en s'appliquant agréablement pour le pégase.

Selena : ''Dites, il y a des chambres pour faire ça ! Nous ne somme pas au château ! Alors faite ça ailleurs que sous nos yeux ! '' Dit-elle rouge.

Pendant de temps là, Loin dans le château du royaume Embla.

Soldat : ''Princesse Veronica, Comme vous l'avez demandé le portail à était ouvert vers le monde Awakening, tout ce passe comme prévu a l'exception d'une chose ! Le conquérant refuse de prendre Audience avec vous, d’après Excellus, il trouve cela comme une perte de temps, il préfère diriger son affaire par ses propre moyen... '' Dit le soldat.

Veronica : ''Rah, qu'il m’agace ce Walhart ! Moi qui voulais m’amuser un peu avec son monde... Ce n'ai point grave, je vais quand même amusé une peu mais avec d'autre personne... hihihihi ! ''

Soldat : '' Majesté ? '' interrompit-il en ayant entendu une chose qu'il n'aurai pas du entendre.

Veronica : '' Comment Vous-etre encore là ?! Disposer et prévenez-moi lorsque le message de Mokushu sera arrivé.'' Dit-elle un un peu en colère.

Soldat : ''Enfaite Majesté...'' Dit-il la peur au ventre d'avoir des représailles en répondant à sa reine.

Veronica : '' Parle donc ou Disparait ! '' Répliqua t'elle d'un ton menaçant.

Soldat : '' Un émissaire de Nohr vous a était envoyer par Iago affin de gonflé vos rang et il a apporter le message des ninja de Mokushu écrit par Kotaro. Je site... ''Dit-il avant de lire a haute voix le message a la princesse, ''Le groupe de la famille royal d'Askr ses séparé en deux groupe. Mes hommes suivent de loin l'une des équipe des Askriens diriger par la princesse seul, mes homme se chargerons d'eux comme selon vos plan, mal heureusement je ne pourrais participé personnellement car les jeune traite des deux nation semble se diriger vers mon village et j'ai encore a faire avec quelque espion, mais n'ayez crainte tout se passera comme prévue voir même mieux. Kotaro'' Finit-il le message attendant ainsi les instruction.

Veronica : '' quelqu'un pour moi? Faites le donc entré!'' Dit-elle d'un ton changeant.

L'homme blond rentrât dans une droiture sans égale, le soldat était intimider par celui-ci et son regard sévère semblait a moitié vide...

Veronica : '' Ho ! Merveilleux un Heros légendaire pour moi ! Allez donc remercier Iago, je m'occupe de notre invité. '' Dit-elle d'un ton limite mielleux. En s'approchant du Prince pendant que le soldat s'en aller. '' Prince Xander, c'est un honneur de vous rencontre, jurez vous de me servir ? '' Demandat-elle les yeux pétillant par la joie d'avoir quelqu'un avec qui parler réellement tout en ayant un sale sourire comment si un mauvais coup se tramé.

Xander : ''Je vous jure fidélité, et châtierai tout ceux qui l’opposerons a vous ! '' Dit-il froidement toujours le regard vide, mais conscient.

Veronica : '' Non, je ce que je veux pour le moment c'est que tu reste avec moi !'' Dit-elle en se blottissant à lui, le regard triste un court instant comme ci elle ne voulais pas qu'il part réellement.

Xander : ''Bien'' finit-il simplement pendant que la princesse semblait ravie. Puis elle dit sans réellement faire attention a Xander mais plus comme une pensé à autre voix.

Veronica : '' Hihihihi ! Merveilleux, cela se passe mieux que prévue, la princesse étant seul elle sera une proie facile, et les membre du royaume de Nohr finiront à mes pied désormais, Askr perd cette bataille ! Et Meme si la princesse survie en allant dans le monde d'Awakening elle créera le désordre et brisera sa ses propre règles ! Hahahaah enfin je m'amuse un peu, alors Askriens s'il vous plaît jouer encore avec moi....'' Finit-elle de sa jeune voix satisfaite de ses méfait accomplie.

Au même moment du coté de la princesse Sharena, elle est son récent preux chevalier qui la suivais de prêt suite au regarde qu'elle lui avais envoyer. Se retrouve coincé dans un filet suspendu dans un arbre arme au sol, Dans une position pour le moins embrasant Sharena se retrouva sur Leonhart ventre contre dos, la tete à ses pieds, pendant que le jeune homme était coincé dans les maille du filet incapable de bouger et avec la princesse sur lui et la force de gravité cela n'arranger rien. Mais revenons à l'instant ou l’incident commença.


Flashback : un peu plus tot:



Alors qu'ils reprirent là routes en direction du portail du monde de la princesse Lucina. Sharena réalisât soudainement.

Sharena : " Ah ! J'ai faillis ! Quelle sotte ! "Dit-elle soudain en s’arrentant. De ce fait, tout le monde s'arrêtât et Lucina ce tourna vers elle. " Nous avons oublier le campement ! " Dit elle en se précipitant en direction de celui-ci, et tandis que la princesse s’élança en direction de leur camp, elle fut rapidement suivie par Leonhart qui, a priori, ne pouvait plus se passer d’elle a moins que se ne sois l’inverse. Effectivement puisque cela était difficile à déterminer. car il est vrai qu’avant de s’en aller, la demoiselle lui avait lancé un regard entendu avec un léger sourire, comme pour lui demander de le suivre. Évidemment, celui-ci ne se fit pas attendre et il là suivi sans discuté.

Matthew suivit à son tour dans le sombre dessin d'évité la prêtresse, mais malgré lui le suivit au pas, mais alors qu'il l'avais perdu de vu, son cri retentit dans toute la foret. Serra venait de hurla le nom du voleur comme a son habitude mais cette fois avec la particularité d'une menace imminente, comme si sa vie en dépendait. Il s’arrêta un instant, regardant derrière lui. La façon dont elle l’avait appelé… C’est comme si elle était en danger.

De ce fait Leonhart qui était devant lui avais perdu trace a son tour de Matthew, et alors que Sharena s'était retourné pour voir d’où venez le crit elle fit mit le pied sur quelque chose qui semblait activé un piège et c'est alors que le Lancier qui courait vers sa direction s’élançât vers elle.


Leonhart :''Milady Attention !'' criât-il pour essaye de la poussé de ce traquenard mais il était trop tard. Le jeune homme et la demoiselle fut prit dans un filet caché au sol et qui hissé dans les air se trouvant ainsi dans une position inconfortable leurs armes étant passer entre les maille, se retrouvant ainsi seules désarmé et piégé sans pouvoir appeler à l'aide car si ce piège était la sûrement que le poseur ne devais pas être loin.



Leonhart après quelque instant essaya de tourner la tète avec difficulté affin de pouvoir parler à la princesse.

Leonhart : '' Vous n'avez rien de cassez, Milady ?'' demandât-il tout souriant.

Sharena : '' Je vais bien, mais je vous demande pardon... J'ai été distraite...'' Dit-elle géner surtout par la position.

Leonhart : '' Régle n°18 : Il vaut mieux rechercher le pardon que demander la permission '' Dit-il instinctivement toujours souriant.

Sharena : '' De quoi parler vous ?'' rouspétât-elle se sentant visé.

Leonhart : '' Ne le prenez pas mal, très chère, cela est juste une régle que Vahana nous apprend. Enfin règle, je dirais plutôt une ligne de conduite'' répondit-il pour ne pas la brusquer toujours avec le sourire malgré la position inconfortable dans la quelle il était.

Sharena : '' Oh, je vois...'' dit elle gêner comprenant que cela n'était pas personnel. '' de tout façon je ne vois pas comment on pourrais se libéré, même avec nos lance cela n'aurai pas était pratique pour coupé les lien. '' Puis alors qu'elle disais ça elle se mis a bouger pour de mettre a genoux sur le dos que Leonhart qui brusquement se mit a grimacer lorsque la demoiselle entendit un Craquement sous son genoux. ''Leonhart Vous est blesser ?!'' S’exclama t-elle pensant qu'elle venais de lui casser une cote.

Leonhart : '' ... Ce n'ai rien de grave Milady, ne vous inquiète donc pas pour moi et faite plutot attention à vous, juste, veillez vous mettre au centre affin que je puissent garder l'équilibre.'' Dit-il cachât sa douleur.

Sharena : '' Idiot ! Vous auriez dù me le dire que vous être blesser ! Laisser-moi voir ça !''Reprit elle d'une ton sévère.

Leonhart : '' Non, je vous assure ce n'ai rien ma douce... Regarder plutôt dans ma botte gauche.'' Reprit-il essayant de noyer le poisson discrètement avec brio.

Sharena : '' Votre botte ? pour quel raison ? '' Demandat-elle ainsi intriguer pendant que je jeune homme reprenez son sourire charmeur se qui ne la laisser pas indifférente.

Leonhart : '' Regle n°9 : toujours avoir un couteau sur soi.'' Dit-il pendant qu'elle était en train de fouiller la botte de celui-ci lui faisant ainsi confiance. Puis elle trouva le couteau en souriant à son tour.

Sharena : '' Vous avez beaucoup de regle comme celle là ?'' Demandat -elle en libérant ainsi le jeune homme des corde qui l’empêcher de se redresser.

Leonhart : '' oui il y en à beaucoup et elle ne nous les apprend pas forcément dans l'ordre cela viens sur le tas par exemple Règle n°10 : Ne jamais s'impliquer personnellement dans une mission.'' Dit-il pensif en essayant de bien se mettre dans le cordage qui les retenais. Mais du fait qu'il n'était plus allonger les deux jeune gens se retrouvé collé face à face.

Sharena : ''Oh...'' Répondit-elle simplement déçu par la dernière sentant comme si elle venais de ce prendre un mur... mais elle était gêner par la situation. Mais c'est alors que Leonhart pris la main de la demoiselle.

Leonhart : '' il y a aussi la Regle n°13 que j'apprécie beaucoup, Les règles sont faites pour être enfreintes'' Dit-il tout en prenant le couteau dans la main de la demoiselle pour finir de coupé le piège qui les retenais. Pendant ce temps Sharena se senti soulager par la dernière, mais fit comme-ci de rien n'était.

Leonhart était prêt a coupé la dernier corde mais avant cela il prit la jeune femme qui était toujours face à lui pour qu'elle s'accroche a lui en l’enlaçant affin qu'elle ne ce blessé pas à atterrissage. Il coupât ensuite la dernière corde, et tout deux tombèrent mais Leonhart Atterrissage avec douceur et délicatesse tenant dans ses bras la princesses qui était surprit que la chute se sois faite sans encombre.

Leonhart :'' Milady, bien que cela ne me déplaise en aucun cas, vous pouvez désormais me lâchez, Sachez toute fois que vos yeux sont absolument magnifique en temps normal mais avec cette angle il brille de mille telle des émeraudes. '' Dit-il avec un sourire gêner, le jeune homme avais effectivement beaucoup apprit de son amis Laslow. Puis alors que la demoiselle aller le cacher, Leonhart plongea sur elle pour la pousser au sol esquivant le shuriken que l'on venait de leurs lancer.


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Amalia le Sam 11 Mar - 22:10

Perdue dans ses pensées, Amalia ne réagit qu’à une légère pression sur sa main. Elle tourna légèrement la tête pour regarder la main qui la tenait, avant de doucement relever la tête vers celle à qui elle appartenait. Elle arborait toujours son air inquiet. Elle était comme ça, elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour Leonhart ou même Vahana. Tout comme ces derniers s’inquiéteraient probablement pour elle également.

Laslow essaya de la rassurer comme il pouvait, lui disant qu’elle n’avait pas à s’en faire, que Leonhart savait se défendre ainsi que Sharena, mais malgré ça, la jeune femme restait inquiète. Cependant, elle essaya de le cacher en souriant très légèrement à son ami. Mais il semblerait que Laslow s’inquiétait également pour son ami, prévenant à l’avance que si ce dernier ne rentrait pas, il irait le chercher. Elle fit à son tour une pression dans la main de son ami.

Amalia : « Nous irons les chercher ensemble. » Clarifia-t-elle, d’un air déterminé, ce qui fit sourire Laslow à nouveau qui se rapprocha ensuite pour l’embrasser sur le front. Un peu étonnée de cette réaction, Amalia tourna très légèrement la tête avec un sourire gêné tout en rougissant, tandis que Fiora, tout comme Selena, ne pouvaient s’empêcher quelques remarques bien placées.

Peri : « Je suis tellement heureuse que vous soyez enfin ensemble, depuis le temps que vous vous tourniez autour ! » Rajouta la cavalière aux cheveux bicolores d’un air enjoué.

Amalia sourit très légèrement face à cette remarque, mais ne rajouta rien, se contentant de profiter du moment.

Pendant ce temps, au château d’Embla.

Tandis que la princesse Veronica semblait apprécier son nouveau « jouet », un garde se permit de rentrer à nouveau sans permission.

Soldat : « Madame ! » Hurla-t-il comme s’il était avait vu un monstre.

Veronica : « QUOI ENCORE ?! » Dit-elle, complètement agacée par ces éternelles interruptions.

Soldat : « I-Il semblerait q-que… » Il n’arrivait même pas à finir sa phrase.

Veronica : « Que quoi ?! » Cette fois, elle répondit de manière menaçante, complètement agacée par cet idiot qui non seulement OSAIT l’interrompre, mais en plus de ne pas s’excuser, il n’arrivait même pas à dire la raison de son interruption. Cette fois, il allait voir ce que ça faisait d’oser ainsi faire irruption pendant qu’elle savourait sa future victoire sur Askr.

Et tandis qu’elle allait punir le soldat, une ombre entra dans la pièce. Une ombre recouverte de la tête au pied d’un manteau long, cachant ainsi tout son corps. Et son visage.

??? : « Pardonnez mon interruption, Madame. » Dit l’ombre

Veronica : « Et je peux savoir qui vous êtes ? » Dit-elle, un peu étonnée de la manière dont il terrifiait son soldat, mais elle ornait un sourire machiavélique, sachant pertinemment qu’il serait un nouveau pantin sous ses ordres.

??? : « Sabre. Messire Iago m’envoie pour vous épaulez et vous aider à détruire les trois traîtres de Nohr qui se sont ralliés à la royauté d’Askr. » Dit-il, sans émotion.

Et tandis que la princesse Veronica semblait se réjouir de son arrivée, Xander ne semblait pas aussi enjoué qu’elle à l’idée d’avoir cet homme comme allié… En effet, Sabre était, depuis qu’il était tout jeune, le plus proche et le plus fidèle serviteur du corbeau de Nohr. Même le Roi n’avait aucun pouvoir et aucune emprise sur lui… Seul Iago semblait pouvoir… « Le contrôler ».

Sabre : « Je suis entièrement à vos ordres. » Dit-il du même ton que précédemment tout en s’inclinant devant elle.

Veronica : « De mieux en mieux ! Une fois que la princesse et le prince seront hors d’état de nuire, je pourrais ENFIN m’emparer d’Askr ! Hihihihi… » Dit-elle, étant sûre à présent que la victoire serait sienne.

Au même moment, du côté de Leonhart et Sharena.

Leonhart s’était empressé de courir vers la princesse, lui empêchant ainsi de se faire blesser par le shuriken qui était sorti des fourrés. Il se releva ensuite en aidant la princesse et, prenant sa lance, se mit devant elle pour parer tout éventuel coup qui était destiné à Sharena.

Leonhart : « Restez derrière moi, Milady. Quelqu’un semble en vouloir à votre vie. » Dit Leonhart, parfaitement concentré, écoutant d’où pourrait bien provenir le prochain shuriken. Un arriva par la gauche, qu’il repoussa facilement avec sa lance, tandis qu’un autre arriva par la droite ensuite. Le jeune homme grimaça. « Ils sont plusieurs… Et ils testent mes réflexes… » Dit-il, sachant pertinemment qu’il ne pourrait pas en tenir plus de trois.

Sharena, quand a elle, refusait de rester derrière lui les bras croisés. Elle se retourna, prit sa lance, et para les deux shurikens qui arrivaient par derrière.

Sharena : « Ne pensez même pas régler cette affaire seul. » Dit-elle d’un air déterminé. Leonhart était déjà blessé suite au piège qu’ELLE avait déclenché. S’il lui arrivait autre chose par sa faute, elle s’en voudrait terriblement.

Leonhart la regarda en coin un instant, puis fit un sourire. Ils étaient dos contre dos, prêts à intercepter les coups dans toutes les directions. Et les assassins à leurs trousses le savaient pertinemment, c’est pourquoi, un décida de se montrer.

Assassin : « Vous êtes plus malins que vous en avez l’air… » Dit-il simplement avec un sale sourire.  « La princesse était censé être seule mais… Un de plus ou un de moins, quelle différence ? Vous allez tous les deux mourir ici… » Dit-il en ricanant d’un sale rire, tandis que ses alliés envoyaient des shurikens à tout va pendant que lui faisait diversion.

Leonhart et Sharena arrivèrent à bloquer la plupart d’entre eux, mais la blessure du jeune homme l’empêchait de pouvoir parer correctement. Et les assassins le remarquèrent parfaitement et en profitèrent pour viser là où il n’arrivait pas à parer. Il se fit toucher à plusieurs reprises et finalement, trop affaibli pour continuer, posa un genou à terre en grimaçant.

Assassin : « Trop facile… » Dit-il d’un sale sourire, s’élançant vers lui pour l’achever. C’est alors que Sharena se retourna pour lui asséner un coup de lance fatal.

Sharena : « Je vous interdis de le toucher ! » Dit-elle d’un air menaçant tout en se plaçant devant lui cette fois. Leonhart s’apprêta à dire quelque chose quand elle le coupa. « J’ai bien vu que vous m’avez protégée de plusieurs de leurs coups… Et c’est pour cette raison que vous vous retrouvez dans cet état maintenant… Vous m’avez protégée… A mon tour de le faire. » Dit-elle, les larmes aux yeux, mais le regard plus déterminé que jamais. Elle se retourna ensuite pour parer deux nouveaux shurikens.

Assassin : « Cette garce a tué Satoru ! Butez-la les gars ! » Hurla un des assassins dans un élan de colère.

Et, comme Leonhart avant elle, ils profitèrent du fait qu’elle essaye de protéger le jeune homme pour tomber genou à terre à son tour. Blessée de toutes parts, elle n’avait même plus la force de lever sa lance… Et tandis qu’un autre assassin se rapprocha d’elle, un sourire mauvais aux lèvres, il posa son arme contre la gorge de la princesse.

Assassin : « Elle a réclamé votre tête… Vous avez tué l’un des nôtres. C’est pourquoi je vais me faire un plaisir de séparer ce si joli visage de votre corps… » Dit-il d'un sourire sadique.

Alors qu’il s’apprêtait à associer l’acte aux mots, Leonhart se releva dans un élan de désespoir et transperça à son tour l’assassin. Il l’éjecta ensuite avant de se remettre devant Sharena.

Leonhart : « Je vous interdis… De la toucher… » Dit-il difficilement, son sang s’écoulant par les blessures faites précédemment. Sérieusement blessé, il tenait à peine sur ses jambes.

Assassin : « Enfoiré ! » Hurla de nouveau l’un des assassins avant de donner le signal à tous ses compagnons d’armes de charger le lancier, qui ne tiendrait pas un autre coup. Ils réclamaient vengeance, et Leonhart allait payer le prix fort.

Tandis que le lancier tenait à peine sur ses jambes, il vit les assassins se ruer sur lui. Il se redressa comme il pouvait, voulant également asséner un ultime coup. Il leva sa lance d’un bras, puis la prit à deux mains, avant de violemment balayer tout ce qui se trouvait devant lui. Tous les assassins y passèrent. Sauf un qui était resté en retrait, pensant que c’était parfaitement stupide de charger. Et ce dernier disparu sans un mot, ne laissant même pas le temps à Leonhart de le repérer.

Enfin, après ce combat, le lancier tomba à terre, épuisé, lâchant sa fidèle Helmaroc au passage. Cette lance qui lui avait été transmise par son père… Elle l’avait toujours protégé et sorti des pires situations. Encore aujourd’hui… Elle l’avait sauvé…

Sharena s’empressa de le rejoindre. Elle aussi, recouverte de blessures et de sang, mais contrairement au jeune homme, elle survivra.

Elle s’abaissa à ses côtés, laissant tomber sa lance au passage à son tour, suppliant le jeune homme de rester en vie.

Sharena : « Pourquoi… ? Pourquoi avez-vous fait ça… ? » Dit-elle, les yeux embués de larmes, fixant ses blessures et tâchant d’empêcher le sang de s’écouler de son corps en arrachant un bout de sa cape et en appuyant sur la blessure la plus ouverte de toute.

Leonhart sourit comme il put à l’entente de cette simple question.

Leonhart : « Règle… Numéro un… Toujours venir en aide… Aux personnes en danger… Encore plus… Quand elles nous sont chères… » Dit-il difficilement, mais toujours avec son sourire

Sharena : « Vous n’êtes qu’un idiot ! Savez-vous seulement dans quel état vous vous trouver actuellement ?! » Hurla-t-elle, ne sachant plus contenir ses larmes.

Leonhart : « Vous êtes en vie… C’est le plus important à mes yeux… » Dit-il en essayant de sourire, alors que la pluie commençait à tomber.

Sharena, désespérée, ne savait que faire. Elle n’avait pas la force de le ramener vers les autres. Et le laisser seul ici n’était pas une option non plus…

C’est alors que le dernier assassin, qui avait fuit plutôt, réapparu derrière Sharena, bien convaincu à terminer le travail de ses compagnons d’armes.

Leonhart l’avait vu, mais ne pouvait rien faire. Et Sharena non plus. Mais l’assassin n’eut pas le temps d’abattre sa lame sur la jeune femme qu’il se fit éjecter violemment vers un arbre, qu’il détruisit au passage.

Sharena se retourna vers la personne qui venait de les sauver. Une personne familière.

Anna : « Bon sang, ils n’arrêtent jamais ! » Grimaça-t-elle, avant de se retourner vers la princesse. « Par tous les dieux, vous allez bien ?! »

Sharena : « C-Commandante… ? » Dit-elle, n’y croyant pas, mais tandis qu’Anna s’approchait d’elle pour regarder à ses blessures, Sharena baissa la tête pour montrer Leonhart. « S-Sauvez-le… Par pitié… » Dit-elle d’une voix brisée.


Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Riwanon le Jeu 16 Mar - 0:11


Sharena laissa tomber sa lance au sol, genoux a terre, face à de Leonhart qui venais de faire un acte héroïque mais suicidaire, en lançant un dernier assaut avant de tombé dû à ses multiple blessure. La demoiselle pleuré a chaude larmes en suppliant le jeune homme de rester en vie tout en demandant pourquoi avait-il fait agit de la sorte. Celle-ci ne pouvais rien faire appart appuyer sur de nombreuse plaies d'ont le sang s'échappé lentement mais a grand flot. Puis le jeune homme fit un sourire avec difficulté avant de répondre naturellement la règle d'or.

Leonhart : " Règle… Numéro un… Toujours venir en aide… Aux personnes en danger… Encore plus… Quand elles nous sont chères… " Dit-il difficilement touts gardant son magnifique son sourire. Mais la Princesse reprit toujours en larme alors son chevalier servant lutté contre ses propre blessure, gisant au sol il  avait du mal a réagir.

Sharena :
"Vous n’êtes qu’un idiot ! Savez-vous seulement dans quel état vous vous trouver actuellement ?! "Hurla-t-elle dans un désarroi des plus totale pendant pendant que des corde se fit sentir de plus en plus forte. C'est alors que le Blessé reprit.


Leonhart : "Vous êtes en vie… C’est le plus important à mes yeux… " Dit-il en essayant de sourire avec difficulté pendant que la pluie envasais son visage

Sharena était désemparé. Ne sachant plus quoi faire, car elle n'avait ni la force ni le courage de le ramener ainsi vers les autres. Mais elle ne pouvait en aucun cas le laisser seul ici se vidé de son sang… Découragé en appuyant toujours sur de multiple blessure, la pluie se mélanger au larme de son visage tombant goûte après goûte sur le corps du présumé condamné. C’est alors que le ninja qui qui avait fuit plus tôt, était revenu silencieusement mais à pas véloce vers eux affin de bien la mission qui leurs été consacré à ses compagnons d’armes. Le Brave Lancier avait vu l'assaillant, mais malheureusement trop faible, il ne pouvait rien faire pour aider ou même crier, et la princesse n'u le temps de réagir que le coup de l'assassin aller partir recréant ainsi un malheureuse aire de déja vu  qui s'était passé un peu plus tot dans la soiré sous les yeux de ses jeune gens. Mais l’assassin n’eut pas le temps d’abattre sa lame sur la jeune demoiselle qu’il se fit éjecter violemment vers un arbre, qu’il détruisit au passage. Sharena se retourna vers son nouveau sauveur qui se trouvait être un visage familière.


Anna : "Bon sang, ils n’arrêtent jamais ! " Grimaça-t-elle, avant de se retourner vers la princesse. " Par tous les dieux, vous allez bien ?! "

Sharena : "C-Commandante… ? ! " Disait-elle n'en croyant pas ses yeux, mais tandis qu’Anna s’approchait d’elle pour regarder à ses blessures, Sharena baissa la tête en direction de Leonhart qui devenais petit a petit inconstant, mais pouvait toujours entendre tout se qui se passé autour de lui. Puis elle lui prit la main pour montré quelle était présente pour lui et qu'il devait tenir bon. "S-Sauvez-le… Par pitié… " Dit-elle d’une voix brisée laissant de nouveau des larme couler. Sharena semblait inconsolable. et Leonhart sombré petit a petit laissant son sang couler lentement dans l'eau. c'est alors que sous la pluie battante alors que Anna essaye de presser d'autre plait entendit quelqu'un arrivé et alors qu'il se mit a atterrir furtivement non loins de leurs position Anna empoigna Nóatún en se ruant vers le dit assaillant  en espèrent lui porté un unique coup fatal. mais par un heureux Malheurs,  le coup porté manqua sa cible qui esquiva de justesse avant de se retrouvé à terre dans un grande flaque d'eau.

Izaak : " Hey  S'mpa l'accueil !" S’exclamât-il pendant que sa cape vielle déjà mouiller agissais comme une éponge dans la flaque. Le jeune homme se releva pendant que Anna prit un aire  gêner en mettant un doigt sur la lève inférieure la main tourner vers elle Avant de relâcher sa hache pour retourner aider le Heros mal en point. Il prit un instant pour s’essuyer les mains dans son pantalon déjà boueux pensant que Anna pris la parole  


Anna: " Izaak que faite vous donc là ?" demandât-elle intriguer mais dans réellement intérêt puisque la priorité était Leonhart.  C'est alors que le jeune homme reprit a son tour.


Izaak : "J'avais besoin de prendre l'aire" commençât-il a dire avec son aire nonchalant, " Depuis que la chef tyran au cheveux rose ma complimenté j'n'arrive plus a fermer l'oeil " Continuât-il brièvement avec un léger frison " mais il semblerai que j'ai bien faire de vous suivre, laisser moi l'examiné " Terminât-il sous le regarde étonner de Sharena.

Il commença à arracher des morceaux de bandage dans sa chemise mouiller en plaquant un peu de boue dessus, posant ensuite cela sur les petite blessure saignante. Et alors que Sharena le regarder faire elle semblait perdu et ne souhaite rien de plus que la guérison du chevalier servant. Pendent ce temps là Anna S'approchat de l'homme volant  qui se trouvé prés de l'arbre arraché, il n'était pas mort, souffrait atrocement ayant visiblement le dos en miette et ses poumon transpercé, il avais du mal a respiré mais Anna ce mis a le prendre d'une main  le soulevant en posant des question.

Anna : " Qui t'envoie ? pourquoi vouloir tuer la princesse ! Répondez ! " Criat-elle sur le ninja. mais plutot que d'avoir des réponse, il eurent plus de question.


Assassin : " Ahahah*kof*haha...*kof kof* Imbé...cile, Quoi qu'il arrive...nous avons *kof* accomplie notre mission... Maintenant il est trop tard ! Ahahaahrrrrk......." Finit-il en rendant son dernier soupire laissant nos heros dans l’incompréhension la plus total.

Puis l'intriguant voleur sortie la potion qu'il avait utilisé plus tôt et qu'il avait discrètement garder pour ce genre d'occasion. Il fit boire une gorgé a Leonhart et rangea le reste dans sa sacoche avant d'essayer d'examiné le jeune homme plus sérieusement. Mais la pluie était tellement forte que cela était impossible pour lui de faire quoique se sois.

Izaak : " On dois le déplacé hors de la pluie si vous voulais que je puis l'examiner plus en profondeur ! " Dit-il légèrement irrité par les corde qui tombé sur lui, les cheveux mouiller dans les yeux il secouât rapidement la tète, avant de prendre sa vielle cape de son dos rendre la broche qui la tenais  ainsi que d'autre chose qui permettez de tenir solidement un homme, puis il prit deux branche solide pour finalement en faire un brancard.

C'est au meme moment que malgré la plus Amalia et Laslow qui était inquiet pour leurs amis fut stupéfait de voir plusieurs cadavre de ninja gisant le sol et surtout voir Leonhart a terre Sharena a son crevé, Pendant que Izaak était présent fabriquant des truc a partir de rien et Anna qui était proche du cadavre de l'homme qui a voulu tuer Sharena.

Laslow qui tenais la main d'Amalia accourut elle vers Leonhart mais compris rapidement se qu'il c'était passé en voyant les blessure sur la princesse et la façon d'on elle lui tenait la main. Tout fois il était inquiet, mais il n'u le temps de posé des question que lui et Amalia se fit embrocher de force par le voleur.


Izaak : " Vous deux vous tombez à pique ! Soulevez le délicatement et reposé le sur le branquard." Il eu un moment de stupéfaction ne s’attendant pas a recevoir un ordre d'Izaak Mais celui- ci insista lourdement pour que les arrivant. Puis une fois cela fait il pris l'avant de sa brève création pendant que Laslow voulant sauvé son amis pris l'arrière affin de participé.  " Je crois savoir que votre campement est par-là, j'ai aperçu de la lumiere en vous rejointoyant." Demandant il au demoiselle qui semblait  bien plus absorbé par leur amis allonger que par les parole du vagabond amnésique.

Après une cours effréné sous la pluie en direction du camp les voila enfin arrivé et Leonhart pouvais enfin être osculté pendant que Anna regarde la pluie  depuis la tente. Izaak sorti une spatule pour bonbon  une dague excrément fine et et une fine aiguille de sa sacoche qui fit tout trois chauffé à blanc pour ensuite les plonger dans de l'eau. Pendant qu'il attendait que cela refroidissais il commença par utilisé ses doigts pour tâté le jeune homme.

Izaak : " Bon... il semblerai qu'il n'ai qu'une fracture au niveau du torse, une Cote, aussi dans son plastron je sens quelque chose d'étrange au niveau de son dos, cela semble doux mais comment compresse le  plastron aussi si nous ne touchons pas a cette parti on ne devrais pas bouger la cote et elle se ressoudera d'elle même." Dit -il d'un ton sérieux, prenant tout cela  a cœur contrairement a d’habitude." Par contre, se qui m'inquiète c'est le sang qu'il a perdu en vu de la situa..ti...on...*Sniff**Sniffsniff*" commençât-il mais interrompit tout seule en reniflant.

Laslow : "Pardonnez-moi mais savez vous se que vous faites ?"  demandat Laslow qui avais toujours une main d'Amalia dans la sien pour se rassuré mutuellement, ne connais aucunement Izaak ni même Anna mais, en vu de la situation les présentation on du être reporté a plus tard.

Izaak : " *Sniff* Vous sentez cette Odeur Nauséabonde ? " Demandat Izaak en ignorant totalement Laslow, mais alors que le voleur renifler dans les aire son beandeau commençait à bouger et l'arrière de son pantalon aussi. Au meme instant Anna se retourna voyant ainsi avec une boule qui bouger au niveau de son fessier.


Anna : " Izaak qu'est-ce  cette chose dans vos vetement" demandat-elle surprise.

Izaak : " Rien" Dit-il neutrement avec aucune conviction se qui stopat net les mouvement par la meme occasion et sa longue reflection. Il s'approchat de nouveau de Leonhart et passa un doigts un une blessure ouverte sa aucune tacte, puis il goutta celui ci avant de recraché immédiatement " Pouah ! C'est se qu'il me semblait c'est une toxine paralysante qui coagule le sang et et pétrifie la peau et les organe..." Dit-il de nouveau en réflexion... "sa veux dire qu'il a encore une chance d'est Sauvé  mais que lui comme vous etre aussi en danger ! " Dit il un peu mauvais mais prenant cela pour une bonne nouvelle . " Bon écouté moi bien, Il me faut des Oranges , de l'ail, deux branche de laurier, De l'ortie, du charbon de bois des Serviette et de l'eau ébouillanté " Terminat-il en ayant de nouveau le pantalon bouger et deux meches de cheveux se rebellé. C'est alors que de sa poche sortit quelque chose qui semblait grimpé depuis l'intérieur du haut de Izaak pour finalement sortire par le col en se frottant. "Ah Lizie, tu as enfin décidé de pointé ton museau ? "Dit il a la petite rattes blanche du nom de Lizie avec une petite tache ronde de couleur noir qur le haut de la tete, puis elle se mise a regarde Amalia de ses yeux rubie en avant de se reflonté  à Izaak, qui était tout souriant se qui était rare pour lui. A font de rire en étant chatouiller par sa ratte, le bandeau de Izaak se mit a sauté pour laisser place a 2 oreille qui vraisemblablement était non humaine, mais tout le monde le regarder et celui ci - reprit  " Qui à t'il j'ai quelque chose sur le visage ? au lieux de me regarder aller chercher se que je vous ai demander car la princesse comme votre amis court un grand danger."  Finit-il en voyant son bandeau lui tombé sur le visage,  et il le remis comme si de rien n'était, il semblait ignorant lui même des oreilles qu'il possédé.

Pendant ce temps la du coté de Lucina, Tous les autres était parti s'abrité sous les arbres en attendant que la pluies passe. Diablo qui était resté avec eux continuer a se faire chouchouté, mais de son coté Peri commencé à Râler.

Peri : " Rah J'aime pas quand il pleut  C'est déprimant et on peux pas bouger ! RAHHHHHhhhhhhhhhh" Criat-elle pour commencé " EN pLus AMa' ET LaS sont parti dEPuis Un MOmEnt ! IL SONT Long !!! *OUIIIIIIIIIIIIIIIIN* Fini-telle en pleurant de nouveaux de gros larme de caprice.

Fiora : " Peri tu sais ? si nous somme son ces arbre a cause de la pluie, alors surement que eux aussi, puis comme ils sont à deux ils doivent bien en profité non ?" Dit  Fiora avec un aire malicieux en espérant que peri mord a l'hameçon.

Et l'autre demoiselle ne marcha pas elle courut dans le paneau et se mit a imaginé pleine de scene entre elles, Se qui au final fit rire Lucina qui trouvé que son frere était bien entouré, alors que Inigo lui se mix a fixer Peri légèrement sans qu'elle sens rend compte. et Severa de son coté passé une main sous la pluie.

Selena : " C'est bien notre veine, avec cette plus rattrapé nos cheveux aurai était une catastrophe..."

Mais les corde d'eau s'estomper petit a petit en disparaissant .  


Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Amalia le Jeu 16 Mar - 2:39

Leonhart luttait pour rester éveillé après le sauvetage miraculeux de la Commandante Anna. Il essayait de la remercier mais il n’arrivait même plus à sourire tant il était épuisé.

Et alors que la jeune femme s’avançait pour constater l’état de la princesse et du preux chevalier grâce à qui elle était encore en vie en ce moment-même, Anna se retourna d’un coup en envoyant sa lance, croyant qu’un nouvel ennemi tentait de la surprendre. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle vit Izaak tombé de l’arbre dans lequel s’était coincée sa hache.

La jeune femme fit comme toute excuse un air un peu gêné, avant de se retourner à nouveau vers Sharena et Leonhart. Sharena qui ne cessait de fixer le jeune, lui suppliant du regard de ne surtout pas s’endormir. Ce dernier essayait à nouveau de lui sourire pour toute réponse. A dire vrai, s’il avait la force, il lui essuierait même ses larmes. Mais ses bras, comme tout le reste, refusait de bouger. Et la douleur était telle que même sans bouger, il pouvait sentir son sang s’échapper de ses blessures.

Et tandis qu’Anna questionna rapidement Izaak sur la raison de sa venue, ce dernier se contenta de répondre comme si le sujet l’agaçait. Il s’approcha ensuite du lancier gisant au sol, sous le regard étonné de Sharena. Cette dernière semblait même méfiante vis-à-vis d’Izaak, mais le laissa tout de même faire, si cela permettait de sauver Leonhart. Elle sera davantage sa main dans la sienne quand elle vit qu’il fermait les yeux.

Sharena le regardait avec une peur lisible dans ses yeux, la peur de le perdre. Surtout après ce qu’il venait de faire pour elle. Elle refusait de le laisser partir ainsi. Elle ne supporterait pas avoir sa mort sur la conscience.

Leonhart le vit et arriva à lui sourire cette fois, lui faisant bien savoir qu’il n’avait pas l’intention de la laisser seule. Qu’il n’avait pas l’intention qu’elle souffre de sa mort. Sharena lui répondit en essayant de sourire à son tour, mais les larmes furent plus fortes, ce qui fit également perdre son sourire au jeune homme.

Et tandis qu’Izaak examinait Leonhart pour essayer de le sauver, Anna était retournée vers l’assassin qu’elle avait envoyé dans un arbre pour protéger la princesse du coup mortel qu’il lui porterait.

Anna : « Qui vous envoie ? Pourquoi vous en prendre à la royauté d’Askr ?! » Dit-elle, essayant de garder son calme, mais elle était hors d’elle. D’abord Alfonse, maintenant Sharena… Anna ne pouvait s’empêcher de s’imaginer ce qu’il serait arrivé si elle n’était pas arrivée à temps.

Sharena releva la tête en entendant sa commandante.

Sharena : « C-Commandante… Vous voulez dire… Qu’ils s’en sont aussi prit à Alfonse… ? » Dit-elle d’une voix brisée à nouveau, espérant que son frère n’avait rien.

Anna : « N’ayez crainte, Princesse, votre frère n’a rien. Vous pourrez remercier la Générale Vahana et Lord Hector pour cela. » Dit-elle en fixant à nouveau l’assassin qu’elle empoigna avec force, le regard furieux. « Je répète ma question une dernière fois… QUI vous envoie ?! »

L’assassin se contenta simplement de ricaner, sachant bien qu’il allait mourir de toute façon, vu son état.

Assassin : « Si cet idiot n’avait pas été là, la princesse serait morte… Il a tout foutu en l’air… Heureusement, nous avions prévu le coup… » Dit-il en ricanant entre deux quinte de toux.

A ce même moment, Anna entendit des pas pressés la rejoindre, mais ne reprit pas sa hache pour autant, sachant pertinemment qui arrivait.

Alfonse : « Qu’entends-je ? Sharena a failli… » Dit-il alors qu’il venait à peine d’arrivé. Il était suivi par Kiran qui alla vers la princesse et Leonhart dans la seconde. Le jeune prince n’eut même pas le temps de finir sa phrase qu’une cavalière immaculée arriva en trombe sur sa monture.

Vahana : « LEONHART ! » Hurla-t-elle, mais pas avec autorité, pour une fois. Non, la façon dont elle avait dit son nom… C’était de l’inquiétude. Elle arriva aux côtés du jeune homme, descendant de son cheval tout en ne le quittant pas du regard.

Leonhart fixait sa supérieure, essayant de dire quelque chose mais n’y arrivant pas.

Vahana : « Taisez-vous. » Ordonna-t-elle cette fois avant de poser un genou à ses côtés.

Leonhart : « G-Générale… Je suis désolé… » Dit-il, voulant continuer mais souffrant bien trop tandis qu’Izaak compressait ses plaies.

Vahana : « Vous n’obéirez jamais aux ordres, n’est-ce pas… ? » Dit-elle avec un léger sourire, comme si le comportement dissident de Leonhart l’amusait.

Leonhart se contenta de sourire en coin, n’arrivant plus à prononcer la moindre parole. Mais il réussi quand même au bout d’un moment d’articuler ces quelques mots.

Leonhart : « Règle… Numéro un… Toujours venir en aide à ceux qui en ont besoin… »

Vahana : « Surtout lorsqu’ils nous sont chers… » Dit-elle en baissant légèrement la tête. Elle n’était pas stupide, elle avait parfaitement compris pourquoi Leonhart était dans cet état. Il avait voulu sauver la princesse Sharena des assassins, comme elle et Hector l’avaient fait plus tôt pour Alfonse. Mais si Leonhart évoquait cette règle, c’est qu’il s’était éprit de la princesse. Car jamais, au grand jamais, il n’évoquait ses règles auparavant.

Vahana sourit très légèrement tout en regardant Sharena en coin, qui tenait la main de Leonhart, malgré le fait qu’elle était en public et surtout, que son frère la voyait.

En parlant de son frère, Alfonse s’avança vers sa sœur tandis qu’Anna en avait fini avec l’assassin qui venait de rendre son dernier souffle.

Alfonse : « Sharena… » Dit-il en voyant ses blessures.

Sharena : « Alfonse… » Dit-elle en tournant la tête vers lui. « S’il te plaît… Ne lui en veut pas… Il… M’a sauvée la vie… » Dit-elle en sombrant à nouveau en sanglots, ne pouvant s’empêcher d’imaginer qu’il ne s’en sortirait pas, surtout à la vue d’Izaak qui semblait sceptique sur son état.

Alfonse ne répondit rien, se contentant de lancer un regard à Leonhart qui gisait au sol, le souffle court. Il le fixa un instant, avant de soupirer légèrement tout en secouant la tête et de dire.

Alfonse : « Si vous mourez, vous ferez souffrir ma sœur. Si vous faites souffrir ma sœur, je trouverai un moyen de vous ramenez à la vie pour vous tuez moi-même. » Dit-il avec un sérieux presque déconcertant.

Sur ces paroles, Sharena ne put s’empêcher de sourire légèrement en tenant la main de Leonhart contre sa joue, tandis que Vahana acquiesça d’un signe de tête les dires du prince avec un léger sourire également.

Un bruit sourd se fit ensuite entendre.

Hector : « Non mais franchement, vous pensez que c’est facile de courir avec cette armure ?! Diantre, même Uther ne m’a jamais fait courir ainsi ! » Dit-il à bout de souffle en arrivant, ce qui fit ricaner Vahana.

Vahana : « Il semblerait que Milord ne soit pas en bonne condition physique… » Dit-elle avec une voix moins sérieuse que d’ordinaire. La cavalière ne l’avouerait jamais, mais le fait d’avoir Leonhart dans cet état en fasse d’elle l’inquiétait énormément. Mais elle savait qu’Izaak le sauverait tout comme il a sauvé Seth. Elle avait confiance en lui, malgré qu’il soit… Etrange.

Et comme à son habitude, le colosse à l’énorme hache répondit au quart de tour, ce qui amusa légèrement la cavalière immaculée.

Hector : « Pas en bonne condition physique, dites-vous ? » Dit-il à son tour avec un sourire après avoir reprit son souffle. « Venez vous mesurer à moi lors d’un combat, nous verrons si je ne suis pas en bonne condition physique ! » Dit-il en remettant correctement son énorme hache sur son épaule.

Vahana se contenta de ricaner face au sourire du géant en armure qui semblait sûr de lui.

C’est alors qu’Isaak les interrompit en leur disant qu’il fallait tirer Leonhart hors de la pluie s’il voulait l’examiner correctement. Le jeune homme avait même déjà prévu un brancard de fortune pour transporter le lancier. Il ne restait plus qu’à le mettre dessus et à le transporter.

Vahana et Hector se regardèrent un instant avant que la cavalière immaculée ne se relève, faisant bien savoir qu’elle et Hector allaient porter le brancard. Mais c’est alors qu’Amalia et Laslow arrivèrent en trombe à leur tour.

Amalia : « LEONHART !!! » Hurla-t-elle en voyant le jeune homme recouvert de blessures tandis que Sharena restait à ses côtés. « Qu-Que c’est-il passé ? » Dit-elle à son tour, l’inquiétude étant reflétée dans ses yeux.

Izaak les interrompit à nouveau en demandant à Laslow et Amalia de porter et poser DELICATEMENT Leonhart sur le brancard. Non pas que le voleur n’avait pas confiance en Vahana ou Hector pour faire cela mais… Ils ne semblaient pas connaître la définition de « délicat ». Alors leur demander une telle chose serait sans doute futile et résulterait à l’aggravation de l’état de Leonhart. Heureusement, Amalia et Laslow venaient d’arriver et donnèrent un coup de main presqu’immédiatement lorsqu’Izaak leur « demanda » à sa façon de l’aider.

Enfin, après s’être pressé pour revenir à l’ancien camp dont la princesse avait laissé sa tente, le groupe installa Leonhart dedans afin qu’Izaak puisse s’occuper de ses blessures sans être gêné par le temps qu’il faisait dehors.

Et tandis qu’Izaak l’examinait et faisait part de ce qu’il trouvait, il s’arrêta un instant tout en reniflant les airs, comme le ferait… Un chien ?

Entre temps, Leonhart semblait avoir soupiré de soulagement. Il semblait très tendu lorsque le voleur l’examinait, mais il s’était aussitôt calmer une fois qu’Izaak en avait fini. Mais personne ne semblait avoir remarqué sa réaction, sauf peut-être Sharena qui ne faisait pas plus attention que ça, tenant toujours sa main contre sa joue et le fixant de manière insistante avec un regard triste, ce qui lui donnait de la détermination pour se battre contre ses blessures.

Amalia :
« E-Excusez-moi mais… » Elle n’osa pas en dire plus, surtout lorsqu’elle vit quelque chose bouger sous ses vêtements.

Sharena releva légèrement la tête alors qu’elle tenait toujours la main de Leonhart, lui faisant bien savoir qu’elle ne l’abandonnerait pas, regardant Izaak avec un air légèrement perplexe.

C’est alors qu’Izaak continua en précisant qu’il sentait une odeur malodorante, que personne d’autre ne sentait. Puis, sans aucun tact, il passa un doigt sur une blessure ouverte du lancier qui le fit légèrement sursauté tant la douleur était soudaine et violente. Et le voleur goûta ensuite le sang du lancier, dans un air dégouté général.

Hector : « Vous n’êtes pas supposer le soigner plutôt que de le… » Il n’eut à nouveau pas le temps de finir sa phrase que le voleur recracha presque immédiatement ce qu’il venait de mettre en bouche, précisant ensuite qu’il s’agissait de poison paralysant.

Il précisa également que Leonhart avait encore une chance d’être sauvé, mais que Sharena était aussi en danger. En effet, depuis toute à l’heure, elle n’avait pas dit un mot. Et elle tenait la main de Leonhart de la même façon, tout en sentant une grande fatigue lui pesée. Mais tout comme Leonhart, elle se battait.

Alfonse :
« Sharena ! » Dit-il, tandis qu’il vit la jeune femme s’effondrer de fatigue sur Leonhart. Leonhart n’allait sans doute pas tarder à suivre.

Le lancier lançait un regard de détresse à la princesse, sachant pertinemment qu’elle allait mal, mais ne pouvant rien faire, puisqu’il se trouvait dans le même état.

Vahana : « Izaak, dépêchez-vous de nous dire ce que nous devons faire ! » Ordonna-t-elle d’une voix sèche.

Et alors que le voleur donnait ses directives, un petit rongeur se montra peu de temps après, mais vu l’affolement général, peu de personne n’y faisait attention. Il se passa pareil pour son bandeau qui sauta, dévoilant des oreilles poilues dont même lui semblait ignorer l’existence.

Amalia et Laslow s’occupèrent de ramener les lauriers et les oranges, tandis que Vahana s’occupait des orties, Hector de l’ail, Anna de l’eau portée à ébullition, Alfonse du charbon et Kiran des serviettes. Ils se pressaient, sachant pertinemment que le temps jouait contre eux…

Du côté du groupe de Lucina, tandis que Peri et Fiora semblaient s’imaginer des choses, Diablo s’éloigna soudainement du groupe, en s’inquiétant de ne pas voir revenir sa maîtresse. Il avait du se passer quelque chose, il savait qu’il aurait du la suivre. Si elle devait se battre sans lui, elle serait désavantagée. Il senti ensuite une main dans sa crinière, qui n’était autre que celle de Lucina, qui semblait ressentir son inquiétude.

Lucina : « Je n’ai pas peur pour elle. Mon… Futur petit frère est avec elle. » Dit-elle avec un léger sourire, se voulant rassurante.

Diablo se contenta de légèrement grimacer, comme pour faire savoir que ça ne le rassurait pas plus que ça, bien au contraire.

Lucina : « Il a un caractère bien à lui… Mais s’il y a bien une chose que je sais sur Iñigo, c’est qu’il la protégera, quoi qu’il se passe. Vous n’avez vraiment pas à vous en faire… » Dit-elle, essayant de gagner la confiance du pégase pour son frère, voyant pertinemment qu’il ne lui faisait pas confiance.

Iñigo se rapprocha même, comprenant parfaitement qu’il n’était pas vraiment le bienvenu avec le pégase. Jalousie ? Surprotection ? Il ne saurait dire, mais il s’approchait de lui d’une démarche peu assuré et d’un sourire maladroit, comme s’il s’en voulait d’une chose qu’il n’avait pas commise.

Diablo vit bien que le jeune homme, même sans connaître sa maîtresse, était de bonne volonté. Et avait du courage de l’approcher alors qu’il avait failli lui coller ses sabots dans la figure à deux reprises. Ou peut-être était-ce de la stupidité. Il l’ignorait et s’en fichait pas mal. Il baissa les oreilles tout en prenant une pose menaçante quand il tendit son bras vers lui.

Lucina : « Pourquoi ne voulez-vous pas lui faire confiance… ? Mon frère est sincère ! » Dit-elle, voulant vraiment que l’équidé accepte enfin le fait que son « futur » frère sera là dans son quotidien.

L’étalon noir la fixa un instant, comme si elle essayait de le manipuler, mais en même temps, il savait qu’elle avait raison. Il lança un nouveau regard vers son vrai frère, avant de baisser la tête comme pour dire qu’il pouvait le caresser. Un peu hésitant, sous le regard bienveillant de sa sœur, il fini par caresser le pégase qui se laissa faire en regardant ailleurs. Il ne l’admettra jamais, mais il appréciait ses caresses. Il vit également en coin que Lucina souriait face à cette « prouesse » de la part de son petit frère qu’elle semblait aimer plus que tout au monde. Il vit aussi Odin qui semblait fier qu’Iñigo ait ENFIN réussi à caresser l’indomptable bête. Diablo se contenta de soupirer en regardant à nouveau ailleurs. Il n’aimait vraiment pas être le centre d’attention…

Finalement, la pluie s’arrêta aussi vite qu’elle fut arrivée et fit place au soleil quelques temps après, permettant ainsi au groupe de ne plus devoir rester sous ces vieux arbres calcinés.

Peri : « J’EN AI MARRE !!! AMA, QU’EST-CE QUE TU VEUX ?! J’VAIS VENIR TE CHERCHER SI TU CONTINUES A PRENDRE SI LONGTEMPS !!! » Hurla-t-elle d’un coup, sans prévenir, même Fiora fit un sursaut.

Fiora : « C’est vrai qu’elle prend longtemps, là… Je me demande ce qu’elle et Laslow font… » Dit-elle d’un air qui semblait vouloir tout dire.

Selena : « Dis-moi, tu fréquenterais pas Niles par hasard ? » Dit-elle d'un air comme pour dire qu'elle connaissait déjà la réponse.

Fiora : « Bah si pourquoi ? » Dit-elle d'un air innocent.

Selena : « Bien ce qu’il me semblait… » Dit-elle d’un air agacé tout en soupirant, mais préférant éviter le sujet. Il manquerait plus que Fiora lui demande là, tout de suite, comment l’on fait des enfants, et Selena n’aurait qu’une seule envie : s’en aller loin. Très loin.

Amalia
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Riwanon le Sam 18 Mar - 17:20


Quand Izaak précisa que Leonhart avait encore une chance de survivre, mais que Sharena elle, était aussi en danger. Les autre se mirent à remarqué que depuis un moment, la princesse n’avait pas dit un mot. Et celle-ci tenait la main du Lancier de façon identique depuis son arrivé. Mais c'est alors que son frere l'interpella avec stupéfaction lorsque la demoiselle s’effondra de fatigue sur Leonhart qui n’allait pas tarder a tombé dans un sommeille profond pendant qu'il deviendrait petit a petit pétrifier. Vahana pris la parole sèchement.

Vahana : "Izaak, dépêchez-vous de nous dire ce que nous devons faire !" Ordonna-t-elle.

puis alors que le dit voleur donnait les directives à suivre, la petite ratte qui avait son apparition soudaine passa inaperçue en vu de l’agitement général. De ce fait, l'autre chose passa inaperçu à son tour, Et pendant que tout le monde commencé à s'occupé d'aller chercher plusieurs chose Izaak remettait son bandeau, puis alla chercher une pierre ronde qu'il avais vu en arrivant qui Mit immédiatement dans le feu. c'est meme moment que la pluie s’arrêta. Il dit alors à Lizie.

Izaak : " Lizie écoute moi attentivement, j'ai besoin que tu aille me chercher une fleure pour moi, c'est une Rose sauvage que j'ai vu a l'ouest ici, peux tu être capable d'y aller seule ? " La petite rattes fit un signe de tète avant de sautiller dans la foret  partant ainsi a tout allure en zigzagant.  

Puis Le jeune soigneur commença a ouvrir une autre sacoche en sortant une fleure séchez qu'il avais garder, il pris un petit bol  retira avec un peu de difficulté la pierre du feu qu'il jetta aussi tôt dans l'eau et récupéra finalement la lame fine, l'aiguille, et la spatule et la pierre avant de s'installait dans la tente la où il pouvait posé tout ses outils et travailler. Les ingrédients se mire a arrivé au fure et a mesure a commencé par d'eau les serviette et le charbon de bois. Se que Izaak s’empressa d'utilisé sur ses deux patients ou du moins en expliquant à Anna et Alfose comment faire.

Izaak : " D'ici peux de temps leur corps vont perdre de la chaleur il ne faut surtout pas que cela décent trop, donc tremper les serviettes dans l'eau et posé les sur leur front  régulièrement et couvrez les ! En'c'qui conserne le charbon faut le passer sur les plus grand plaie, sa vas agir comme un anti-poison et forcé l'extraction du poison mais sa ne sera pas suffisant juste sa évitera de plus lourd dommage, compris ? " Dit-il un peu agressivement. Puis il reprit en demandant a Kiran " Kiran avez vous des fiole une bouteille un entonnoir et un tube ?" demandât- il dans le même ton.

Kiran : " Eh bien... Je pense avoir se que vous demander..." Dit-il légèrement pris au dépourvu.

Izaak : "Bah aller me chercher ça ! " Dit-il avant de respiré un bon coup reprenant son aire blasé malgré qu'il commencé a avoir la à la tete se qui causer son énervement.

Et pendant qu'il utilisais la pierre  pour écrasé la fleure sécher dans le bol Hector arriva.

Hector : " Voilà l'ail ! " Dit-il en entant telle un heros, mais Izaak lui dérobât l'ingrédient à l'arraché dans une froideur et une rapidité jetant un regard neutre et silencieusement il reprit se qu'il faisait en écrasant l'ail avec la Souci officinal sécher. 

Alors que laslow et Amalia chercher les oranges et le laurier dans les caisses d'approvisionnement, Laslow se mit à dire.

Laslow : " Amalia..." Dit-il avec un peu de tristesse, en s’arrêtant de chercher un instant, la tète légèrement baisser il reprit " J'aurais du t'écouté... si nous étions parti plus tôt, peut-être que Leonhart et la princesse ne serai pas dans cette Etat. Je t'assure que cela est frustrant de ne pas se souvenir de tout cela..." Dit-il en souffrant son désespoirs avant de se rapprocher de sa douce. Une fois derrière elle il posa sa tète sur son épaule en passant ses main autour de sa taille de façon délicate en continuant " Ma colombe, je sais bien que tu pense là même chose, n'est-ce pas ?" continuât-il sentant qu'elle aller avoir besoin de se câlin, aller il la serra tendrement en faisant un semblant de baiser dans la nuque de celle-ci en faisant finalement un sourire rassurant en expirant un léger souffle chaud toujours dans la nuque. " Mais, Ma douce rose, ne t'en fais pas je ne connais pas cette izaak mais j'ai l'impression que le Général Vahana lui fais confiance, et il semble savoir se qu'il fait, puis Leonhart est un battant il survivra" Dit-il avec un sourire sincère essayant de réconforté Amalia. Puis il regarda dans la caisse que la demoiselle avais ouvert avant son interruption. " Tiens il semblerai que tu nous porte chance, voila des oranges et du lauriers.

Mais soudain, alors que les deux était en train de récupéré se qu'il devais ramener une petite bete blanche avec une unique tache noir sur le front avec une rose d'une rouge écarlate entre les croc courez dans leurs direction alors qu'une petite petite demoiselle était en train la pourchassée. La petite ratte de Izaak pour fuir celle qui la suivait sauta sur Amalia pour s'y cacher et ce protéger. 

Au même moment Vahana avait ramener de l'orti. c'est alors que Alfonse s'écriat

Alfonse : " Sharena' deviens de plus en plus froide son état s'agrave, Izaak Faite quelque chose et vite !" Dit-il entre détresse et colère.

Izaak : " Oh mec ! Ne me presse pas ! " Répondit-il agacé de ses yeux jaune emplie de larme. Le jeune homme semblait a bout de nerf et n'aimé apparemment pas qu'on dépendait de lui.

Mais Kiran arriva avec tout se que celui-ci avait demandé Il pris l'ortie des main de Vahana et les outils. Il est plongea dans l'eau bouillant en disant  en de façon neutre et de nouveau froidement avec légèrement autorité. 

Izaak : " bon, cela dois resté dans l'au le temps que sa stérilise Kiran pouvais vous les surveiller en les faisant bouillir au feu en attendant ?" Dit il pendant qu'il Pris deux autre bol puis en coupant l'ortie en fin morceau  pour versé de l'eau bouillante dessus et en rajoutant du sucre. " Faite les boire ceci en attendant pour qu'ils se réchauffe, et cela leur nettoiera un peu l’estomac et empêchera pour le moment sa pétrification ainsi que celle du cœur." Dit-il en soufflant un bon coup d'un aire blasé.


Anna :" C'est étrange Leonhart je semble pas perdre de température" Dit-elle un peu étonner.


Izaak :" Comment ?" demandat-il en prenant le pouls du jeune homme. Mais aller qu'il remarquer que Leonhart semblait beaucoup plus résistant que la Princesse malgré sa forte exposition, Hector sorti en faisant signe à Vahana de le suivre.

Hector : " Je pense que nous ne seront d'aucune utilisé dedans" Dit-il sachant qu'il serai plus une gêne dans le cas précis. " Cela me tue de l'admettre, Mais malgré qu'il sois bizarre, Izaak semble doué dans ce domaine." Dit-il légèrement contrarier de s’être trompé sur Izaak. C'est au meme moment que Chad arriva au camp.


Chad : " Ah, vous voilà enfin, j'ia fais comme Anna avais dit et j'ai ammener La princesse Eirika et Seth au QG, sa à pas était facile de vous retrouvé ! Alors qu'est que j'ai loupé." Demandât-il innocemment avec un léger aire  qui se balancé entre moqueur et nonchalance. Mais Izaak interrompit en sortant en trombe.


Izaak : " Ha il me semblait bien que je te entendut Chad ! " Dit-il légèrement contant de le voir. " Dit passe moi rapidement les bonbon que je tes donner c'est urgent ! " Dit-il rapidement, Chad je sachant pas pourquoi exécutât quand même l'ordre.

Puis izaak, Retournat dans la tente qui fut suivit par chad intriguer. 

Izaak : " Bon mettez cela rapidement dans leur bouche, ses bonbons sont fait a base de plante médicinal qui sont aussi efficace que des faible concoction, ce j'ai pas trèrs puissant mais sa devrais les aider ! par contre il semblerai que le blondinet arrive a mieux tenir que je le pensé. il semble avoir un organisme qui lui permet de tenir ! il me faudrai un peu de son sang dans une fiole." Fini-il en ayant de nouveau quelque chose bouger dans son pantalon, mais encore une fois sans faire attention il continua se qu'il faisais en continuant d’écrasés les ingrédient en attendant les dernier. 
 
Pendant ce temps là, le groupe de Lucina n'allais plus tarder à arrivé. Avec à sa tete, Peri Fiora et Lucina Suivi de Owain Morgan et Odin qui parler beaucoup entre eux de chose qui n'intéresser pas vraiment les autres. Riwanon quand a lui était entre Inigo et Severa, essayant juste devant Diablo et Lucina  qui marcher tout en le caressant. 

Riwanon
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-poke-emblem.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue : Un nouveau monde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum